Caroline EMANUEL et Fabio BRITZ Rapport d`auto

advertisement
Caroline EMANUEL et Fabio BRITZ
Rapport d’auto-apprentissage (13/11/12): Anglais
Question:
How to improve our language skills in English? Can we still make efforts without
living in an English speaking country?
Objectives:
Find a way to improve our English skills
Resources:
Learning partners
Internet: http://how-to-learn-any-language.com/e/guide/index.html
Activities:
We met in the afternoon and started a discussion how we could continue our selflearning. We went on the Internet and looked up on Google “self-learning languages”.
Evaluation:
Both of us read news in English on the Internet and watch movies or TV shows in
English. We just spend half an hour on the Internet looking for self-learning language
tips on English websites.
Caroline prefers to watch American TV shows. Caroline: “When I’m watching TV
shows it’s not that important to be all the time observant. So I watch them before I go
to sleep or sometimes I even fell asleep during watching them. Afterwards I often
dream in English. I’m used to watch 5 episodes every week. That’s my way to not
lose my English skills.”
Fabio likes to watch movies in their Original language. So he watches a lot of movies
in English. Fabio: “I don’t really like American TV shows because they tell me when
to laugh. So I prefer films. Films often lose their authenticity in the synchronization
process. So I like watching them in the original language. By that I can improve my
language skills and have a better experience watching the film.”
Conclusion:
We decided to concentrate our meetings on our Italian language skills. If there is a
movie that both of us would like to see we can to the cinema in the future. In the
meantime we work both in our own way.
Rapport d’auto-apprentissage (13/11/12): Italien
Question:
Est-ce que c’est plus facile de comprendre des mots en italien dans une émission
pour enfants que dans le programme régulier ?
Objectifs:
Continuer l’essai d’auto-apprentissage avec des émissions de télévision
Essayer de comprendre des mots à la télé et voir si on peut comprendre le sens de
l’émission si c’est une émission dans une langue qui est destinée à des enfants.
Ressources:
Episode « La mela stregata » (la pomme ensorcelée) de « Melevisione », une
émission italienne pour les enfants qui a été diffusée par RAI tre en 2004. (Trouvé
sur Youtube, sans sous-titrage)
Activités:
Expectant que la langue serait plus facile dans une émissions pour les enfants, on a
regardé l’épisode complet (durée 30 min) en appliquant la même méthode que la
dernière fois, quand on a regardé le programme régulier. C’est-à-dire qu’on a noté
les mots qu’on a compris, essayé de trouver les significations des mots sans utiliser
un dictionnaire (en utilisant ce qu’on a vu ou des analogies avec d’autres langues) et
puis on a discuté ce qu’on a trouvé et vérifié ensemble les significations et
l’orthographe avec un dictionnaire en ligne. Le résultat était une liste de vocabulaire
de plus de deux pages. Après on a discuté si le résultat est meilleur ou mauvais
qu’avant.
Evaluation:
C’était encore une fois surprenant de trouver une telle masse de vocabulaire. Il y
avait aussi des mots qu’on avait déjà trouvés la dernière fois, comme ça on a
remarqué qu’on a déjà appris quelque chose et que regarder des émissions de
télévision peut être une méthode efficace d’apprendre du vocabulaire. En comparant
les deux médias qu’on a utilisés jusqu’à présent on peut conclure que ça ne fait pas
de différence de compréhension (on n’a pas compris le sens de l‘émission ni la
dernière fois ni aujourd’hui, quelquefois l’émissions d’enfance est même plus difficile
à comprendre car ils parlent avec une voix comique). En plus regarder une émission
pour des enfants était quelquefois ridicule, le contenu du programme régulier
représente mieux le quotidien d’un adulte et comme ça est meilleur pour apprendre
une langue.
Conclusion:
On peut conclure que des émissions pour des enfants ne sont pas vraiment une
bonne alternative et qu’on ne les réutilisera pas. On va ainsi poursuivre l’idée de
trouver un programme avec sous-titrage ou d’une autre manière un programme qui
consiste de voix et de texte parce qu’on avait remarqué la dernière fois quand il y
avait de la publicité à la télé que ça aide de comprendre énormément. Ou peut-être
qu’on essaiera quelque chose complètement différent. On a recherché sur un site
internet que ce ne sont que 3000 mots qui constituent 95% de la langue quotidienne
en italien. Alors c’est à nous de trouver un chemin pour les apprendre. 
Melevisione :
Téléchargement