Pour une nouvelle équipe - Collectif des Contribuables des Terres d

advertisement
Aurignac, le 3
janvier 2016
Barthète - 31420 BOUSSAN
N° W312002597
www.contribuables-terresdaurignac.fr
contribuables.terresdaurignac@gmail.com
Pour une nouvelle équipe
Monsieur, Madame
Le (La) Conseiller (ère)
communautaire
des Terres d’Aurignac
Monsieur, Madame,
Lors de la réunion du Conseil communautaire du 10 décembre
dernier, vous avez appris enfin la démission de la présidence de J.L.
GUILHOT. Il faut rappeler que la demande de démission apparaît dans la
presse début août 2015, après le Conseil communautaire du 29 juillet,
dans le communiqué "du groupe apolitique défendant la démocratie, la
transparence et la moralité" : "La démission du Président s’impose
d’elle-même". Il a tout de même fallu attendre plusieurs mois.
Notre collectif, dans ses écrits comme dans les réunions
publiques a toujours affirmé la même position par rapport à cette
démission : elle était indispensable d’un point de vue moral, mais ce n’était
pas l’objectif majeur de la création du collectif qui lutte pour
l’assainissement et le redressement de la situation financière des Terres
d’Aurignac et pour un fonctionnement normal et démocratique de
l’Intercommunalité. Dans la lettre ouverte que nous avons adressée à
Carole DELGA, nous précisions : "… la situation morale et financière et
donc économique de notre territoire des Terres d’Aurignac est
dramatique et bloquée …. L’image donnée par le Président de la
Communauté et son bureau est désastreuse pour la vie politique,
pour la démocratie".
Mercredi prochain, 6 janvier, vous allez élire un nouveau
Président et un nouveau bureau, cela après l’échec d’un soi-disant
"consensus de gouvernance". Le Président démissionnaire s’est empressé
de désigner, comme plusieurs autres délégués, son successeur : "Nous
avons trouvé un terrain d’entente, un accord je dirais, qui fait que
J.M. LOSEGO, est appelé à me succéder à la Présidence" (La Dépêche
du 11 décembre 2015).
Alors Pourquoi voter, puisque tout est décidé à l’avance ?
Pour notre collectif, les choses sont claires, nous l’avons déjà
écrit : on ne doit pas réélire une équipe qui a, ô combien failli. Pour rappel,
voici les déclarations de P. BOUBE et de T. FAURE (Le Petit Journal de la
semaine du 11 au 17 novembre 2015 et la Gazette du Comminges de la
même semaine) : "Il est grand temps et urgent de constituer une
équipe gouvernante qui travaillera dans la transparence, la
démocratie, l’éthique et la sérénité".
Les mêmes, le même jour défendant "Le consensus de
gouvernance" avec deux postes attribués à J.M. LOSEGO et J. FERAUT :
"nous pouvons comprendre que certains des conseillers
communautaires et certains de nos concitoyens espéraient un
changement plus radical …. L’intelligence de chacun doit amener à
céder sur certains points et à accepter ce résultat".
Pour notre collectif, encore une fois, les choses sont claires et
encore une fois nous l’avons écrit : "on prend le même jeu et on
redistribue les cartes". Nous ne voulons plus de "ces arrangements". J.M.
LOSEGO et J. FERAUT ont indéfectiblement appuyé et soutenu l’ancien
Président dans toutes ses actions mêmes les plus douteuses. Ils se sont
discrédités.
Pour conclure, nous vous rappelons certaines des paroles "du
groupe apolitique défendant la démocratie, la transparence et la moralité" :
"Alors que certains n’ont pas voulu voir la vérité, seize élus ont
décidé de dire : ça suffit ! Une nouvelle équipe doit redonner espoir
aux habitants des Terres d’Aurignac.…..nous sommes persuadés
que la C.C.T.A. souffre d’un problème de gouvernance…. Cela ne
construit pas la crédibilité…… "
J. DE GALARD, doyen de votre Assemblée déclarait "recréons
un climat de confiance en nommant une nouvelle équipe …. Du
point de vue moral, il faut changer d’équipe".
Monsieur le Conseiller, (Madame la Conseillère) communautaire,
c’est vous qui aurez le choix de la moralité, de l’éthique, de la
transparence, de la démocratie de la nouvelle gouvernance. Le Président
que vous élirez, devra être irréprochable et inspirer le respect. Votre vote
construira ou non, la crédibilité de la future intercommunalité aux yeux des
citoyens des Terres d’Aurignac, mais il interpellera aussi les élus et les
habitants des autres intercommunalités avec qui nous devrons fusionner.
Nous tenions à vous rappeler, qu’au-delà de la fragilité que peut
donner une élection acquise à une majorité relative ; chaque bulletin
portant un nom de l’ancienne équipe dirigeante discréditera, aux yeux du
collectif et de la majorité des électeurs de ce territoire le Conseil
communautaire et chaque bulletin portant un autre nom légitimera votre
volonté de sortir de cette situation incompréhensible.
Bien entendu, nous serons présents lors de ce vote, nous serons
vigilants sur les conditions de son déroulement, nous espérons que vous
ferez preuve de courage et que vous vous exprimerez en toute liberté.
Le Collectif des contribuables des Terres
d’Aurignac
Téléchargement