Télécharger le document au format PPT (Power point)

publicité
ACTUALITES DES RPPMJ
Rappel des actions concrètes mises en place
par le Service d’Endocrinologie pour
optimiser la visibilité et l’accessibilité de
l’offre des soins
1- Ouverture depuis le 15 mars 2012 d’une
ligne téléphonique dédiée (GSM )
permettant un contact direct entre les
médecins libéraux ou les
établissements de soins de proximité et
un endocrinologue du service
N° de téléphone: 06 14 81 36 97
Rappel des actions concrètes mises en place
par le Service d’Endocrinologie pour
optimiser la visibilité et l’accessibilité de
l’offre des soins
• 2) Ouverture de consultations d’urgence tous les
mercredis de 9h à 12 h sur simple appel du
médecin traitant sur le GSM.
Rappel des actions concrètes mises en place
par le Service d’Endocrinologie pour
optimiser la visibilité et l’accessibilité de
l’offre des soins
3) Ouverture du site Internet interactif
destiné aux patients et aux professionnels
de santé
www.diabete66.fr
Mise en place d’un Comité de Pilotage
des RPPMJ
Constitué par des représentants de tous les acteurs de santé
-Médecins généralistes
-Spécialistes libéraux
-Spécialistes hospitaliers
-Paramédicaux
-Associations de patients (ACD)
-Agence Régionale de Santé
-CPAM
Missions du comité de pilotage
1)Choix concertée de la programmation des RPPMJ
2) Réflexion commune sur les actions concrètes
à mettre en place au niveau départemental pour
améliorer l’offre de soins et lui donner une
dimension plus transversale
3) Mise en place d’indicateurs de santé destinés à
évaluer l’impact de ces actions sur la prise en
charge des patients diabétiques au niveau
départemental
I- Suivi du patient diabétique de type 2:
approche standardisée ou
personnalisée?
« Quand faut-il adresser un patient
diabétique de type 2 chez le
diabétologue? »
Docteur Céline EID
Endocrinologue- Centre Hospitalier de Perpignan
II- Suivi du patient diabétique de
type 2: approche standardisée ou
personnalisée?
« Quand faut-il adresser un patient
diabétique de type 2 chez le
néphrologue? »
Docteur Philippe DEQUIEDT
Néphrologue libéral
III- Suivi du patient diabétique de type
2: approche standardisée ou
personnalisée?
« Faut-il toujours dépister l’ischémie
myocardique silencieuse chez le
patient diabétique de type 2 ? »
Docteur Georges NADJI
Cardiologue-Centre Hospitalier de Perpignan
IV- Suivi du patient diabétique de type
2: approche standardisée ou
personnalisée?
« Le rythme de dépistage de la rétinopathie
diabétique doit-il être le même chez tous
les patients diabétiques de type 2? »
Docteur Michel Di NOLFO
Ophtalmologue libéral
Présentation d’un cas clinique
Docteur Jean-Paul CROUZET
Médecin Généraliste
Présentation du patient:
- Mr R.N né en 1931 vient consulter pour des douleurs
des deux membres inférieurs.
- Parfait état général habituel
- Antécédents
- Diabète de type 2 (Amarel 3 (2 à midi), Januvia 100
mg 1 par jour, Novonorm 2mg: 4 par jour, HTA
(exforge 5-80)
- Examen-Interrogatoire
- Pas de déficit S.M et R.O.T
- Signale depuis 3 jours des douleurs de l’épaule
gauche
Diagnostic
-Coxarthrose bilatérale?
-Canal lombaire étroit?
-P.P.R ?
Examens complémentaires déjà réalisés
-VS: 46 CRP 14
-RX du Bassin: Coxarthose évoluée bilatérale
-Doppler artériel Ides M.I: Quasi normal
-Scanner abdominal normal
Diagnostic: P.P.R = CORTICOTHERAPIE
Questions sur ce cas clinique
1-La corticothérapie (courte -prolongée) justifie-t-elle une
insulinothérapie systématique chez le diabétique de type 2?
2-Quelle insuline? Quelle dose?
3-Que faire des A.D.O que le patient prend déjà?
4-En dehors de toute corticothérapie chez ce patient de 81 ans
avec un diabète mal équilibré, déjà sous trithérapie, quelle
attitude thérapeutique à adopter?
Téléchargement
Explore flashcards