VOORWOORD GLUTENVRIJ EN/OF EIWITARM DIEET

publicité
LA MALADIE COELIAQUE OU L’INTOLERANCE AU GLUTEN
1. Définition
La maladie cœliaque est une intolérance alimentaire qui frappe de 1/300 à 1/6500
personnes en Europe en fonction du pays. En 1987, le nombre de patients
cœliaques en Belgique était estimé à environ 5000. Il s’agit d’une intolérance à une
protéine appelée gluten, présente dans le froment, le seigle, l’avoine, l’orge,
le spelt et le kamut.
Dans environ 90% des cas cette intolérance est pour la vie. L’intolérance à la
gliadine est permanente et seul un régime sans gluten (dont fait partie la gliadine)
assure au malade la possibilité de jouir d’une bonne santé et de grandir
normalement.
L’origine de la maladie semble multifactorielle et difficile à évaluer. Apparemment
elle fait appel à une série de réactions immunologiques au niveau des villosités
intestinales. Elle frappe les enfants dans les premiers mois de la vie lors de
l’introduction des farines dans le régime du nourrisson (on recommande en général
de n’introduire les céréales incriminées qu’après le 6° mois). Elle peut aussi
apparaître plus tard chez des personnes adultes dont l’intestin a été fragilisé.
L’absorption du gluten provoque une lésion des intestins avec une atrophie
villositaire entraînant un syndrome de malabsorption généralisé. Cette maladie se
présente sous des formes plus ou moins graves, et plus ou moins précoces avec
des variations d’un cas à l’autre.
2. Symptomes
1.
Chez l’enfant en bas-âge:
 diarrhée chronique
 selles abondantes et malodorantes
 météorisme
 anorexie
 vomissements
 désordres psychologiques
 retard staturo-pondéral, atrophie musculaire
Si le diagnostique et les soins sont tardifs, des états importantes de carences se
manifestent au niveau de tous les nutriments essentiels avec les conséquences
pathologiques de ces carences.
3. Après 2 à 3 ans et à l’âge adulte :
Les manifestations de la maladie ne sont plus aussi facilement à décrire. Le tableau
des symptômes est incomplet et l’on parle de forme atypique de la maladie.
3. Hérédite
SA REVOGAN LANDEGEMSTRAAT 1 9031 DRONGEN TEL
1 09/280 90 60 FAX 09/282 98 73 www.revogan.be
De nombreuses études démontrent une influence de facteurs héréditaires dans
l’incidence de cette maladie. La probabilité que la maladie cœliaque se manifeste
dans une famille déjà atteint par un cas est de 10%.
Il a également été démontré que l’allaitement maternel prolongé influence la
fréquence et la gravité de la maladie cœliaque. Chez les frères et sœurs de patients
cœliaques il est recommandé de prolonger l’allaitement maternel et d’ introduire le
gluten après l’âge d’un an environ.
4. Le traitement diététique
Il n’existe pas de traitement médicamenteux contre l’intolérance au gluten. Le
traitement de cette pathologie repose uniquement sur l’instauration de mesures
diététiques sévères, dont seule la stricte observance permet de retrouver un état de
santé normal. Le moindre écart de régime, même lorsque la personne est à
nouveau saine, perturbe de manière plus ou moins insidieuse l’état de santé du
patient et peut hypothéquer l’avenir d’un enfant que l’on croit, à tord, guéri.
Lors de l’instauration du régime, une amélioration très nette se fera observer après
peu de temps. La restauration totale des villosités intestinales peut durer de
quelques mois à un an. Les symptômes disparaissent progressivement et les
patients retrouvent une vie ‘normale’ à l’exclusion du régime alimentaire qui doit
être maintenu en permanence.
Le régime doit être suivi aussi strictement par les enfants que par les adultes.
5. Principes de base du régime
 Proscrire définitivement les céréales suivantes : froment (blé), seigle, orge,
avoine, bulgur, kamut, spelt et couscous.
 Proscrire :
- le pain ordinaire
- les pâtes ordinaires
- biscuits et pâtisseries
- charcuteries
- soupes ou sauces prêtes à l’emploi
- les panures
- entremets et autres crèmes desserts du commerce
 Utiliser des produits de remplacements garantis ‘sans gluten’ et portant le sigle
sans gluten
 Eliminer du panier de la ménagère tous les produits n’ayant pas d’étiquetage
suffisamment clair pour exclure la présence de gluten.
 Le riz, le maïs, le tapioca, le soja, le millet, les graines de sarrasin, les pommes
de terre, ne contiennent pas de gluten et sont les sources d’hydrates de carbone
privilégiées de ce régime.
 Il est parfois utile, voir nécessaire, de faire appel à un supplément en vitamines
et en oligo-éléments pour permettre de combler plus rapidement les carences en
ces éléments.
SA REVOGAN LANDEGEMSTRAAT 1 9031 DRONGEN TEL
2 09/280 90 60 FAX 09/282 98 73 www.revogan.be
Téléchargement
Random flashcards
Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire