Développement et relations Nord-Sud

publicité
Course code
ENPC12
Course title
Développement et relations Nord-Sud
Institution
Ecole des Ponts ParisTech
Course address 6/8 av. Blaise Pascal, Cité Descartes, Champs-sur-Marne, 77455 Marne-la-Vallée
City
Paris
Minimum year
3rd year
of study
Minimum level
None
of English
Minimum level
Good
of French
Développement, acteurs, développement économique, tiers-monde, mondialisation,
Key words
environnement, interdépendance, géopolitique, interculturel
Language
French
Professor
responsible
Ricardo PARVEX
Telephone
+ 33 (0)1 43 41 49 08
Fax
+ 33 (0)1 43 41 49 08
Email
[email protected]
Participating
professors
Number of
places
Objectives
"Universitaires; professionnels des questions traitées ;"
Minimum: 20, Maximum: 40, Reserved for local students: 0
"Se familiariser avec les enjeux, les mécanismes et la complexité des relations Nord-Sud ;
Appréhender la pluridisciplinarité du développement, la diversité des tiers-monde ; Dépasser la
présentation et l’analyse purement économique pour s’intéresser aux questions
d’environnement, de géopolitique, de culture.
Le cycle est organisé au tour de trois objectifs :
1 – Se doter d’une grille de lecture et d’analyse de la complexité des questions de
développement international (unité des questions / diversité des situations)
2 – Identifier et développer une analyse critique des grands types de réponses proposées / mises
en œuvre depuis les années 60 par les différents types d’acteurs.
3 – Accroître le niveau d’information et stimuler la réflexion sur les différents enjeux liés au
développement
JOUR 1
Présentation de la semaine et aspects pratiques
Modèles et acteurs de développement
Exercice introductif sur la définition du développement et du tiers - monde. Séance
participative centrée sur l’analyse et le choix de projets de développement. Identification des
modèles et acteurs de développement.
JOUR 2 - GROUPE A
Développement durable
Cette séance permettra de clarifier la notion de développement durable ; d’approfondir la
connaissance et la réflexion des participants sur l’interdépendance Nord-Sud et les enjeux du
développement durable.
JOUR 2 - GROUPE B
Economie de la drogue
Cette séance permettra d’aborder l’étude de la production, de la transformation agroindustrielle, de la distribution et la consommation de drogues illicites. Elle permettra de
comprendre les logiques et les contextes de ces productions illicites, d’en analyser les
mécanismes géopolitiques et économiques, de mesurer les enjeux sociaux et politiques et leurs
interactions sur l’économie licite. Elle sera aussi l’occasion de développer l’analyse des notions
de compétitivité économique, d’économie informelle, d’intégration économique et de projet de
développement alternatif à travers l’étude de situations réelles au Pérou, en Bolivie, en
Birmanie et au Maroc
JOUR 3 - GROUPE A
Développement durable
Cette séance permettra de clarifier la notion de développement durable ; d’approfondir la
connaissance et la réflexion des participants sur l’interdépendance Nord-Sud et les enjeux du
développement durable.
JOUR 3 - GROUPE B
Economie de la drogue
Cette séance permettra d’aborder l’étude de la production, de la transformation agroindustrielle, de la distribution et la consommation de drogues illicites. Elle permettra de
comprendre les logiques et les contextes de ces productions illicites, d’en analyser les
mécanismes géopolitiques et économiques, de mesurer les enjeux sociaux et politiques et leurs
interactions sur l’économie licite. Elle sera aussi l’occasion de développer l’analyse des notions
de compétitivité économique, d’économie informelle, d’intégration économique et de projet de
développement alternatif à travers l’étude de situations réelles au Pérou, en Bolivie, en
Birmanie et au Maroc.
JOUR 4
Culture(s) et développement
Cette séance a pour objectif de nourrir la réflexion des participants autour des questions
concernant les situations de contacts de cultures :
La prise en compte du pluralisme, de la diversité culturelle dans les actions de développement ;
La compréhension des phénomènes d’emprunts et de résistance culturels ;
JOUR 5
La question du développement
Définir le développement ; l’approche libérale traditionnelle ; l’approche structuraliste ; la
remise en cause du développement.
Les problèmes de développement économique
Développement équilibré ou déséquilibré ; agriculture ou industrie ; la question du secteur
traditionnel ; le financement du développement.
Clôture de la semaine
L’évaluation du cours sera faite sous la forme d’un travail de commentaire d’articles de presse
sur un thème en lien avec le contenu du module."
Programme to Cette activité est composée de 5 unités indépendantes, mais liées entre elles. Le caractère
universel de l’ensemble des matières abordées (de l’économie à l’anthropologie en passant par
be followed
l’écologie et l’agriculture) limite forcement leur approfondissement. En revanche, il n’est pas
toujours évident pour ceux qui se sont spécialisé dans un domaine particulier, de percevoir et de
distinguer clairement quels sont les liens, voire quels sont les relations de cause-à-effet entre
leurs thématiques et d’autres matières apparemment très différentes et éloignées.
En guise d’illustration nous ne citerons que trois ou quatre exemples :
- Pourquoi les campagnes pour la protection de l’environnement des Nations Unies incluent de
plus en plus des actions de lutte contre la pauvreté ? Quelle est la relation pauvretéenvironnement ?
- Quel est le rapport entre les subventions agricoles octroyées par les pays industrialisés à leurs
agriculteurs et la production de drogues dans certains pays du sud ?
- Le commerce international stimule ou affaibli le développement économique et/ou
l’environnement local ?
- -Quelle est la relation entre la législation fixant les conditions de tenure des terres et
l’environnement (sols, érosion, couverture végétale) ?
- La production des biens et de services suffit-elle à développer un pays ? Quel est le rôle des
mesures visant la distribution (partage) des bénéfices parmi la population ? Ce partage se fait de
la même façon dans une communauté pré-capitaliste (ex : villages quéchuas des Andes) que
dans une société salariée (ex : banlieue de Toulouse ?
Il est important de percevoir ces cinq modules Nord/Sud comme faisant partie d’une activité
transversale et polyvalente.
Transversale car une même problématique va être déclinée à partir de divers approches
Polyvalente car nous ferons appel à des disciplines et des compétences très différentes et
variées pour comprendre des réalités qui apparaissent isolées.
Il est clair donc que les étudiants qui s’intéresseront à ce module ne devront pas s’attendre à
devenir économistes du développement ou anthropologues des sociétés rurales d’Afrique . Ce
ne sera pas non plus le lieu pour ceux qui, étudiant l’environnement, le droit ou l’agronomie,
voudraient discuter les subtilités juridiques ou techniques fines du Protocole de Kyoto ou
voudraient approfondir les nuances de la nouvelle PAC.
Une fois cette mise au point étant faite, nous pourrions résumer l’intérêt de ces modules disant
qu’ils apportent une lecture et une analyse cohérente et intégrée à des problématiques
spécifiques, souvent présentées de façon éparse et sans rapport entre elles.
Prerequisites
Intérêt pour les questions abordées. Maîtrise du français.
Course exam
Note de synthèse à partir d’un dossier de presse (travail qui pourra être réalisé en équipe).
Téléchargement
Explore flashcards