1ere_epreuve_28.4.16_-_corrige

advertisement
2ème Tournoi
de Langue française
Première épreuve – jeudi 28 avril 2016
Nom : ……….……………………… Prénom : …………………… Classe : ………………
Nom : ……….……………………… Prénom : ……………………. Classe : ………………
Nom : ……….……………………… Prénom : …………………….. Classe : ……………..
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Exercice 1 : Ce texte comporte 20 erreurs. Soulignez-les puis corrigez-les en recopiant le
mot modifié sur la ligne intermédiaire. (20 points)
Tempête
Du large, les vagues arrivaient et glissaient à la surface de la mer, où elles formaient une houle
verte et bouillonnante. Des groupes de roches basses s’allongeaient jusque dans la mer, où la
résistance qu’elles opposaient aux vagues projetait très haut dans l’air des éclaboussures
pareilles
à des mains blanches appelant au secours. Les rochers se plongeaient dans la
sensation de profonde abondance donnée par la mer et semblaient rêver de bouées qui auraient
rompu leurs amarres. Mais dans un éclair la houle les avait dépassés et glissait vers la plage sans
que sa vitesse en fût affaiblie. Comme elle approchait de la grève, quelque chose s’éveilla sous
son capuchon vert. La vague grandit, aussi haut que l’œil pouvait atteindre, révéla la lame, affilée
comme un rasoir, de l’énorme hache de l’océan, levée et prête à frapper. Soudain, la guillotine
bleu sombre s’abattit, projetant une éclaboussure de sang blanc.
MISHIMA, Confessions d’un masque

Exercice 2 : combien d’expressions et de mots latins ce texte d’Alain Rey comporte-t-il ?
(ne compter qu’une fois un mot répété). (5 pts)
« A priori j’ai l’impression que ton agenda mériterait quelques errata. Quant à ton curriculum vitae, il
faudrait faire un distinguo entre le plaidoyer pro domo qu’il présente et tes desiderata en matière
d’emploi. Je t’explique, grosso modo, le modus operandi : ne pas donner tes références in extenso, ne
jamais faire de mea culpa. A contrario, fournir des arguments ad hoc, éviter les attaques ad hominem,
être cohérent, ne varietur Ne jamais donner l’impression d’un fac similé, d’une sorte de verbatim, d’un
album de lieux communs. Mais pas de quiproquos ; je ne veux pas jouer les alter ego ni te fournir un
alibi. Un curriculum vitae ne doit pas être un placebo, mais un vade-mecum. Stricto sensu, il décrit le
« cours de la vie » professionnelle, de même que la caméra est une chambre (noire, obscura) et le
lavabo le futur du verbe qui signifie « laver ». Décidément, que ce soit de visu ou de facto, nous
ressentons le monde via cette lingua franca, et cela jusqu’au lapsus linguae. Nota bene : ce texticule
n’est certes pas le nec plus ultra du style ! »
Réponse : 35

Exercice 3 : mettez une croix dans la bonne case. (10 pts)
En typographie un blanc est souvent appelé une espace.
VRAI
x
Le logogramme & s’appelle une esperluette.
x
FAUX
Falloir, renaître, dissoudre ne se conjuguent pas à tous les temps ni à x
toutes les personnes.
Le mode subjonctif comporte 4 temps.
x
On écrit une maison de plein-pied. PLAIN-PIED
x
Le mot piment peut aussi s’écrire pimment.
x
On peut écrire gaieté, gaîté ou gaité. GAITE est erroné
x
Au pluriel le mot délice est féminin.
x
Le mot tentacule est féminin.
Les mots raquette, lascar, sirop, bougie et girafe viennent de l’arabe.
x
x
Un numismate collectionne les timbres très anciens. Les pièces de monnaie
Mémériser a le sens de « donner une allure de mémère à une
x
x
femme, la vieillir".
Dans l’expression « ça boume ! », boume vient du verbe boumer.
x
Le petit Larousse compte environ 50 000 mots. 80 000 mots
Tutos, bolos et selfie sont entrés dans le dictionnaire en 2015.
x
x

Exercice 4 : suivez les consignes. (10 pts)
1. Ajoutez un « p » là où c’est nécessaire :
apostropher
aplatir
appeler
aplanir
apposer
apprivoiser
apitoyer
apercevoir
2. Parmi les mots suivants, entourez ceux correctement orthographiés :
Gaufre
Essouflé
Baccalauréat
Honnoré
Annéanti
Exorbité
3. Un barbarisme est :
o Un mode d’attaque utilisé par les Barbares
 Une faute consistant à employer un mot inexistant ou déformé
o Un langage très agressif
4. Entourez les deux mots qui ont un sens voisin :
Abhorrer
Désapprouver
Expier
Exagérer
Exécrer
Expurger
5. Quelle est l’orthographe fautive ?
o Cent personnes
o Dix mille réfugiés
o Quatre-vingts spectateurs
 Quatre cents élèves
o Trois cent une personnes
o Les quatre as
6. Indiquez le genre de ces mots en mettant une croix dans la bonne case.
Exode
Masculin
x
Agrume
x
Féminin
Argile
x
Apogée
x
Emblème
x
7. Complétez les mots suivants par « é » ou « ée » :
azalée
acné
moitié
clé
mausolée
athée
lycée
8. Une condition sine qua non est une condition (entourez la bonne réponse) :
impossible à réaliser
indispensable
suffisante
9. Quelle est l’expression mal orthographiée ?

o
Des habits tout neufs
o
Tous ceux qui viennent
Elle est tout émue
10. Ajoutez un accent circonflexe là où cela est nécessaire :
une forêt
une crème
une cime
une voûte
un abîme
un coteau un déjeuner

Exercice 5 : Indiquez pour chaque forme le mode, le temps et l’infinitif du verbe. (15 points)
Vous aviez appris
Nous cousîmes
Que je rie
Pars
Il eut chanté
Qu’ils résolvent
Il fallut
Nous joignions
Vous prîtes
Il aura cru

MODE
Ind
Ind
Subj
Imp
Ind
Subj
Ind
Ind
Ind
Ind
TEMPS
PQP
PS
P
P
PA
P
PS
IMP
PS
FA
INFINITIF
Apprendre
Coudre
Rire
Partir
Chanter
Résoudre
Falloir
Joindre
prendre
Croire
Exercice 6 : Conjuguez aux temps et modes indiqués. (20 pts)
VERBE
TENIR
MODE
Indicatif
TEMPS
Passé Simple
PERSONNE RÉPONSE
2 p.pl
Vous tîntes
ALLER
S’ASSEOIR
VIVRE
CRÉER
PARTIR
ALLER
CROIRE
COURIR
CHANTER
APERCEVOIR
CUEILLIR
POUVOIR
ALLER
RIRE
PAYER
RECEVOIR
POUVOIR
ÊTRE
AVOIR
Ind
Imp
Ind
Ind
Ind
Impératif
Cond
Ind
Ind
In
Imp
Ind
Subj
Ind
Ind
Subj
Ind
Subj
Subj
Futur Antérieur
Présent
Plus que parfait
Futur Simple
Passé Antérieur
P
P
FA
PS
Passé Composé
P
FS
P
Imparfait
FS
P
PS
P
p
3 p.pl
2 p.sg
3 p.pl
1 p.sg
1 p.sg
2 p.sg
1 p.pl
3 p.pl
2 p.pl
1 p.pl
2 p.sg
1 p.sg
2 p.sg
1 p.pl
2 p.sg
2 p.pl
1 p.sg
1 p.pl
3 p.sg
Ils seront allés
Assieds-toi ou assois-toi
Ils avaient vécu
Je créerai
Je fus parti(e)
Va
Nous croirions
Ils auront couru
Vous chantâtes
Nous avons aperçu
Cueille
Je pourrai
Que tu ailles
Nous riions
Tu paieras
Que vous receviez
Je pus
Que nous soyons
qu’elle ait

Exercice 7 : Accordez les verbes au présent de l’indicatif. (10 pts)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
Marguerite et Clara, animées par une vive jalousie, (tyranniser) leurs camarades. tyrannisent
Quelques plantes souffrent du froid mais la plupart (s’acclimater) très bien. s’acclimatent
On part en voyage, chacun de nous (prendre) une valise. prend
La cime des arbres, étincelante sous le soleil, leur (apparaître) soudain. apparaît
Nul ne (pouvoir) soutenir son regard. peut
Beaucoup (commencer) mais peu (arriver) au bout. commencent - arrivent
Le français est ma matière préférée, (venir) ensuite le sport et l’anglais. viennent
Mes efforts commencent à porter leurs fruits ; les tiens (aboutir) -ils ? aboutissent
C’est moi qui (avoir) la meilleure note. ai

Exercice 8 : Accordez les mots soulignés si nécessaire. (10 pts)
1. Des bandanas mauve.__________mauves
2. Des cartables marron.__________marron
3. Elles marchent nu-pied.________nu-pieds
4. Des chaussures crème.________crème
5. Des danseuses court-vêtu.________court-vêtues
6. Des jeunes sourd-muet._________sourds-muets
7. Des foulards jaune citron. ________jaune citron
8. Des gens bien-pensant.__________bien-pensants
9. Des coussins orange.________________orange
10 Des fromages demi-sel._____________demi-sel

Exercice 9 : Ecrivez les verbes entre parenthèses au passé composé de l’indicatif. (10 pts)
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
La lettre que tu (recevoir) porte une signature illisible. As reçue
Les travaux que tu (effectuer) (durer) une semaine ! A effectués - ont duré
La fenêtre était restée ouverte et j’ (devoir) la refermer. Ai dû
La lavande qu’on (laisser) fleurir embaume le jardin. A laissée
Des histoires, Cédric en (raconter) tellement qu’on ne le croit plus. A raconté
Les détours qu’il (falloir) effectuer nous (retarder). A fallu - ont retardés
Les voyageurs étaient mécontents et le chef de gare les (voir) manifester leur colère. A vus
Laurine est une excellente cuisinière, nous l’(laisser) préparer le repas. Avons laissée

Exercice 10 : Remplacez les points par –n ou –nn et ajoutez un accent si nécessaire. (10 pts)
Le ciel s’était ennuagé. Une énorme quantité de neige était tombée et l’enneigement était exceptionnel.
Je m’énervais à tenter de débloquer l’entrée de mon chalet et j’étais ennuyé car mon énergie
commençait à faiblir. C’est alors que je vis arriver mon ennemi attitré, un énergumène doué d’une force
prodigieuse, et qui n’était pas sans s’en enorgueillir. Il m’énuméra ses exploits sportifs et conclut en
m’énonçant la maxime qu’il avait dû longuement méditer : que le travail pénible ennoblit l’âme humaine !

Exercice 11 : Qui suis-je ? (10 pts)
1. Dans Les Misérables, je suis la fille de Fantine => Cosette
2. J’ai écrit des fables très célèbres.=> La Fontaine
3. Mon véritable nom est Jean-Baptiste Poquelin. => Molière
4. J’ai écrit « Le dormeur du val » et « Ma bohème ». => Rimbaud
5. Je suis la femme de Sganarelle dans Le médecin malgré lui. => Martine
6. Je suis la femme d’Ulysse et la mère de Télémaque. => Pénélope
7. J’ai écrit les célèbres Calligrammes et mon prénom est Guillaume. => Apollinaire
8. Mon prénom est Jack et j’ai écrit de nombreux romans d’aventures. => Jack London
9. J’entre dans le terrier du lapin blanc aux yeux roses. => Alice (au pays des Merveilles)
10. Je suis le livre sacré des Juifs et des Chrétiens. => la Bible

Exercice 12 : Indiquez en face de chaque œuvre son auteur en vous aidant de la liste
suivante (10 pts)
Molière – J. Prévert – M. Druon – Ch. De Troyes – G. de Maupassant – A. Christie – A. de SaintExupéry – M. Tournier – Homère – V. Hugo
1. Tistou les pouces verts : Druon
2. L’Avare : Molière
3. Vendredi ou la vie sauvage :Tournier
4. Notre-Dame-de-Paris : Hugo
5. Le Horla : Maupassant
6. Paroles : Prévert
7. Dix petits nègres : A. Christie
8. L’Odyssée : Homère
9. Le Petit Prince : Saint-Exupéry
10. Lancelot ou le chevalier à la charrette : Ch. De Troyes

Exercice 13 : classez les auteurs suivants dans la bonne colonne du tableau.
(10 pts)
La Fontaine – Mérimée - Voltaire – Lamartine – Prévert – Mme de Sévigné – Hugo – Apollinaire –
Maupassant – Molière
17ème siècle
18ème siècle
19ème siècle
20ème siècle
La Fontaine
Voltaire
Mérimée
Prévert
Molière
Lamartine
Apollinaire
Mme de Sévigné
Hugo
Maupassant
FIN DE LA PREMIERE EPREUVE ! BRAVO !
TOTAL :
/ 150 pts

Exercice 11 : associez chaque incipit (premières phrases d’une œuvre) à son auteur et à
l’œuvre dont il est extrait. (10 pts)
Mérimée, La Vénus d’Ille (A)
Proust, Du côté de chez Swann (B)
Stendhal, Le Rouge et le Noir (C)
Vian, L’Ecume des Jours (D)
Pagnol, La gloire de mon père (E)
Voltaire, Candide (F)
Butor, La Modification (G)
Flaubert, Madame Bovary (H)
Rousseau, Les Confessions (I)
Camus, L’Etranger (J)
Extrait 1 = J
« Aujourd’hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. J’ai reçu un télégramme de l’asile :
«Mère décédée. Enterrement demain. Sentiments distingués.» Cela ne veut rien dire. C’était peut-être
hier. »
Extrait 2 = B
« Longtemps, je me suis couché de bonne heure. Parfois, à peine ma bougie éteinte, mes yeux se
fermaient si vite que je n’avais pas le temps de me dire : « Je m’endors. »
Extrait 3 = F
« Il y avait en Westphalie, dans le château de M. le baron de Thunder-ten-tronckh, un jeune garçon à qui la
nature avait donné les mœurs les plus douces. »
Extrait 4 = I
« Je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple, et dont l'exécution n'aura point d'imitateur. Je veux
montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature ; et cet homme, ce sera moi. »
Extrait 5 = C
« La petite ville de Verrières peut passer pour l’une des plus jolies de la Franche-Comté. Ses maisons
blanches avec leurs toits pointus de tuiles rouges, s’étendent sur la pente d’une colline, dont des touffes de
vigoureux châtaigniers marquent les moindres sinuosités. »
Extrait 6 = H
« Nous étions à l'Etude, quand le Proviseur entra suivi d'un nouveau habillé en bourgeois et d'un garçon de
classe qui portait un grand pupitre. Ceux qui dormaient se réveillèrent, et chacun se leva comme surpris
dans son travail. »
Extrait 7 = A
« Je descendais le dernier coteau du Canigou, et, bien que le soleil fût déjà couché, je distinguais dans la
plaine les maisons de la petite ville d’llle, vers laquelle je me dirigeais. »
Extrait 8 = E
« Je suis né à Aubagne, au pied du Garlaban couronné de chèvres, au temps des derniers chevriers. »
Extrait 9 = G
« Vous avez mis le pied gauche sur la rainure de cuivre, et de votre épaule droite vous essayez en vain de
pousser un peu plus le panneau coulissant. »
Extrait 10 = D
« Colin terminait sa toilette. Il s’était enveloppé, au sortir du bain, d’une ample serviette de tissu bouclé
dont seuls ses jambes et son torse dépassaient. »

Exercice 12 : Qui suis-je ? (10 pts)
1. Pierre de Ronsard m’a écrit une ode. Cassandre
2. Mon vrai nom est Jean-Baptiste Poquelin. Molière
3. Mon vrai nom est François-Marie Arouet. Voltaire
4. J’ai écrit Vendredi ou la vie sauvage. Tournier
5. Mon prénom est Louis-Ferdinand et mon nom un prénom féminin. Céline
6. Je suis le père de Félicité, d’Emma et de Mme Arnoux. Flaubert
7. Mon prénom est Guillaume et j’ai écrit des poèmes pour Lou ma bien-aimée. Apollinaire
8. Poète, on m’a surnommé « L’homme aux semelles de vent ». Rimbaud
9. Je suis le héros des romans policiers de Maurice Leblanc. Arsène Lupin
10. Mon roman Bonjour Tristesse a été publié quand j’avais 18 ans. Sagan

Exercice 13 : classez les auteurs suivants dans la bonne colonne du tableau. (5 pts)
Apollinaire - Beaumarchais – Eluard - Fénelon – Lamartine – Maupassant – Montesquieu –– Rabelais –
Racine - Marot
16ème siècle
17ème siècle
18ème siècle
19ème siècle
Rabelais
Fénelon
Beaumarchais Maupassant
Eluard
Marot
Racine
Montesquieu
Apollinaire
Lamartine
20ème siècle

Exercice 14 : Complétez ces célèbres citations. (5 pts)
1.
« Il faut ………………CULTIVER………….. notre …………JARDIN……………….. » (Voltaire)
2. « Ô temps, ………………SUSPENDS…………ton …………VOL…………………… ! et vous, heures
propices ; Suspendez votre cours ! » (Lamartine)
3. « Voici mon secret. Il est très simple : on ne voit bien qu'avec le cœur.
L’…………ESSENTIEL…………est………INVISIBLE………… pour les yeux. » (Saint-Exupéry)
4. « Va je ne te ………HAIS POINT……………………………………………………….. » (Corneille)
5. « Sans la …….....LIBERTE........... de ……BLAMER….., il n’est point d’éloge flatteur. »
(Beaumarchais)

Exercice 15 : Indiquez la figure de style employée en vous aidant de la liste suivante (10 pts)
allitération / anaphore / comparaison / métaphore / oxymore / personnification / pléonasme
1. « Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? » (Racine, Andromaque)
 Allitération (en s)
2. « Ma femme aux yeux de savane
Ma femme aux yeux d’eau pour boire en prison
Ma femme aux yeux de bois toujours sous la hache. » (Breton, « L’union libre »)
 anaphore
3. « La blanche Ophélia flotte comme un grand lys » (Rimbaud, « Ophélie »)
 comparaison
4. « C’est ce que je demande, s’écria-t-elle, en se levant debout. » (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
 pléonasme
5. « L’automne souriait. » (Hugo, «Tristesse d’Olympio »)
 personnification
6. « Ma jeunesse ne fut qu’un ténébreux orage. » (Baudelaire, « L’Ennemi »)
 métaphore
7. « Hélas ! Mon pauvre argent, mon pauvre argent, mon cher ami, on m’a privé de toi ! » (Molière,L’Avare)
=> personnification
8. « Cette petite grande âme venait de s’envoler. » (Hugo, Les Misérables)
 oxymore
9. « Les parfums ne font pas frissonner sa narine. » (Rimbaud, « Le Dormeur du val »)
 allitération (en f)
10. "Le poète est semblable au prince des nuées" (Baudelaire, "L'Albatros")
 comparaison
Téléchargement