Judaïsme - Bouddhisme

publicité
TALBI Karim 5A
juin 2016
Travail de religion
Comparaison des rites de passage entre le Judaïsme et le Bouddhisme
NAISSANCE
Bouddhisme : La naissance n’a pas lieu lors de la sortie du corps mais
bien de la conception.
Les Bouddhistes accordent une grande importance aux sensations
ressenties par le fœtus. Ils pensent que chaque mouvement de la mère a
un impact sur l’enfant à venir. Par exemple, lorsque la mère boit, le fœtus
a la sensation d’être écrasé ou encore, lorsqu’elle a faim, le fœtus a une
sensation de chute.
A la sortie du corps de sa maman, le bébé est accueilli avec beaucoup de
précautions. Il a la sensation d’avoir la peau arrachée. Quand la mère le
prend dans ses bras pour la première fois, le bébé est terrifié et a
l’impression d’être attrapé par des serres d’oiseaux. Il est également
recommandé de ne pas couper le cordon ombilical directement car une
fois que c’est fait, le bébé doit respirer ou mourir.
Judaïsme : A la différence du Bouddhisme, la naissance a lieu à la sortie
du corps de la mère.
Elle est une célébration. Avant l’arrivée de l’enfant, la maman prend le
temps de réfléchir et de lire car, dans la Genèse, il est écrit « tu
accoucheras dans la réflexion ».
Les parents choisissent un prénom qui sera annoncé publiquement dans
les jours qui suivent la naissance. Le choix du prénom est très important,
il sert généralement à honorer la mémoire d’un défunt.
Le huitième jour de vie des jeunes garçons, la famille procède à la
circoncision. Pour les jeunes filles, un autre rituel prend la place de la
circoncision : on trempe ses pieds dans de l’eau.
ADOLESCENCE
Bouddhisme : Les Bouddhistes n’ont pas de réels rites à l’adolescence. Ils
prennent refuge en Bouddha, en la doctrine et en la communauté. Il
s’agit de l’acte de profession de foi de Trois Joyaux.
Judaïsme : A l’âge de 13 ans pour les garçons et de 12 ans pour les filles
a lieu respectivement la bar mitsva et la bath mitsva.
Les jeunes garçons vont lire un passage de la Torah en
hébreux à la synagogue. Les filles ne pouvant pas lire à
la synagogue, leur cérémonie reste strictement familiale.
Ce rite est extrêmement important dans la vie des
jeunes juifs car il s’agit de leur passage à l’âge adulte.
Les cérémonies ressemblent fortement à celles du mariage où les jeunes
sont mis en valeur et photographiés par des professionnels.
MARIAGE
Bouddhisme : Les Bouddhistes ont une vision du mariage fort différente
de celle que l’on a en occident. Le mariage n’a aucune valeur légale ni
religieuse. Il s’agit du début de la vie en commun des deux époux.
Aucune cérémonie n’est nécessaire, même s’ils peuvent fêter l’évènement
avec leurs amis et leurs familles. Ils demandent aux moines de leur
accorder la bénédiction qu’ils puissent vivre heureux dans leur couple.
Le but du mariage est que les mariés
s’aident mutuellement à respecter et à
pratiquer les enseignements de Bouddha.
Dans le monde bouddhiste, la monogamie, la
polygamie et la polyandrie sont considérés
comme tout-à-fait respectables.
Judaïsme : Le fiancé signe le contrat de mariage en présence de témoins.
La future épouse n’a pas à la signer car elle le recevra plus tard sous le
dais nuptial. Après une séparation de quelques jours, la cérémonie peut
débuter. Les mariés se retrouvent sous le dais nuptial où l’époux y attend
sa femme, comme ce fût le cas pour Adam et Eve. Avant d’inviter l’épouse
sous le dais, le voile couvrant son visage est soulevé dans le but de
confirmer son identité. Une fois les mariés installés, le rabbin récite la
bénédiction sur le vin et la bénédiction
nuptiale. Après quoi le mari est invité à
passer la bague au doigt de son épouse. Lors
de la lecture du contrat de mariage, les
devoirs du mari envers la mariée sont
récités. A la fin de la cérémonie, ils évoquent
le souvenir de Jérusalem. Ensuite le mari brise un verre et tout le monde
peut exprimer sa joie.
Après la cérémonie, le couple part s’isoler afin de concrétiser le mariage
en se retrouvant dans une situation d’intimité. Ils rejoignent ensuite leurs
invités pour finir de fêter l’union.
MORT
Bouddhisme : Lors de la mort, les Bouddhistes souhaitent au Nirvana.
L’entourage ne doit pas être désespéré afin de faciliter le départ du mort.
Ce dernier est sujet à différentes hallucinations qui varient en fonction de
son comportement tout au long de sa vie.
Le corps du défunt est placé sur son côté droit avec la main gauche sur la
cuisse gauche et la main droite qui bouche sa narine droite. Cette
position est la même que celle dans laquelle Bouddha est mort.
Une veillée est souvent pratiquée mais les Bouddhistes n’ont pas de
préférence particulière pour les funérailles, même si la plupart du temps
c’est la crémation qui est choisie.
Judaïsme : Pour les juifs, la vie sur Terre n’est qu’une étape avant la vie
éternelle.
Le corps du défunt doit obligatoirement être enterré le plus rapidement
possible. Le rituel débute par une toilette, le corps est recouvert d’un
drap blanc et aspergé d’eau tiède. Une fois complètement nettoyé, des
versets rituels sont récités.
Au moment de l’enterrement, la famille et les invités jettent de la terre sur
le cercueil. Ensuite, la famille peut recevoir les condoléances.
CONCLUSION
Les rites sont très différents entre ces deux religions malgré qu’elles
prennent racine dans des lieux relativement proches géographiquement.
La naissance ne commence pas au même moment : lors de la conception
pour les Bouddhistes et lors de la sortie du corps pour les juifs.
Il n’y a pas de rite spécifique à l’adolescence ou le passage à l’âge adulte
dans le Bouddhisme alors que celui-ci est très important dans le Judaïsme.
Le mariage n’a pas non plus la même considération : alors qu’il n’y a pas
de contrat chez les bouddhistes, celui est très ritualisé chez les juifs.
Dans les deux religions, le respect du mort est fondamental. Alors que les
juifs exigent l’inhumation, les bouddhistes tendent plus vers la crémation.
BIBLIOGRAPHIE
http://le-tour-du-monde-en-80-mariages.com/mariage-bouddhiste/
http://cybercure.fr/archives/mariage_interreligieux_juif_video_image.htm
http://www.tribunejuive.info/ANCIEN-SITE/israel/peut-on-etre-juif-parson-pere
http://www.massorti.com/Les-etapes-d-un-mariage-juif
http://www.cjl-paris.org/tradition-juive-naissance
http://www.bouddhismes.net/la-mort-dans-le-bouddhisme_Cornu
www.religionspourlapaix.org
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire