CARL R. BOLDUC Spinoza et l`approche éthique du

publicité
I lllllll III llllll mil •
•
il muni m u mu •
A 2009/7308
CARL R. BOLDUC
Spinoza et l'approche éthique
du problème de la libération
Critique du théologico-politique
o
2009
GEORG OLMS VERLAG
HILDESHEIM • ZURICH • N E W YORK
TABLE DES MATIERES
REMERCIEMENTS
5
INTRODUCTION
9
CHAPITRE PREMIER
LA CONCEPTION SPINOZISTE DE LA « LIBERTÉ DE PHILOSOPHER »
(LIBERTAS PHILOSOPHANDT) DANS SA SIGNIFICATION THÉOLOGICOPOLITIQUE
17
Section I : La défense de la liberté de philosopher
21
1. Le niveau du registre des analyses du Tractatus Theologico-Politicus : la
fusion de la théorie et de la pratique
21
2. Les destinataires du Tractatus Theologico-Politicus : les mentes
prudentiorum ou philosophas lector
30
3. La liberté de philosopher (libertasphilosophandï)
36
4. La liberté de penser est une nécessité de nature
38
Section II : La construction du silence : l'affrontement entre l'Écriture sainte et
la « nouvelle science »
45
1. La Situation historique de Spinoza : ecclésiastiques et puissance séculière
à l'époque classique
45
2. Entre orthodoxie et Lumières modérées : le problème théologico-politique
49
3. René Descartes et l'accusation d'athéisme
56
4. La séparation de la philosophie et de la théologie : le conflit sur
l'« héliocentrisme »
61
5. La controverse du Philosophia Scripturae interpres de Lodewijk Meijer :
le « rationalistischer anti-Scriptuarius »
77
384 - Spinoza et l'approche éthique du problème de la libération
CHAPITRE DEUX
LA CRITIQUE DE LA RELIGION RÉVÉLÉE COMME REFONDATION DU
SYSTÈME THÉOLOGIQUE DANS LA PERSPECTIVE ÉTHIQUE DE LA
LIBÉRATION
85
Section I : La relativité du système de la religion révélée
89
1. La correspondance de Spinoza avec Willem van Blijenbergh sur la
position éthique du mal
89
2. L'arbre de la connaissance et la faute du premier homme, Adam :
l'interprétation de Spinoza et de Maïmonide
94
Section II : La réorganisation de la conjoncture théologique et politique
102
1. La haine religieuse comme système de violence
102
2. Les attributs pratiques de justice et de charité comme puissance
universelle de Dieu
108
A/ La religion extérieure et la religion intérieure
111
B/ Les enseignements du Prophète : le sujet de l'obéissance
114
C/ L'amour de Dieu comme pratique des attributs de justice et de charité
116
D/ L'amour de Dieu comme moralité (pietas) : l'obéissance à la loi de
justice et de charité
117
E/ Le problème de l'interprétation des dogmes de la foi (dogmatafidei
universalis)
118
3. La notion de vulgaire (vulgus) comme paradigme de l'homme
superstitieux : le rapport entre l'ignorance et la connaissance
120
A/ La distinction entre le sage et l'ignorant
122
B/ La Puissance et l'impuissance de l'imagination
124
C/ Hermann Cohen : le rationalisme de Spinoza
127
4. La critique de la religion révélée : l'assimilation ou l'opposition entre
religion et superstition
130
5. La religion universelle comme «imitation de la raison»: l'apport
spécifique de Spinoza à la critique de la religion
132
Section III : Spinoza lecteur de Maïmonide
134
1. La connaissance prophétique
134
2. Moïse et la connaissance prophétique
140
3. Le prophète et l'« épanchement » (féidh) divin
145
Section IV : Le statut de l'Écriture sainte : un texte historique destiné à
l'obéissance ou à la morale
147
1. L'interprétation de l'Écriture sainte analogue à l'interprétation de la
nature
147
A/ Énonciation de l'interprétation comme enquête historique de l'Écriture
sainte
154
B/ La critique biblique comme moyen de discernement entre les
enseignements éternels de l'Écriture sainte et les circonstances
historiques
157
C/ Un précurseur de Spinoza sur la critique biblique : le cas Abraham Ibn
Ezra
159
2. La critique des miracles : la sortie de l'Écriture sainte
164
3. La connaissance naturelle de Dieu par la détermination noétique de la
prophétie
169
4. La révélation prophétique en tant que connaissance surnaturelle
174
ANNEXES - 385
5. L'essence de l'homme et l'éthique de la libération : l'auto-conservation en
Dieu
179
6. La conception d'un dynamisme ontologique : la distinction entre
persévérer dans son être (esse perseverandi) et persévérer dans son état
(statu perseverandi)
181
7. La doctrine du conatus (poginge) ou de la Providence (Voorzienigheid)
dans la Korte Verhandeling
183
CHAPITRE TROIS
APPROCHE ÉTHIQUE ET REFONDATION DE LA LIBERTÉ
197
Section I : Analyse de la connaissance naturelle de Dieu et de ses relations avec
le mode fini humain
197
1. L'enjeu de la révélation de Dieu comme cause nécessaire de nature : la
réfutation de la conception finaliste
198
2. La connaissance de Dieu : la connaissance que l'âme humaine a de Dieu,
et la connaissance que Dieu a de lui-même dans l'âme humaine
211
A/ L'âme humaine : « Vidée d'une certaine chose singulière existant en
acte »
216
B/ L'union de l'âme et du corps
223
Section II : La vraie religion inscrite par Dieu dans le cœur des hommes,
c'est-à-dire dans l'esprit humain
235
1. Le déterminisme éthique : l'enseignement prudentielle du « philosophe
Salomon »
238
2. L'originalité de la pensée du roi Salomon : l'explication de Flavius
Josèphe
242
3. La thématique aristotélicienne de \aphronesis en vue de dégager l'idée
d'un savoir pratique
245
4. La conversion intérieure et la lumière naturelle : le cas Pieter Balling ...247
5. Le rapport entre l'homme et Dieu
254
6. La médecine de l'âme comme art de persévérer dans son être
262
7. Le pouvoir de la fortune ou le « gouvernement externe de Dieu »
266
A/ La certitude comme révélation nécessaire de la nature : la mise en
cause de la méthode cartésienne
270
B/ La « vera philosophia » : la lettre à Albert Burgh
278
CHAPITRE QUATRE
LA LIBÉRATION ÉTHIQUE DE LA PUISSANCE HUMAINE DANS LE
CADRE DE LA PHILOSOPHIE POLITIQUE
285
Section I : La liberté comme libération éthique
287
1. La continuation de l'état de nature dans la société civile : le droit
naturel
291
2. Le mécanisme de l'imitation affective
295
3. La représentation politique de l'État en rapport avec la question
de l'obéissance politique
299
4. L'exercice politique du pouvoir : une politique de l'action
301
5. La conservation de la liberté et la démocratie : la religion comme un
adjuvant de la stabilité de l'État
306
6. Les frères de La Court et le conflit autour des formes de gouvernement308
386 - Spinoza et l'approche éthique du problème de la libération
Section II : Réflexion politique sur l'idée de peuple dans la perspective de la
théocratie
320
1. L'essence politique de l'élection
320
A/ Le rapport entre l'Église et l'autorité civile : la polémique du droit des
affaires sacrées (jus circa sacra)
323
'RI L'idée de faute du premier homme, Adam, chez Calvin
331
2. Une lecture politique de l'Écriture sainte : l'Écriture patriotique
336
A/ L'identification au peuple juif : le postulat patriotique dans l'histoire
des libérations nationales
340
B/ L'histoire du peuple hébreu et l'existence de la Providence divine .. 342
C/ L'État théocratique des Hébreux et l'État moderne dans le Tractatus
Theologico-Politicus
347
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE
INDEX NOMINUM
INDEX NOTIONUM
353
357
375
379
Téléchargement
Explore flashcards