LE MARCHÉ DES PRODUITS

publicité
LLEE M
MAARRCCHHEE DDEESS PPRRO
ODDUUIITTSS
1. Qu’est-ce qu’un marché ?
Marché des produits : lieu de confrontation de l’offre et de la demande de biens et services, où se
déterminent le prix et le volume échangé.
Offre et demande = quantités de biens et services, qui varient en fonction des prix
 acteurs = offreur (entreprise) et demandeur (ménages ou autres acteurs)
Loi de la demande  Fonction décroissante du prix (prix , D  et inversement) – contrainte de
pouvoir d’achat
Loi de l’offre  Fonction croissante du prix (prix , O  et inversement) – but lucratif
Fonctionnement différent selon le degré de concurrence
2. Comment le marché fixe-t-il le prix en concurrence parfaite ?

Qu’est ce que la concurrence pure et parfaite ?
Remplit 5 conditions (HAMLET) notamment l’homogénéité des produits et l’atomicité des acteurs
mais aussi mobilité des facteurs de production, libre entrée sur le marché et transparence.
 hypothèse essentiellement théorique.

Comment fonctionne ce marché ? loi de l’offre et de la demande.
Confrontation de l’O et de la D  détermination d’un prix d’équilibre

égalisant quantités offertes et demandées

optimal quant à la satisfaction des acteurs.

qui s’impose aux acteurs

qui s’adapte automatiquement pour retrouver l’équilibre si une modification de l’offre ou de la
demande intervient

O> D  prix   D (loi de la demande) et  O (loi de l’offre)  O=D
Ex : peur du chômage, hausse des impôts => - de demande (surproduction ou excédent)

O< D  prix   D (loi de la demande) et  O (loi de l’offre)  O=D
Ex : aléa climatique et incendie en Russie en 2010 => - d’offre de blé (sous-production ou pénurie)
2. Que se passe-t-il si la concurrence est imparfaite ?

Qu’est-ce que la concurrence imparfaite ?
Absence d’au moins 1 condition de la concurrence parfaite.
 Caractérise la plupart des marchés dans la réalité.
2 exemples de marchés imparfaits : monopole et oligopole ; pourquoi ? défaut d’atomicité

Conséquences de cette concurrence imparfaite ?
Les acteurs retrouvent un pouvoir sur le marché.
Dans les 2 exemples  prix > au prix d’équilibre de la concurrence parfaite
Monopole : le monopoleur décide des prix à partir de ses coûts et de la demande. Pouvoir éventuellement réduit
si existence de produits de substitution (ex : train/avion)
Oligopole : tendance des entreprises à s’aligner les unes sur les autres pour éviter une guerre des prix.
ÉCONOMIE – Révisions – 2010/2011
Page 1 sur 2
Définitions :
Loi de la demande : plus le prix , plus les quantités que se proposent d’acquérir les
acheteurs  (car contrainte de pouvoir d’achat)
Loi de l’offre : plus le prix , plus les quantités proposées par les offreurs  (car plus de
perspective de profit)
La concurrence pure et parfaite réunit 5 caractéristiques (HAMLET) :
 Homogénéité des produits : les demandeurs considèrent que les produits sont
identiques quel que soit le fournisseur prix, seule variable de choix
 Atomicité des acteurs : offreurs et demandeurs sont en très grand nombre et de
petite taille aucun ne peut imposer son prix
 Mobilité des facteurs de production : travail et capital se dirigent vers les emplois les
mieux rémunérés
 Libre entrée des acteurs : absence de barrière, chacun peut venir ou se retirer du
marché
 Transparence du marché : information, ici, le prix, complète, gratuite et accessible
pour tous
Monopole : marché de concurrence imparfaite sur lequel un offreur fait face à la
multitude des demandeurs (défaut d’atomicité).
 En France, monopoles légaux (organisés par l’État) liés à des services publics qui
disparaissent progressivement dans le cadre de l’UE
Ex : marché de l’électricité depuis 2007 où EDF a désormais des concurrents comme Poweo ou
Direct Energie ; marché de la distribution du courrier à partir de 2011
Oligopole : marché de concurrence imparfaite sur lequel quelques offreurs font face à la
multitude des demandeurs (défaut d’atomicité).
 Situation dominante dans les produits de grande consommation qui résulte souvent
de mouvement de concentration (= regroupement d’entreprises)
Ex : le marché automobile, le marché français de la téléphonie mobile où il y a 3 grands offreurs
(SFR, Bouygues, Orange)
 Sur ce marché, 2 stratégies de prix opposées possibles

L’entente (= oligopole de paix sans concurrence sur les prix) – interdite si a pour
but ou effet de fausser la concurrence Ex : condamnation des offreurs de téléphonie
mobile français

La guerre des prix (=oligopole de guerre) Ex : sur le marché français des box triple play
(Orange, SFR et Free = 80 % du marché) où Numéricable lance une offre 10 € moins cher
ÉCONOMIE – Révisions – 2010/2011
Page 2 sur 2
Téléchargement
Random flashcards
Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire