5esq4séance12 - Mon année de lettres

publicité
15/03
SEANCE 12
Lexique
Initiation à l’ancien français
Extrait de Yvain et le chevalier au lion de Chrétien de Troyes :
Quant li lÿon delivré ot ,
15 Mes sire Yvains, por verité,
si cuida qu’il li convenist
set que li lÿon le mercie
conbatre, et que sus li venist ;
et que devant lui s’umilie
mes il ne le se pansa onques.
Por le serpant que il a mort
5 Oez que fist li lÿon donques,
con fist que preuz et deboneire,
et lui delivré de la mort ;
20 si li plest molt ceste aventure.
com il li comança a feire
por le venin et por l’ordure
sanblant que a lui se randoit,
del serpant, essuie s’espee,
que ses piez joinz li estandoit
si l’a el fuerre rebotee,
10 et vers terre encline sa chiere ;
puis si se met a la voie.
si s’estut sor ses piez derriere
25 Et li lÿons lez lui costoie
et puis si se ragenoilloit,
que ja mes ne s’en partira,
et tote sa face moilloit
toz jorz mes avoec lui ira
de lermes, per humilité.
que servir et garder le vialt.
Chrétien de Troyes, Le Chevalier au lion (Champion).
I/ Exercices :
1) A partir de votre texte traduit, retrouvez les mots d’ancien français correspondant à la traduction
suivante : lion, mais, écoutez, généreux, tête, serpent, essuie, servir, protéger.
2) En comparant les lignes 9 à 14 de ce texte avec leur traduction, retrouvez les quatre mots
appartenant au champ lexical du corps.
3) Relevez dans le texte en ancien français les différentes manières d’écrire le mot « lÿon ».
a- Comment s’écrit ce mot quand il est complément d’objet du verbe (l.1) ?
b- Comment s’écrit ce mot les trois autres fois, quand il est sujet ?
4) Laquelle de ces phrases signifie : le chevalier Yvain vit le lion ?
1- Li lÿons vit mon seigneur Yvain.
2- Lÿon vit mes sire Yvains.
3- Mon seigneur Yvain vit li lÿon.
4- Mes sire Yvains vit le lÿon.
Traduction du texte :
Quand il eut délivré le lion, il crut qu’il allait fondre sur lui et il se prépara à combattre.
Mais cette idée ne vint pas au lion. Ecoutez ce que fit la bête, franche et généreuse. Elle tint
ses pieds étendus et joints, et sa tête inclinée vers la terre, et s’agenouilla par grande
humilité, mouillant sa face de larmes.
Messire Yvain comprit que le lion le remerciait d’avoir tué le serpent, et de l’avoir délivré
de la mort. Cette aventure lui plut fort. Il essuya son épée pleine de venin et de bave, et
l’ayant reboutée au fourreau, il se remit à la voie. Alors le lion s’en fut à ses côtés, et le
suivit ; car il ne veut plus se séparer de son sauveur : il le protégera et le servira fidèlement
toute sa vie.
1) Lion = lÿon
Mais = mes
Ecoutez = oez
Généreux = deboneire
Tête = chiere
Serpent = serpant
Essuie = essuie
Servir = servir
Protéger = garder
2) Les 4 mots appartenant au champ lexical du corps en ancien français sont :
- Piez = pieds
-
Chiere = tête
Face = visage
Ragenoilloit = s’agenouiller
3) Lorsqu’il est COD, le mot « lion » s’écrit « lÿon ».
Lorsqu’il est sujet, il s’écrit « lÿons ».
—› en ancien français, comme en latin, les mots changent de forme selon leur
fonction grammaticale.
4) C’est la phrase n°4 car Yvain s’écrit avec un –S à la fin qui est la marque du sujet.
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire