Diaporama

publicité
Tentative de synthèse saison 2008-2009
Que dire en synthèse des différents thèmes abordés cette année :
Matérialisme/idéalisme, culpabilité, fidélité, générosité,
révolte, intelligence, solidarité, sentiment, amitié ?
Après Incertitude en 2005, Dualité en 2006;
Valeur(s) et Vérité en 2007, Amour en 2008,
c’est sur le thème de la générosité que la synthèse pourrait s’articuler cette année.
Intelligence :
Si l’intelligence paraît nécessaire à la recherche de la vérité, ne vaut-elle pas, comme
dit St Exupéry, qu’au service de l’amour donc de la générosité ?
Matérialisme/ Idéalisme :
On peut-être matérialiste si l’on refuse de confondre valeurs et vérité, mais si l’on veut
échapper à la barbarie de la vérité, ne faut-il pas être généreux ?
Sentiment: Si, comme le pense Spinoza, les sentiments sont de l’ordre du désir, comment
la générosité pourrait-elle exister si nous ne la désirions pas ?
Fidélité : Sans fidélité à la valeur de générosité, comment pourrions-nous avoir
conscience de notre égoïsme ?
Culpabilité : Sans se sentir coupable d’être trop égoïste, comment pourrions-nous avoir
envie d’être plus généreux ?
Révolte : « La révolte est le mouvement même de la vie, elle est amour et fécondité ou
elle n’est rien » Dit Camus. Mais comment pourrait-elle être amour si elle n’était aussi
générosité ?
Amitié : Comment cet amour réciproque pourrait-il partager sans générosité ?
Solidarité : Primat de la solidarité, primauté de la générosité, la générosité n’est-elle
pas la vertu ou la morale de la solidarité ?
Rien ne vaut que par la joie qu’on y trouve ou qu’on y met;
c’est sur l’éthique d’amour que nous avions conclu l’an dernier :
La vie ne vaut que pour qui l’aime.
L’amour ne vaut que pour qui l’aime.
Ces deux amours vont ensemble.
C’est l’amour qui fait vivre, puisque c’est lui qui rend la vie aimable.
C’est l’amour qui sauve, et c’est donc lui qu’il faut sauver.
Mais comment sauver l’amour autrement que par la générosité ?
Il n’est donc pas surprenant de conclure cette année par cette
vertu cardinale de l’amour qui, jointe :
• au courage, peut-être héroïsme.
• à la justice, se fait équité.
• à la compassion, devient bienveillance.
• à la miséricorde, la voilà indulgence.
• à la douceur, c’est là son principal secret, s’appelle bonté.
Téléchargement
Explore flashcards