Exercice_reca_1_texte_brut - HEH

publicité
Cette formation a pour objectif de former des professionnels de l'aide individuelle, de l'action
collective et communautaire. L'assistant social fait de la relation humaine son outil privilégié.
Il est agent de communication entre les personnes mais également agent d'information, de
sensibilisation et de médiation. En outre, il intervient en tant que négociateur et révélateur des
besoins sociaux. Par sa fonction d'analyse et d'intervention auprès des personnes, des groupes
et des communautés, dans les structures où ils vivent, l'assistant social est un agent de
développement personnel et social.
Débouchés
La compétence professionnelle acquise dans la formation trouve à s’exercer dans les secteurs
suivants :







services sociaux généraux : C.P.A.S., services sociaux privés, mutualités,… ;
protection de la jeunesse : homes, services d’aide à la jeunesse, tribunaux de la jeunesse, …
institutions judiciaires et de reclassement social : prisons, maisons d’hébergement, …
scolaire et parascolaire : C.P.M.S ., centres de guidance, …
éducation permanente et animation socio-culturelle : maisons de jeunes ;
action sociale et politique : syndicats, réinsertion sociale, …
médical et psychologique : hôpitaux, mutualités, centres de planning familial.
Page 1 sur 3
La Belgique, appelée officiellement Royaume de Belgique, en néerlandais
België et Koninkrijk België, en allemand Belgien et Königreich Belgien, est un Ét
at fédéral7 d’Europe de
l’Ouest. Elle est un des six pays fondateurs de l'Union européenne dont elle
accueille, dans sa capitale Bruxelles, les principales institutions (le Parlement
européen, le Conseil de l'Union européenne et la Commission européenne),
ainsi que celles d'autres organisations internationales comme l'OTAN. La
Belgique couvre une superficie de 30 528 km² avec une population de plus de
onze millions d'habitants.
La Belgique est entourée par les Pays-Bas, l’Allemagne, le Luxembourg, la
France et la mer du Nord. Elle s’étire sur une distance de 318 kilomètres entre
La Panne et Arlon. Son relief est peu élevé : il s'étage graduellement vers le
sud-est pour culminer à 694 m au signal de Botrange.
De la fin du Moyen Âge jusqu'à la révolution politico-religieuse du XVIe siècle,
ce territoire est un centre commercial et culturel prospère. La quasi-totalité de
son territoire (à l'exception des principautés de Liège et de Stavelot-Malmedy)
a été réunie par les ducs de Bourgogne au XVe siècle pour former un tout, les
Dix-sept provinces que l'on dénomme, dans les atlas du temps, Belgia Foedera
ou Belgia Regia[réf. nécessaire] selon les époques. Charles-Quint, le descendant
des ducs de Bourgognes , est roi dans les Dix-Sept Provinces, mais aussi
Page 2 sur 3
empereur du Saint-Empire Romain Germanique. Il confère une autonomie à ces
territoires sous le nom de Généralité des Pays-Bas en vertu d'un acte connu
sous le nom de Pragmatique Sanction. Sous le règne de Philippe II, roi
d'Espagne, fils de Charles-Quint, qui dirige le pays depuis Madrid une révolte
éclate dans la population soutenue par la noblesse locale. Le conflit est motivé
par les empiètements du pouvoir espagnol sur les libertés locales. Avec
l’avènement du protestantisme, des oppositions religieuses se mêlent au
conflit avec l'Espagne. À l'issue d'une guerre de 80 ans qui est ponctuée de
nombreuses révoltes contre les troupes espagnoles, les Dix-Sept Provinces et le
nord sont scindés. La Belgia Foederata — les futurs Pays-Bas — devient
indépendante, tandis que la Belgia Regia — la Belgique actuelle sans les deux
principautés de Liège et de Stavelot-Malmédy — retombe sous l'autorité
espagnole. Plusieurs puissances européennes (Espagne, Autriche, France) se
disputent ensuite le territoire au cours de nombreuses guerres au cours des
XVIIe et XVIIIe siècles. Au cours de ce siècle le pays tombe sous le pouvoir
impérial autrichien. Une révolution donne naissance aux éphémères ÉtatsBelgique-Unis, puis la Belgique est annexée par la France républicaine, puis
impériale. À la chute de l'Empire français, la Belgique est réunie, en 1815, avec
les anciennes Provinces-Unies pour former le Royaume des Pays-Bas. Mais la
partie méridionale de ce nouvel État accède à l'indépendance, sous le nom de
Royaume de Belgique, à la suite de la Révolution belge de 1830. L'histoire
récente du pays a été marquée par une industrialisation précoce, par la
colonisation du Congo, par les deux guerres mondiales et par l'émergence de
conflits politiques entre les deux principales communautés linguistiques du
pays, les Flamands, d'expression néerlandaise, et les Wallons, francophones. Le
pays s'orientera progressivement vers le fédéralisme à partir de 1970, ce qui
aboutira à la création de six entités fédérées : trois communautés (flamande,
française et germanophone) et trois régions (flamande, wallonne et
bruxelloise). Celles-ci sont dotées d'une autonomie législative. Le caractère
fédéral de l'État est reconnu officiellement depuis 1993.
La Belgique est une monarchie constitutionnelle dont le roi actuel est Albert II,
sixième roi des Belges, depuis 1993
Page 3 sur 3
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire