Morphologie externe - Cours de DCEM1 2010/2011 à Amiens

publicité
Neuroanatomie – Pr. Peltier
HYPOPHYSE
-
L’hypophyse est un organe neuroendocrine, située en dessous du 3ème ventricule, à l’aplomb de
la selle turcique.
L’hypophyse est également appelée glande pituitaire.
Pathologies
-
Pour les macro-adénomes (>1cm) la voie d’abord est trans-rhinosphéroïdale.
Hypopituitarisme : insuffisance hypophysaire (antérieure ou postérieure) hormonale (thyroïdien,
gonadique, etc.).
Morphologie externe
-
-
L’hypophyse :
o Il a la forme d’un pois-chiche avec un grand axe transversal.
o Diamètre antéro-postérieure : 8 mm.
o Largeur : 15 mm.
o Hauteur : 6mm.
o Poids : 0,4g.
L’antéhypophyse est creusée la fente hypophysaire qui permet de lui définir trois portions :
o Par intermedia (en arrière).
o Pars distalis (en avant).
o Pars tuberalis (au dessus).
Vascularisation
Vascularisation artérielle
-
-
-
Elle est tributaire de 2 grosses artères :
o L’A. communicante postérieure.
o L’A. carotide interne.
Ces A. donnent :
o L’A. hypophysaire supérieure.
o L’A. hypophysaire moyenne.
o L’A. hypophysaire inférieur.
Ces artères ont la particularité d’être annexé au cercle péri hypophysaire artériel qui distribue
un réseau collatéral depuis la base moyenne du crane dans la région de la tige pituitaire jusqu’au
sinus caverneux
Vascularisation veineuse
-
La vascularisation veineuse se fait par un système porte (mantel plexus) grâce a des capillaires
sinusoïdes.
Ce système porte donne dans sa portion basse des V. portes courtes et des V. portes longues.
Cours d’Inès Masmoudi. DCEM1 2010-2011.
Neuroanatomie – Pr. Peltier
-
Le système porte est annexé à l’antéhypophyse pour l’hémocrinie.
L’antéhypophyse n’a pas de barrière hémato-encéphalique (BHE), elle permet d’optimiser tous
les échanges. Elle appartient donc aux organes circumventriculaire qui ne possèdent pas de BHE
(comme l’aréa postréma).
Fonctions
-
Hormones sécrétées par l’antéhypophyse : PRL, GH, FSH, RSH, ACTH, LH.
Hormones déversés dans la posthypophyse (par l’hypothalamus) : ADH, ocytocine.
Pathologies :
o Tumeur hypophysaire : adénome non sécrétant (ou adénome chromophobe).
o Les adénomes sécrétant ne sécrètent généralement qu’une seule lignée hormonale.
Exemple : le prolactinome est à l’origine d’un syndrome aménorrhée-galactorrhée.
o Exemple 2 : hyperthryoïdie centrale.
Rapports
-
-
-
La duremère ostéopériostée qui colle à l’os, elle tapisse entre autre le fond de la selle turcique.
La duremère méningée :
o Dédoublement de la duremère ostéopériostée (plus profonde).
o Elle donne le passage pour certains vaisseaux et nerfs, comme ici pour l’étage moyen de
la base du crâne où elle donne :
o La tente du cervelet avec son bord libre : le ligament inter-clinoïdien.
o La tente de l’hypophyse :
o Du tubercule celae en avant au dorsum celae (en arrière).
o Rapport supérieure de la glande hypophysaire.
o Marquée par un orifice pour le passage de la tige.
Le sinus caverneux contient l’A. carotide interne :
o Elle y abandonne des branches hypophysaires inférieures.
o Elle en sort en traversant la duremère, entourée par le collier carotidien.
Les N. crâniens :
o N. trochléaire IV : longe le bord médiale du cervelet, perfore le toit du sinus caverneux.
o N. VI : perfore paroi post du sinus caverneux.
o N. oculomoteur III : sort par la citerne inter-pédonculaire et pénètre la paroi sup du sinus
caverneux
Embryologie
-
Origine de l’antéhypophyse de Rathke: diverticule ectoblastique.
Origine de la posthypophyse : vésicule du diencéphale.
Origine de la fente hypophysaire : diverticule entoblastique de Sessel (60ème jour).
Cours d’Inès Masmoudi. DCEM1 2010-2011.
Téléchargement
Explore flashcards