symboles electriques utilisables dans word

publicité
Correction du TP n°14 : le circuit R,L (étude de son régime transitoire)
I°) Montage expérimental :
1°)
Voie B
Bobine d’inductance 0,50 H
+
E=10 V
Diode
de
roue
libre
Voie C
R=100 
La diode de roue libre permet de protéger l’interface de la surtension lors de l’ouverture de l’interrupteur.
2°) La résistance de la bobine est d’environ r= 12 .
3°) paramètres : voies B et C : actives
A : inactive
Faire le déclenchement sur la voie C (Mesure de Ur donc visualisation de i(t)) : c’est l’intensité du courant dans le
circuit qui augmente progressivement)
Fixer le niveau de déclenchement à 0,1 V dans le sens croissant.
La durée totale de l’acquisition doit être au moins de 5  soit 5  5 ms=25 ms.
4°) La valeur théorique de  est : =
L
0,50

 4,5.10-3 s (4,46 ms)
R  r 100  12
II°) Mesure de la constante de temps :
1°) a°) D’après la loi d’ohm UR(t)=R  i(t) ; visualiser la tension aux bornes de la résistance R revient à visualiser l’intensité dans le
circuit, il suffit de diviser les valeurs expérimentales de UR(t) par 100  pour avoir i(t).
b°) Quand on ferme l’interrupteur et que l’on regarde U R=f(t) on peut constater que l’établissement du courant dans le circuit
(qui comporte une bobine) se fait avec un certain retard.
c°) Le courant ne s’établit pas instantanément dans le circuit avant d’atteindre sa valeur max (régime permanent), ce régime qui
précède le régime permanent s’appelle régime transitoire. La bobine s’oppose au passage du courant un bref instant (durant
le régime transitoire).
2°) a°) Avec la méthode des 63 % on a 63 % de 8 ,78V (URmax) c’est à dire5,53 V quand t= soit expé 4,57
ms
expé 4,57 ms
0.00457  0.00446
 100 2,5 % d’erreur.
0.00446
III°) Influence de différents paramètres sur l’intensité :
3°) % d’erreur 
1°) En régime permanent i est constant et sa valeur se retrouve grâce à la loi d’ohm :i=
Expérimentalement on trouve i=
E
10
=
 8,9.10-2 A.
r  R 112
U R max 8,8
=
8,8.10-2 A, les 2 valeurs correspondent.
100
R
2°) Quand on augmente R, i en régime permanent diminue (le palier atteint par U R est plus bas). D’autre part si on augmente E
l’intensité en régime permanent augmente.
3°)
R ()
L(H)
expérimental (s)
théorique (s)
100
0,20
0.0022 s
100
0,50
0.0046 s
300
0,50
0.0018 s
0,20
0.0018 s
100  12
0,50
0.0045 s
100  12
0,50
0.0016 s
300  12
% d’erreur
22 %
2,5 %
13 %
.
4°) Les % d’erreurs du 1er et du dernier cas s’expliquent par l’imprécision des mesures et la qualité de l’interrupteur (rebond
possible), on peut améliorer ce % en ouvrant l’interrupteur, et en plaçant un fil en dérivation de ce dernier, de façon à réaliser
la fermeture. La formule concernant  donnée au début du TP peut être considérée comme valable. On peut retarder
l’établissement du courant dans une bobine ( augmente) en augmentant son inductance , c'est-à-dire
en augmentant son bobinage où en enfonçant de plus en plus le noyau de fer dans la bobine. De la même façon si la résistance
du circuit diminue on augmente le , donc on retarde l’établissement du courant .
Téléchargement
Explore flashcards