1) Bouddhisme

publicité
1. L’origine du Bouddhisme
En 600 avant JC, les habitants de l’Inde ne croient plus
en rien… On raconte qu’à cette époque, un Prince
nommé Sidarta, quitte sa famille et ses richesses pour
voyager et comprendre le monde. Il médite, c’est-àdire qu’il peut rester des heures et des journées
entières, sans boire ni manger, à réfléchir à un
problème pour en avoir une vision claire et sereine. A
force de méditation, il devient alors Bouddha, qui
signifie « être Eveillé ». Après cette expérience, il
enseigne 5 moines, puis d'autres. Il mourra à l'âge de
80 ans. Le Bouddhisme est né.
Cette version de l’histoire est la plus répandue mais
n’est pas la seule. Les dates également diffèrent d’une
source d’information à l’autre. J’ai donc pris celles que
je trouvais le plus souvent dans mes recherches.
2. Les principes de base
Plus qu’une philosophie ou une religion, le Bouddhisme est un art de vivre. Il invite
chaque être humain à atteindre la sagesse à travers un chemin spirituel, ça veut dire
«de l’esprit» guidé par ce que les Bouddhistes appellent les «4 nobles vérités».
1.
2.
3.
4.
Dukkha saccá (la noble vérité de la souffrance)
Samudaya saccá (la noble vérité de l'origine de la souffrance)
Nirodha saccá (la noble vérité de l'extinction de la souffrance)
Magga saccá (la noble vérité de la voie permettant de
parvenir
à l'extinction de la souffrance).
Bref, ces principes de vie essaient de permettre à
chaque adepte du bouddhisme d’éviter la
souffrance à tous les niveaux et d’apporter la joie
et la sérénité à leurs proches.
Comme dans la vie du Bouddha, c’est la
méditation qui est à la base de tout. Nous ferons
d’ailleurs un petit exercice ensuite comme ça,
vous comprendrez mieux de quoi il s’agit.
3. L’étendue géographique du Bouddhisme
Le Bouddhisme est né en Inde et se retrouve aujourd’hui, sous différentes formes
dans le monde entier.
Lors de son expansion de départ, il a suivi la route du sud et du nord en même
temps, je vous montre sur la carte.
4. La journée type d’un Bouddhiste
Un Bouddhiste est un moine avant tout comme il en existe dans d’autres religions. Les
moines bouddhistes qui évoluent et deviennent les guides d’autres moines sont appelées
« lamas ». Le grand chef spirituel de tous
les adeptes est le Dalaï lama.
Que fait un Lama durant sa journée :
• Lever à 4h du matin (bien avant le soleil)
• Douche et habillage
• Promenade de 800 mètres minimum de la « cabane » individuelle au bâtiment
de rassemblement
• Prières et méditation dès 5h du matin
• Travaux ménagers dans le temple de 6h à 7h
• Déjeuner fait de céréales et de thé (les bouddhistes ne boivent jamais de café)
• Travaux divers (ménagers ou autres) jusque 11h30
• Préparation individuelle (vêtements de fête) avant le repas principal : le dîner.
Ce repas est le plus important de la journée car il est offert part les laïcs, ce qui
signifie que les moines sont nourris grâce à des personnes extérieures qui leur offrent
des aliments. Pour les remercier, les lamas doivent revêtir leurs plus belles robes …
• Tout le monde fait la vaisselle ou débarrasse (ça s’appelle le « karma yoga »)
• Méditation de 14h à 17h30
• Etude ou marche en solitaire jusqu’au repas du soir qui se situe vers 17h30 mais ne comporte
pas de nourriture vraiment « solide », il s’agit de thé, de potage et exceptionnellement de pain
ou de biscuits légers.
• Prières et chants divins en l’honneur du Bouddha jusque 21h30 ou 22h
• Repos
5. Le centre tibétain de Huy
En Belgique, le plus grand temple reconnu officiellement est celui de Huy
(près de Liège).
Il a d’ailleurs été inauguré par le Dalaï Lama en personne lors de l’achèvement
de sa construction en 2007.
Plutôt que de faire de longs discours, je préfère vous en parler en images.
Des musiciens tibétains
Des lamas en habits de fête
La décoration des temples et autres bâtiments
est toujours très colorée.
Les éléments décoratifs sont souvent peints à la
main par des laïcs, amis du Centre de Huy.
Un petit temple de prières au
milieu du parc du centre
Yeunten Ling à Huy
Des symboles religieux
Un fil de prières comme on en
voit beaucoup. Les prières sont
écrites à la plume sur des
carrés de tissus colorés et
laissées au vent. Les
bouddhistes disent que comme
ça, les prières s’élèvent et
voyagent autour de la terre.
Fin
Téléchargement
Explore flashcards