Faculté de pharmacie Étudiant à la maitrise ou au doctorat

publicité
Faculté de pharmacie
Étudiant à la maitrise ou au doctorat recherché en statistique appliquée à la Faculté de
Pharmacie de l’Université de Montréal (bourse d’étude disponible)
Les professeures Mireille Schnitzer (biostatisticienne) et Lucie Blais (pharmacoépidémiologiste)
acceptent actuellement des candidatures pour un poste d’étudiant à la maîtrise ou au doctorat
en biostatistique appliquée qui débutera en mai ou septembre 2017. Le candidat recherché doit
avoir une formation solide en statistiques (préférablement un baccalauréat ou une maitrise
dans ce domaine) et en sciences informatiques. Le programme d’étude comprend des cours de
statistiques, de Machine Learning et d’épidémiologie, en plus de mener un projet de recherche
en statistiques appliquées/Machine Learning.
Description du projet : Une adhésion non-optimale aux médicaments prescrits pour traiter les
patients avec les maladies respiratoires chroniques, telles que l’asthme et la MPOC, peut être
associée à un contrôle inadéquat de la maladie, ce qui peut entrainer des hospitalisations et
même la mort. Afin de sensibiliser les médecins et les patients à l’importance d’un usage
optimal des médicaments (et de les alerter lorsque le niveau d’adhésion atteint un seuil
critique), ce projet vise à développer un outil électronique pour calculer le risque de mortalité et
de morbidité en fonction de l’adhésion aux médicaments. Ce travail implique le développement
d’un modèle de prédiction des exacerbations sur une période d’un an et la mortalité sur une
période de 5 ans. Puisque les variables indépendantes dans le modèle (renouvellement
d’ordonnances et informations démographiques) sont accessibles dans le dossier médical du
patient, ces outils pourront être intégrés dans les dossiers médicaux électroniques et être
utilisé dans pratique clinique courante.
Défis liés à la modélisation :



La conceptualisation des outils électroniques
La définition de l’adhésion pour l’ensemble des médicaments utilisés pour traiter
plusieurs maladies chroniques
L’application des méthodes du Machine Learning pour développer des modèles de
prédiction
Langues : Le candidat doit idéalement être fonctionnel en français afin de pouvoir suivre les
cours offerts à l’Université de Montréal. La capacité de lire et d’écrire en anglais est un atout.
Pour toute question ou information complémentaire, contactez Mireille Schnitzer
([email protected]). Si vous êtes intéressés à postuler vous pouvez lui faire
parvenir votre CV, vos relevés de notes ainsi qu’une lettre de motivation.
Téléchargement
Explore flashcards