Télécharger le document

publicité
PC 3
Typologie des marchés et structures de la
concurrence : théories et pratiques
RAPPELS : LE MARCHÉ
Fonctionnement
du marché
Demande
Préférences
Ressources financières
Prix du bien
→ Demande = quantité qu’un consommateur est prêt à acheter
compte tenu du prix affiché
Offre
Coûts
Degré de concurrence
→ Offre = quantités qu’une firme est prête à vendre pour un prix
donné
RAPPELS : LE MARCHÉ
Prix
Demande
P2
P1
D2
D1
Quantité demandée
RAPPELS : LE MARCHÉ
Prix
Offre
P2
P1
O1
O2
Quantité offerte
RAPPELS : LE MARCHÉ
La
loi de l’offre et de la demande
Offre > demande
Baisse des prix
Demande > offre
Augmentation des prix
→ Les variations de prix corrigent les déséquilibres
Prix d’équilibre
Égalise offre et demande
CONCEPTS DE BASE
Les coûts totaux d’une entreprise
Le coût moyen
Fixes (CF)
Variables (CV)
Coût total (CF+CV) divisé par les quantités produites
Coût variable moyen
Le coût marginal
Variation du coût pour une unité supplémentaire produite
La recette totale
La recette moyenne par unité vendue
La recette marginale : dernière unité vendue
LES COÛTS
Coûts
Coûts
Courbe de coût fixe
Quantités
produites
Courbe de
coût variable
Quantités
produites
LES COÛTS
Cm
Coûts
CM
CVM
Quantités
produites
LA CONCURRENCE PURE ET PARFAITE
Hypothèses du modèle
Atomicité de l’offre et de la demande
Homogénéité des produits
Libre entrée et sortie
Transparence de prix
Mobilité parfaite des facteurs
Formation des prix
L’entreprise est preneuse de prix (price taker)
Prix résultent de la confrontation de l’offre et de la demande
Le prix d’équilibre égalise l’offre à la demande
LA CONCURRENCE PURE ET PARFAITE
Effet d’une variation de l’offre
Effet d’une variation de la demande
D2
Prix
Prix
O1
D1
O1
O2
P2
P1
P2
D1
0
Q1
Q2
Quantité
P1
0
Q1
Q2 Quantité
LA CONCURRENCE PURE ET PARFAITE
Équilibre
Revenus totaux
RM = RT/Q = P unitaire
Revenu marginal (Rm)
RT = P. Q
Revenu moyen (RM)
du producteur à court terme
Rm = dRT / dQ
Relation RM et Rm
RM augmente, Rm > RM
RM constant : Rm constant
Entreprise price taker
Quelle que soit Q, P est identique = P du marché
RM constant
Rm constant
LA CONCURRENCE PURE ET PARFAITE
Demande adressée à la firme et demande du marché
Firme
« Price taker »
Si P > P marché = ventes nulles
Au prix du marché, elle peut vendre n’importe quelle quantité
P ne varie pas avec les quantités vendues par une firme
Marché
Prix du marché varie en fonction de la demande globale exprimée
par tous les acheteurs
LA CONCURRENCE PURE ET PARFAITE
Maximisation du profit
L’entreprise doit choisir la quantité qui maximise son profit
Le prix est une contrainte, elle ne peut agir que sur ses coûts
Les coûts unitaires varient avec les quantités
On considère le coût marginal
Tant qu’il est décroissant, on augmente la production
Lorsqu’il est croissant, on produit tant que le coût
marginal est inférieur au prix du marché
Max 2 = Rm = Cm
LA CONCURRENCE PURE ET PARFAITE
P
Cm
Cm
CM
Profit
RM = Rm
P*
E’
E
CM
CM*
ELT
X*
Production
LA CONCURRENCE PURE ET PARFAITE
P
Seuil de
rentabilité
Cm
P0
P1
P2
A
CM
B
CVM
X2
Seuil de fermeture
X1
X0
X
EXERCICE
Un marché avec 100 entreprises
Entreprise représentative i a une fonction de production = Ci = 40 +
Qi²
Fonction de demande : Qd =2000–100 * P
Fonction d’offre
Cm = 2Qi
Offre de la firme : P = Cm = 2Qi, donc Qi = P/2
Offre totale du marché : 100 *Qi = 100*P/2 = 50*P
Équilibre du marché
Qd = QM : 2000-100.P = 50.P = 13,33
On obtient les quantités échangées
13,333*50 = 666,66
Équilibre du producteur
Chaque firme produit : Qi = P/2 = 6,666
Profit de la firme i = Q. (P-CM)
CM = Ci/Qi = 40/Qi + Qi = 12,666
Profit de la firme i = 6,666 (13,33 – 12,666) = 4,466
Profit au niveau du marché = 446,6
EXERCICE
En longue période
P = CM = Cm
Équilibre du producteur
CM = 40/Qi + Qi = Cm = 2Qi
40/Qi = 2Qi – Qi = Qi
Qi = 6,324
Équilibre du marché
P = Cm = 2 Qi = 12,648
A ce prix le profit est nul
Quantités sur le marché = 2000 – 100*12,648 = 735,2
Nombre de firmes
735,2 / 6,324 = 116,25
LE MONOPOLE
Hypothèses
Un seul producteur de bien
Importantes barrières à l’entrée
Les autres hypothèses de la ccp sont compatibles
Origines du monopole
Monopole naturel
Monopole d’innovation
Conditions techniques de production
Monopole temporaire fruit de l’innovation
Monopole légal
LE MONOPOLE
Pas différence entre la demande adressée à la firme et
la demande du marché
Détermination du prix
Non fixé sur le marché
Prix décroît avec les quantités produites
Maximisation du profit
2 > 0 si Rm > Cm
Max 2 : Rm = Cm
L’ÉQUILIBRE DU MONOPOLE
Cm
P
R
C
CM
P*
Pc
Ec
RM
Em
CM*
Rm
X* Xc
X
EXERCICE
Fonction de demande : 2000 -100*P
Fonction de coût du monopole
Recettes du monopole
Cmo = 100 * Ci
Cmo = 100 * (40 + Qi²)
Cmo = 4000 + 100 (Qmo/100)²
Coût moyen = 4000+0,01*Qmo
Coût marginal : Cm=2*0,01*Qmo = 0,02 Qmo
Recette moyenne = 100 P = 2000 – Qd
P = RM = 20 – 0,01*Qd = 20 *0,01Qmo
Recette totale : RM *Qmo = 20 Qmo – 0,01 Qmo
Recette marginale = dérivée : Rm = 20 – 0,01
Équilibre du monopole
Rm = Cm
Rm = 20 – 0,02 Qmo = Cm = 0,02 Qmo
Qmo = 20 /0,04 = 500
La production optimale est de 500, elle sera écoulée au prix = 20 – 0,01 Qmo =
15
On calcule le CM du monopole = 13
Le profit de monopole est donc de : Qmo (P-CM) = 500 * (15-13) = 1000
COMPARAISON DES 2 SYSTÈMES À COURT TERME
Quantité totale
Prix
Profit total
Concurrence
Monopole
666,666
13,33
446,66
500
15
1000
CONCURRENCE IMPARFAITE : LE CARTEL
Définition
Objectifs
Ensemble de producteurs qui s’entendent sur un marché donné pour
réduire la quantité produite et / ou faire monter les prix
Réaliser un profit supérieur
Moyens
Fixation de quotas
Répartition de la production entre les firmes
Coûts du cartel
Coûts de négociation
Coûts de surveillance
Coûts de punition
Précarité du cartel
CONCURRENCE IMPARFAITE : CONCURRENCE
MONOPOLISTIQUE
Définition
situation où un grand nombre d’entreprises concurrentes acquièrent
un pouvoir de monopole grâce à la différenciation de leurs produits
Différenciation produit : facteur de monopole
Incitation à ne pas se concurrencer par les prix
Différenciation = produits non homogènes
Techniques de différenciation
Différenciation par le service
Différenciation objective
Différenciation subjective
Équilibre à court terme
Situation similaire à celle monopole
CONCURRENCE IMPARFAITE : L’OLIGOPOLE
Définition
Situation où le nombre de producteurs est limité et où l’action de
chacun d’entre eux influence celle des autres
Volume de production d’une firme influence la production totale
Chaque firme considère la réaction des autres lorsqu’elle fixe son
volume de production
Jeu stratégique entre les firmes qui essaient d’influencer le niveau de
production des autres
Oligopole sans différenciation : concurrence à la Cournot
Homogénéité : prix unique
Le volume de production est stratégique
Augmentation des quantités = augmentation globale des quantités
Augmentation des quantités = accroissement de la part de marché
Le dilemme du prisonnier
CONCURRENCE IMPARFAITE : L’OLIGOPOLE
Production de A
Production de B
Forte
Faible
Forte
5
0
Faible
10 0
5
7
10
7
CONCURRENCE IMPARFAITE : L’OLIGOPOLE
Dilemme de l’oligopole
Si production de B faible, A incitée à fortement produire
Gain de 10 au lieu de 7
Si production de B forte, A intérêt à produire beaucoup
Gain de 5 au lieu de 0
Stratégie dominante pour A et idem pour B
Stratégie optimale n’est pas optimale d’un point de vue
collectif
Incitation permanente à l’entente
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire