orthophoniste - sdlparisouest

publicité
Du grec « droit » et « voix »







1829: Ouverture de l’Institut orthophonique de Paris destiné au
traitement du bégaiement, des troubles de l’articulation et de la
surdité.
1924: Création de l’Association Internationale de Logopédie et de
Phoniatrie
1926:
Mme Borel-Maisonny, phonéticienne et grammairienne,
commence ses rééducations auprès d’enfants opérés de fentes
palatines, ayant des troubles de la parole ou un bégaiement.
Claire Dinville, quant à elle s’intéresse aux troubles de la voix.
1947: La sécurité Sociale accepte sa participation aux traitements du
langage
1955: Premiers enseignements de l’orthophonie
1964: Obtention d’un statut légal et création du diplôme national: le
Certificat de Capacité en Orthophonie
1969: Création lettre clé AMO (Acte Médical Orthophonique)

D’après la loi, l’orthophoniste est le professionnel de santé
qui « exécute habituellement des actes de rééducation
constituant en un traitement des anomalies de nature
pathologique, de la voix, de la parole et du langage oral ou
écrit hors la présence du médecin. »

C’est un auxiliaire médical qui agit sur prescription
médicale et qui participe à l’établissement du diagnostic.

Un rééducateur spécialisé dans domaine qui nécessite une
formation dans plusieurs disciplines (linguistique,
phonétique, acoustique, anatomie et physiologie,
neurologie, psychologie, pédagogie…)

Un acteur de la recherche
• Prévenir
• Evaluer
• Traiter
-les troubles du langage oral et écrit, de la
parole, de la voix, de la déglutition…
-les troubles neurologiques
• Dispenser l’apprentissage d’autres formes de
communication
ENFANTS
• Troubles du langage oral
– Le trouble d’articulation
– Le retard de parole
– Le retard de langage
– Les dysphasies
• Troubles de l’apprentissage des langages écrits
– Acquisition de la langue écrite (2 voies de lecture):
dyslexie/dysorthographie
– Les compétences logico-mathématiques: dyscalculie
– Les acquisitions praxiques: dysgraphie
ENFANTS suite
• Pathologies vocales
– Dysphonie hypertonique (raucité)
– Mues
• Bégaiement
• Déglutition atypique
• Troubles de communication (TED)
• TDA/H
ENFANTS suite
•Handicap moteur (IMC), retard mental
• Surdité
– Déficience auditive de différente nature
(transmission ou perception), de différent degré
(légère, moyenne, sévère, profonde) de différente
origine
– Conséquences sur le développement du langage,
de la communication, de la voix, et sur
l’intégration scolaire et sociale
ADULTES
• Dysphonies
– Dysfonctionnement ou lésion de l’appareil
phonatoire, laryngectomies
• Surdité (acquise)
• Dysphagies
• Aphasies
ADULTES suite
• Dysarthrie
• Troubles neurovisuels (NSU, HLH, cécité
corticale…)
• Pathologies neurodégénératives (Alzheimer,
SLA, Parkinson…)

Dans l’entourage du patient: école, famille,
aidants.

Avec les médecins: généralistes,
orthodontistes, psychiatres

Avec les auxiliaires médicaux: psychologues,
kinés, ergothérapeutes, assistantes sociales,
psychomotriciens,
diététiciens,
éducateurs
spécialisés…

Avec les professionnels de la voix, de la parole
et
du
langage:
chanteurs,
phoniatres,
enseignants, linguistes…
neurologues,
• Liberal conventionné (chaque acte est coté en temps
et montant)
– Titulaire, remplaçant ou collaborateur avec
rétrocession
• Salariat
– Public
– Privé
Hôpitaux, centres spécialisés, CMP,CMPP…
• Séances individuelles ou de groupe
• Remboursé (sur prescription) à 80%+ Mutuelle ou 100%
pour les ALD

96% de femmes

18979 orthophonistes en France au 1er janvier
2009:
-14744 libéraux
-3772 salariés

Pas de chômage (- de 1%)

Salaire:
-en libéral: 2200 euros bruts /mois en moy.
-en salarié: 1600 euros en début de carrière
Un concours sélectif post-baccalauréat:
- moins de 10% d’admis.
- numérus clausus


Classes préparatoires au concours

17 écoles en France
4 ans d’études jusqu’à la prochaine rentrée:
-1640 heures d’enseignements théoriques
-1200 heures de stages pratiques
-une année de recherche et réalisation d’un
mémoire.

 Cours
de linguistique et de phonétique tout
au long du cursus.
 Nécessité
de maîtriser la linguistique et la
psycholinguistique développementale.
 Approche
 Participer
neurolinguistique.
à la recherche en orthophonie:
importance du lien entre pratique, recherche
clinique et recherche fondamentale.
 Parcours
LMD: Master 2 pour la rentrée 2013
 Accès à la recherche
 Revalorisation
 Formation
 Nécessité
de l’AMO à 2,5 euros
continue théorique et pratique
de bases théoriques solides pour
une recherche clinique efficace
 1ère
année
Disciplines
Audition
Phonation
Physique
Neuroanatomie
Neurologie
Gériatrie
Pédiatrie
Psychologie
Organisation du système
Enseignement Mathématique
Phonétique
Linguistique
Psychiatrie
Psychomotricité
 2ème
année
Disciplines
Psycholinguistique
Neuropsychologie du langage
Pathologie Vocale
Neuropsychologie de l’enfant
Troubles du langage : rééducation
Phonétique
Linguistique
Bilans- Guidance parentale
 3ème
année:
Disciplines
Pathologie de l’audition
Troubles de déglutition et de la voix
Psychologie
Linguistique
Neuropsychologie et rééducation
Troubles et prises en charge des sujets âgés
Troubles du calcul
Handicaps
Anglais appliqué
Traitement des données
 4ème
année:
Disciplines
Élaboration des pratiques professionnelles
Déontologie
Mémoire de fin d’études individuel ou collectif :
doit représenter un travail
de recherche personnel
Lors de l’année du mémoire, l’étudiant doit
suivre des séminaires optionnels et des
conférences d’actualité
58% des étudiants ont une formation post-baccalauréat
Téléchargement
Explore flashcards