un voyage sous le signe d la mort

publicité
Lecture analytique
ALCOOL
n°4
Apollinaire (1880-1918) journaliste puis poète ; possède gout prononcer pour la modernité
et qui dit « je déteste les artistes qui ne sont pas de leur époque »
Landor Road = adresse d’Ani ; Apoll. en est tombé amoureux _ un amour par réciproque puisqu’Ani a fui au
état unis
 titre fait référence à l’amante disparue
Composition poème : quatrains d’alexandrins + 1 hexasyllabe
Ce poème est-il seulement le récit d’un échec amoureux ?
I)
II)
III)
I)
un poème narratif
la figure du mal aimé
un voyage sans retour
UN POEME NARRATIF
A.
les caractéristiques du récit
 Temps du récit : IMPARFAIT v1 « il entra » « venais » « s’envolaient »
Pronom personnel « il »  désigne auteur
 Indications spatiales :  v2 « cher un tailleur »
 índices britanniques “roi” ; “lord” “soldats des indes”
 Discours : TEMPS DU DISCOURS : v5 « je veux » FUTURE « je ne reviendrais »
 changement de personne/désigne trjs auteur
 Récit mélangeant la focalisation interne (je) et externe (il)
B.
éléments autobiographiques
 lieu de vie de la femme qu’apoll. aime :
 titre : adresse
 v12 « cette rue que j’aime »  désigne par METONYMIE son amour pour Ani
 l’émigrent renvoie :
 à Ani qui est partie en Amérique
 v14 « mes crachats d’or fin »METAPHORE désigne moy de subsistance du poète  Apollinaire
lui même
II)
LA FIGURE DU MAL AIME
A.
un homme solitaire et abandonné
L’univers intérieur de l’émigrent est tourmenté par l’absence de l’être aimé
 2e strophe :
 v6 « des ombres sans amour qui se trainaient par terre »  METAPHORE : sans amour
l’individu n’est plus rien = une ombre (plus d’unité H/ombre) + accentuation par verbe négatif
« trainaient »
 v7 « des mains vers le ciel plein de lacs de lumière s’envolaient quelquefois comme des
oiseaux blancs »  agitation des mains : adieu + COMPARAISON rappelle oiseaux des ports
 Dernier quatrain : rime « années » ALEGORIE (sujet verbe) et « enchainé »  condamnation d’Apoll. à se
souvenir : le temps n’efface pas les peines : Apoll est enchainé à son passé
B.
le désir de fuir
 thématique du départ :
 v9 « mon bateau partira demain pour l’Amérique »  STEREOTYPE
(bcp migration vers USA à cette époque)
 changement radicale de passage « prairies » Apoll. aime modernité
 thématique du renouveau de l’être : v19 « essayèrent les vêtements d’un lord mort sans avoir payé »
 changement d’apparence/d’identité/ nouvelle vie
 rupture avec le passé accentué v15 « je veux dormir enfin »
 METAPHORE : dormir = oublier + « enfin » marque l’impatience
III)
UN VOYAGE SANS RETOUR
A.
un projet de départ définitif
 un départ catégorique : v10 « et je ne reviendrai jamais » seul OCTOSYLLABE  mis en valeur +
appuis du « jamais » décision finale
 comparaison avec les seuls individus qui partent pour revenir dans leur pays : les soldats
« car revenir c’est bon pour un soldat des indes »
B.
un voyage sous le signe d la mort
 référence à la mort :
 v19 «le vêtement d’un lord mort »
+ v12 « ombre aveugle » EUPHEMISME :
mort
 v 16 « sous un arbre plein d’oiseaux muets »  image inquiétant des oiseaux
ayant perdu une de leurs caractéristiques principales : le chant = symbole de vie
 « je ne reviendrai jamais » « je veux dormir enfin » EPHEMISME mort
 registre BURLESQUE  atténuation v3 « venait de couper quelque têtes » : celles des mannequins
CCL : poème reprend expérience d’Apoll. en exploitant thème ancien celui de la fuite (Antiquité) ; poème lyrique
renouvelé par la modernité  poème original comme Zone
Téléchargement
Random flashcards
aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Chapitre 1

11 Cartes Sandra Nasralla

Chats

2 Cartes clodel34

Créer des cartes mémoire