soins infirmiers aux patients toxicomanes

publicité
Module Psychiatrie M3 : Soins infirmiers aux patients toxicomanes
2 AN IDE
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
SOINS INFIRMIERS AUX PATIENTS TOXICOMANES
I DIFFERENTES DIFFICULTES DE PRISE EN CHARGE
La difficulté de prise en charge est souvent liée à la demande de soins qui se font à la
demande d’un tiers.
1-1
Difficulté à la demande de soin
Lorsqu’il y a :
 Demande de l’autorité judiciaire = injonction thérapeutique
 Demande familiale
 Demande de l’institution qui prend en charge un toxicomane qui demande
l’hospitalisation si présence de troubles psychologiques avérés.
1-2 Difficulté liée à la personnalité du patient toxicomane.
 Souvent se sont des patients qui ont un besoin impérieux de satisfaction immédiate ;
recherche du plaisir tout de suite.
 On remarque une intolérance à la frustration.
 Vocabulaire peut élaboré il va tourner autour du produit = pauvreté des échanges,
vocabulaire stéréotypé.
 Provocation.
 Jeux autour de la mort (par ex indifférence avec leur probléme somatique, les
overdoses).
 Refus d’une existence normative (surtout ne pas faire comme les autres).
1-3 Difficulté liée aux conséquences organiques
 Du fait de la toxicité des drogues et des conséquences pathologiques que ça va
entraîner.
1-4 Difficulté liée à la relation aux produites
 Dépendance physique et psychique.
1-5 Difficulté liée aux troubles du comportement social




Tout ce qui est lié aux transgressions sociales.
Conduites à risques.
Risques de désocialisation.
…….
II- L’HOSPITALISATION
2-1 Le projet de soin
Elaborer un problème de santé global :
 Penser à la phase de sevrage.
 Phase de poste cure (centre post cure).
1/3
Module Psychiatrie M3 : Soins infirmiers aux patients toxicomanes
2 AN IDE
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Aide à la ré insertion.
 Au préalable avant toute hospitalisation faire une évaluation des motivations lorsque le
patient demande lui-même son hospitalisation.
 Evaluation des motivations : pour poser des objectifs comme l’abstinence, changement
de vie environnementale (ami, famille…) toutes relations antérieures.
2-2 Le contrat de soin
 Se fait avec le médecin, le patient plus l’équipe infirmier.
 Il est fait systématiquement pour arriver à l’objectif, l’arrêt des toxiques en même
temps ça va permettre au patient de le responsabiliser, poser des limites, ça va donner
une cohérence d’équipe (car consignes très précises dans le contrat) .
 Si une transgression est faite, le patient est exclu du service (cela pour les patients
demandeurs d’hospi).
 Expl : interdiction de prise de toxique, inventaire à l’entrée et à n’importe quel
moment, interdiction de quitter le service, pas de violence, pas de visites pour une
durée précise (8/10jours), pas de distribution de médicaments que sur prescriptions,
pas de téléphone….
III ROLE IDE
3-1 Surveillance de l’état somatique
Surveillance d’apparition somatique consécutive au sevrage.
 Opiacé :
o algies diverses et intenses (thoracique, abdo, lombaire, musculaire….)
o tremblements, frissons
o nausées, vomissements,
o diarrhées
o déshydratation
o insomnie
o mydriase
o angoisse++++, anxiété
o agitation anxieuse.
 Barbiturique et tranquillisants :
o irritabilité
o anxiété
o HTA
o Apparition d’état de confusion onirique
o Sueurs
o Tachycardie
o Nausées
o Etat convulsif, de type épileptique
3-2 Surveillance de l’état général
 Surveillance de l’état cutané : sub abcès, lésions…..
2/3
Module Psychiatrie M3 : Soins infirmiers aux patients toxicomanes
2 AN IDE
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------3-3 Surveillance des constantes
 Pouls, tension, température, poids.
3-4 Surveillance de l’hydratation
 Il va falloir le stimuler pour boire ++++.
3-5 Surveillance de son comportement
 Comment il est avec l’équipe, les autres patients, si il transgresse les règles, si
agressif….
3-6 Surveillance de l’état psychique
 Surveiller l’humeur, si anxiété, agitation, perte de l’estime de soi…
3-7 Surveillance du respect du contrat de soin thérapeutique
3-8 Administration et surveillance de la prise du traitement
 Etre extrêmement vigilant
 Ordonnance type : antalgique, antispasmodique, tranquillisant (le plus souvent du
TERCIAN, en évitant les BZD car risque de dépendance), somnifère, si nécessaire anti
diarrhéique.
IV LES ATTITUDES IDE
 Garder une distance thérapeutique, jamais de « tu ». Ils vont souvent chercher le
copinage.
 Il faut être ferme mais pas rejetant (respect du cadre, des consignes….).
 Ne pas être sur sa défensive tout le temps, ne pas être dans une position
moralisatrice.
 Donc éviter tous préjugés moraux et sociaux.
 Faire des réunions d’équipe pour faire le point sur la prise en charge du patient.
3/3
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire