Document

publicité
L’expression des allèles des gènes
gouverne le phénotype.
Le
phénotype
repose
fondamentalement
sur
la
combinaison des deux allèles de
chaque gène impliqué : le
génotype
Un exemple de caryotype humain masculin
Les
chromosomes
sont
groupés
par
paires
d’homologues qui ont même
forme: ce sont des autosomes
Le
caryotype
humain
comporte aussi 1 paire de
chromosomes sexuels ou
gonosomes qui détermine
le sexe génétique de
l’individu
On considère deux allèles d’un gène : a+ (allèle dit « sauvage », le plus
répandu dans la nature) et l’allèle a.
Les trois combinaisons d’allèles possibles sont :
une paire de
chromosomes
homologues
Représentation
chromosomique
a+
a+
a+
a+ a
a
a
a

a





a
a+
a+ a
2 chromatides locus
sœurs
génique
a 
 
a 
 

Génotype
homozygote
homozygote
a

a






hétérozygote
a
Téléchargement
Explore flashcards