Nom - Canalblog

publicité
Type Bac Partie I : Stabilité des génomes.
Restitution organisée de connaissances.
Montrez comment, chez les Mammifères et les Champignons ascomycètes, la méiose et la fécondation contribuent à
la stabilité du génome de l’espèce.
Type Bac Partie II-A : Anomalies de la méiose.
Pratique du raisonnement scientifique
Dégagez, de l’étude du document, les informations qui permettent d’expliquer l’origine des gamètes anormaux dans les
méioses B et C.
Document : Schéma de la garniture chromosomique des cellules :
Correction type 1
Commencer par situer la méiose et la fécondation dans le cycle de développement des mammifères et celui des
ascomycètes afin d'en dégager une partie de la définition.
Les cycles doivent représenter l'alternance d'une phase haploïde et d'une phase diploïde.
On en déduit que la méiose permet de passer de la phase diploïde à la phase haploïde et que la fécondation est le
processus permettant de rétablir la diploïdie.
Détailler le mécanisme de la méiose : un schéma général de méiose suffit. Il doit montrer une duplication puis les deux
divisions successives. Il ne faut pas oublier la formule chromosomique de la cellule avant et après la méiose. Cela
permet de définir la méiose de manière plus précise : mécanisme cellulaire précédé d'une duplication et constituée de
deux divisions successives.
Détailler aussi la fécondation : schéma montrant la réunion de deux lots haploïdes, comportant des formules
chromosomiques.
En conclusion, méiose et fécondation sont deux mécanismes cellulaires permettant la transmission du génome d'une
espèce aux nouvelles générations de manière stable
Correction type 2b
Montrer d'abord comment se déroule une méiose normale grâce au document : décrire la méiose A. Deux divisions
successives : la première permettant la séparation des chromosomes homologues et la deuxième permettant la
séparation des chromatides.
Indiquer en quoi les gamètes résultant des méioses B et C sont anormaux. Un gamète normal possède deux
chromosomes (un de chaque paire). B1, B2 et C1 ont trois chromosomes (2 petits et un grand) : un petit chromosome est
en trop. Il en résultera une trisomie au niveau de la petite paire après une fécondation avec un gamète normal.
B3, B4 et C2 ne possèdent qu'un chromosome : il en manque un petit. Il en résultera une monosomie au niveau de la
petite paire après fécondation avec un gamète normal.
Au niveau de la méiose B, l'anomalie se trouve au niveau de la première division, au moment où les chromosomes
homologues se séparent. On constate dans cette méiose que les petits chromosomes ne se séparent pas : ils restent
dans la même cellule. La deuxième division est normale.
Au niveau de la méiose C, la première division est normale. La deuxième est anormale : les chromatides du petit
chromosome migrent du même côté : ils se retrouvent finalement dans la même cellule.
Une anomalie dans la première ou la deuxième division de méiose peut provoquer la formation de gamètes ayant un
nombre de chromosomes anormal.
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Chats

2 Cartes clodel34

Créer des cartes mémoire