Les TIC incontournable dans l`enseignement et moyen de lutte

publicité
Les TIC incontournable dans l’enseignement et moyen
de lutte contre la migration Intellectuelle.
TIC et ENSEIGNEMENT :
Pour introduire les TIC dans l'enseignement, il faut commencer par former les
enseignants à leur utilisation, ensuite leur donner les moyens de mettre à profit cette
formation.
On ne peut pas envisager un développement sérieux de ces méthodes sans une
infrastructure conséquente. Il faut d'une part suffisamment de postes de travail pour
avoir des salles en libre-service qui ne soient pas saturées. D'autre part, les
enseignants doivent avoir accès aux outils logiciels nécessaires au développement
de contenus pédagogiques. Enfin, il faut un réseau de bande passante adaptée aux
applications envisagées.
Pour pouvoir maîtriser ces technologies et les utiliser dans leur enseignement, les
enseignants doivent auparavant les avoir expérimentées en tant qu'utilisateurs. Il est
bon d'apprendre à lire avant d'apprendre à écrire. Un minimum de compétences
informatiques semble indispensable. Il faut au moins que l'enseignant soit familiarisé
avec les outils informatiques de base (en particulier les outils de communication)
ainsi qu'avec des logiciels de création hypermédia. Les TIC ne se marient pas bien
avec toutes les approches pédagogiques. En effet, elles encouragent une pensée
non séquentielle qui peut être un obstacle à l'apprentissage. C'est dans le travail en
équipe et les projets que ces technologies peuvent apporter le plus.
Quand on évoque les nouvelles technologies de l'information, on ne peut pas ne pas
penser à Internet. La question se pose de savoir s'il faut l'intégrer dans les outils
pédagogiques au même titre que d'autres outils hypermédia. Le principal problème
apporté par Internet est son ouverture. Les élèves peuvent accéder à des nouveaux
savoirs non prévus dans le cursus. L'enseignant voit alors surgir des nouvelles
questions pour lesquelles il ne connaît pas forcément la réponse. C'est une situation
pour laquelle il n'est pas toujours préparé. Nous pensons cependant que l'ouverture
au monde, malgré les difficultés qu'elle entraîne, est un défi que l'enseignement se
doit de relever.
L’intégration des TIC dans l’Education doit favoriser : L’accès des TIC à tous les
élèves, pour le développement de la société de l’information L’amélioration du cadre
de travail des enseignants et le résultats positifs du processus d’enseignement et
d’apprentissage ; La qualité et la modernisation de l’administration du système
éducatif ; Le développement d’un marché national pour la création et l’édition de
logiciel éducatifs à des fins pédagogiques, didactiques et de gestion ; La contribution
du système éducatif au développement d’une société de l’information mieux intégrée
et plus flexible . La refonte du programme scolaire de primaire et secondaire et
universitaire en y intégrant les TIC, afin de préparer les élèves aux exigences du
marché du travail et de la société de l’information.
TIC et MIGRATION INTELLECTUELLE :
L'Éducation et particulièrement l'Enseignement supérieur est, sans nul doute, au
cœur du débat central de ce siècle, au regard de la Mondialisation, de la Science et
de l'Économie. Mais, le système éducatif africain en général, est confronté à un
sérieux problème qui constitue l'un des facteurs bloquants pour son développement :
la " fuite de cerveaux " ou ‘’migration des intellectuels’’. Le vocable désigne le
mouvement notable entre les pays du Sud, pourvoyeurs de cerveaux et ceux du
Nord, capteurs de ces mêmes cerveaux.
Le phénomène est mondial, mais plus perceptible dans un continent africain qui a
besoin de ses hauts cadres pour relever le défi du développement. En fait, depuis les
indépendances de la plupart des Etats du continent, les élites s'expatrient. La
tendance s'est accentuée ces dernières années de façon inquiétante avec la
Mondialisation et la crise économique aidant. Pour tout le monde, la solution à ce
phénomène passe évidemment par l'amélioration des conditions financières et
matérielles des enseignants du Supérieur . Il faut améliorer l'environnement matériel
et financier, pour rendre l'université plus attractive. Ce qui permettra de retenir ceux
qui sont sur place et d'attirer ceux qui veulent venir.
Il faut mettre en place des projets de centre de ressources multimédia pour la
formation, la documentation et le développement de contenus pédagogiques
numériques, mais aussi aller dans le sens d'avoir des universités de développement
donc des mesures de soutien au développement de l'environnement de la recherche
avec des outils technologiques adaptés. Cependant, ce qui fait l'Enseignant du
supérieur, c'est la production. L'amélioration des conditions de travail doit aller de
pair avec l'exigence de la production.
Téléchargement
Explore flashcards