titre (DOC, 1121 Ko) - Université Paris Ouest

publicité
UNIVERSITE DE PARIS X-NANTERRE
200, avenue de la République - 92001 NANTERRE Cédex
U.F.R. de Sciences Psychologiques et de Sciences de l'Education
-----------------------
Secrétariat des Sciences Humaines Bât. C, 4ème étage - Bureau : C 409
------------------------
LIVRET DU PREMIER CYCLE
PREMIERE ANNEE
Deug de PSYCHOLOGIE
Deug de SOCIOLOGIE
Deug de SCIENCES DU LANGAGE
SCIENCES HUMAINES
(Cette brochure est gratuite et ne peut être vendue)
ANNEE UNIVERSITAIRE : 2003/2004
NOM :
Prénom :
N° de carte d'étudiant :
Adresse :
Téléphone :
REMARQUES IMPORTANTES :
- Conservez soigneusement cette brochure qui vous sera indispensable en cas de transfert
dans une autre université en France ou à l'étranger.
- Vous ne recevrez pas de convocation pour les inscriptions pédagogiques ni pour les
examens. Veuillez consulter les panneaux d'affichage au rez-de-chaussée bât.C.
- Consultez régulièrement les panneaux d'affichage au Rez-de-chaussée du bât C pour
d'éventuels changements d'horaires, de salles, absences d'enseignants, etc...
- Les notes sont, en principe, affichées au 4e étage du bât C, en face du Secrétariat - C 409.
(Ces notes sont données à titre indicatif, elles peuvent être modifiées par le Jury de fin
d’année)
- Il vous est recommandé de conserver soigneusement votre carte d’étudiant ainsi que les 3
volets qui l’accompagnent, ces volets vous serviront auprès des différents organismes (faire
des photocopies).
2
SOMMAIRE
Informations utiles--------------------------------------------------------------------------------------------------p. 4
Responsables enseignants et administratifs---------------------------------------------------------------------p. 5
Introduction Générale----------------------------------------------------------------------------------------------p. 6
Débouchés vers le 2ème cycle--------------------------------------------------------------------------------------p. 9
Débouchés professionnels-----------------------------------------------------------------------------------------p. 9
Validation des acquis-----------------------------------------------------------------------------------------------p. 9
Conversions----------------------------------------------------------------------------------------------------------p. 9
Changements d’orientation----------------------------------------------------------------------------------------p. 9
Dérogations----------------------------------------------------------------------------------------------------------p. 9
Inscriptions pédagogiques-----------------------------------------------------------------------------------------p. 9
Contrôle des connaissances----------------------------------------------------------------------------------------p. 10
Conditions de passage de première en deuxième année-------------------------------------------------------p. 11
Tutorat pédagogique------------------------------------------------------------------------------------------------p. 12
Relations Internationales-------------------------------------------------------------------------------------------p. 13
Le Deug de Psychologie 1ère année-------------------------------------------------------------------------------p. 14
Le Deug de Sociologie 1ère année---------------------------------------------------------------------------------p. 15
Le Deug de Sciences du Langage 1ère année--------------------------------------------------------------------p.16
Enseignements fondamentaux du 1er semestre (U.E 1A)------------------------------------------------------p. 17
Enseignements de découverte (U.E. 1B) ------------------------------------------------------------------------p. 22
Méthodologie (U.E. 1C)--------------------------------------------------------------------------------------------p. 25
Enseignements fondamentaux du 2ème semestre (U.E. 1D)---------------------------------------------------p. 26
Expression et culture générale(U.E. 1 E)------------------------------------------------------------------------p. 30
Méthodologie disciplinaire (U.E. 1F)----------------------------------------------------------------------------p. 31
Charte des examens-------------------------------------------------------------------------------------------------p. 32
3
INFORMATIONS UTILES
- Secrétariat de 1ère année Sciences Humaines
Bât. C - Bureau C 409
tél : 01.40 97 75 14
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Standard de l'Université
01 40 97 72 00
- Paris X - Information - Orientation - Emploi
Bât. E, 14 (RDC)
01.40 97 75 34
- Secrétariat de Linguistique
Bât. L - Bureau 110
- Secrétariat de Philosophie
Bât. L - Bureau 112
- Secrétariat de Lettres Modernes
Bât. L - Bureau 107
- Bibliothèque de l'U.F.R. de Psychologie
Bât. C - Porte C 302
- Bibliothèque de l'U.F.R de Sociologie
Bât. DD - Bureau 103
- Bibliothèque de l'U.F.R. de Lettres, Linguistique, Philosophie,
Bât L. - 3ème étage L 322
- Bibliothèque Universitaire de Paris X - Nanterre :
2, allée de l'Université
01.40 97 72 01
- Scolarité (Inscriptions administratives) :
Validation d’acquis et Transferts
Bât. A - Bureau A 103A
Mlle GUILLEMOT
01.40 97 73 73
- Service Général d’Accueil des Etudiants Etrangers :
Bât. A - Bureau A 103B
01.40 97 73 33
- Infirmerie - médecine préventive :
Bât. E - salle E 05
01.40 97 78 57
- Sufom :
Bât. T (1e étage, bureau 4)
01.40 97 71 78
- Service des Bourses :
Bât. A - Bureau A 109/110
- Service des Diplômes :
Bât. A - Bureau 208
- CROUS (demande de chambre universitaire...) :
01.39 73 42 80
4
RESPONSABLES ENSEIGNANTS ET ADMINISTRATIFS
Directeur de l'U.F.R. :
Mme Gottesdiener
Responsable administrative de l'U.F.R.
Secrétariat de la direction de l’U.F.R.
Mme Barnoud
Mlle Charenton
Bureau C 406A
tél : 01.40.97.71.88
Responsables pédagogiques enseignants :
Directeur du 1er Cycle Sciences Humaines
et Responsable de la 1ère année
M. Bruckert
Bureau C 414
Sciences du Langage
Mme Pauleau
Bureau C 414
Sociologie
Mme Pedron
Bureau C 414
Psychologie
Mme Bruckert
Bureau C 414
Philosophie
M. Ogilvie
Bureau C 414
Tutorat/ Méthodologie du Travail Universitaire
et Observation - Enquête
Mme Maramotti
Bureau C 414
Logique
Anglais
M. Mc Cabe
2ème année, réorientations, dérogations
Mme Baudier
Validation d’acquis - Conversion
Mme Engelhart
Secrétariat de 1er Cycle de Sciences Humaines
M. Malki
Mme Nazaire
5
Bureau C 409
Bureau C 409
tél : 01.40.97.75.14
INTRODUCTION GENERALE
La première année de ce premier cycle pluridisciplinaire associe trois disciplines de Sciences
Humaines : Psychologie, Sociologie, Sciences du Langage. L’étudiant doit en choisir deux en Enseignement
Fondamental (dont celle qui correspond à l’intitulé de son inscription en Deug).
Il est invité d’autre part à découvrir, au 1er semestre, une discipline complémentaire à cette formation :
- soit la 3ème discipline de Sciences Humaines non prise en fondamental
- soit la Philosophie
Au 2ème semestre il peut, soit poursuivre les deux disciplines fondamentales du 1er semestre, soit
remplacer l’une par la science humaine prise en découverte au 1er semestre. Les étudiants qui choisissent la
Philosophie en enseignement de découverte peuvent se réorienter en Deug de Philosophie dans l’U.F.R.
L.L.Phi..
L’association de ces quatre disciplines correspond à des approches différentes de l’être humain, mais
elles sont liées entre elles. Ainsi les sciences du langage s’intéressent, notamment, aux conditions de
production et de compréhension de la langue ; la philosophie étudie la connaissance et son histoire ; la
sociologie replace l’étude de l’homme dans la société et ses institutions ; la psychologie s’intéresse à la
genèse et à l’explication des conduites à travers l’étude du psychisme.
I - LA PSYCHOLOGIE
La Psychologie (en tant que discipline scientifique) se donne comme but de décrire et d’expliquer de
façon vérifiable les conduites des organismes vivants en fonction des situations physiques et sociales dans
lesquelles ils se trouvent. Elle postule que ces conduites peuvent être expliquées au niveau des processus
mentaux, et fait de ceux-ci son objet d’étude spécifique.
Cet objet se manifeste dans de multiples domaines (l’homme dans sa généralité, l’animal, l’enfant, le malade
mental, l’homme en groupe...), s’appréhende par différentes méthodes dont les principales sont la méthode
clinique et la méthode expérimentale, et trouve ses applications dans tous les secteurs de la société (Santé,
Education, Travail, Justice, Environnement, Art et Culture, Sport...).
II - LA SOCIOLOGIE
L’étude de la société, des institutions, comme des faits sociaux ou des actions individuelles et
collectives relève de la sociologie. La prise en compte des contextes historiques et culturels, dans l’analyse
des conduites, des représentations et des discours, marque fondamentalement la spécificité de cette discipline.
Le goût pour le terrain s’associe ici à la réflexion théorique et épistémologique.
L’initiation en première année suppose l’étude des grands problèmes sociaux à travers l’enseignement
des auteurs et des écoles sociologiques ou anthropologiques, ainsi que l’apprentissage, en groupes réduits, des
techniques d’enquête. En deuxième année, s’y ajoute l’introduction à quatre grands domaines de la sociologie
: le politique, la population, l’espace urbain, le travail et le développement et, enfin, les aspects
anthropologiques culturels du monde contemporain.
III - LES SCIENCES DU LANGAGE
L’objet de la linguistique, ou « sciences du langage », est l’étude du langage appréhendé à travers la
diversité des quelques 4 000 langues naturelles qui ont pu être recensées. On sait que le langage, en tant que
faculté constitutive de l’espèce humaine, joue un rôle essentiel de régulation des relations intersubjectives
d’une part, de représentation de la connaissance d’autre part. Il peut être abordé de différents points de vue :
dans ses fonctions ou dans sa forme ; dans son aspect matériel (des sons, des mots, des phrases) et sous
l’angle de la signification ; dans son ancrage psychologique ou dans ses interactions avec le social ; en
analysant les structures que sont les langues ou à travers les discours que les individus produisent ; dans les
phénomènes d’évolution, ou les variations d’un parler à l’autre. D’où plusieurs sciences (phonologie, syntaxe,
sémantique, psycholinguistique, sociolinguistique, analyse du discours, etc.) réunies autour de cette question
du langage.
Dans cette année d’introduction, les étudiants découvriront quelques fondements du fonctionnement
des langues.
6
IV - LA PHILOSOPHIE
L’enseignement de la philosophie en première année du DEUG de sciences humaines se fixe les
objectifs suivants :
- proposer une réflexion introductive sur le sens et les objets de la pensée philosophique, en évoquant
sa trajectoire historique, ses orientations typiques, ses conflits constitutifs, à travers quelques exemples
privilégiés illustrés de textes;
- discuter, toujours sur exemples, les voisinages de la philosophie et des sciences, (en particulier les
sciences humaines), de l’art, en posant la question de ce qui distingue, à cet égard, différentes cultures;
- initier les étudiants à l’étude de quelques concepts fondamentaux, notamment ceux qui leur
permettront d’établir un lien critique avec les enseignements de linguistique, psychologie, sociologie,
épistémologie (conscience et inconscient, vérité, citoyenneté et civilité, etc...).
VOUS SOUHAITEZ FAIRE DES ETUDES DANS LE CHAMP DES SCIENCES HUMAINES, MAIS VOUS N'AVEZ PAS
ENCORE DECIDE DE VOTRE ORIENTATION :
La formation Sciences Humaines vous permet de découvrir pendant une année universitaire trois
disciplines parmi quatre : Psychologie, Sociologie, Linguistique, Philosophie.
Vous bénéficiez en outre d'enseignements en : Langue Vivante, Logique et Méthodologie.
En fonction de vos intérêts et de vos résultats en fin de 1ère année vous choisirez votre orientation
définitive en optant pour l'un des 3 diplômes offerts en seconde année ( en fonction des enseignements suivis).
VOUS ETES DEJA DECIDE A ENTREPRENDRE DES ETUDES DE PSYCHOLOGIE :
La 1ère année de la formation S.H. vous aidera à mieux situer la Psychologie parmi les autres Sciences
Humaines et à découvrir ses différents aspects : Psychologie de l'enfant et du développement, Psychologie
clinique et pathologique, Psychologie sociale, Psychologie du travail, Psychologie cognitive, Psychophysiologie...
En 2ème année, l'essentiel de votre temps sera consacré à la Psychologie. La préparation de votre
spécialisation ultérieure à l'intérieur de cette discipline se fera en licence , sera acquise en maîtrise, et
approfondie en 3ème cycle :
- un D.E.S.S., si vous voulez vous professionnaliser comme praticien,
- un D.E.A., si vous pensez davantage à la recherche et à l'enseignement.
VOUS ETES DEJA DECIDE A ENTREPRENDRE DES ETUDES DE SOCIOLOGIE :
Lors de la 1ère année de la formation S.H. vous prendrez contact avec les principaux concepts de la
sociologie sous un aspect vivant qui privilégie une étude d'exemples de la vie quotidienne. Des éléments de
connaissances théoriques vous seront fournis à cette occasion et les travaux dirigés permettront de vous
familiariser avec les textes de base. Simultanément, une première initiation aux techniques de l'enquête de
terrain, coeur de l'activité du sociologue, vous sera donnée.
En 2ème année, vous approfondirez vos connaissances en Sociologie générale sous deux formes : des
cours relatifs à de grands problèmes sociaux (anthropologie sociale, sociologie de l'espace habité, sociologie
de la culture) et un enseignement concernant les grands auteurs de la sociologie (grands courants de la pensée
sociologique). Simultanément sera poursuivi l'apprentissage des techniques d'enquête (entretien,
questionnaire, analyse des informations collectées).
De plus, des enseignements complémentaires, mais indispensables à l'analyse sociologique vous seront
donnés : psychologie sociale, démographie, histoire, économie. Enfin, vous pourrez explorer les premiers
niveaux d'un domaine de sociologie plus spécialisé : sociologie rurale, sociologie politique, sociologie du
travail. Ces filières correspondent (avec la sociologie de l'espace habité et la sociologie de la culture) aux
filières de formation du 2ème cycle qui vous conduisent à la licence, à la maîtrise, puis à un D.E.A. ou à un
D.E.S.S.
7
VOUS ETES DEJA DECIDE A ENTREPRENDRE DES ETUDES DE PHILOSOPHIE, DEUX VOIES VOUS SONT
OFFERTES :
La première voie s'adresse aux étudiants sûrs de leur choix. Le cursus monodisciplinaire "D.E.U.G. de
Philosophie" (U.F.R. "Littératures - Langages - Philosophie") offre un maximum de chances pour la poursuite
d'études débouchant sur l'enseignement (concours du C.A.P.E.S. et de l'agrégation), sur la recherche (D.E.A.,
Doctorat) ou sur une professionnalisation plus diversifiée.
La seconde voie s'adresse aux étudiants encore hésitants. Le cursus S.H. (Sciences Humaines) propose
un enseignement associant organiquement la psychologie, la sociologie, la linguistique et la philosophie et
permet à l'étudiant de préciser progressivement son choix. A condition de fournir un effort soutenu pour
acquérir le niveau des étudiants "philosophes", un étudiant de la formation S.H. peut envisager à la fin du 1er
semestre de rejoindre la formation monodisciplinaire "D.E.U.G. de Philosophie"
dans l'U.F.R. L.L.Phi.
VOUS ETES DEJA DECIDE A ENTREPRENDRE DES ETUDES DE SCIENCES DU LANGAGE :
La formation S.H. vous permettra de découvrir les bases de cette discipline et la façon dont elle peut
s'articuler avec la psychologie, la sociologie ou la philosophie. L'option prise en 2e année vous conduit à un
diplôme national de Sciences du Langage. Vous pouvez poursuivre la spécialisation de linguistique en licence
et en maîtrise et en 3ème cycle.
Il y a pour la licence de Sciences du langage trois mentions de pré-professionalisation (documentation,
industries de la langue, français/langue étrangère), une spécialisation enseignement (professeur des collègues
et lycées).
A la maîtrise peuvent s’ajouter, deux mentions : industries de la langue et français/langue étrangère.
Outre la recherche classique et l’enseignement supérieur, les sciences du langage offrent des
débouchés dans différents domaines :
- enseignement fondamental du français, dans le primaire et le secondaire (des modules de préparation
aux métiers de l’enseignement sont intégrés aux cursus de 2ème année et de licence) ;
- description de langues mal connues ou de variantes sociologiques ou géographiques d’une langue,
sous forme d’enquêtes de terrain (en particulier au sein du CNRS ou d’organismes chargés de la politique de
la langue) ;
- enseignement des langues étrangères (y compris le français comme langue étrangère) ;
- industries de la langue (traduction automatique, dialogue homme-machine, etc.) qui supposent une
formation informatique (dispensée dans le cadre de nos cursus) ;
- métiers de la documentation, en pleine expansion, et de l’édition (fabrication de dictionnaires, etc.).
Par ailleurs, les sciences du langage constituent un plus en association avec d’autres formations pour
tous les métiers de la communication et de l’information. Elles sont un complément de formation
indispensable pour les métiers orientés sur les différentes pathologies du langage (orthophonistes en
particulier).
VOUS SOUHAITEZ VOUS PREPARER AU METIER DE PROFESSEUR DES ECOLES ET ENTRER EN I.U.F.M.
APRES UNE LICENCE:
En 1ère année, vous devez choisir parmi vos deux disciplines l’U.E. de sciences du langage.
En 2ème année, vous pouvez suivre un module de pré-professionnalisation si vous vous inscrivez en
Deug de Sciences du langage. En revanche ce module ne peut pas être suivi dans les Deug de psychologie et
de sociologie.
En licence, vous pourrez suivre un module de pré-professionnalisation si vous vous inscrivez en
Licence de Sciences du langage ou en Licence de Sciences de l’éducation
8
DEBOUCHES VERS LE 2ème CYCLE
Tout étudiant titulaire d’un Deug de Psychologie, de Sociologie, de Sciences du langage peut
entreprendre :
- une licence dans la discipline de son Deug,
- une licence de Sciences de l’éducation,
- pour les autres licences : se renseigner auprès des différents secrétariats
DEBOUCHES PROFESSIONNELS
La formation Sciences Humaines ouvre la porte du 2ème cycle universitaire mais permet également de
déboucher sur la vie professionnelle au niveau des techniciens, des professions intermédiaires, ainsi qu’à
l'accès aux différents concours du corps B de la fonction publique.
Dans les activités industrielles et de service, la possession d'un D.E.U.G. permet d'accéder à des
positions d'Agent de Maîtrise ou d'Assistant d'un cadre plus ancien ou plus diplômé dans les domaines de la
gestion des ressources humaines (recrutement, organisation, personnel) ou de la communication,
principalement. D'autres débouchés sont ouverts dans les activités du marketing, de la publicité, du
journalisme. Pour les psychologues, des emplois existent dans différents domaines de spécialité (enfance,
social, médical ou scolaire, etc.).
Remarque : On n'insistera cependant jamais assez sur le fait qu'on ne peut être vraiment
psychologue ou sociologue, spécialiste des sciences du langage, qu'après 5 années d'études (D.E.S.S.).
C'est donc à ce niveau que se situent les véritables débouchés professionnels qualifiés des disciplines
enseignées dans le cadre de S.H.
VALIDATION DES ACQUIS
Les études, les expériences professionnelles et les acquis personnels peuvent être validés, sous
certaines conditions, en vue de l'accès aux différents niveaux de l'enseignement supérieur (décret n° 85 - 906
du 23 août 1985).
CONVERSIONS
En cas de réorientation en cours d'études ou de transfert avec un diplôme incomplet, l'étudiant pourra,
éventuellement, faire valider ses acquis.
CHANGEMENTS D'ORIENTATION
Il existe 2 possibilités :
- à l’issue du 1er semestre (réorientations interne et externe)
- à l’issue de la 1ère année pour les étudiants de Paris X-Nanterre souhaitant changer de filière.
DEROGATIONS
Tout étudiant peut prendre trois inscriptions en D.E.U.G. (quelle que soit la discipline et quelle que
soit l'université).
Une quatrième année est accordée aux étudiants salariés à temps plein, aux mères de famille, aux
étudiants ayant des problèmes de santé... L'étudiant doit en faire la demande à la fin de la 3e année
universitaire.
INSCRIPTIONS PEDAGOGIQUES
L'inscription pédagogique, obligatoire pour tout étudiant, consiste à établir un emploi du temps pour
l'année en cours, et à s'inscrire par l'informatique aux différents modules composant le cursus.
IMPORTANT : Aucun changement de T.D. ne sera autorisé
après l'inscription.
9
CONTROLE DES CONNAISSANCES
A) MODALITES GENERALES
COMPENSATION des notes entre les E.C. (Eléments Constitutifs) à l’intérieur des U.E.
COMPENSATION des notes entre les U.E. (Unités d’Enseignement, capitalisables)
CAPITALISATION des notes des E.C. égales ou supérieures à la moyenne dans une U.E.
CAPITALISATION des U.E.
1° - L’ EXAMEN STANDARD :
Assiduité obligatoire aux T.D. (Trois absences = Défaillance = Compensation des notes impossible).
2° - L’ EXAMEN DEROGATOIRE :
- L’assiduité aux TD n’est pas obligatoire. Mais cette partie du programme doit être travaillée seul par
l’étudiant. N’hésitez pas à prendre contact avec le responsable de l’E.C.. Les examens par Eléments
d’ U.E. (écrit et/ou oral) de l’examen dérogatoire se déroulent en janvier/février pour les U.E. du 1 er
semestre et en mai/juin pour les U.E. du 2ème semestre, sauf indications contraires.
a) Conditions d'accès à ce mode de contrôle : seuls les étudiants salariés, sous les drapeaux, chargés de
famille ou handicapés peuvent bénéficier de l’examen dérogatoire : à préciser lors de l'inscription
pédagogique ( fournir un justificatif : contrat de travail...)
b) Date limite de changement de mode de contrôle pour le 1er semestre : le 28 novembre.
Date limite de changement de mode de contrôle pour le 2ème semestre : le 26 mars.
ATTENTION : En ce qui concerne les « MTU » , « O.E.» et P1MPSG03 (TD de biologie) l’examen
standard est obligatoire pour tous les étudiants : inscription dans un groupe de TD et assistance
obligatoires.
B) MODALITES PARTICULIERES
(pour tous les cas de contrôle de connaissances)
1) L’absence à une épreuve (en amphi ou dans le cadre des T.D.) en examen standard ou en examen
dérogatoire ou l’absence d’une seule note ne permet pas de bénéficier de la compensation des notes
pour la session considérée.
2) Conformément à la réglementation de l’Université, il ne sera pas organisé de session de rattrapage
pour les étudiants n’ayant pas pu participer à une épreuve collective en amphi dans le cadre de
l’examen standard (ou à une épreuve de l’examen dérogatoire), quels que soient les motifs de cette
absence. En ce qui concerne les épreuves de l’examen standard dans le cadre des Travaux Dirigés,
l’enseignant peut, selon les cas, soit compenser par une autre épreuve une absence justifiée à une partie
de ce contrôle (dossier, fiche de lecture, exposé, épreuve sur table...), soit conserver des notes
partielles pour la session de septembre.
10
3) Si l'étudiant est déclaré défaillant, il devra présenter en septembre toutes les matières auxquelles il
n'a pas obtenu la moyenne (dans une UE non acquise) et la ou les matière(s) non présentée(s).
4) Cas particulier pour les E.C. : P1MPSG01, P1MPSG02 et P1MPSG03
Les étudiants ne repassent en septembre dans ces E.C. que les matières où ils n’ont pas obtenu la
moyenne, c’est à dire :
_en P1MPSG01, entre la Psychologie Expérimentale, Clinique, Sociale, Enfant et la Biologie
_en P1MPSG02, entre la Psychologie Expérimentale, Clinique, Sociale, Enfant et le TD de
Psychologie
_en P1MPSG03, entre le TD de Psychologie et le TD de Biologie
5) Une session de rattrapage en septembre qui porte sur l’ensemble du programme est organisée pour
tous les étudiants (inscrits en examen standard ou dérogatoire) qui échouent en février et/ou en juin ou
qui ne se présentent pas à la session de janvier-février et/ou mai-juin.
C) CONDITIONS DE PASSAGE DE PREMIERE EN DEUXIEME ANNEE
1) la moyenne générale pour l'ensemble des U.E. de l'année (les U.E. se compensent entre elles et les
E.C.. se compensent entre eux à l’intérieur de chaque U.E.) permet de s’inscrire dans la 2ème année qui
correspond à l’un des enseignements fondamentaux suivi au 2ème semestre (Psychologie, Sociologie
ou Sciences du Langage).
2) l’étudiant non admis en juin doit représenter en septembre, à l’intérieur des U.E. non acquises, tous
les E.C. dont la note est inférieure à 10.
3) cependant « les étudiants ayant validé les Unités d’Enseignements (U.E.) ou les Eléments
Constitutifs (E.C.) représentant 70% des coefficients de la 1ère année sont autorisés à s’inscrire en 2ème
année de DEUG. » (arrêté du 17 Avril 1997).
4) il est évidemment très fortement recommandé d’avoir obtenu une note moyenne au moins
égale à 10 dans la discipline fondamentale retenue pour la 2ème année.
11
LE TUTORAT PEDAGOGIQUE
Le principe
Le tutorat pédagogique a pour objectif de faciliter l'insertion et la réussite à l'université des étudiants de
première année de premier cycle. Le but est de guider l'étudiant dans les difficultés universitaires qu'il est
susceptible de rencontrer. Il s'agit donc:
1) dans un premier temps, d'un tutorat d'accueil et d'information qui aide l'étudiant à faire les choix
nécessaires à la construction de son projet personnel de formation. Par exemple, il permet de mieux
connaître les structures et les moyens mis à sa disposition, ainsi que les modalités de leur utilisation
(campus, bâtiments, bibliothèque, restaurant universitaire, etc….), l'organisation des études et les
formes d'évaluation des enseignements, les cursus et leurs débouchés, etc.
2) ensuite, d'un tutorat d'accompagnement et d'encadrement, qui apporte une aide indispensable face
aux nouvelles et diverses formes d'enseignement (cours magistraux en amphithéâtre, cours de travaux
dirigés), aux apprentissages (compréhension des concepts, notions, définitions, etc.), au travail
individuel ou en équipe (fiches de lecture, dossiers, mémoires, exposés, etc.), aux problèmes
méthodologiques (exercices) et enfin et surtout aux révisions pour la préparation des partiels de Janvier
et de Mai.
Attention ! cet accompagnement ne se confond pas avec les enseignements dispensés par les enseignants, et
le tuteur ne se substitue ni à l'enseignant, ni à l'étudiant dans son travail personnel.
Le déroulement
Le tutorat pédagogique aide les étudiants dans les différentes disciplines obligatoires du DEUG Sciences
Humaines: Psychologie, Sociologie, Linguistique, Biologie, Logique, Anglais. En d'autres termes, les
séances sont assurées par des tuteurs appartenant à ces disciplines.
Le tutorat pédagogique se déroule dans le cadre de petits groupes d'étudiants de première année (entre 5 et 8
maximum) -que l'on appelle les «Tutorés»-, encadrés par un condisciple plus ancien et plus expérimenté que l'on nomme le «Tuteur»-, de niveau Maîtrise ou 3ème cycle, et ayant suivi le même cursus que les
tutorés.
Les séances d'accompagnement (durée: une heure) ont lieu au premier et au second semestre de l'année
universitaire, du Lundi au Vendredi, entre 12h et 14h, aux moments où les étudiants sont présents à
l'université, et n'ont pas de cours.
Comment faire pour pouvoir bénéficier du Tutorat ?
Dans le courant du mois d'octobre, dès que la rentrée universitaire a eu lieu, il est obligatoire de faire une
inscription auprès du Secrétariat de 1ère année (bureau C 409) si l'on souhaite pouvoir bénéficier de l'aide
apportée par le tutorat (les places sont limitées afin de préserver la qualité de l'encadrement).
Si l'étudiant pense avoir besoin d'aide dans plusieurs matières, il peut s'inscrire dans les différents tutorats
correspondants.
Les tutorats sont semestriels: l'étudiant s'inscrit à un (ou plusieurs) tutorat (s) du 1er semestre et assiste à
toutes les séances de ce semestre. (même chose pour le second semestre).
Enseignante responsable du Tutorat Pédagogique
Mlle Isabelle MARAMOTTI - Maître de Conférences en Psychologie (bureau C 414).
12
Relations internationales
Vous êtes en premier cycle à l’Université ParisX - Nanterre et vous avez un projet universitaire.. Vous ne savez peutêtre pas encore que l’Université organise depuis plusieurs années des échanges avec des universités européennes
dans le cadre du programme SOCRATES - ERASMUS. Peut-être serait-il intéressant pour votre avenir de prévoir de
partir une année académique dans un de ces pays. Vous préparerez dans l’université d’accueil des enseignements
dont les résultats seront validés dans votre diplôme d’origine.
Vous pouvez également prévoir de poursuivre, dans le cadre d’échanges, vos études au Canada, aux Etats-Unis ou
en Russie. Comme pour les échanges européens, les matières étudiées seront validées dans le diplôme français.
Ce séjour à l’étranger, vous permettra non seulement de suivre des enseignements et de perfectionner une autre
langue, mais également de connaître un autre pays et sa culture.
Donc, n’hésitez pas à prévoir dans votre cursus universitaire une année à l’étranger. Elle vous sera très
profitable.
Pour plus de renseignements, vous pouvez vous rendre au :
Service des Relations Internationales
Bâtiment A, Bureau 106, 1er étage
et vous adresser à Monsieur Taulemesse pour l’Europe et à Madame Lin pour le Canada, les Etats-Unis et la Russie.
E C T S (European Credit Transfer System) : Une année universitaire compte 60 crédits.
Matières
ECTS
Matières
PSYCHOLOGIE
P1MPSG01: Domaines, objets et méthodes de la
Psychologie 1
P1MPSG02: Découverte de la Psychologie
P1MPSG03: Domaines, objets et méthodes de la
Psychologie 2
SCIENCES DU LANGAGE
8
8
8
SOCIOLOGIE
P1MSOG01: Introduction à la sociologie (SH)
P1MSOG02: Découverte de la sociologie (SH)
P1METH01 : Initiation à l’ethnologie (SH)
P1MSOG03 : Transformations des sociétés
contemporaines (SH)
6
6
2
8
P1MLIN01 : Linguistique, initiation
P1MPHO01: Phonétique/Phonologie : intro. S.H.
P1MMSY01: Morphologie/Syntaxe : intro. S.H.
P1MSMT01 : Sémantique : intro. S.H.
P1MLIN02 : Linguistique, méthodes
8
1
1
1
5
P1MMET01: Méthodologie du Travail Universitaire
P1MMET02 : Observation - Enquête
4
4
P1MPLO01 : Bases du raisonnement
P1MSTA01 : Statistiques descriptives 1 : univariées
P1MAME01 : Anglais : lecture de textes de spécialité
niveau 1
3
3
3
PHILOSOPHIE
P1MPHL01 :La critique philosophique et les
sciences humaines
P1MPHL02: Philosophie et Sciences Humaines :
lecture de textes
ECTS
8
3
13
DEUG DE PSYCHOLOGIE 1ère ANNEE
2003-2004
SEMESTRE 1
SEMESTRE 2
U.E. 1A : ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX -1
P1MUEF01 (Psychologie/Sociologie)
ou P1MUEF02 (Psychologie/Sc. du Langage)
(coefficient 2)
U.E. 1D : ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX -2
P1MUEF11 (Psychologie/Sociologie)
ou P1MUEF12 (Psychologie/Sc. du Langage)
(coefficient 2)
PSYCHOLOGIE
P1MPSG01 : Domaines, objets et méthodes de la Psychologie 1
(coef 1)
Cours de psychologie expérimentales, clinique,
sociale, de l’enfant, et Biologie.
PSYCHOLOGIE
P1MPSG03: Domaines, objets et méthodes de la Psychologie 2
(coef 1)
_ TD d’analyse de textes psychologiques
_ TD de Biologie
Puis choix (le même qu’au 1er semestre) entre :
Puis choix entre :
SOCIOLOGIE
P1MSOG01 : Introduction à la sociologie (SH) (coef 0.67)
P1METH01 : Initiation à l’ethnologie (SH) (coef 0.33)
SOCIOLOGIE
P1MSOG03 : Transformations des sociétés contemporaines (SH)
(coef 1)
OU
SCIENCES DU LANGAGE
P1MLIN01 : Linguistique, initiation (coef 1)
CM A : Propriétés des langues
CM B : Domaines des Sciences du langage
CM C : Langue, discours
TD de soutien
OU
SCIENCES DU LANGAGE
P1MPHO01 : Phonétique/Phonologie : intro. S.H. (coef 0.2)
P1MMSY01: Morphologie/Syntaxe : intro. S.H. (coef 0.2)
P1MSMT01 : Sémantique : intro. S.H. (coef 0.2)
P1MLIN02 : Linguistique, méthodes (coef 0.4)
+ rattrapage éventuel si réorientation
U.E. 1B : ENSEIGNEMENTS DE DECOUVERTE
P1MUED02 (Philosophie/Sociologie)
ou P1MUED01 (Philosophie/Sc. du Langage)
(coefficient 1)
U.E. 1E: EXPRESSION ET CULTURE GENERALE
P1MUCG01
(coefficient 1)
Choix entre
PHILOSOPHIE
P1MPHL01 :La critique philosophique et les sciences humaines
(coef 1)
P1MAME01 : Anglais : lecture de textes de spécialité niveau 1
(coef 0.5)
OU
SOCIOLOGIE
(si Sciences du Langage en matière fondamentale)
+
P1MPHL02 : Philosophie et Sciences Humaines : lecture de textes
(coef 0.5)
P1MSOG02 : Découverte de la sociologie (SH) (coef 0.67)
P1METH01 : Initiation à l’ethnologie (SH) (coef 0.33)
OU
SCIENCES DU LANGAGE
(si Sociologie en matière fondamentale)
P1MLIN01 : Linguistique, initiation (coef 1)
CM A : Propriétés des langues
CM B : Domaines des Sciences du langage
CM C : Langue, discours
TD de soutien
U.E.1C : METHODOLOGIE
P1MUMT01
(coefficient 1)
U.E. 1F : METHODOLOGIE DISCIPLINAIRE
P1MUMD01
(coefficient 1)
P1MMET01: Méthodologie du Travail Universitaire (coef 0.5)
P1MMET02 : Observation - Enquête (coef 0.5)
P1MPLO01 : Bases du raisonnement (coef 0.5)
P1MSTA01 : Statistiques descriptives 1 : univariées (coef 0.5)
14
DEUG DE SOCIOLOGIE 1ère ANNEE
2003-2004
SEMESTRE 1
SEMESTRE 2
U.E. 1A : ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX -1
P1MUEF01 (Sociologie/ Psychologie)
ou P1MUEF03 (Sociologie/Sc. du Langage)
(coefficient 2)
U.E. 1D : ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX -2
P1MUEF11 (Sociologie/ Psychologie)
ou P1MUEF13 (Sociologie/Sc. du Langage)
(coefficient 2)
SOCIOLOGIE
P1MSOG01 : Introduction à la sociologie (SH) (coef 0.67)
P1METH01 : Initiation à l’ethnologie (SH) (coef 0.33)
SOCIOLOGIE
P1MSOG03 : Transformations des sociétés contemporaines (SH)
(coef 1)
Puis choix entre :
Puis choix (le même qu’au 1er semestre) entre :
PSYCHOLOGIE
P1MPSG01 : Domaines, objets et méthodes de la Psychologie 1
(coef 1)
Cours de psychologie expérimentales, clinique,
sociale, de l’enfant, et Biologie.
PSYCHOLOGIE
P1MPSG03: Domaines, objets et méthodes de la Psychologie 2
(coef 1)
_ TD d’analyse de textes psychologiques
_ TD de Biologie
OU
SCIENCES DU LANGAGE
P1MLIN01 : Linguistique, initiation (coef 1)
CM A : Propriétés des langues
CM B : Domaines des Sciences du langage
CM C : Langue, discours
TD de soutien
OU
SCIENCES DU LANGAGE
P1MPHO01 : Phonétique/Phonologie : intro. S.H. (coef 0.2)
P1MMSY01: Morphologie/Syntaxe : intro. S.H. (coef 0.2)
P1MSMT01 : Sémantique : intro. S.H. (coef 0.2)
P1MLIN02 : Linguistique, méthodes (coef 0.4)
+ rattrapage éventuel si réorientation
U.E. 1B : ENSEIGNEMENTS DE DECOUVERTE
P1MUED01 (Philosophie/Sc. du Langage)
ou P1MUED03 (Philosophie/Psychologie)
(coefficient 1)
U.E. 1E: EXPRESSION ET CULTURE GENERALE
P1MUCG01
(coefficient 1)
Choix entre
PHILOSOPHIE
P1MPHL01 :La critique philosophique et les sciences humaines
(coef 1)
P1MAME01 : Anglais : lecture de textes de spécialité niveau 1
(coef 0.5)
OU
PSYCHOLOGIE
(si Sciences du Langage en matière fondamentale)
+
P1MPHL02 : Philosophie et Sciences Humaines : lecture de textes
(coef 0.5)
P1MPSG02 : Découverte de la psychologie (coef 1)
OU
SCIENCES DU LANGAGE
(si Psychologie en matière fondamentale)
P1MLIN01 : Linguistique, initiation (coef 1)
CM A : Propriétés des langues
CM B : Domaines des Sciences du langage
CM C : Langue, discours
TD de soutien
U.E.1C : METHODOLOGIE
P1MUMT01
(coefficient 1)
U.E. 1F : METHODOLOGIE DISCIPLINAIRE
P1MUMD01
(coefficient 1)
P1MMET01: Méthodologie du Travail Universitaire (coef 0.5)
P1MMET02 : Observation - Enquête (coef 0.5)
P1MPLO01 : Bases du raisonnement (coef 0.5)
P1MSTA01 : Statistiques descriptives 1 : univariées (coef 0.5)
15
DEUG DE SCIENCES DU LANGAGE 1ère ANNEE
2003-2004
SEMESTRE 1
SEMESTRE 2
U.E. 1A : ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX -1
P1MUEF02 (Sc. du Langage/Psychologie)
ou P1MUEF03 (Sc. du Langage/Sociologie)
(coefficient 2)
U.E. 1D : ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX -2
P1MUEF12 (Sc. du Langage/Psychologie)
ou P1MUEF13 (Sc. du Langage/Sociologie)
(coefficient 2)
SCIENCES DU LANGAGE
P1MLIN01 : Linguistique, initiation (coef 1)
CM A : Propriétés des langues
CM B : Domaines des Sciences du langage
CM C : Langue, discours
TD de soutien
SCIENCES DU LANGAGE
P1MPHO01 : Phonétique/Phonologie : intro. S.H. (coef 0.2)
P1MMSY01: Morphologie/Syntaxe : intro. S.H. (coef 0.2)
P1MSMT01 : Sémantique : intro. S.H. (coef 0.2)
P1MLIN02 : Linguistique, méthodes (coef 0.4)
Puis choix entre :
PSYCHOLOGIE
P1MPSG01 : Domaines, objets et méthodes de la Psychologie 1
(coef 1)
Cours de psychologie expérimentales, clinique,
sociale, de l’enfant, et Biologie.
Puis choix (le même qu’au 1er semestre) entre :
PSYCHOLOGIE
P1MPSG03: Domaines, objets et méthodes de la Psychologie 2
(coef 1)
_ TD d’analyse de textes psychologiques
_ TD de Biologie
OU
SOCIOLOGIE
P1MSOG01 : Introduction à la sociologie (SH) (coef 0.67)
P1METH01 : Initiation à l’ethnologie (SH) (coef 0.33)
OU
SOCIOLOGIE
P1MSOG03 : Transformations des sociétés contemporaines (SH)
(coef 1)
+ rattrapage éventuel si réorientation
U.E. 1B : ENSEIGNEMENTS DE DECOUVERTE
P1MUED02 (Philosophie/Sociologie)
ou P1MUED03 (Philosophie/Psychologie)
(coefficient 1)
U.E. 1E: EXPRESSION ET CULTURE GENERALE
P1MUCG01
(coefficient 1)
Choix entre
PHILOSOPHIE
P1MPHL01 :La critique philosophique et les sciences humaines
(coef 1)
P1MAME01 : Anglais : lecture de textes de spécialité niveau 1
(coef 0.5)
OU
SOCIOLOGIE
(si Psychologie en matière fondamentale)
+
P1MPHL02 : Philosophie et Sciences Humaines : lecture de textes
(coef 0.5)
P1MSOG02 : Découverte de la sociologie (SH) (coef 0.67)
P1METH01 : Initiation à l’ethnologie (SH) (coef 0.33)
OU
PSYCHOLOGIE
(si Sociologie en matière fondamentale)
P1MPSG02 : Découverte de la psychologie (coef 1)
U.E.1C : METHODOLOGIE
P1MUMT01
(coefficient 1)
U.E. 1F : METHODOLOGIE DISCIPLINAIRE
P1MUMD01
(coefficient 1)
P1MMET01: Méthodologie du Travail Universitaire (coef 0.5)
P1MMET02 : Observation - Enquête (coef 0.5)
P1MPLO01 : Bases du raisonnement (coef 0.5)
P1MSTA01 : Statistiques descriptives 1 : univariées (coef 0.5)
16
1er semestre
U.E. 1 A : ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX - 1.
PSYCHOLOGIE.
Responsable : Mme Christine BRUCKERT.
P1MPSG01 : DOMAINES, OBJETS ET METHODES DE LA PSYCHOLOGIE 1.
( CM : 54 heures réparties sur les 12 semaines.)
PROGRAMME :
1) Psychologie générale expérimentale, cours de M. BRUCKERT, 1h30 x 6 premières semaines.
- La psychologie et ses objets;
- Les champs de la psychologie
- La méthode expérimentale en psychologie.
Bibliographie :
- PAROT F.& RICHELLE M. - Introduction à la psychologie, (2ème partie).Paris, PUF, coll. 1er cycle, 1992.
- BERNARD Cl. - Introduction à l'étude de la médecine expérimentale, Paris, Garnier- Flammarion, Texte intégral, 1966.
- FILLOUX J.-C. & MAISONNEUVE J. (Eds) - Anthologie des sciences de l'Homme - t. 2, L'essor des sciences humaines,
Paris, Dunod, 1993.
2) Psychologie Clinique, cours de M. DOUVILLE et M. MISSONNIER, 1h30 x 6 premières semaines.
La question des sciences humaines dans le champ des sciences et celle de la psychologie clinique dans celui des sciences
humaines passe par celle de leurs démarches respectives, par celle de l'évolution de ces démarches et par celle de leurs
objets (ici l'être humain sous le triple angle suivant : normal/pathologique, individu/groupe, corps/psychisme).
La question des champs d'application de la psychologie clinique la confronte à d'autres disciplines (dont la psychiatrie, la
psychanalyse, l'anthropologie et la linguistique particulièrement) et dessine la diversité de ses orientations. Les notions de
"situation" et de "sujet" comme celle de l'identité sont alors des notions fondamentales dans ce domaine. Il importe alors de
bien apprécier les instruments de la psychologie clinique, lesquels ne cessent de se laisser interroger par les questions
éthiques et déontologiques , dans un contexte de "crises des valeurs".
Bibliographie :
- Revue Psychologie Clinique, n°1, 1996 « Cliniques, Tensions et Filiation, L’Harmattan, et n°5, 1998,
« Clinique et Ethique », L’Harmattan.
- S. FREUD : La vie sexuelle, PUF, 1985
- S. FREUD : Introduction à la Psychanalyse, Essai/Prisme
- S. FREUD : Psychopathologie de la vie quotidienne, Payot, Paris, 1987
- Psychologie Clinique et Psychopathologie (sous la direction de R. Samocher), Paris, Brial, 1998.
- E. SCHMID - KITSIKIS : Pour introduire la psychologie clinique, Dunod, 1999
3) Psychologie Sociale, cours de M. GOSLING, 1h30 x 6 dernières semaines.
Initiation à quelques champs théoriques et à la méthode expérimentale de la psychologie sociale. Cette initiation se
fait en amphi sous forme d’un cours théorique et en T.D (au 2 ème semestre, sous la forme de lectures de textes et de
rédaction de fiches de lectures). Le cours théorique aborde plusieurs théories et domaines de la psychologie sociale : la
dissonance cognitive, l’influence sociale, la catégorisation et l’attribution causale.
Bibliographie :
- GOSLING, P., BOUCHET, J., CHANTON, O., KREEL, V., MAZE, C., RIC, F., RICHARD, G. (1996). Psychologie sociale.
Tome 1 : l’individu et le groupe. Tome 2 : approches du sujet social et des relations interpersonelle. Paris : Bréal.
- AEBISCHER V. et OBERLE D. (1998). Le groupe en Psychologie Sociale, 2ème édition entièrement revue.
Paris : Dunod.
- VALLERAND, R.J. (Ed.) (1994). Les fondements de la psychologie sociale. Boucherville (Québec) : Gaëtan Morin.
17
4) Psychologie de l’enfant et du développement, cours de Mme GARITTE, 1h30 x 6 dernières semaines.
Ce cours est une introduction à la psychologie de l’enfant et du développement de l’enfant. Il est composé de 4 parties:
- Présentation de la discipline
- Temporalité du développement de l’enfant
- Présentation des méthodes
- Facteurs explicatifs du développement de l’enfant
Bibliographie :
BIDEAUD, J. HOUDE, O. et PEDINIELLI, J.L. (1993) , L’homme en développement. Paris : P.U.F.
BAUDIER, A. & CELESTE, B. (1990). Le développement affectif et social du jeune enfant. Paris : Nathan.
BEE, H. (1997). Psychologie du développement ; les âges de la vie. Paris/ Bruxelles : De Boeck Université.
HURTIG, M. & RONDAL,J.A. (1986). Introduction à la psychologie de l’enfant. Bruxelles : Mardaga Editeurs
TOURETTE, C. & GUIDETTI, M. (1994). Introduction à la psychologie du développement ; du bébé à l’adolescence. Paris :
Armand Colin.
RONDAL, J. A. & ESPERET, E. (2000). Manuel de psychologie de l’enfant. Bruxelles : Mardaga Editeurs
5) Biologie cellulaire et relations gènes-protéines, coordinateur M. VENET, 2h x 9 semaines.
- L’Homme en tant que système biologique
- Anatomie et fonctions de la cellule animale
- Relations entre les gènes et les protéines
- Les divisions cellulaires.
Bibliographie :
-Atlas de la Biologie, G. Vogel et H. Angerman, Encyclopédies d’aujourd’hui, La Pochotèque, Editeurs Librairie générale
française, 1994
- Tous manuels de biologie de terminale S ; Editeur Nathan, Bordes, etc.
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard :
- 1 épreuve écrite de 1 h 30 sur les quatre cours de Psychologie (coeff. 4)
- 1 épreuve écrite d’1 heure portant sur le cours de Biologie (coeff. 1)
Examen dérogatoire:
- 1 épreuve écrite de 1 h 30 sur les quatre cours de Psychologie (coeff. 4)
- 1 épreuve écrite d’1 heure portant sur le cours de Biologie (coeff. 1)
Septembre :
- 1 épreuve écrite de 2 h sur les quatre cours de Psychologie (coeff. 4)
- 1 épreuve écrite d’1 heure portant sur le cours de Biologie (coeff. 1)
18
SOCIOLOGIE.
Responsable : Mme PEDRON
Deux éléments : P1MSOG01 (coef. 2/3) et P1METH01 (coef. 1/3).
P1MSOG01: INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE (SH)
(Enseignements : Mme S. Pedron, Mme Pinton) (CM: 1h30 x 12 semaines ; TD : 1h30 x 12 semaines.)
Il s’agira de situer la sociologie dans le champ des sciences humaines et sociales en présentant ses questionnements
spécifiques, ses principaux domaines d’investigation, les méthodes qu’elle utilise, quantitatives et qualitatives.
BIBLIOGRAPHIE :
DURKHEIM E. « Le suicide » Paris. Quadrige 1981
MARX K. « Le manifeste du parti communiste » Paris. 10/18, 1962
WEBER M. « L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme » Paris Agora 1964
LALLEMANT M. « Histoire des idées sociologiques» 2 tomes. Paris. Circa. Nathan 1993.
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard : un ou des exercices (exposés, fiches de lecture, etc) réalisés dans le cadre des TD
(50%) et une épreuve écrite finale (50%) (2h)
Examen dérogatoire : une épreuve écrite (2h)
Septembre : une épreuve écrite (2h)
P1METH01 INITIATION A L’ETHNOLOGIE (SH).
(Enseignant : M. G. ALBERGONI) (CM : 1h30 x 12 semaines).
 La spécificité de l’ethnologie - autrement dit l’anthropologie sociale et culturelle - parmi les sciences humaines tient
moins aujourd’hui à son objet - les sociétés dites « primitives » ou « autres » - puisqu’on fait aussi de l’anthropologie
historique, urbaine, européenne, qu’à son mode d’investigation axé sur l’observation directe par enquête
ethnographique sur le terrain et sur la démarche comparative
 Les impasses des notions de race et d’évolution : unité de l’homme et diversité des cultures : par delà les fausses
évidences des notions de race, d’évolution, de l’ethnocentrisme.
 Tour d’horizon de quelques approches, thématiques et notions classiques de la discipline illustré par des exemples
ethnographiques :
- la parenté et ses usages ;
- production et échange dans les économies traditionnelles ;
- sociétés « sans Etat » ;
- magie, mythes, rites : la dimension symbolique
- masculin/féminin
BIBLIOGRAPHIE :
RIVIERE C.. Introduction à l’anthropologie. Hachette, 1996
BENEDICT R., Echantillons de civilisation. Gallimard, 1950.
MEAD M., Moeurs et sexualité en Océanie. Plon, 1963
MALINOWSKI B., Les Argonautes du Pacifique occidental. Paris, Gallimard, 1963 (réédit. Tel).
LEVY STRAUSS C., Race et histoire.
LEVY STRAUSS C., « L’analyse structurale en linguistique et en anthropologie », « Le sorcier et sa magie »,
« L’efficacité symbolique » in Anthropologie structurale. Plon, 1958
GEERTZ C., « Jeu d’enfer : notes sur le combat de coqs balinais » in Bali. Interprétation d’une culture. Gallimard, 1990.
LEACH E., L’unité de l’homme et autres essais. Gallimard, 1980 (Biblioth. Sciences Humaines)
MAUSS M. « Essai sur le don », in Sociologie et anthropologie. PUF, 1950 (réédit Quadrige)
SAHLINS M., Age de pierre, âge d’abondance. L’économie des sociétés primitives. Gallimard, 1976
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard : une épreuve écrite finale de 30 min.
Examen dérogatoire : idem
Septembre : idem
19
SCIENCES DU LANGAGE.
Responsable : Mme Ch. PAULEAU.
P1MLIN01 : LINGUISTIQUE, INITIATION
Responsable : Mme DE VOGUE
Cet Elément Constitutif (E.C.) est composé de trois C.M. et d’un T.D. de soutien. Chaque C.M. s’appuiera sur un choix de courts
textes linguistiques de référence qui seront repris et travaillés dans le T.D. de soutien. Le contrôle pour l’ensemble de l’E.C. est
organisé dans le cadre de ce TD : il n’y a pas d’épreuves séparées pour chaque C.M..
CM A : PROPRIETES DES LANGUES
( Responsable : Mme SORES ) (CM : 1h00 x 12 semaines).
On réfléchira à ce qu’est une langue en s’appuyant sur les oppositions langue / langage, langue / parler, langue / parole, langue
naturelle / langage artificiel, langue naturelle / langue contrôlée. On examinera la question de l’origine des langues, et ce que l’on
sait de la façon dont les langues évoluent. On montrera l’extrême diversité des quelques milliers de langues recensées, en
précisant quelques-uns des facteurs de différenciation entre ces langues si nombreuses. On mettra en évidence les grandes
propriétés qui sont communes à toutes les langues et qui paraissent constitutives de la notion même de langue. On évoquera
quelques-unes des principales thèses de Saussure, l’un des fondateurs de la linguistique moderne au début du 20 ème siècle, en
particulier ses affirmations selon lesquelles les langues sont des « systèmes », ne sont pas des « nomenclatures », sont
« arbitraires ».
BIBLIOGRAPHIE
Saussure F. de , Cours de Linguistique générale, Payot, 1972.
Gadet F., Saussure, une science de la langue, PUF, 1987.
Arrivé M., Gadet F., Galmiche M., La grammaire d'aujourd'hui, Flammarion, 1986.
Chiss J.L., Filliolet J., Maingueneau D., Linguistique française, Hachette, 1992.
Lyons J., Linguistique générale, Larousse, 1970.
***********
CM B : LES DOMAINES DES SCIENCES DU LANGAGE
( Responsable : M. FRANCKEL ) (CM : 1h00 x 12 semaines).
On abordera d’un point de vue interne puis externe les domaines des sciences du langage. Le point de vue interne évoquera divers
thèmes d’étude pouvant être abordés par les différentes spécialités de la linguistique (phonétique/phonologie, syntaxe,
morphologie, sémantique, lexicologie, pragmatique...). Le point de vue externe présentera les domaines des sciences humaines
qui sont en relation avec la linguistique :
La sociologie (sociolinguistique, langue standard, norme et variation linguistique, variation sociale, géographique, registres,
contact de langues, politique linguistique...), la psychologie (psycholinguistique, acquisition du langage, acquisition de la langue
maternelle/ de la langue seconde, bilinguisme, pathologie du langage, aphasie, genèse du langage, langage et pensée...), la
communication (schéma de la communication, fonctions du langage...).
BIBLIOGRAPHIE
Jakobson R., Eléments de linguistique générale, éd. de Minuit, 1963.
Baylon C., Mognot X., La Communication, Nathan, 1991
Benveniste E., Problèmes de linguistique générale, Gallimard, 1966.
Gelb I., Pour une théorie de l'Ecriture, Flammarion, 1973.
***********
CM C : LANGUE, DISCOURS
( Responsable : M. JEANDILLOU ) (CM : 1h00 x 12 semaines).
On étudiera la mise en pratique de la langue (en introduisant brièvement la pragmatique) et on montrera comment le discours
produit de l'énonciation, en quoi cette problématique de l'énonciation s'enracine dans une problématique linguistique.
On analysera en particulier les mécanismes des processus suivants : embrayage - débrayage - anaphore – deixis - mention ; puis
les phénomènes de temporalité, liés notamment au discours rapporté.
Le cours devra intégrer quelques séances d'application sur corpus, correspondant à chacun des termes envisagés.
20
BIBLIOGRAPHIE
Benveniste E., Problèmes de linguistique générale (chapitres " La philosophie analytique et le langage" et "L'appareil formel de
l'énonciation"), Gallimard, 2 vol., 1966-1974.
Ducrot O., Le dire et le dit, Minuit, 1984.
Jeandillou J.-F., L’analyse textuelle, Colin, 1997.
Maingueneau D., Analyser les textes de communication, Dunod, 1998.
***********
TD DE SOUTIEN
( Responsable : Mme DE VOGUE ) (TD : 2h00 x 12 semaines).
Le T.D. de soutien a deux objectifs :
_ reprendre les textes présentés en C.M. et préparer les étudiants à la rédaction de questions de cours portant sur le
contenu de ces C.M. .
_ sensibiliser les étudiants aux modes de fonctionnement des langues et aux méthodes d’analyse qu’utilisent les
linguistes ( initiation aux techniques de transcription et illustration des notions présentées en C.M. )
Examen standard fortement recommandé.
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard : 2 épreuves dont une au moins sur table (dans le cadre du T.D.)
Examen dérogatoire : 1 épreuve sur table de 3 h portant sur l’ ensemble de l’ E.C. *
Septembre : 1 épreuve sur table de 3 h portant sur l’ ensemble de l’ E.C.
* les étudiants inscrits en examen dérogatoire sont dispensés de l’assiduité aux cours mais non de l’étude du contenu du
programme : ils sont interrogés sur l’ensemble du programme de l’E.C. P1MLIN01 (3 CM et le TD)
21
U.E 1B : ENSEIGNEMENTS DE DECOUVERTE.
PHILOSOPHIE.
Responsable : M. OGILVIE
P1MPHL01 : LA CRITIQUE PHILOSOPHIQUE ET LES SCIENCES HUMAINES : l’idée de nature
Cours de M. Bertrand OGILVIE (CM : 2h x 12 semaines ; TD : 3h x 12 semaines.).
Cet enseignement a pour but d’apporter aux étudiants une initiation au langage et à la problématique philosophiques,
appuyée sur la lecture ou la relecture de textes fondamentaux, classiques ou contemporains, dans la perspective d’une réflexion sur
l’objet, les hypothèses théoriques et les applications pratiques des sciences humaines, ainsi que, plus généralement, sur la place du
questionnement philosophique dans la vie sociale. Il doit permettre également la réorientation des étudiants qui souhaiteraient
entreprendre des études de philosophie (à partir du 2 ème semestre, dans le cadre du DEUG de Philosophie, UFR LLphi « Lettres,
Linguistique, Philosophie »).
Le cours magistral sera consacré à l’analyse des grands textes de l’histoire de la philosophie à travers lesquels s’est
peu à peu élaboré et transformé le vocabulaire de base à travers lequel nous pensons encore désigner la substance de la vie et de
notre vie : nature, nature humaine, droit naturel, seconde nature, naturel et contre-nature...On se demandera dans quelle mesure
ces concepts et ces schèmes de raisonnements sont présents, parfois implicitement, dans le travail des sciences humaines et
sociales. Enfin, les sciences en général et pas seulement celles qui sont dites « humaines » ou « sociales » correspondent-elles au
projet d’une « connaissance de la nature des choses » ? L’un des objectifs du cours consistera à apprécier la valeur de cette
formule.
Les Travaux Dirigés, 3 heures hebdomadaires, permettent l’approfondissement du thème général, l’étude de textes et de
questions voisines, et la réalisation de travaux écrits ou oraux en vue de l’examen standard des connaissances.
Listes des livres étudiés dans le Cours Magistral :
PLATON,
LUCRECE,
SPINOZA
KANT
NIETZSCHE
Phédon , G.F., page 96 a - 102 a
De la nature des choses, G.F.
Ethique, Appendice de la première partie, Seuil-Essais
Préface à la deuxième édition de la Critique de la raison pure, Nathan
Vérité et mensonge au sens extra-moral, Babel-Actes Sud
Bibliographie générale :
Georges CANGUILHEM, La connaissance de la vie, Paris, PUF-Quadrige, 1998.
Gilles DELEUZE, Logique du sens, Paris, Minuit, 1969, et, avec Félix GUATTARI, Qu’est-ce que la philosophie ?, Paris,
Minuit, 1991.
Robert DERATHE, Jean-Jacques Rousseau et la science politique de son temps, Paris, Vrin, 1974.
Werner HEISENBERG, La nature dans la physique contemporaine, Paris, Folio-Essais, 2000 (introduction par Catherine
Chevalley).
Stephen JAY GOULD, Darwin et les grandes énigmes de la vie, Paris, Seuils-Points, 1984, et La mal-mesure de l’homme, Paris,
Hachette-Le Livre de Poche-BiblioEssais, 1983.
Elaine MORGAN, Les cicatrices de l’évolution, Paris, 10-18, 1994.
Bertrand OGILVIE, Lacan.Le sujet, Paris, PUF, 1987.
Alain PROCHIANTZ, La construction du cerveau, Paris, Hachette, 1989.
Patrick TORT, Darwin et le darwinisme, Paris, PUF-Quadrige, 1997.
A.N. WHITEHEAD, Le concept de nature, Paris, Vrin, 1998.
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard : une épreuve écrite de 4h + une note de TD
Examen dérogatoire : une épreuve écrite de 4h.
Septembre : une épreuve écrite de 4h.
22
SCIENCES DU LANGAGE.
Responsable : Mme Ch. PAULEAU.
P1MLIN01 : LINGUISTIQUE, INITIATION
Responsable : Mme DE VOGUE
Cet Elément Constitutif (E.C.) est composé de trois C.M. et d’un T.D. de soutien. Chaque C.M. s’appuiera sur un choix de courts
textes linguistiques de référence qui seront repris et travaillés dans le T.D. de soutien. Le contrôle pour l’ensemble de l’E.C. est
organisé dans le cadre de ce TD : il n’y a pas d’épreuves séparées pour chaque C.M..
CM A : PROPRIETES DES LANGUES
( Responsable : Mme SORES ) (CM : 1h00 x 12 semaines).
Programme, bibliographie : voir U.E. 1A p. 20
***********
CM B : LES DOMAINES DES SCIENCES DU LANGAGE
( Responsable : M. FRANCKEL ) (CM : 1h00 x 12 semaines).
Programme, bibliographie : voir U.E. 1A. p. 20
***********
CM C : LANGUE, DISCOURS
( Responsable : M. JEANDILLOU ) (CM : 1h00 x 12 semaines).
Programme, bibliographie : voir U.E. 1A. p. 20 et p. 21
***********
TD DE SOUTIEN
( Responsable : Mme DE VOGUE ) (TD : 2h00 x 12 semaines).
Programme, bibliographie : voir U.E. 1A. p. 21
Examen standard fortement recommandé.
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard : 2 épreuves dont une au moins sur table (dans le cadre du T.D.)
Examen dérogatoire : 1 épreuve sur table de 3 h portant sur l’ ensemble de l’ E.C. *
Septembre : 1 épreuve sur table de 3 h portant sur l’ ensemble de l’ E.C.
* les étudiants inscrits en examen dérogatoire sont dispensés de l’assiduité aux cours mais non de l’étude du contenu du
programme : ils sont interrogés sur l’ensemble du programme de l’E.C. P1MLIN01 (3 CM et le TD)
23
SOCIOLOGIE.
Responsable : Mme PEDRON
P1MSOG02 : DECOUVERTE DE LA SOCIOLOGIE.
(Enseignants : Mme S. Pedron, Mme Pinton) (CM : 1h30 x 12 semaines ; TD : 1h30 x 12 semaines).
Programme, bibliographie et modalités de contrôle : voir U.E. 1 A p. 19
P1METH01 INITIATION A L’ETHNOLOGIE (SH).
(Enseignant : M.G Albergoni) (CM : 1h30 x 12 semaines).
Programme, bibliographie et modalités de contrôle : voir U.E. 1 A p. 19
PSYCHOLOGIE.
Responsable : Mme Christine BRUCKERT.
P1MPSG02 : DECOUVERTE DE LA PSYCHOLOGIE.
(CM : 36 heures réparties sur les 12 semaines ; TD : 2h x 12 semaines)
Les étudiants qui choisissent la psychologie dans l’unité « Découverte » suivront les cours magistraux présentant les
domaines, objets et méthodes de cette discipline (9h x 4) de la P1MPSG01.
Programme et bibliographie : voir U.E. 1 A p.17
ainsi qu’un enseignement spécifique en TD (24h) illustrant cette présentation à partir de textes, d’expériences, de films...Ils
n’auront pas d’enseignements de Biologie dans cette unité de découverte, mais s’ils se réorientent en Psychologie, ils devront
rattraper cet enseignement au 2ème semestre.
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES:
Examen standard : 1 épreuve écrite de 1 h 30 sur les quatre cours de Psychologie (coef.4)
1 note de l’examen standard portant sur les TD
(coef.4)
Examen dérogatoire : 1 épreuve écrite de 1 h 30 sur les quatre cours de Psychologie
1 épreuve écrite de 1 h 30 portant sur le programme des TD
Septembre : 1 épreuve écrite de 2 h sur les quatre cours de Psychologie
1 épreuve écrite de 1 h 30 portant sur le programme des TD
24
U.E. 1 C : METHODOLOGIE.
P1MMET01 : METHODOLOGIE DU TRAVAIL UNIVERSITAIRE.
(Responsable : Mme MARAMOTTI).
(TD en groupe restreint : 1h30 x 12 semaines)
Cet enseignement vise à fournir aux étudiants les méthodes et techniques utiles à la poursuite d’études supérieures : utiliser une
bibliothèque et les nouvelles sources d’information, préparer une bibliographie, prendre des notes, résumer un article ou un ouvrage
scientifique, s’initier au travail en groupe, construire un projet d’étude ou de recherche.
L’assistance aux TD est obligatoire.
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard : fiches de lecture, exposés, participation,...
Septembre : épreuve orale
P1MPLO01 : BASES DU RAISONNEMENT.
(Responsable : M. KAHANE)
(CM : 1h x 8 semaines ; TD : 1h x 10 semaines.).
Programme de cet enseignement de Logique :
Calcul propositionnel, connecteurs logiques, tables de vérité, formalisation à partir de la langue naturelle, raisonnements et
inférences, calcul des prédicats, quantificateurs.
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard : 1 épreuve écrite de 1h 30
Examen dérogatoire : 1 épreuve écrite de 1h30
Septembre : 1 épreuve écrite de 1h30.
25
2ème semestre
U.E. 1 D : ENSEIGNEMENTS FONDAMENTAUX - 2.
PSYCHOLOGIE.
Responsable : Mme Christine BRUCKERT.
P1MPSG03 : DOMAINES, OBJETS ET METHODES DE LA PSYCHOLOGIE 2
TD : (2h + 2h) x 12 semaines
Cet enseignement ne comporte que des Travaux Dirigés.
1) T.D. d’analyse de textes psychologiques (2 h x 12 semaines.) (coef.2)
Les notions présentées en Amphi au 1er semestre sont développées et illustrées à partir d’un choix de textes d’auteurs
appartenant aux différents domaines de la psychologie.
L’examen standard (fiche de lecture + partiel écrit) et l’examen dérogatoire porteront sur ces textes que les
étudiants pourront retirer à « chlorofeuilles » (sous la gare RER).
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard : fiche de lecture 1/3
partiel final 2/3
Examen dérogatoire : 1 épreuve orale
Septembre : 1 épreuve écrite de 1h30.
2) TD. de biologie « Génétique et reproduction »( 2 h x 12 semaines.) (coef.1)
(coordinateur M. VENET).
 Formation et développement de l’organisme
 Les bases du déterminisme génétique de caractéristiques physiques et physiologiques,
normales et pathologiques.
BIBLIOGRAPHIE : la même qu’en P1MPSG01 du 1er semestre.
L’assistance aux TD est obligatoire.
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard : 1 épreuve écrite d’1 heure
Examen dérogatoire : 1 épreuve écrite d’1 heure
Septembre : 1 épreuve écrite d’1 heure
26
SOCIOLOGIE.
Responsable : Mme PEDRON
P1MSOG03 : TRANSFORMATIONS DES SOCIETES CONTEMPORAINES (SH).
(Enseignants : Mme S. Pedron et Mme Pinton) (CM : 1 h 30 x 12 semaines ; TD : 2 h x 12 semaines.)
On étudiera trois grandes dimensions des transformations des sociétés contemporaines :
 celle de la stratification et de la mobilité sociale,
 celle des institutions (famille, école, religion, politique) et leur fonction de socialisation et d’intégration,
 celle des mouvements et des conflits sociaux liés à la redéfinition des appartenances et des identités (sexuelles,
professionnelles, éthiques...)
BIBLIOGRAPHIE :
Galland O., Lemel Y (dir.) « La nouvelle société française» A. Colin. 1998
Bosc S. « Stratification et transformations sociales » Paris. Circa. Nathan. 1996
de Singly F. « Sociologie de la famille contemporaine » Nathan. 1996
Bitard M, Boncoeur J. Saliba J « Les grands textes de l’économie et de la sociologie» Paris. Nathan. 1996
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
* Examen standard : un ou des exercices (exposés, fiches de lecture, etc) réalisés dans le cadre des TD
(50 %) et une épreuve écrite finale (50%) (2 heures)
 Examen dérogatoire : une épreuve écrite (2 heures)
 Septembre : une épreuve écrite (2 heures)
27
SCIENCES DU LANGAGE.
Responsable : Mme Ch. PAULEAU
Cette Unité d’Enseignement comprend quatre éléments : P1MPHO01, P1MMSY01, P1MSMT01 et P1MLIN02
P1MPHO01 : PHONETIQUE / PHONOLOGIE : INTRODUCTION SCIENCES HUMAINES
( Responsable : M. LAKS ) (CM : 1h00 x 12 semaines)
Ce cours comprend deux parties complémentaires mais distinctes :
- une introduction à la phonétique : l'étude du son en tant que support matériel de la parole, dans ses mécanismes élémentaires de
production articulatoire, de transmission dans l'air, et de perception auditive;
- une introduction à la phonologie : l'étude de la forme dans laquelle les langues les langues et leurs locuteurs construisent des
représentations significatives des sons de la parole. La partie phonologique du cours comprend deux chapitres :
Références bibliographiques :
Manuels :
B. Malmberg : Introduction à la phonétique, col. Que sais-je ?, P.U.F., Paris
A. Martinet : Eléments de linguistique générale, col. U, A. Colin, Paris
H.A. Gleason : Introduction à la linguistique, Larousse, Paris
Ouvrages de référence :
L. Bloomfield : Le Langage, Payot, Paris
R. Jakobson : Essais de linguistique générale, 2 vol., Ed. De minuit, Paris
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard :
1 épreuve écrite de 45 min.
Examen dérogatoire :
1 épreuve écrite de 45 min.
Septembre :
1 épreuve écrite de 45 min.
P1MMSY01 : MORPHOLOGIE / SYNTAXE : INTRODUCTION SCIENCES HUMAINES
( Responsable : Mme DE VOGUE ) ( CM : 1h00 x 12 semaines)
On définira chacun des domaines de la syntaxe et de la morphologie par leurs unités primitives, par leurs règles de combinaison de
ces unités, et par le type d’objets qu’elles construisent : respectivement des phrases & des syntagmes pour la syntaxe et des « mots »
ou des « formes de mot » pour la morphologie. On montrera qu’il n’y a pas de langue sans grammaire et pas non plus de variante
d’une langue sans grammaire. On montrera que chaque locuteur possède une compétence grammaticale que le linguiste cherche à
décrire. Cette compétence concerne la façon dont les unités signifiantes d’une langue peuvent être combinées entre elles dans cette
langue, pour construire des mots d’une part, pour construire des énoncés dans lesquels ces mots s’intègrent d’autre part. On posera
donc les bases de la morphologie constructionnelle qui décrit les modalités de construction des mots, de la morphologie flexionnelle
qui décrit les modalités d’intégration des mots dans les énoncés et de la syntaxe qui décrit les modalités de construction des énoncés.
Références bibliographiques :
R.H. Robins : Linguistique générale : une introduction , A.. Colin , 1973, pp.
160-234 (chapitres 5&6)
J. Lyons, Linguistique générale - Introduction à la linguistique théorique,
trad. Fse , Larousse, 1970, chapitre5, pp.131-160
M. Arrivé, F. Gadet, M. Galmiche, La grammaire d’aujourd’hui, Flammarion, 1986 (lire les articles « Grammaire », « Ordre des
mots », « Phrase », « Constituant », « Récursivité »)
M. Riegel, J.C. Pellat, R. Rioul, Grammaire méthodique du français, PUF, 1994 (lire l’Introduction, les chapitre 5 et 17)
J. Gardes-Tamine, La grammaire 1, Armand Colin,, Chapitre 2.
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard :
Examen dérogatoire :
Septembre :
1 épreuve écrite de 45 min.
1 épreuve écrite de 45 min.
1 épreuve écrite de 45 min.
28
P1MSMT01 : SEMANTIQUE : INTRODUCTION SCIENCES HUMAINES
( Responsable : M. FRANCKEL ) ( CM : 1h00 x 12 semaines)
On présentera six grandes questions auxquelles la sémantique est confrontée, et qui déterminent ses fondements.
1. Formes et sens. Construction du sens par des unités de langues agencées. Hétérogéneité de ces unités. Arbitraire et
motivation. Les types de signes.
2. Dire le sens : le problème de la reformulation; la question de la paraphrase; la question de la métalangue.
3. Universaux / Singularité et diversité des langues. La question de la traduction.
4. Sens et référent. Représentation, désignation, nomination. La problématique de la cognition.
5. La non clôture du sens : le sens et l'interprétation; sens et texte / sens et contexte extralinguistique; la question des
implicites.
6. Le langage et la régulation des échanges intersubjectifs : actes de langage, présupposés, intersubjectivité.
Bibliographie
E. Benveniste : "Catégories de pensée et catégories de langue", in. Problèmes de linguistique générale, ch. 6, Gallimard.
O. Ducrot : "Dire et ne pas dire" Hermann, chapitre 1, 1973.
F. Kerleroux : "l'isolation des formes et l'analyse du sens", in. C. Normand (ed.), La quadrature du sens, PUF, 1990.
J. Lyons : Linguistique générale, introduction à la linguistique théorique, Larousse.
C. Normand : "Le sens en question", in. La quadrature du sens, PUF, 1990.
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard :
1 épreuve écrite de 45 min.
Examen dérogatoire :
1 épreuve écrite de 45 min.
Septembre :
1 épreuve écrite de 45 min.
P1MLIN02 : LINGUISTIQUE, METHODES
( Responsable : Isabelle WEILL ) (TD : 1h30 x 12 semaines)
En utilisant les méthodes de traitement de la linguistique structurale, on identifiera et on étudiera les objets découverts dans les
trois cours magistraux correspondants. Il s’agira donc d’acquérir des techniques élémentaires pour décrire les diverses réalisations
des unités minimales de la phonologie (étude des réalisations contextuelles d’un phonème), de la morphologie (étude des
réalisations contextuelles d’un morphème ; technique de description sémantique) et de la syntaxe (techniques d’identification des
catégories syntaxiques).
BIBLIOGRAPHIE
Riegel M., Pellat J.C., Rioul R., Grammaire méthodique du français, PUF, 1994.
Gardes-Tamine, J., La grammaire, Collection « Cursus », Armand Colin.
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard :
2 épreuves dont une par écrit et en temps limité
Examen dérogatoire :
1 épreuve écrite de 45 min.
Septembre :
1 épreuve écrite de 45 min.
29
U.E 1 E : EXPRESSION ET CULTURE GENERALE.
P1MAME01 : ANGLAIS : LECTURE DE TEXTES DE SPECIALITE NIVEAU 1
(Responsable : M. Mc CABE)
(TD : 1h30 x 12 semaines).
Lecture de textes en psychologie, sociologie et linguistique.
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Dictionnaire autorisé à toutes les épreuves
Examen standard :
1 test sur table 1 h + 1 test sur table 1h
Examen dérogatoire :
1 épreuve écrite de 3h sur l’ensemble des textes de la brochure (à retirer au
secrétariat au début du semestre)
Septembre :
même modalité qu’en examen dérogatoire
Au 1er semestre, un cours renforcé facultatif est ouvert aux étudiants n’ayant pas étudié l’anglais dans le secondaire ou dont le
niveau est très faible.
Au 2ème semestre, possibilité d’un tutorat d’accompagnement.
P1MPHL02 : PHILOSOPHIE ET SCIENCES HUMAINES : LECTURE DE TEXTES
(Responsable : M. OGILVIE).
(CM : 1h30 x 12 semaines).
L’objectif du cours est de faire découvrir ou redécouvrir aux étudiants des oeuvres célèbres qui ont infléchi en
profondeur les développements ultérieurs des sciences humaines et sociales (plus particulièrement la psychologie
et la sociologie). Les oeuvres choisies sont courtes, de sorte qu’elles puissent être étudiées et maîtrisées de
manière détaillée dans leur ensemble. C’est également leur caractère non dogmatique, inachevé, leur ouverture sur
des perspectives multiples et des problèmes contemporains qui a déterminé leur préférence. L’examen portera sur
la compréhension de leurs concepts clefs, de l’histoire de leur formation, sur les particularités de leur
problématique et sur l’usage qu’il est encore possible d’en faire.
Sigmund FREUD : Sur la psychanalyse, (impérativement dans l’édition Gallimard, Connaissance de
l’inconscient), cours de M. Bertrand OGILVIE.
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard :
une épreuve écrite de 1 h 30
Examen dérogatoire :
une épreuve écrite de 1 h 30
Septembre :
même type d’épreuve
30
U.E 1 F : METHODOLOGIE DISCIPLINAIRE.
P1MMET02 : OBSERVATION - ENQUETE.
(Responsable : Mme MARAMOTTI).
(TD en groupe restreint : 1h30 x 12 semaines).
Ces groupes ont pour objectif la rédaction d’un dossier collectif (3 étudiants) comportant un travail de recherche empirique
relié à une recherche bibliographique.
Chaque T.D. développe un thème de recherche en relation avec une formation méthodologique spécifique (entretien,
enquête, observation, par exemple).
Les dossiers donnent lieu à une soutenance à la fin du 2ème semestre permettant à chaque groupe d’avoir une évaluation et
un retour critique personnalisé à propos de son travail. L’assistance aux TD et à la soutenance sont obligatoires.
MODALITES DE CONTROLE DE CONNAISSANCE :
Examen standard exclusivement : Dossier d’enquête par groupe de 3 : 2/3 de la note, soutenance : 1/3.
Septembre :
Epreuve orale.
P1MSTA01 : STATISTIQUES DESCRIPTIVES 1 : UNIVARIEES
(Responsable : M. MESNAGER).
(CM : 1h30 x 8 semaines ; TD : 1h30 x 8 semaines).
Statistique descriptive univariée : Etude d’une caractéristique numérique ou non sur une population.
Présentation de données qualitatives.
Représentation graphique de données qualitatives et quantitatives.
Résumés numériques de données quantitatives : moyenne, écart-type, médiane.
MODALITES DE CONTROLE DES CONNAISSANCES :
Examen standard :
Examen dérogatoire :
Septembre :
1 épreuve écrite de 2h
1 épreuve écrite de 2h
1 épreuve écrite de 2h
31
CHARTE DES EXAMENS
(votée par le CEVU du 15/05/95 et le CA du 22/05/95 et actualisée par le CEVU du 17/06/2002 et ratifiée par le CA du 24/06/2002)
La charte des examens a pour but d’assurer la régularité dans la forme des examens de l’Université
afin de garantir la qualité des diplômes décernés et, à cette fin, elle énonce des principes et énumère des
droits et devoirs des enseignants, des étudiants et des personnels administratifs de l’Université.
Elle s’applique à toutes les UFR, instituts et services communs pour tous les partiels de la formule
d’examen standard et pour tous les examens terminaux des formules d’examen standard, pour
l’enseignement à distance et dérogatoire.
Les mêmes règles s’appliquent en principe aux étudiants présentant un handicap, y compris
lorsqu’ils bénéficient d’aménagements en leur faveur (temps majoré, assistance d’un secrétariat ou aide
technique, etc.).
1/ LES ENSEIGNANTS
Les enseignants doivent, pour les matières dont ils ont la responsabilité, fournir un sujet, en
précisant la durée de l’épreuve, la modalité et, s’il y a lieu, les documents et matériels autorisés pour cette
épreuve.
Ils doivent surveiller personnellement et effectivement le déroulement de l’examen, en corriger les
copies, reporter les notes sur les documents adéquats et participer aux délibérations de jury rendant ces
notes définitives, et, conformément aux dispositions réglementaires, ils doivent recevoir les étudiants qui en
font la demande après la délibération.
2/ LES ETUDIANTS
L’étudiant doit respecter les règles usuelles des examens ainsi que celles qui sont propres à l’épreuve
qui leur est proposée. Il est notamment rappelé :
1) L’étudiant doit composer personnellement et seul, sous réserve des dispositions applicables aux
étudiants handicapés. Il ne doit pas communiquer avec les étudiants qui composent dans la même
salle.
2) Les étudiants présentant un handicap (provisoire ou permanent) doivent obligatoirement avoir
consulté le service de Médecine Préventive (SMPU) avant la période de préparation des sessions
d’examens. Le SMPU détermine les mesures d’aménagements spécifiques (temps majoré, assistance
technique, secrétariat…) individuelles et les communique aux UFR.
Les problèmes particuliers dans les cas exceptionnels où certaines règles communes s’avèreraient
inapplicables aux étudiants handicapés bénéficiant de mesures d’aménagements devront être
examinés et réglés, dans la période de préparation de chaque session, par une commission
réunissant, sous le présidence du Vice-Président du CEVU, les responsables du SMPU, du Service
Handicaps et Accessibilités, les responsables administratifs et les responsables pédagogiques (le
directeur de l’UFR ou un enseignant appartenant à l’équipe de direction de l’UFR) de chaque UFR.
En cas d’urgence, les décisions devront être prises par le Directeur de l’UFR ou son représentant.
Les litiges sont tranchés par le Président de l’Université.
3) L’étudiant ne doit pas conserver par-devers lui de documents relatifs à l’épreuve en cours sauf
indications contraires portées sur le sujet. Quand des documents, nécessaires à l’épreuve, sont
apportés par l’étudiant, ils sont à son usage et ne doivent pas être communiqués à d’autres. Il ne doit
disposer d’aucun matériel de télécommunication.
32
4) L’étudiant compose sur une copie anonymable, des intercalaires et des brouillons fournis par
l’Université. Il doit remettre une copie et une seule, même blanche. Les copies et intercalaires, avant,
durant et après l’examen sont et restent la propriété de l’Université.
5) Aucun étudiant ne peut abandonner l’épreuve durant le premier tiers de sa durée, ni avant la
formalité d’émargement. Celui qui quitte la salle d’examen sans remettre de copie sera considéré
comme défaillant.
6) L’étudiant qui arriverait après la distribution des sujets, est autorisé à composer pendant le temps
restant. Il est entendu que cette possibilité n’est accordée que si son retard n’excède pas le tiers du
temps de l’épreuve et si aucun sujet n’a été sorti de la salle.
7) Les étudiants ont droit à passer leurs épreuves dans les meilleures conditions. En particulier, ils ne
doivent pas être au coude à coude et la circulation du personnel chargé de la surveillance ou de
l’émargement, doit être rendue possible en laissant vide une travée sur deux. L’interdiction de fumer
prescrite par la loi doit être absolue. Les étudiants ne doivent pas être gênés par des conversations
inopportunes.
8) La sortie durant l’épreuve est exceptionnelle, ne peut intervenir avant le premier tiers de sa durée
et ne peut être autorisée qu’à un étudiant à la fois dans le cas où la disposition des lieux ne permet
pas d’avoir des toilettes attenantes à la salle d’examen. L’étudiant ne devra emporter ni sujet, ni
copie, ni communiquer, ni consulter de document ayant trait à l’épreuve. Tout manquement, toute
absence indûment prolongée, seront impérativement consigné au procès verbal de l’épreuve.
9) L’étudiant a le droit de voir une fois sa copie d’examen, en présence d’un membre du personnel
enseignant ou du personnel administratif, ce droit peut s’exercer pendant une année après la
délibération de jury ayant rendu la note définitive. Durant cette consultation, l’Administration ne se
dessaisit pas de la copie. L’étudiant peut demander, à ses frais, une reproduction de sa copie
d’examen.
3/ LE PERSONNEL ADMINISTRATIF
Le personnel administratif concourt au bon déroulement des épreuves d’examens qui ont lieu dans
l’Université, notamment :
en fournissant la liste d’émargement des étudiants de l’épreuve,
en préparant les salles et disposant les copies selon le plan prévu,
en prenant les dispositions adaptées aux étudiants handicapés,
en s’assurant, le cas échéant, assisté du responsable de la salle, de l’identité de l’étudiant, et en le
faisant émarger,
o en assistant au décompte des copies en fin d’épreuve,
o en conservant les notes et les copies des examens terminaux après délibérations.
o
o
o
o
En aucun cas, le personnel administratif ne peut se substituer aux enseignants pour les tâches qui leur
incombent.
4/ LES ÉPREUVES
Les partiels et les examens terminaux (Les épreuves d’examen) se déroulent dans les locaux
désignés par le Président de l’Université ou son représentant ; elles sont organisées de telle manière que nul
ne puisse mettre en doute la validité des notes et diplômes qu’elles contribuent à décerner. Les dispositions
suivantes précisent leur organisation :
1) Tous les étudiants inscrits à un même élément constitutif et à une même formule d’examen
(formule d’examen standard, formule d’examen pour l’enseignement à distance ou formule
d’examen dérogatoire) subissent des épreuves de même type et de même nature.
33
2) Les épreuves sont organisées de manière à minimiser les chevauchements. Les UFR prennent les
dispositions quand les chevauchements sont inévitables.
3) Seuls sont admis à pénétrer dans la salle et à composer les étudiants inscrits à l’épreuve dans le
mode de contrôle correspondant. Si un étudiant affirme devoir composer et ne figure pas sur la liste
d’émargement, il compose sous réserve de vérification, son nom est ajouté à la liste d’émargement.
Au cas où l’étudiant aurait composé à tort, la note de cette nouvelle composition ne peut en aucun
cas modifier une note précédente éventuelle.
4) L’ouverture des sujets est effectuée par les enseignants responsables avant la distribution des
sujets.
5) Les épreuves sont surveillées par au moins deux enseignants, dont l’un de la matière enseignée.
En cas de pluralité de salles, l’enseignant responsable de la matière assurera la coordination entre les
salles.
6) L’identité des étudiants qui composent est vérifiée par la présentation de la carte d’étudiant ou, à
défaut, d’une pièce avec photographie justifiant son identité ; ils signent la feuille d’émargement qui
est conservée par l’Administration avec les copies dont elle suit le sort.
7) A l’issue de l’épreuve, toutes les copies remises doivent être anonymées. L’anonymat ne peut être
levé qu’au moment de la collecte des notes.
8) Pour chaque épreuve, il est dressé un procès-verbal d’examen comportant la date et la nature de
l’épreuve, le nom et l’émargement des surveillants, le nombre de signatures et celui des copies
relevées, ainsi que les incidents de toute nature, y compris les fraudes et tentatives de fraudes, qui
ont marqué l’épreuve et pourraient entacher sa validité partielle ou totale.
5/ LES JURYS
Les jurys sont désignés par le Président de l’Université. Ils sont constitués des enseignants ayant
contribué à la formation, et d’eux seuls. Le secrétaire des étudiants handicapés est présent à titre consultatif.
Les jurys délibèrent souverainement sur les résultats qui leur sont communiqués en vue de décerner les
diplômes ; ils arrêtent la liste des étudiants reçus et décernent les mentions. Lorsque des notes sont
modifiées par le jury pour admettre un candidat, la mention passable (délibération spéciale) figure sur le
procès-verbal collectif de délibération.
1) Rendues définitives par la délibération, les notes ne peuvent être modifiées que par le jury, et
seulement en cas d’erreur matérielle. En cas d’impossibilité de réunir le jury, le Président du jury et
le directeur de l’UFR procèdent à la rectification et en informent le Président de l’Université.
2) Les jurys sont informés des fraudes, tentatives de fraude et présomptions de fraude qui ont été
notées durant l’épreuve. Ils transmettent les faits à la section disciplinaire de l’Université.
6/ LES FRAUDES
Les fraudes aux examens sont des délits de nature disciplinaire régies par la loi du 23 décembre
1901. Les fraudes de quelque nature qu’elles soient doivent être mentionnées sur le procès-verbal si elles
sont décelées au cours de l’épreuve. En cas de flagrant délit, le responsable saisit les pièces en cause pour
les joindre au rapport qu’il établira. En cas de substitution de personnes, troubles persistants, insultes ou
menaces envers les enseignants ou le personnel, etc. le responsable de la salle, agissant par délégation du
Président, peut procéder à l’expulsion immédiate du ou des fautifs. Dans des cas plus graves, l’épreuve peut
être annulée et reportée.
L’établissement du procès verbal sur les faits constatés n’interrompt pas le déroulement des
épreuves.
34
Le responsable note les faits et rédige un rapport circonstancié. Les témoins éventuels contresignent
le rapport qui est présenté au Président de l’Université pour saisine de la section disciplinaire.
Si la fraude est décelée lors de la correction des épreuves, un rapport est établi dans les mêmes
conditions.
Les fraudes portant sur des objets autres que les examens : production de certificats frauduleux ou
falsifiés ; falsification de documents, certificats et diplômes de l’Université sont transmis à la justice civile
avec une plainte pour faux en écritures publiques, indépendamment de l’action devant la section
disciplinaire de l’Université.
35
Téléchargement
Explore flashcards