Questions réponses sur l`habilitation 1

publicité
Questions réponses sur l’habilitation
1-La résistance du corps humain est plus faible si la tension de contact est élevée ?
Oui la résistance du corps varie en effet en fonction de la tension de contact. On peut considérer
que la résistance du corps est composée essentiellement de la résistance de la peau + la résistance des
tissus internes (suivant le trajet du courant). A partir d’une certaine valeur de la tension appliquée, la peau
est percée (Tension de claquage) et dans le trajet du courant seule subsiste la résistance des tissus
internes. La peau est percée pour une tension égale à 75Volts.
2-Que se passe-t-il lorsque le courant traversant le corps atteint 30mA ?
A partir d’un courant alternatif de 30mA et pour un temps indéterminé, il y a un risque de
déclencher la fibrillation cardiaque (Le cœur est un muscle non tétanisable, il se met alors à vibrer de façon
anarchique et ne joue plus son rôle de pompe aspirante refoulante. Le décès intervient en 3 minutes
environ). le déclenchement de la fibrillation ventriculaire peut intervenir pour des courants plus important,
mais la durée du choc électrique est plus courte
3-Un électrisé peut-il être victime de brûlures ?
Oui En règle générale en basse tension, il y a des brûlures aux points d’entrée et de sortie du
courant
Oui en haute tension il y a des brûlures internes et externes graves voire très graves. Ces brûlures
ne sont toujours mortelles, mais elles très invalidantes.
4-Comment appelle t-on le courant qui traverse le corps en atteignant la valeur de 10 mA ?
En courant alternatif, 10mA est le seuil de non lâcher. (Voir CEI 479-1 ou UTEC 15-110)
5-Peut on travailler avec une perceuse à 230 V alimentée par un réseau BT à l’intérieur d’une cuve
conductrice exiguë ?
Oui à conditions les prescriptions de l’arrêté 7 décembre 1988 :
Emploi d’un transformateur de séparation conforme à la norme. Ce transformateur s’il est mobile, il doit
être de classe II et situé à l’extérieur de l’enceinte exiguë.
Un seul appareil amovible (ici une perceuse) doit être raccordé sur ce transformateur.
La perceuse doit être impérativement de classe II ou à isolation renforcée.
6-Contre quoi se protège-t-on lorsque l’on utilise du matériel de classe 2.
Contre les risques de mise sous tension accidentelle des masses (mesures passives)
7-Peut ont insérer une pince ampèremétrique sur le conducteur avant de la raccorder à l’oscilloscope pour
visualiser l’image du courant ?
Je ne sais pas. Néanmoins voici les précautions à prendre. Sur les réseaux BT, utiliser des oscilloscopes à
double isolation ou des sondes à isolation galvanique…/….
8-Peut on faire un court circuit avec un multimètre ?
Oui Erreur de raccordement (exemple position Ampèremètre pour mesurer une tension)
9-Les dangers présentés par le courant électrique sont ?
Les accidents d’origine électrique sont classés en 2 grandes familles :
Ceux liés à l’action directe du courant électrique (le courant électrique traverse le corps)
Accidents de 1ère famille
Electrisation.
Electrocution.
Brûlures internes et externes.
Ceux liés à l’action indirecte du courant électrique (le courant ne traverse par le corps)
Accidents de 2ième famille :
Brûlures externes dues à un court-circuit avec les projections de métal en fusion.
Coup d’arc (atteinte aux yeux)
Accident de 3ième famille :
Ces accidents surviennent en règle générale en haute et très haute tension. Ces accidents sont dits par
« influences » il n’est pas nécessaire d’entrer en contact avec de telles installations pour sentir les effets
du courant électrique.
Téléchargement
Explore flashcards