THEME 3 : MERCATIQUE ET SOCIETE Chapitre 18 : Pourquoi et

publicité
THEME 3 : MERCATIQUE ET SOCIETE
Chapitre 18 : Pourquoi et comment se lancer dans une mercatique durable ?
I.
Pourquoi s’engager dans une mercatique durable ? :
Le consommateur a changé. Il est de plus en plus conscient des risques liés au mode de consommation moderne et du
risque qu’il fait courir à la planète. En effet, les ressources naturelles n’existent qu’en quantité limitée, il est donc
nécessaire si nous voulons que les générations futures puissent en profiter d’éviter tout gaspillage et d’adopter un
mode de consommation responsable. C’est pourquoi on assiste depuis quelques années à la naissance d’un nouveau
consommateur : un éco-consommateur. Il s’agit d’un consommateur qui va réfléchir sur les conséquences sociales et
environnementales de son acte d’achat : il va adopter une consommation responsable. Il va d’abord se préoccuper de
savoir si son achat est absolument nécessaire. S’il l’est, alors il va faire en sorte de minimiser son impact
environnemental et se préoccuper des conséquences sociales de son acte de consommation.
Avoir une démarche de consommation responsable, c’est devenir un consommateur averti, responsable et engagé.
Face à ce nouveau type de consommateur et pour répondre à ces attentes, s’est développée une nouvelle forme de
marketing : le marketing vert ou marketing durable.
Il est constitué de l’ensemble des actions qui vise à utiliser le positionnement écologique d’une marque ou d’un
produit pour augmenter les ventes et améliorer l’image de l’entreprise.
Ainsi de plus en plus d’entreprises se lancent aujourd’hui dans ce type de marketing parce que :
→ Cela représente un fort marché potentiel
→ Cela permet de vendre plus facilement un produit (argument de vente)
→ Les attentes des consommateurs évoluent vite, leur sensibilisation au développement durable s’approfondit et ils
sont de plus en plus nombreux à mettre en cohérence leurs actes d’achats avec leurs déclarations en prêtant une plus
grande attention aux caractéristiques sociales, environnementales et éthiques des produits qu’ils achètent.
II.
Comment mettre en place une mercatique durable ? :
Actions possibles à mettre en place dans le plan de
Explications
marchéage
Au niveau de la construction de l’offre :
Les produits doivent être pensés en prenant en compte les
- La valeur étendue du produit
conséquences de la production avant, pendant et après leur
consommation
Cela consiste à analyser tout le cycle de vie du produit afin
- L’éco-conception
- L’économie de la fonctionnalité
Chapitre 18 : Cécile Renaud
d’évaluer ces impacts et tenter de les réduire.
Il s’agit d’un système de location de matériel préféré à la
vente. En effet, si on loue plutôt que de vendre, nous
produirons moins mais il faudra entretenir le matériel et le
fabriquer pour qu’il soit durable (car ainsi, on l’amortira
plus facilement). L’entreprise gagnera de l’argent en
consommant moins de matières premières tout en polluant
Page 1
moins.
Un label est une marque collective qui se matérialise par
- Les labels
des signes distinctifs (nom, logo,..) et qui peut être utilisée
par les différentes marques se conformant au cahier des
charges du label. Il vise à assurer et faciliter la
reconnaissance de certaines caractéristiques du produit.
Au niveau de sa communication :
Il faut éviter les pratiques de "manipulations marketing"
qui consistent à utiliser abusivement un engagement
- Eviter le greenwashing
écologique, qui est en fait peu significatif, pour
promouvoir l’image d’une marque ou d’un produit. Mieux
vaut communiquer de façon discrète.
Au niveau de sa distribution :
- Le choix des distributeurs
Privilégier des partenaires en cohérence avec son
positionnement durable.
Chapitre 18 : Cécile Renaud
Page 2
Téléchargement
Random flashcards
découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Créer des cartes mémoire