TD2

publicité
TD2 : La consommation dans les théories économiques (suite)
La consommation a un rôle important dans l’économie. En effet, pour relancer
l’économie, l’état va donner des revenus supplémentaires aux ménages. Ce qui
va entraîner une hausse de la consommation. L’entreprise veut anticiper cette
demande (demande effective) et elle va donc investir et embaucher plus pour
répondre à cette demande. Il y aura donc une baisse du chômage et une
augmentation de la production et la croissance économique sera relancée. Ceci
rejoint la théorie du multiplicateur de Keynes. Une dépense supplémentaire
d’investissement injectée dans le circuit économique provoque une distribution
de revenus supérieure et cette dépense sera intégralement transformée en
épargne. Une augmentation de l’investissement augmente la production (ΔY =
(1 / 1 – c)ΔI = k.ΔI). De plus, la consommation est un élément d’équilibre chez
Keynes (l’équilibre s’écrit Y = C + I). Quels sont les facteurs explicatifs de la
consommation des ménages ? De nos jours, il n’y a pas que les facteurs
économiques qui expliquent la consommation des ménages, il y a aussi les
facteurs psycho-socio-culturels.
I : Les facteurs économiques.
- niveau des revenus :
loi psychologique de Keynes : lorsque le revenu augmente, la
consommation augmente mais dans des proportions moindres).
- niveau des prix
- taux d’intérêts : pour les néoclassiques, le taux d’intérêts joue un rôle
primordial dans la détermination du niveau de l’épargne. L’épargne est
une renonciation, un sacrifice à la consommation immédiate, donc une
désutilité. Le taux intérêt est le prix de cette renonciation. Une hausse de
l’épargne permet une hausse de l’investissement qui permet une hausse de
la production donc de relancer la croissance
- croissance économique
- modification du patrimoine : si la part des actifs financiers augmente, la
consommation augmente
II : Les facteurs psycho-socio-culturels.
- effet d’imitation : Duesenberry constate que la propension à consommer
des groupes à revenu relativement faible est plus forte que celle des
groupes à revenu relativement élevé. Les groupes inférieurs cherchent à
imiter la consommation des groupes qui leur sont immédiatement
supérieurs tout en disposant d’un revenu inférieur.
- Effet de mémoire : le consommateur va avoir tendance à conserver le
même niveau de consommation que celui de la période précédente tout en
ayant une modification de revenus
- Théorie du cycle de vie de Modigliani : on fait l’hypothèse que l’agent
économique désire avoir le même niveau de consommation tout au long
de sa vie active et inactive. Pour cela, il va, pendant sa période d’activité,
épargner et se constituer un patrimoine et ce patrimoine sera utilisé lors de
la période de retraite pour continuer à consommer le niveau prévu et ce
jusqu’à la date du décès.
Téléchargement
Explore flashcards