Les médias personnels

advertisement
Les médias personnels
Fin des médias de masse ou fin d’un consumérisme passif
Plan
I. Le phénomène des médias personnels
- UGC « User Generated Content »
- Refonte de la chronologie des médias et des modèles économiques
- Piratage et/ou recyclage culturel
II. Vers une publicité participative ?
- La personnalisation et l’intégration des marques dans ce nouvel environnement
- Le marketing participatif et la co-création
- Et l’avenir de la publicité traditionnelle dans tout ça ?
Edouard Bourbon
01.46.21.08.41
ebourbon@athomedia.com
Introduction
1) Buzz marketing & production de contenus
Internet est le média qui a le plus d'influence sur les consommateurs, loin devant
la télévision, la radio ou la presse écrite. Cette influence est liée à la proximité,
à la relation de pair à pair propres aux espaces d’échange virtuels.
Dans les forums, sur les blogs et à l’intérieur même des réseaux sociaux en ligne,
les internautes discutent de tendances, de nouveautés, et débattent parfois avec vigueur.
Ils contribuent très largement au bouche à oreille lié à un produit ou à un service, ils créent
du buzz.
Le buzz peut se faire avec l’appui de bloggueurs et autres leaders d’opinions.
Initier la conversation, convaincre des internautes de plus en plus méfiants sur les messages
qui leur sont adressés passe souvent par la production de contenus.
- blog & vidéoblog, créer et alimenter en permanence la discussion
- faire appel à des experts, caution de notre discours
- produire des vidéos virales et des widgets propres à une diffusion efficace entre internautes.
L’audience devient le media de prédilection.
2) Communication interactive : internet est un territoire de conversation et d’engagement,
un lieu où se forment les opinions à très grande vitesse, ce qui rend indispensable
l’élaboration d’une stratégie cohérente de marketing online. Limiter son approche
du marketing online à un simple site internet ne suffit pas.
Il faut évaluer et analyser les dernières tendances du web pour mettre en place des
campagnes de marketing online qui optimisent la stratégie de communication des marques.
Les réseaux sociaux en ligne notamment, et les plateformes d’échange de vidéos,
deviennent incontournables. Il s’agit d’environnements nouveaux qu’il faut savoir
appréhender :
- s’intégrer à ces derniers efficacement en élaborant une opération originale,
- générer du trafic en s’adressant directement à une audience qualifiée et captive,
- créer et animer une communauté,
- mesurer le ROI communautaire
www.athomedia.com
I. Le phénomène des médias personnels
A. UGC « User Generated Content »
Facebook = 132 millions d’utilisateurs dans le monde (sont passés devant My Space)
Les nouvelles technologies mettent à notre disposition des outils de création et de diffusion
puissants.
Il en résulte un glissement historique de pouvoir de grandes sociétés aux individus de ceux
qui regroupent l’information et les idées à ceux qui veulent les partager.
Nous ne sommes plus de simples récepteurs, nous sommes des acteurs avertis, refusant
désormais un flux unilatéral d’information. Expression consacrée de « consom’acteur ».
B. Refonte de la chronologie des médias et des modèles économiques existants
Délinéarisation médias télé, malléabilité des médias.
Placement de produits et sponsoring de contenu hypercibé.
C. Piratage et/ou recyclage culturel
La guerre des labels et d’Holywood contre la génération numérique
- la napsterisation s’accélère, bienvenue à l’homonumericus
- les mutations du droit d’auteur (CC, open source)
Vol et appropriation
- emprunt de fragments de la culture présente, œuvres composites
- adaptation nécessaire de l’industrie des médias.
II. Vers une publicité participative ?
A. La personnalisation et l’intégration des marques dans ce nouvel environnement
Profiter du boum du social Networking
Gagner en proximité et créer un vecteur d’adhésion
B. Branding 1.0 et 2.0
Branding 1.0
Consommateur: le spectateur n'intéragit pas avec la marque. La communication de marque
est unilatérale, du produit au consommateur.
Produit: Phare dans la communication.
Support de communication: Classique: presse, affiche, TV, radio.
Capital de marque: Précis: une marque est associée à un critère sur lequel elle communique.
Branding 2.0
Le consom'acteur est support de communication de la marque (UGC)
Comunication multilatérale. Etre consommateurs, de la marque vers le consommateur et vice
et versa. Le produit est moins phare, l'important est l'univers associé. Le support de
communication, c'est l'approche multi-canale. Le web, réseau social, page personnalisable,
blog, forum. Le capital de marque est vaste, développement d'univers de marque riche
permettant un affectif plus fort.
B. Le marketing participatif et la co-création
Le marketing collaboratif ou participatif a pour principe de faire participer les consommateurs
à l’élaboration de la politique produit ou de la politique de communication. On peut par
exemple demander aux consommateurs de voter pour un nouveau parfum de produit
alimentaire, pour une nouvelle couleur de produit ou de proposer un slogan, un logo voire un
nom pour un nouveau produit. Les consommateurs ne veulent plus se contenter de la fierté
de la possession ou d'appartenance, ils veulent être reconnus, attirer l'attention, participer,
donner leur avis pour tenter de laisser une trace dans l'espace public. Les industriels
longtemps absents dans cette évolution souhaitent reprendre le contrôle.
Web 2.0 effet de mode ou révolution ?
- c’est avant tout un phénomène de « déportation » du contenu.
- la page est un stade transitoire de l’évolution de l’Internet, de même que les navigateurs.
- ce mouvement de « déportation » permet à l’internaute de sélectionner que ce qui
l’intéresse sur une page web flux RSS ou agrégateur comme Netvibes.
- on passe d’une logique où les marques faisaient venir les internautes sur leurs sites pour
leur délivrer une information, à une logique où les internautes construisent eux-mêmes les
canaux par lesquels ils souhaitent être contactés.
Communautés on-line
Les études prédisent que d’ici 2010, 70% du contenu disponible sur le web
sera directement généré par les internautes.
Créer et animer une communauté
: dynamiser et stimuler la conversation dans les
forums s’avère parfois incontournable.
C. Et l’avenir de la publicité traditionnelle dans tout ça ?
Fin de la publicité traditionnelle ?
- les marques devront assurer leur promotion en apportant des services à leurs prospects.
Le futur de la publicité sont les services.
- média on demand ou fin de la réclame ?
- média de diffusion vs média de flux.
- sur internet, pas de diffusion sans audience, la diffusion devient l’audience ou inversement ?
- media planning => content planning
Téléchargement