Le somnambulisme artificiel Marquis de Puységur

publicité
Le somnambulisme artificiel
Marquis de Puységur
Un disciple de Mesmer, préfère une crise moins violente : la transe.
Observe une phénoménologie nouvelle avec un patient, Victor qui rappelle le somnambulisme
naturel : yeux ouverts, parle, bouge…
Existait déjà chez Mesmer (Marguerite) mais non rendu public pour éviter une autre polémique.
Le sujet est dans un état second, a une « seconde vue », où on peut dévoiler le passé ou le futur.
Il y a encore une fois opposition avec le corps médical.
Pour Puy Ségur, la parole est un levier de communication, il y accorde donc une grande
importance.
Comment Puységur se sépare de Mesmer :
-
invite à parler
ne recherche pas la crise
Phénomènes nouveaux répertoriés dès 1780
-
-
-
hypermnésie : développement extraordinaire de la mémoire. Cet état favorise les
tendances imaginatives en même temps que les capacités mnésiques d’où mélange entre
vérité et chimères. (aujourd’hui en un témoignage sous hypnose ne peut être utilisé
comme preuve au cours d’un procès)
Glossolalie : parler une langue inconnue, qui n’existe pas
Xenoglossie : langue connue mais étrangère : le somnambule va parler une langue qu’il a
déjà entendue, mais qui n’est pas la sienne.
Somnambulisme médical : patient sait diagnostiquer et pronostiquer sa maladie, la
localiser, définir la cause et choisir ses médicaments. Egalement pour maladies des
autres
Amnésie post-somnambulique : quand on sort de cet état de transe, on oublie ce qui a été
vécu.
Régression d’âge : certains patients semblent retomber en enfance (cf goûts, langage.)
Réactions de l’opinion savante et publique :
Très nombreuses réactions d’ordre :
- -Sociales : le patient en transe sort de son rôle, détruit les barrières sociales (ex : peut
tutoyer)
Il y a aussi la crainte de dévoiler des secrets : incestes, aventures extraconjugales,
homosexualité..
Cette pratique violerait donc la vie privée, il ne faut pas magnétiser en publique.
- -politiques : à travers la transe on peut inculquer des idées politiques
- -religieux : c’est un danger pour la foi car on peut délivrer un message contre l’Eglise.
- -psychiatrique : plonger le patient dans un état second le fragilise, favorise son passage à
la folie.
- -scientifique : il n’est pas possible de s’exprimer sur les maladies des autres
- -moral : ce traitement est dangereux pour les mœurs. Une jeune femme ne doit être
magnétisée par un homme en l’absence de son mari.
Téléchargement
Explore flashcards