Réseau Oncovannes:Dr SIMON RENDU, Maud TRIKI Psychologue

publicité
Les soignants désignés dans ce diaporama concernent autant les
professions médicales que paramédicales
Dr Lila SIMON RENDU
Maud TRIKI
Psychologue
Plan
Contexte
Réactions des uns et des autres
Quelles questions/quelles réponses
La cellule de coordination d’Oncovannes
contexte
Domicile
Difficultés pour les soignants
Lieu de « Vie » pour les patients
Sentiment d’insécurité / sentiment du recours
de l’établissement (illusion…)
Prise en compte de l’aidant +++
Contexte
Fin de vie / Situation palliative / Mort
À partir de quand
(Recours assez tôt+++)
Définition selon la SFAP: « soins actifs dans une
approche globale en phase évoluée ou terminale
d’une maladie potentiellement mortelle dans une
démarche multidisciplinaire »
Cette question a-t-elle un sens pour le patient
?
Aggravation inexorable de l’état clinique
Absence de levier d’amélioration
Ce qui compte : quel projet de vie ? Quelles aides
et recours mobiliser pour rendre la vie la moins
inconfortable possible ?
La mort : sujet qui interpelle
Le patient ou l’entourage, confrontés à leurs
angoisses de mort, de perte…
Le soignant confronté aussi à ses angoisses de
mort, de perte… et parfois de culpabilité
Chacun va mettre en œuvre des mécanismes de
défenses
L’aspect psychologique de la fin de
vie à domicile
Temps de la fin de vie : nouveau temps d’annonce
dans le parcours de soins
Que peut-il bien rester de cette information pour
le patient et pour son entourage ?
Qu’en est-il du Savoir des uns et des autres à ce
sujet ?
Notion de vérité subjective
Vérité du Sujet qui n’est pas forcément la
vérité scientifique et médicale.
Mécanismes d’adaptation : lesquels ?
Le Déni
La maîtrise/le contrôle
La projection agressive
La régression
…
Le sujet pré-existe au malade
Rejoindre l’autre là où il est
Cheminement singulier
Temporalité psychique
Décalage possible au sein du système familial
Le sujet pré-existe au malade
La maladie vient s’inscrire dans une histoire
singulière et familiale
Favoriser le maintien d’un projet de vie
Jusqu’à la mort, le Sujet est en vie
Prévenir l’épuisement des proches
Fin de vie à domicile implique souvent sollicitation
de l’entourage familial
Confrontation à : pertes, renoncement,
dépendance…
Travail de séparation, parfois mécanisme du deuil
anticipé.
Position d’écoute et de disponibilité auprès des
proches.
Rappelons qu’écouter ne signifie pas forcément
donner une réponse
Que dire ?
Pas de recette toute faite
Répondre aux questions exprimées
Certains n’oseront pas s’exprimer mais sont en
attente : Proposer un point
Respecter ceux qui ne veulent pas en parler
ECOUTE, TACT et PATIENCE (recours?)
Seule option : s’attacher à la réalité à laquelle nous
(patient-famille-soignants) sommes confrontés
(« dans le même bateau »)
Évolution de la maladie
Évolution de l’état clinique
« Difficultés » à améliorer la situation…
Savoir du patient
Savoir de l’entourage
Mais le patient est en vie…modération…
Jusqu’à quand ?
Pronostic incertain… (attention aux deuils
anticipés)
Humilité du soignant
Pas d’abandon non plus
Informer malgré tout (redire) : reprendre
l’évolution, l’absence de recours, la situation
actuelle et l’inexorable aggravation…
Le patient ou l’entourage tirera ses propres
conclusions (les mêmes que nous…)
Comment on meurt ?
Imaginaire ++++
Pas de savoir mais des hypothèses (expériences des
soignants)
Selon la situation, anticipations des symptômes (cf
exposé suivant)
Informer avec des mots simples sur ce qui parait
prévisible en laissant la place aux incertitudes
Conclusion
Sans dire ce que nous ne savons pas
Parler des faits, de cette réalité visible
Aller là où le patient veut aller
Aller là où l’entourage veut aller
Ensemble et séparément
La Coordination façon Oncovannes
(Cf plaquette)
Binôme médecin-infirmière
Épaulé par une assistante sociale et une
psychologue
Accueil assuré par l’assistante de coordination
Soutiens de toute sorte
Conseils de prise en charge (matériel,
thérapeutiques, perfusion, relais…)
Suivi téléphonique : Soutien aux patients et aux
familles
Contacts réguliers avec les professionnels
Organisation de réunions de concertation à
domicile
Mise en place sociales (aide M, garde-malade,
APA, AAH…)
Pour tout patient suivi pour un cancer (Vannes,
Auray, Pontivy, Ploermel)
Situations de pertes d’autonomie
De soins techniques à domicile
Difficultés relationnelles avec la patient,
l’entourage
En cas de symptômes difficiles à contrôler
….
Merci de votre attention
Téléchargement
Explore flashcards