Cours 5 pathologie colique et pancreatique

publicité
Cours n°5 : digestif
9/09/2009
Pathologie colique et pancréatique
Diarrhées aigues :
Survenue brutale d’un nombre élevé de selles fécales ou hydrique parfois mêlées de glaires ou
de sang.
Interrogatoire
 Notion de voyage récent
 Prise d’antibiotiques
 Toxy infection collectives
 Evaluer le terrain +++
o Age
o Pathologies associées
o Immunodépression
Diarrhée hydrique
 Examen clinique
o Diarrhée abondante hydrique incessante
o Peu ou pas douleur abdos
o Parfois vomissement
o Pas de fièvre
 Risques de déshydratation
 Petre de > 10% du poids indique une réhydratation parentérale et hospitalisation
 Physiopathologie :
o Les bactéries adhèrent à la paroi sans invasions
o Action le plus souvent liées à une toxine
 Examen complémentaire
o Aucun dans les formes simples
o Signe de déshydratation
Traitement
Symptomatique
Etiologie
 Choléra
 Virus
 Staphylocoque (TIAC)
 E.coli
Diarrhée du voyageur
 3 à 4 jours après l’arrivée ou au retour
 Eau contaminée
 Parfois douleurs abdos
 Cède spontanément en ¾ jours
 E.coli antéro-toxynogène
 Traitement : symptomatique
TIAC
 Plusieurs individus atteints
 Pâtisseries, crèmes, charcuteries
 1 à 6 heures après ingestion
 Pas de fièvre
 Vomissement douleurs abdos
 Guérison spontanée
Clostridium difficilé
 Quelques jours à 6 semaines après la prise d’antibiotiques
 Diarrhées liquide avec fausse membrane
 Fièvre voire douleurs abdos
 Augmentation des globules blancs
 ASP : coléctasie
 Recto-sygmoidoscopie, copro + recherche de toxine dans les sels
 Traitement : arrêt des antibiotiques
 Ultra levure
Diarrhée aigue fébrile et sanglante
 Syndrome dysentérique : diarrhée + sang + fièvre + douleur abdos
 Retentissement sur l’état général
 Risque de septicémie, choque
Examens complémentaires
 Coproculture, parasitologie indispensable
 Hémoculture
 Retentissement : NFS plaquette, iono, créatine
Etiologie
 Salmonelle
 Chiguelle
 Yersinia
 Campylobacter jejuni
 Amiliase
Traitement
 Symptomatique
 Pas de ralentisseur du transit
 Etiologique
Maladie cœliaque
Atrophie vilositaire induite pas une intolérance au gluten.
 Chez l’enfant
o Retard staturo-pondéral
o Sel mastique
 Chez l’adulte
o Diarrhée, météorisme abdos, douleur abdos
o Syndrome de mal absorption :
 Déficit protéique
 AAA
 Amyotrophie
 Pédine des membres inférieurs
 Trouble cutané et muqueux : ongles fragiles cheveux cassant
 Créatorrhée
 Biologie : protide et albumine basses
o Trouble de l’absorption des graisses
 Déficit de vitamine ADEK
 Stéatorrhée
 TP diminué, facteur V normal
Examen complémentaire
 Examen coprologique des sels ou fécalogramme
 Créatorhée
 Stéatorhée
 Hypo protidémie, hypo albuminémie
 Fer : anémie, sécheresse de la peau
 Hypo cholestérolémie
 Hypo triglycéridémie
 Carence en oligoélément
 Calcium : paresthésies, tétanie
 Test au Dxylose : malabsorption des sucres
 Dosage du TP et facteur V
 Transit du grêle
 Gastrectomie, biopsies du grêle
 Ac antigkiadine
Traitement :
 Régime sans gluten à vie
 Correction des carences
Complication :
 Résistance au traitement
 Lymphome
Pancréatite aigue :
Inflammation brutale (œdème et nécrose) de la glande pancréatique
Etiologie :
 Alcool
 Pithias biliaire
Tableau clinique :
 Douleur
o Aigue, intense, épigastrique, transfixiante
o Max en quelque heure
o Rebelle
o Associé à des vomissements
Examen complémentaire :
 Biologie :
o Lipase
o Diabète
o Pronostic : NFS, BHC, iono, glycémie, GDS
 Radio : ASP, écho, scanner
 Cholangio-pancréatographie rétrograde endoscopique
o Voie biliaire WIRSUNG
Evolution :
 Dépend du score de gravité
 10% de décès
 Complication immédiate :
o Choc
o Insuffisance rénale
o Détresse respi
 Complication local :
o Perforation
o Infection
o Faux kystes
Traitement :
 Réanimation
 Bilan pré-op, pré-transfusionnel
 Laisser à jeun
 Aspiration gastrique
 Sonde urinaire
 Sonde à oxygène
 Correction des troubles électrolytique
 Correction d’un diabète
 Prévention de l’ulcère : IPP
 Antalgique IV
 Antibio après prélèvement
 Chirurgicale
o Nécrosectomie
o Toilette péritanéale
o Drainage
 Etiologique
o Chirurgical ou endoscopique
Pancréatite chronique :
Lésions inflammatoire chronique caractérisé par la destruction du parenchyme pancréatique et
constitution d’une fibrose
Etiologie :
 Alcool
 Homme de 40 ans
 Alcoolisme depuis 10 ans
 Obstructive
 Autre (hyper-calcémie, héréditaire, idiopathique)
Diagnostique :
 Douleur épigastrique
o Transfixiante
o Augmentation par le repas
o Déclenchée par la prise d’alcool
 Amaigrissement
 Bilan chez un alcoolique
o Parfois diabète ou diarrhée
Examens clinique :
 Alcoolisme chronique
 Dénutrition
 Idem aigue
Examen complémentaire
Idem aigue
Evolution :
 Douleur 5 ans
 Pseudo- kyste : 5 ans
o Insuffisance pancréatique exo et endocrine tardive
Traitement :
 Traitement de la douleur
o Arrêt totale et définitive de l’alcool
o Prise en charge du sevrage
o Extrait pancréatiques gastrorésistant, créon
o Antalgiques
 Traiter l’insuffisance pancréatique exocrine
o Apport calorique suffisant équilibré
o Correction des déficits vitaminiques
o En cas de stéatorrhée : diminuer les apports en graisse
 Traiter l’insuffisance pancréatique endocrine
o Traitement du diabète
Cancer du pancréas :
Epidémiologie :
 3% des cancers
 Après 50 ans
 Le plus souvent sur une pancréatite chronique
Diagnostic
 Asthénie, amaigrissement
 Ictère (jaunisse)
 Douleur
Examen :
 Scanner pancréatique
 Echo, endoscopie
Téléchargement
Explore flashcards