Présentation_ESEC_2010

publicité
Département Ecologie, Physiologie et Ethologie
Equipe des Stratégies Energétiques
et Comportementales
Ecophysiologie
Interface entre physiologie et écologie
changement
global
Stratégies
Environnement
abiotique, trophique
éthologie
Population
Structure, dynamique
écologie
biodiversité
écosystèmes
physiologiques
morphologiques
comportementales
écologiques
Individus
survie, croissance,
reproduction
comportement
morphologie
physiologie
NIVEAUX D’INTEGRATION
dynamique
de population
écosystème
société
population
organisme
tissus
cellule
JYG
Equipe
Chercheurs
André
Ancel
Jean-Yves
Georges
Yves
Handrich
Jean-Patrice
Robin
ITAs
Mathilde
Arrivé
Akiko
Kato
Francis
Crenner
Nicolas
Châtelain
Robin
Laesser
Equipe
Doctorants
4ème année
Katia Ballorain
Cédric Zimmer
Hassen Fourati
Laetitia Becker
3ème année
Nicolas Hanuise
2ème année
Carole Brendel
1ère année
Virginie Plot
Aude Erbrech
Axes de recherches
- Quantifier les dépenses énergétiques
liées aux grandes fonctions
- Identifier les stratégies individuelles
énergétiques, comportementales et
évolutives
- Etablir le rôle fonctionnel des espèces
dans leur écosystème
K. Ballorain
Outils et méthodes
Techniques de laboratoire
endocrinologie, composition corporelle,densité calorique
Techniques appliquées au terrain
biométrie, thermographie IR, répertoire comportemental
Ingénierie écologique appliquée au terrain (biologging)
systèmes d’acquisition de données, géo-positionnement
Outils et méthodes
Développement technologique
en collaboration avec le DRS
systèmes miniaturisés autonomes d’acquisition de données (loggers)
systèmes ultra miniaturisés de géo-positionnement
Projets de thèses
Maturation morpho-fonctionnelle musculaire et osseuse au
cours de la croissance chez le poussin de manchot royal
Aude Erbrech 2007/2011
Direction : Jean-Patrice Robin, Vivian de Buffrénil (MNHN)
Co-encadrant : Jean-Marc Martrette
Questions:
Cinétique de maturation de l’appareil locomoteur ?
ceinture pectorale VS ceinture pelvienne
BODY MASS, kg
12
Impact de la restriction
alimentaire hivernale ?
10
Degré de maturité
du 1er départ en mer ?
Growth
8 lors
phase 1
6
 Masse protéique
totale
4
 Protéines contractiles (MHC)
2
 Typologie en fibres
0
 Concentration
en myoglobine
0
50
100
Winter
fast
150
 Degré deGrowth
compacité
phase 2
 Taux de minéralisation
 Architecture trabéculaire
200
250 David
300 Brasse,
350
(coll
avec
DRS)
AGE, number of days from hatching
Maturation du tissu musculaire
Maturation du tissu osseux
Modélisation et développement d’un microsystème embarqué pour la navigation
à l’estime : Application à l’étude du comportement locomoteur et de la
dépense énergétique chez l’homme et l’animal sauvage
Hassen Fourati (2007-2010) Directeurs de thèse : N. MANAMANNI – L. AFILAL – Y.HANDRICH
Estimation de la posture 3D de l’animal sauvage
• Principe du filtre:

qˆ  sˆ vˆ
x
vˆ
Attitude estimée
y
vˆ
z

T
 1 
1
 qˆ    

ˆ
K

q


2


q
Gain du filtre
Erreur de modélisation
Blaireau
Manchot
Fusion de données
Filtre non linéaire
MTi-G
Gyromètre
Magnétomètre
Accéléromètre
Accélération corporelle
Attitude
ou orientation
Dépenses énergétiques
Position absolue
Estimation des angles d’Euler
Stratégies de chasse chez le manchot royal :
aspects écophysiologiques et énergétiques
Nicolas Hanuise 2007-2010
Directeurs : Charly Bost (CEBC) & Yves Handrich (IPHC)
Contexte : adaptations physiologiques et comportementales à la plongée
Comportement de chasse
position, profondeur, vitesse, accélération
Prise alimentaire
ouverture du bec, température de l’œsophage
Dépense énergétique
électrocardiogramme, accélération
Objectifs : bilan énergétique des plongées (échelle individuelle)
Crozet
Effet de la structure du paysage sur l’utilisation de l’espace chez le
blaireau européen Meles meles
Carole BRENDEL (2009-2011)
Direction: Jean-Yves Georges et Janan Zaytoon
Objectif : Déterminer les mécanismes environnementaux régissant les
stratégies d’utilisation de l’espace
Méthode : approche comparative de l’organisation spatiotemporelle et du budget-temps chez des individus exploitant
deux milieux contrastés
Organisation spatio-temporelle
Plaine céréalière vs Forêt
Rôle des éléments du paysage dans les déplacements
Localisations GPS
Trajets nocturnes
Domaines vitaux
MCP 95%
Point
GPS
N
Etude du budget-temps
Quel habitat pour quelle activité?
Trajet
150m
forêt
Bois
Pâture
Culture
Village
Etang
Biologging
Impact d’un dérangement sur la balance énergetique,
le comportement et la reproduction d'anatidés
Cédric Zimmer
Direction : Petit O., Robin J-P.
[email protected]
Compromis entre le risque de jeûne et le risque de prédation
risque de prédation
-Impact à court terme
-Impact à moyen terme
dépense énergétique
alimentation
budget temps
masse corporelle
condition corporelle
état hormonal
immunité
-Impact à long terme
ponte
comportement mère-jeunes
succès reproducteur
Réintroduction de loups orphelins : méthode d’élevage,
modélisation d’habitat, dispersion et survie
Laetitia Becker
Thèse : 2008-2011
Financement : association Lupus Laetus
Directeurs : André Ancel (IPHC) & Andreï Poyarkov (RAS)
Partenaires :
•
Méthode d’élevage :
Quelle est l’influence du contexte environnemental
et social sur le tempérament des loups ?
Profils comportementaux
•
Modélisation d’habitat :
Quelles variables d’habitat déterminent la
distribution du loup?
GIS
•
Dispersion et survie :
Comment survivent les loups relâchés (habitudes
alimentaires, territoire, reproduction) ?
Colliers GPS/GSM et tracking terrain
Dynamique spatiale des populations de tortues marines dans l’Atlantique
en relation avec les conditions océanographiques et les pêches hauturières
Virginie Plot
Thèse 2010-2012; Direction: JY Georges, P Gaspar; Collaborations: DRS, CLS
Habitat critique des tortues luth de
Guyane française
Liens entre modes de migration
et modes de reproduction
caractérisation océanographique des zones exploitées
identification des interactions tortues / pêcheries
durée de la migration
phénologie de la reproduction, qualité individuelle
Ferraroli et al 2004
Prédictions
tortues marines / changements globaux
évolution des ressources naturelles exploitées par les tortues
TAMAR
ΩCEANS
Rôle trophique des tortues vertes Chelonia mydas
dans les herbiers et alguiers marins du Sud-ouest de l’Océan Indien
Katia BALLORAIN
Direction J-Y. GEORGES, H. GRIZEL
Soutenance de thèse aujourd’hui
à l’université de la Réunion
Conclusion
Approche multidisciplinaire
physiologie énergétique
écologie comportementale
écologie fonctionnelle
écologie évolutive
dynamique de population
Développement de
nouveaux outils
Téléchargement