Rémi Lenoir ‟ objet sociologique et problème social ” in Initiation à

publicité
Rémi Lenoir ‟ objet sociologique et problème social ” in Initiation à la pratique sociologique.
Intro :
Livre qui se présente comme un manuel pratique ≠ ouvrage épistémologique comme Le Métier de
sociologue, ou sciences de la science et réflexivité.
On est dans des ‟ conseils ” concrets pour étudiants.
4 parties :
1. expérience et objectivité
2. objet sociologique et problème social → comment construire un questionnement
sociologique ?
3. la construction statistique
4. les mauvais usages de la sociologie : pré-construction
=> 3 derniers articles = attention portée aux pré-objets.
Article de Rémi Lenoir.
Part d'un constat simple : Les sociologues ne sont pas les seuls à expliquer le monde social. Ils
sont vus comme ‟ des spécialistes des problèmes sociaux ”(p55) avec d'autres : journalistes,
hommes politiques, institutions etc.
Gérard Mauger in Politis du 19 janvier 2012 : ‟ Les sociologues n'ont évidemment pas le monopole
de la représentation du monde social, ils sont inévitablement pris (parfois à leur corps
défendants) dans des luttes symboliques qui ont pour objet l'imposition de la vision légitime du
monde social ”
D'où question :
• Comment distinguer question sociologique et problèmes social ?
• Comment tenir un raisonnement, comment construire un objet qui soit proprement
sociologique qui est en concurrence avec d'autres acteurs sociaux qui sont aussi
promoteurs de découpages et de constructions sociales ?
→ Prendre un exemple de catégorisation du monde social et montrer comment cette
catégorisation met en jeu concurrence problème social et question sociologique. Il prend l'ÂGE.
Plus spécifiquement la cat. Troisième âge : Comment elle s'est construite et a abouti à être un
‟ problème social ” ?
Raisonnement en 4 parties :
1. réalité est pré-construite : moment durkheimien de rupture avec les prénotions
2. Fondement social des catégories : processus => sociogenèse de catégories
3. Genèse sociale d'un problème social : comment cat. Deviennent un problème social.
4. Institutionnalisation
I) Rompre ac les catégories naturelles
Rémi Lenoir ‟ objet sociologique et problème social ” in Initiation à la pratique sociologique.
1°) DURKHEIM Les Règles de la méthode sociologique, Paris, Alcan, 1895[PUF,1987]
Se méfier des catégories pré-construites qui nous paraissent évidentes.
C'est vrai aussi pour des catégories qui paraissent naturelles comme l'âge. Bon exemple car l'âge
est une catégorie qu'on a tendance à naturaliser : lien avec le biologique, quantifiable en plus.
Mais âge est catégorie complexe : Variable Quantitative précise
Variable qualitative : on peut faire des groupes d'âges où on
donne des qualités : bébés, enfants, jeunes, adolescents, vieux, troisième âge. Problèmes
spécifiques : à quel âge est-on jeune, vieux etc. ?
→ Ce principe de classement de la population par âge est pour Rémi Lenoir, le fruit d'un ‟ travail
social ”.
2°) Peter Berger, Thomas Luckmann La Construction sociale de la réalité, Paris, Klinksciesk, 1967
• Il y a genèse des catégories : ex : (p64) apparition de la notion ‟ d'adolescence ” dans les
villes de la Renaissance italienne à cause transformation rapport générations au sein
bgeoisie. Garder patrimoine → Mariage + tard → âge intermédiaire.
• Objet de lutte : (p68) : ‟ La division du travail social et un travail social de division ”
• Critères → Normes : ex : majorité à 18 ans, avantage des moins de 26 ans.
=> LES CATÉGORIES QU'ON UTILISE NE SONT PAS NEUTRES
=> Première tâche du sociologue : analyser ce processus : (p66) : ‟ l'objet de la sociologie de la
vieillesse ne consiste pas à définir qui est vieux et qui ne l'est pas (…) mais à décrire le processus
à travers lequel les individus sont socialement désignés comme tel ”.
II) Fondement social des catégories ; ex: la vieillesse.
1°) Pourquoi c'est important de s'intéresser à cela ?
→ Car les gens pensent avec ces catégories constituées. Ces catégories ont un effet sur la
pratique et par conséquent sur la réalité sociale. (cf:Th de Thomas).
→ Il y a formation d'un champ avec des ressources (K. spécifique) qui se constitue autour de la
catégorie. Faire la sociologie de ce champ pour éviter ‟ l'imposition de problématique ” (p70)
2°) Comment s'est construit le problème social de la vieillesse ?
•
•
Vieillesse comme problème social n'est pas simplement une augmentation mécanique du
nombre de gens âgés.
Complexité et diversité des facteurs.
1- Transformation du mode de production économique (Max Weber, ou Karl Polanyi) → Travail comme
marchandise, activité productrice et rentable.
2- Transformation structures familiales : vieillesse devient une charge. DURKHEIM : modification du
rapport de solidarité.
3- Vieillesse devient un problème social : que faire des vieux inutiles ? → Institutions spécialisées,
caisses de retraites financées par les entreprises.
Rémi Lenoir ‟ objet sociologique et problème social ” in Initiation à la pratique sociologique.
=> 2e tâche du sociologue : 1- observer les groupes sociaux au regard de son objet (ici étudier cycle
de vie, mortalité, retraite, évolution salaires)
2- Replacer ces différences dans un contexte dans lequel se déroule le
phénomène observé.
III) Genèse sociale d'un problème social : formulation publique.
→ Sociologie typiquement bourdieusienne. Apparition d'un champ. Avec des ressources càd un K.
spécifique : ici médical, politique par exemple. Et des luttes.
Comment passe-t-on du 2- au 3- ? Comment apparition du champ et des luttes qui deviennent
publiques et constituent le problème social ?
On a vu :
A) Transformations qui affectent les individus mènent à la formulation d'un problème social. (II)
Il y a encore deux phases
B) Formulation publique du problème. 3 temps
1- Dire le problème social.
Qui le dit ? Qui parle du Troisième âge ? Comment on en parle.
→ Catégorie un peu stigmatique ‟ les vieux ”inutiles. Chgt rapport génération => Nouvelle définition.
Travail de légitimation et de reclassement symbolique de génération déclassées.
2- Capacité à mobiliser. Imposer sur la scène publique. Travail reconnaissance, unification,
officialisation. (p84).
3- catégorie de l'action publique. ‟ politique de la vieillesse ”. Acteurs légitimes : Apparition de
métiers autour de cet enjeu : gérontologie. + des experts : ” Si la nouvelle représentation collective
de la vieillesse a pris les apparence de la science, c'est que celle-ci est devenue un mode légitime de
représentation du monde social. ” (p86).
=> 3e tâche du sociologue : (p83) ‟ Aussi le sociologue doit-il recenser les espaces où s'élaborent
ces politiques, décrire les propriétés des agents qui concourent à la définition des mesures ”. +
saisir l'évolution de ces politiques.
IV) L'institutionnalisation
C) Institutionnalisation du problème.
1- Bureaucratisation : ex: instauration d'un système de pension. (p90)
2- production d'un discours sur ce problème. ( médical : vieux profitent enfants, voyages +
politique : rendre le temps qu'ils ont consacré à la société.
3- nouvelle morale domestique : ex : légitimation de l 'institution spécialisée comme mode normal
de recours qui résout le problème moral de l'abandon pour les familles. Nouvelles formes de
rapports entre générations.
=> 4e tâche pour le sociologue : attention aux discours. Délimitent le champ. Toujours se demander
ce que les gens désignent par les mots. Ici : qu'est-ce qui est désigné par la vieillesse ?
Conclusion
Rémi Lenoir ‟ objet sociologique et problème social ” in Initiation à la pratique sociologique.
1- Rappel que les catégories sont des construits. +
2- tâche du sociologue : prendre en considération la lutte et les enjeux autour de ces catégories.
Travail de légitimation etc.
3- a) Nous sommes dans une sociologie agonistique. Rappel : sociologie qui fait en sorte que tout
se passe bien et celle qui fait qu'il y a de la lutte permanente. (Wilfried Lignier)
b) Note critique par Emmanuèle Reynaud : Lenoir reconstitue l'ordre social autour de
l'institutionnalisation. 3 étapes : transformation, formulation, institutionnalisation. Comme si il y
avait finalement projet social et institutionnel cohérent derrière l'évolution désordonnée. Y a-t-il
une véritable autonomie de l'institution ? En tout cas, selon Éric Brian, cette autonomie est
toujours relative.
Téléchargement
Explore flashcards