Introduction geÌ neÌ ral

publicité
Introduction général
Lors des news du soirs vous arrivez juste d’entendre que le marché obligataire s’est effondré. Cela
signifie que les taux d’intérêt ont fortement baissé. Que cela signifie pour vous ?



Serait-il plus aisé pour vous de financer l’acquisition de nouveaux équipements, ou de
financer l’achat d’une nouvelle maison ?
Ou bien serait-il plus intéressant d’augmenter vous fonds par l’émission de nouvelle actions
ou obligations, ou tous simplement de contracter un nouveau emprunt auprès de votre
banque ?
Et si vous importer des biens depuis l’étranger, seriez-vous concerner par l’augmentation du
coût des importations ?
L’étude des marché de capitaux essaie de répondre à l’ensemble de ces questions par l’examen de
comment les marchés de capitaux et les institutions financières fonctionnent-ils ?
Les marchés des capitaux et les institutions financières affectent non seulement notre vie
quotidienne, mais aussi toute l’économie par l’injection d’énorme montant dans ces marchés.
Les marchés de capitaux sont les lieu où s’effectuent le transfert des fonds entre agents exprimant
un besoin et une capacité financière. Les marchés de capitaux à savoir (le marché obligataire, le
marché financier et le marché de change) sont important pour assurer le transfert des fonds des
agents n’ayant pas des moyens de production vers ceux disposant de ces moyens. En outre, les
marché des capitaux performant sont considéré comme un facteur clé d’une forte croissance
économique. En contraste, les marchés des capitaux peu développé sont considérés comme l’une
des raisons qui expliquent la pauvreté de plusieurs pays.
Les activités des marchés des capitaux, ils ont également un impact direct sur votre richesse
personnelle, sur le comportement des consommateurs et des entreprises, ainsi que sur le cycle de
performance de l’ économie.
Fonction du marché de capitaux
Les marchés de capitaux permettent la rencontre entre les agents économiques ayant un excédent
de capitaux (Ménages, entreprises, administrations,… qui dépensent moins que ce qu’ils reçoivent) et
les agents ayant des besoins de financement (qui dépensent plus que ce qu’ils ont comme revenu).
Ce transfert peut être assuré selon deux canaux : soit d’une manière directe ou indirecte.
Le financement indirect :
Le financement indirect de l’activité économique implique qu’il y est un agent économique qui face
le lien entre les divers agents économiques. On parle alors d’intermédiation financière. Cette
intermédiation est le fait des institutions financières (les banques) qui d’une part, collectent
l’épargne auprès des ménages, et d’autre part, prêtent aux entreprises les sommes nécessaires au
financement de leur activité. Une économie qui fonctionne grâce essentiellement au rôle
d’intermédiation des banques est appelée « économie d’endettement ».
Le financement direct :
Le financement direct de l’activité économique implique que les agents économiques ayant un
besoin de financement vont s’adresser directement aux agents économiques ayant des capacités de
financement. Les entreprises, ou l’Etat, vont donc passer par le biais des marchés financiers en
émettant des valeurs mobilières de placement qui seront acquises directement par les agents
économiques souhaitant faire fructifier leur épargne disponible. Si une économie fonctionne
essentiellement grâce aux marchés financiers, on parle alors d’une « économie de marchés ».
Structure du marché de capitaux :
La structure du marché de capitaux revue plusieurs formes, comme décrit ci-après :



Marché des actions et Marché des obligations : une entreprise peut obtenir des fonds à
travers le marché de capitaux par deux voies :
o La plus connu est l’émission d’obligation, laquelle représente un instrument de dette
par le biais duquel l’emprunteur s’engage de rembourser les sommes empruntées
majorées d’une rémunération appelé intérêt.
o La deuxième méthode pour augmenter ses fonds, l’entreprise peut émettre de
nouvelle action, laquelle représente un titre de propriété qui donne droit un revenu
périodique (dividende) et à une part dans les actifs de la société. En outre, l’action
donne droit au vote lors des assemblées générales de la société.
o L’inconvénient de l’émission de nouvelle action et que l’actionnaire est considéré
comme un créancier résiduel qui sera payé en dernier lieu.
Marché primaire et Marché secondaire :
o Le marché primaire est le lieu où les nouvelles émissions d’actifs financiers (actions
ou obligations) sont réalisées.
o Le marché secondaire est le lieu où sont échangés les actifs financiers initialement
émis.
o L’introduction sur le marché primaire est généralement assurer par une banque
d’investissement qui garanti la réussite de l’opération d’introduction en fixant le prix
d’introduction et en assurant la vente des titres au moment d’introduction.
o Le NYSE, PARIS, La Bourse de Casablanca sont les meilleurs exemples du marché
secondaire
o Lorsqu’un investisseur vend un actif financier sur le marché secondaire, il reçoit en
contre partie une somme d’argent, alors que cette opération n’a aucun effet sur les
fonds de la société émettrice.
o Donc le marché secondaire est le lieu qui assure la liquidité des instruments
financiers (actions et obligations). Augmenter la liquidité des actifs financiers les
rendent beaucoup plus attirant et facilite l’émission de nouvelle action.
Marché monétaire et Marché financier :
o Le marché monétaire est le lieu réservé aux opérations à court terme (c.à.d. où
s’échange des actifs avec une maturité inférieure à une année).
o Le marché financier et le lieu où s’échange des actions ou des obligations ayant une
maturité supérieure à une année.
Fonction des intermédiaires financiers


Les intermédiaires financiers sont des institutions qui reçoivent des fonds du public et les
utilisent de différentes manières : soit en les investissant dans des actifs financiers ou en les
prêtant à d’autres agents économique.
Les intermédiaires financiers jouent un rôle très important car ils réduisent les coûts de
transaction, permettent le partage des risques et il finance également les petites structures
qui n’ont pas accès aux marché de capitaux.
L‘avantage d’une politique de marché dynamique est de favoriser, comme son nom l’indique, l’essor
des marchés des capitaux dans leurs différentes composantes afin qu’ils puissent :

Offrir aux différents opérateurs économiques des moyens de placement diversifiés et
liquides tant sur le court terme que sur le moyen et le long terme ;




Ouvrir aux entreprises les possibilités de recourir à des ressources autres que bancaires tout
en facilitant leur accès au crédit ;
Rendre efficaces et aisées leurs transactions commerciales et financières au plan interne
comme au niveau de leurs relation avec l’étrangers ;
Aboutir à l’établissement d’un taux de référence de marché plus significatif, pouvant servir
de base aux décisions monétaires et financières ;
Et enfin faire jouer à la banque centrale son rôle de régulateur de manière plus active, en
influant sur les liquidités et les taux par injection ou le retrait de fonds de réserve ou encore
par la réalisation d’opération d’open-market.
L’effort des autorités monétaires marocaines s’est inscrit dans cette optique, particulièrement depuis
le début des années 90 en transformant profondément le marché monétaire, le marché financier et
boursier ainsi que le marché des changes.
Téléchargement
Explore flashcards