File - la classe de francais de Madame Balin

publicité
TRONC COMMUN : COMMUNICATION ET MEDIAS.
LA PUBLICITE/ LA PROPAGANDE
A la télévision
Sur l’internet
Dans les medias
Dans la rue
Avant de commencer ce chapitre…
1. A quoi sert la publicité? Quels en sont les bienfaits?
2. Quels en sont les limites et les inconvénients?
LA PUB ET L’OBESITE CHEZ LES JEUNES
Sur Forum, regardez la vidéo suivante:
“Impact de la publicité sur l’obésite infantile” (vous pouvez aussi trouver cette vidéo en tapant ce
titre sur youtube).
Visionnez la présentation et prenez des notes.
Exposition aux messages publicitaires:
Impact de l’obésite sur l’enfant:
Pourquoi les enfants sont-ils plus vulnérables devant la publicité?
En utilisant les statistiques et les explications, montrez le lien entre la publicité et l’obésité:
Quelles sont les solutions/ recommendations proposées à la fin?
12 decembre 2010.
La pub responsable de l'obésité ?
Trop gras et trop sucrés, les goûters de nos enfants le sont toujours, malgré les
lourdes campagnes d’information et de prévention. L’OMS a même publié des
recommandations aux gouvernements pour éviter d’alimenter davantage le
problème mondial d’obésité.
Confiseries, viennoiseries, biscuits... Les petits Français mangent toujours trop gras et trop
sucré. C'est le constat alarmant de l’association UFC-Que Choisir, qui dénonce les
publicités télévisées destinées aux plus jeunes. Toujours aussi nombreuses, elles ne
respectent pas, selon l’association de consommateurs, les engagements pris en 2009 par
l’industrie alimentaire. UFC-Que Choisir réitère donc sa demande de réglementation des
messages publicitaires.
Elle réclame « une mesure réglementaire d’encadrement des publicités aux heures de
grande écoute des enfants, basée sur la qualité nutritionnelle des aliments ». En effet,
l’autorégulation défendue par l’industrie agroalimentaire ne fonctionnerait pas. Pour preuve,
80 % des spots ciblant les enfants vantent encore des produits (trop) gras et (trop) sucrés.
Et si leur nombre a diminué pendant les émissions infantiles, 93 % de ces réclames
figurent désormais sur les écrans à toute heure de la journée.
Des goûters et en-cas trop gras
La conséquence ne s’est pas fait attendre. L’association de consommateurs a comparé les
résultats de deux études menées en 2006 et en 2010. À la maison comme à l’école, le
contenu des assiettes et des cartables des enfants est moins sain aujourd’hui qu’en 2006.
La proportion de produits gras et sucrés consommés pour le petit déjeuner, notamment, a
progressé de 17 % ! Et dans les cours de récréation, 76 % des goûters et en-cas sont trop
riches en sucres ou en matières grasses…
Le sujet, d’ailleurs, fait également débat au niveau international. En avril dernier, l’Organisation
mondiale de la santé (OMS) a publié une série de recommandations aux gouvernements. On y
retrouvait notamment, la « réduction de l’exposition des enfants aux messages commerciaux en
faveur des aliments à haute teneur en graisses saturées, en acides gras trans, en sucres ou en
sel »…
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/la-pub-responsable-de-lobesite_26540/
LES STEREOTYPES DANS LA PUB
Quels sont les stéréotypes les plus courants véhiculés par les publicités concernant les
catégories suivantes?
a)
b)
c)
d)
e)
f)
g)
Les femmes
Les hommes
Les grands-parents
Les hommes politiques
Les blondes
Les Français
Votre nationalité
Pour vous aider, vous pouvez regarder les pubs en allant sur ces differents sites web (à consulter
sur Forum):
a) Les clichés sur les hommes et femmes:
http://www.youtube.com/watch?v=dUtqn8KfLM0
b) Les clichés sur les français:
http://www.youtube.com/watch?v=OCIAyHEFTrQ
Les stéréotypes à la télévision.
Parce que la plupart des émissions de télévision sont de courte durée, la personnalité des
personnages doit être établie le plus rapidement possible. Les scénaristes utilisent les stéréotypes
afin de pallier cette contrainte.
Un stéréotype se définit comme une idée, une image ou un jugement fixe attribué à un certain
groupe de personnes. Ce jugement peut être positif ou négatif. Les stéréotypes sont formés à partir
d'un modèle et inspirés des comportements ou de la tenue vestimentaire les plus populaires.
Généralement, les stéréotypes ne correspondent pas à la réalité. Ils sont plus parfaits (ou
imparfaits), plus prévisibles que les événements et les personnes de la vie courante. L'homme
stéréotypé, par exemple, est un « vrai homme » aventureux, intelligent, imperturbable et maître de
toute situation. Ces stéréotypes liés au sexe sont créés afin de présenter aux téléspectateurs un
personnage auquel ils peuvent facilement s'identifier.
Cependant, le danger de la répétition de telles images fixes est d'amener le public à généraliser le
stéréotype à l'ensemble de la population masculine. Il en résulte une fermeture d'esprit qui peut
affecter les attentes qu'ont les femmes et les enfants envers les hommes et qui peut même
influencer la façon dont les hommes et les garçons perçoivent leur propre comportement.
Même si la télévision a amélioré l'image qu'elle projette des femmes, elles continuent dans
plusieurs cas à être associées au rôle de l'épouse dévouée en tenue de maison ou à celui de la
blonde vêtue légèrement.
Quant aux émissions pour enfants, elles divisent les deux sexes distinctement — les filles jouent à la
poupée, les garçons préfèrent les camions — et utilisent un registre convenant à des adultes. De
façon semblable, les rôles de belles-mères, de personnes âgées, d'homosexuels, de policiers et de
chauffeurs de camions sont souvent stéréotypés.
Les stéréotypes liés à la culture et à la classe sociale sont aussi omniprésents à la télévision.
Traditionnellement, les Amérindiens sont décrits comme vivant dans des tentes, bien que cette
image change pour une description plus réaliste de ce peuple. Cependant, trop souvent, les
minorités sont dépeintes de façon stéréotypée en montrant des personnages qui ont souvent moins
de pouvoirs et sont moins riches que les Blancs.
Il est important que les élèves puissent reconnaître les stéréotypes et qu'ils comprennent le rôle
qu'ils jouent dans la description de la réalité à la télévision. Ainsi, les élèves auront moins tendance
à croire en des idées préconçues envers les autres races et cultures.
Afin de développer un esprit critique face aux médias, les élèves doivent analyser la façon dont la
télévision traite les gens, faire des relations entre leur propre réalité et celle présentée par les
médias et comprendre comment les personnages de la télévision peuvent influencer les
idées qu'ils ont sur les vraies personnes vivant dans leur communauté.
Document d'accompagnement : Les stéréotypes à la télévision. Les stéréotypes.
© 2002 Réseau Éducation Média.
Les stéréotypes à la télévision.
1. Pourquoi les scénaristes (=ceux qui créent les publicités) ont-il recours aux stéréotypes?
2. Quel est le stéréotype de l’homme typique à la télé?
3. Quel est l’objectif de ces stéréotypes?
4. Quel est le risque d’utiliser ces clichés?
5. Comment les femmes sont-elles décrites à la télé?
6. Comment la télé influence-t-elle les enfants?
Des clichés dans les films
Adapté d’un article écrit par Marc Baudaux Mardi, 17 Mars 2009
Comme nous le savons tous, les stéréotypes sont présents partout dans notre société, et les salles
de cinéma n’y échappent pas. Particulièrement dans les films où les stéréotypes sont basés sur les
origines ethniques des personnages.
Des stéréotypes, où ça ?
Il est bien entendu question d’idées reçues communes à toute une population. Tout le monde est,
volontairement ou non, influencé par les images que le public reçoit de la télévision ou des films, et
plus particulièrement dans les films américains. Ainsi, des films mythiques tels que « Scarface » ou«
Le parrain » semblent faire passer les Latinos pour des dealers de cocaïne et les Italiens pour des
mafieux sans scrupules. Tous ces clichés sont-ils fondés ? La réponse est oui dans certains cas, le
tout est de ne pas en faire une généralité.
Cette tendance concerne aussi le cinema d’autres pays. Mais pas besoin d’aller bien loin pour
constater tout ça! Toute proche de chez nous, la France. Dans les films francais, les Belges seraient
tous de gros mangeurs de frites et buveurs de bières, tous avec l’accent. Faut-il croire que ça plait.
Certes, tous ces stéréotypes nous font bien souvent rire, mais ils peuvent aussi fâcher. En effet, il
n’est pas toujours amusant pour la personne concernée de recevoir ce genre de propos, surtout
quand ils sont utilisés dans les films pour une meilleure rentabilité. Ces idées reçues que tout le
monde a sur tout le monde sont donc bien souvent transmises par la télévision, car, que nous le
voulions ou non, nous sommes sous son influence ...Les japonais seraient donc tous des experts en
arts martiaux ? Les arabes de dangereux terroristes et les indiens de simples brutes ignorantes ?
Bien sur que non. Mais dans ce cas, pourquoi tous ces clichés sont si présents dans nos salles de
cinéma ou à la television?
Pourquoi tous ces clichés ?
Une explication rationnelle serait qu’il est très simple et efficace d’utiliser des stéréotypes pour
définir un personnage. Voilà pourquoi les stéréotypes sont bien souvent les moteurs principaux des
dessins-animés pour enfants. Très présents dans les grands classiques de Walt Disney tels que «
Blanche Neige », « Cendrillon », « Le Roi Lion », etc., ceux-ci sont des instruments familiers et
facilement compréhensibles qui permettent à l’enfant de se faire une idée sur le monde extérieur
tout en croyant en un monde parfait (la gentille est très belle, courageuse ... le méchant est laid,
personne ne l’aime ...) Mais tout ceci n’a pas que du positif. Les stéréotypes que nous voyons dans
les films ont un impact dans notre vie de tous les jours, et il est parfois difficile pour un enfant de
gérer ça. L’utilisation de clichés est souvent utilisée de manière excessive et ils véhiculent alors des
idées fausses sur différents groupes ethniques/culturels. Ces préjugés deviennent alors une menace
qui n’est pas uniquement valable pour les jeunes enfants. Une représentation simpliste et erronée
d’un être appartenant à un autre groupe peut
influencer négativement nos relations avec celui-ci.
Pour conclure, les stéréotypes sont présents dans notre vie au quotidien, la télévision étant l’une de
leurs places favorites. Ils peuvent véhiculer des messages positifs ou négatifs, qu’ils soient vrais ou
faux. Mais attention ! Ceux-ci peuvent avoir un impact psychologique direct sur nous,
consciemment ou non. Dans les films notamment, il arrive que toutes ces idées reçues soient
exagérées et créent des conflits inter-relationnels entre les individus.
Première partie.
1. A quel types de stéréotypes s’intéresse cet article?
2. Quelles idees reçues les francais ont-ils des belges?
3. Pourquoi ces stéréotypes sont-ils utilisés?
Section “Pourquoi tous ces clichés?”
4. Dans quel but a-t-on recours aux stéréotypes dans les films?
5. dans ce paragraphe, relevez tous les adjectifs qui ont une connotation negative.
A vous!
Etes-vous d’accord avec ce qui est dit dans ces articles?
Donnez quelques exemples de publicités pour illustrer votre opinion.
Le saviez-vous?
En France, une loi votée en 2009 interdit la publicité entre 20h et 6 h du matin sur les chaînes
publiques (chaînes de France Télévision). Ces chaînes sont en effet financées en partie par une
aide de l’état. En revanche, la publicité est autorisée sans restriction sur toutes les autres
chaînes privées (TF1, Canal +, M6…)
LES PUBLICITES INTERDITES
ACTUALITÉ Société
21/09/2010
Les pubs de Virgin Radio
interdites à Clichy
Des affiches publicitaires, qui montrent
des corps d'ados avec des visages de personnes âgées, ont choqué le
maire de Clichy, qui a obtenu qu'elles soient retirées dans les prochains
jours.
Les affiches de la dernière campagne publicitaire de Virgin Radio seront bientôt retirées des
abribus de Clichy, dans les Hauts-de-Seine. Certains résidants, des usagers des transports en
commun et le maire de la commune se sont dit indignés. Car elles représentent les corps frais
d'adolescents en jean associés à des visages vieillis d'une soixantaine d'années grâce à un
maquillage soutenu. Le poids des images et le choc du slogan : «Ne vieillissez pas trop vite».
Ce qui gêne ? «D'abord, que la vieillesse soit présentée comme une maladie », explique, le maire,
Gilles Catoire. C'est comme si on disait ‘pour guérir du cancer, écoutez notre musique, c'est le
remède. Mais la vieillesse n'est pas une maladie ! Ensuite, on renvoie une image dévalorisante des
personnes âgées. On aurait pu choisir des modèles magnifiques, souriants. Là, les visages sont
comme détériorés».
Gilles Catoire a demandé, lundi soir, à l'entreprise JC Decaux de retirer ces pancartes. Une
obligation légale à laquelle la régie de mobilier urbain a fini par se plier ce mardi matin pour éviter
la polémique. Mais la démarche a surpris : «De temps en temps, certains de nos visuels ne sont pas
acceptés du tout. Mais nous n'avions jamais eu à annuler une campagne en cours !», explique la
communication de l'entreprise.
Le maire raconte avoir «rencontré plein de personnes âgées qui me disent ‘vous avez bien fait'.
J'espère que je ne serai pas le seul à faire cette démarche», précise-t-il, fort de sa victoire. Il compte
user de son rôle de représentant de l'Association des maires de France au sein du Conseil national
des retraités et des personnes âgées pour expliquer à d'autres maires que ce retrait est possible.
Une démarche que la station de radio, surprise, juge «disproportionnée». «Le but de cette
campagne était de symboliser l'impact positif de la musique sur les auditeurs quel que soit leur
âge», explique Jean Isnard, directeur des programmes dans le Parisien. Une réaction qui chagrine le
maire de Clichy : «Je fais des reproches aux décideurs qui choisissent parmi plusieurs idées, non
conscients de leur responsabilité».
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/09/21/01016-20100921ARTFIG00610-lespubs-de-virgin-radio-interdites-a-clichy.php
A vous!
Pensez-vous que cette interdiction soit justifiée?
Connaissez-vous d’autres publicités qui ont été interdites?
Pour quelles raisons
La publicité au secours des grandes causes : une exposition des Arts
Décoratifs (Paris)
février 2010, par serge cannasse
Les Arts Décoratifs possèdent un important fonds d’affiches et de films réalisés pour
des associations et des institutions françaises qui ont recours à la publicité pour
faire entendre leur voix. L’exposition « La publicité au secours des grandes causes »
donne à voir, à travers plus de 150 affiches et autant de films, comment cette
communication s’est développée pour frapper les consciences. Elle s’articule autour
de six grands thèmes : les droits de l’homme, l’humanitaire, l’écologie, la santé,
l’exclusion et l’aide sociale, l’éducation et le civisme.
Elle retrace l’historique des relations entre publicité et "grandes causes", depuis les
organisations humanitaires issues de Mai 68 jusqu’aux épanchements lyriques d’Al
Gore d’aujourd’hui, fondés sur l’idée que " la publicité, réussissant à merveille à
faire vendre pratiquement tout et n’importe quoi, peut aisément faire « vendre » de
vraies solutions pour le bonheur de l’humanité."
A vous!
1. Rendez-vous sur le site suivant (sur Forum):
http://blended.fr/publicite/la-publicite-au-secours-des-grandes-causes/
2. Regardez les affiches et faites la liste des causes défendues par la publicité:
3. Avez-vous vu d’autres publicités francophones dont le but est de défendre une grande cause?
Qu’en avez-vous pensé?
VOCABULAIRE DE
LA PUBLICITE
SUBSTANTIFS / NOMS (MASCULIN)
Un publiciste
Un produit
Les mérites (d’un produit)
Un bienfait
Un consommateur/ une consommatrice
Un abus
Un dérapage
A publicist
A product
Merit, advantage, virtue
A benefit
A consumer
An excess, a breach
Misdemeanour, misconduct
SUBSTANTIFS/ NOMS (FEMININS)
La pub/ la publicité
Une campagne de sensibilisation
La prévention
Une agence publicitaire
Une émission
Une chaîne de télé
Une sucrerie
An ad, advertisement, advertising
A public awareness campaign
prevention
Advertising agency
A programme
A TV channel
A sweet
ADJECTIFS
néfaste
esthétique
humoristique
dégradant
influençable
harmful
Beautiful, pleasing, aesthetically pleasing
Humorous, funny
degrading
Easily influenced
VERBES (AVEC PREPOSITION OU TRANSITIFS)
Promouvoir
Encourager à
Inciter à
Consommer
Stimuler
Faire connaître
Gaver
Manipuler
Convaincre de
Duper
Tromper
Se procurer
Inculquer
Interrompre (une émission)
To promote
To encourage to
To encourage, to persuade to
To consume
To stimulate, to boost
Make something known
To cram, to force-feed
To manipulate
To convince to
To dupe, to trick
To mislead, to cheat, to deceive
To buy, to get hold of
To teach, to instil
To interrupt
EXPRESSIONS IDIOMATIQUES
Vanter les mérites d’un produit
Créer le besoin
Acheter quelque chose dont on n’a pas
besoin
Elle nous fait avaler n’importe quoi
J’en perds le fil
Faire preuve d’humour
Ca me dérange
Ça m’énerve
C’est un scandale
Suivre une émission
Etre interrompu
J’aime la façon dont elles sont filmées
Une boisson énergisante
un vrai lavage de cerveau
Praise, to highlight the benefits of a product
To create the need
To buy something we don’t need
It makes us swallow (believe) anything
I lose the plot
To show, to display some humour
It bothers me
It gets on my nerves
It is a scandal, it’s outrageous
To follow a programme
To be interrupted
I like the way they are filmed
An energy drink
brainwashing
Le verbe “promouvoir”
Present
Je promeus
Tu promeus
Il promeut
Nous promouvons
Vous promouvez
Ils promeuvent
passé compose
j’ai promu
future
je promouvrai
subjonctif
que je promeuve
que tu promeuves
qu’il promeuve
que nous promouvions
que vous promouviez
qu’ils promeuvent
ORAL INTERACTIF (=DE GROUPE) 3 : JEU DE ROLE
LA PUBLICITE, trop, c’est trop ?
Suite à l’interdiction de la publicité Virgin, l’émission « C’ dans l’air » organise un débat sur le rôle
de la publicité dans notre société.
Vous allez participer à cette émission de télévision et discuter des bienfaits mais aussi des
dérapages et des abus de la publicité à notre époque.
Pour préparer votre débat, choisissez votre rôle.
Vous pouvez aussi donner des arguments plus généraux.
1. VOUS ETES PLUTOT EN FAVEUR DE LA PUBLICITE (à la télévision, sur internet, dans les rues).
Vous êtes publiciste dans une société de marketing. Donnez votre point de vue.
Vous êtes une petite entreprise de produits régionaux. Donnez votre point de vue
Vous travaillez pour l’association caritative « parents contre la drogue ». Donnez votre point de vue.
2. VOUS ETES PLUTOT CONTRE LA PUBLICITE (à la télévision, sur internet, dans les rues).
Vous travaillez pour l’association caritative « ensemble contre l’obésité ». Donnez votre point de
vue.
Vous êtes parents de jeunes enfants. Donnez votre point de vue.
Vous travaillez pour le ministère des affaires sociales et de la santé (qui s’occupe aussi des familles).
Donnez votre point de vue.
Préparez votre personnage :
Qui êtes-vous ?
Prenez le temps de construire votre personnage : trouvez des détails sur votre travail, votre vie
quotidienne, vos préoccupations, etc.…
Expliquer comment le rôle de la publicité dans votre vie. Donnez des exemples précis.
Préparez d’autres arguments en utilisant des situations différentes de la vôtre mais inspirés de ce
que vous avez lu, entendu ou de votre réflexion personnelle sur le sujet.
Voici d’autres points qui pourraient être abordés pendant ce débat :
Faut-il interdire la publicité aux enfants de moins de 12 ans ?
Faut-il interdire les publicités ciblées sur internet ?
Téléchargement
Random flashcards
Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire