Place de l`Homme dans l`évolution

publicité
Thème 1A- Un regard scientifique sur l’évolution de l’Homme
V. Marquet - Lycée français de Vienne
Place de l’Homme dans l’évolution
L’évolution est souvent marquée par des modifications rapides des plans d’organisation des espèces. Les grands singes
actuels (chimpanzé, gorille etc…) sont considérés comme étant les primates les plus proche de l’Homme actuel. Ils en
diffèrent néanmoins dans leur morphologie. L’acquisition de la bipédie est un critère de différence.
A partir de l’étude des documents, donnez les arguments en faveur de l’acquisition d'un style de bipédie par le genre
Homo.
Thème 1A- Un regard scientifique sur l’évolution de l’Homme
Document 3 : Squelette et forme du pied du Chimpanzé et de l’Homme actuel
V. Marquet - Lycée français de Vienne
Thème 1A- Un regard scientifique sur l’évolution de l’Homme
V. Marquet - Lycée français de Vienne
Correction
Réponses attendues
Introduction : définition du genre Homo : Le genre Homo regroupe l'Homme actuel et quelques
fossiles qui se caractérisent notamment par une face réduite, un dimorphisme sexuel peu marqué
sur le squelette, un style de bipédie (La bipédie est la locomotion sur les seuls membres
postérieurs.)
problématique : quels sont les arguments en faveur d'une acquisition d'un style de bipédie
par le genre Homo ?
Exploitation de documents
Doc1 :
Bassin chimpanzé : haut et étroit
Bassin homme actuel : large et court
Fémur homme : orienté vers l’intérieur, son articulation avec le bassin forme un angle plus
réduit que celui du chimpanzé
Doc.2 :
Mandibule : Forme en V observé chez l’Homme alors que forme en U chez Chimpanzé. Chez
l’australopithèque, la forme est intermédiaire.
Augmentation du volume crânien : 1400 cm3 pour l’Homme ; réduit chez le chimpanzé : 400
cm3
Trou occipitale (= point d’arrivée de la colonne vertébrale sur le crâne) en position avancée
chez l’Homme alors qu’il est en arrière chez le chimpanzé : cette position avancée permet
d’avoir le poids du crâne mieux réparti de façon centrale lors de la position debout.
Doc.3 :
Colonne vertébrale : 1 seule Courbure pour le chimpanzé alors qu’il y en a 4 chez l’Homme
donc colonne plus souple chez l’homme ce qui permet une position verticale.
Membres postérieurs et inférieurs : chez le chimpanzé, membre sup > membre inf. C’est
l’inverse chez l’Homme : compatible avec la station debout.
Dessous des pieds : absence du pouce opposable chez l’Homme alors qu’il est présent chez
le chimpanzé + présence d’une voûte plantaire ce qui favorisent la marche sur les pieds.
Ccl :
Les arguments en faveurs de l'acquisition d'un style de bipédie par le genre Homo sont :
- la position avancée du trou occipital qui permet une position verticale de la colonne vertébrale.
- La présence d’un bassin plus large et moins haut permettant une insertion plus solide des muscles fessiers et
l’ensemble du bassin forme un panier permettant de supporter le poids des viscères
- une longueur des membres inférieurs plus importante que celle des membres supérieurs (allongement de la taille
des fémurs)
- la formation d’un angle vers l’extérieur de la partie centrale du fémur (le pied se trouve au-dessous du centre de
gravité du corps, le fémur est un peu oblique)
- l’épaisseur de la paroi osseuse du col du fémur dissymétrique.
Ouverture :
On peut classer ce fossile dans le genre Homo parce qu’il possède en plus de la bipédie exclusive
des caractères liés à la réduction de la face et à l’augmentation du volume crânien.
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire