Responsable du pôle des technologies de l

publicité
Responsable du pôle des technologies de l’information et de la
communication
PDT N° 14032
INTITULE DE L’EMPLOI-TYPE NOMADE
CODE NOMADE
: MAEE 02-07
DOMAINE FONCTIONNEL
DOMAINE D’ACTIVITE
: RESPONSABLE DE POLE
RATTACHEMENT RIME :
03-03
: Diplomatie
: politique
DEFINITION SYNTHETIQUE
La sous-direction des médias et de l’audiovisuel extérieur élabore et met en œuvre des programmes et actions en matière d'action audiovisuelle extérieure et de nouveaux médias. Elle suit les négociations internationales relatives au contenu et à l'évolution des réseaux de diffusion audiovisuelle et de communication ainsi
qu’à la gouvernance de l’internet. Elle contribue à la promotion de la diversité culturelle et apporte, à cet
effet, son soutien à la création, dans le domaine audiovisuel, dans les pays en développement.
En son sein, le pôle des technologies de l’information et de la communication (TIC) contribue à
l’élaboration et à la défense de la position de la France dans les négociations sur l’évolution du cadre
multilatéral et international régissant ces technologies. Son rôle est de contribuer, en concertation avec
les principaux acteurs français, à faire émerger des propositions concrètes concernant les grands chantiers en cours, négocier les textes internationaux liés à ces nouveaux sujets et participer aux échanges
d’expériences et de bonnes pratiques.
Pour promouvoir les intérêts français à l’étranger, il suit l’actualité industrielle du secteur des TIC, en
accompagnant, en tant que de besoin, le développement à l’international des entreprises françaises du
secteur dans les pays prioritaires.
Le pôle suit notamment l’évolution du secteur des TIC dans ses interactions avec le développement et
les autres sujets de la mondialisation, ainsi que les stratégies dans ce domaine des pays tiers.
ACTIVITES PRINCIPALES
Le responsable du pôle des technologies de l’information et de la communication (TIC) suit l’évolution du
cadre multilatéral et international régissant ces technologies, en liaison étroite avec le Secrétaire d’Etat à
l’Economie numérique et les ministères concernés, mais également avec les acteurs spécialisés du secteur
privé, des organismes professionnels et de la société civile.
Il contribue à la définition de la position française et participe aux négociations dans les enceintes multilatérales et internationales – dans le cadre de l’ICANN, de l’OCDE, du Forum sur la gouvernance de l’Internet,
des instances ad hoc des Nations unies (en particulier le suivi du Sommet Mondial sur la Société de
l’Information, l’UIT et l’UNESCO) - concernant les questions liées au développement de l’économie numérique, l’Internet du futur, la gouvernance de l’Internet, l’adoption de normes et la définition des politiques
publiques d’intérêt général.
Concernant la réduction de la fracture numérique, il contribue à la définition des programmes multilatéraux
et bilatéraux de développement dans son domaine de compétences.
Il analyse les grands enjeux et les perspectives du secteur des TIC, pour permettre à la France de participer
activement aux débats internationaux et communautaires sur l’économie numérique, comme la convergence
des réseaux et des contenus, la révision du cadre réglementaire, la cybersécurité, le respect de la vie privée,
l’adaptation des règles de la propriété intellectuelle et le multilinguisme sur l’Internet.
Il suit également, en liaison avec les principaux opérateurs privés concernés, l’actualité industrielle, en accompagnant, en tant que de besoin, le développement à l’international des entreprises françaises du secteur,
et la stratégie des principaux pays industrialisés, émergents et en développement dans le secteur des TIC.
SAVOIR-FAIRE
CONNAISSANCES
QUALITES PERSONNELLES
▪ Analyse des situations au regard
des objectifs politiques de la
France
▪ Synthèse des enjeux et des positions des différents acteurs
▪ Maîtrise des techniques de négociation
▪ Solides compétences économiques et juridiques
▪ Très bonne connaissance du secteur des TIC
▪ Connaissance du droit communautaire
▪ Bon niveau d’anglais
▪ Capacité d’analyse
▪ Rapidité, réactivité, bon contact
humain, sens politique
▪ Capacité de hiérarchiser les priorités politiques et techniques des
dossiers traités.
▪ Aptitude au dialogue
observées / observables en situation professionnelle
CONDITIONS PARTICULIERES D’EXERCICE
▪ Sujet d’une grande complexité pluridisciplinaire, pour lequel une coopération étroite avec le secrétaire
d’Etat à l’économie numérique et les ministères concernés est indispensable.
ACQUIS PROFESSIONNELS SOUHAITABLES POUR EXERCER L’EMPLOI
▪ Expérience d’au moins 5 ans au sein du Département ou d’une autre administration, y compris dans une
organisation internationale économique ou technique (UIT, OCDE, Nations Unies,…), permettant de coupler une approche technique indispensable avec une expérience de la diplomatie économique et/ou
d’économiste du développement.
TENDANCES D’EVOLUTION
FACTEURS CLES A MOYEN TERME
IMPACT SUR L’EMPLOI REFERENCE
qualitatif
quantitatif
▪
▪
▪
SERVICE D’EMPLOI
POSTE / DIRECTION
SERVICE / SOUS-DIRECTION/POLE
2
▪ Direction générale de la mondialisation
▪ Direction de la politique culturelle et du français
▪ Sous-direction de l’audiovisuel extérieur et des
technologies de communication
COMPOSITION DE L’EQUIPE DE TRAVAIL
▪ 3 agents de catégorie A (y compris le responsable du pôle)
LIEU DE TRAVAIL
▪ 27 rue de la Convention – 75015 PARIS
PROFIL STATUTAIRE ET FINANCIER DU POSTE
STATUT / CORPS ET GRADE
ECHELLE DE REMUNERATION
▪ Catégorie A
▪ 30 à 42 KE annuels nets selon expérience
CONTACTS
Les candidats doivent adresser leur C.V. et lettre de motivation en précisant l’intitulé de l’emploi par
courriel au plus tard le : 30 août 2009
Prise de fonction : entre le 1er et le 15 octobre
Adresse mail
:
Emplois.RH-3@diplomatie.gouv.fr
3
Téléchargement
Random flashcards
aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire