Telechargé par dsworld

316025704-Principe-de-Fonctionnement-Bosch-ME7-4-4-M7-4-4

publicité
A
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
BOSCH
ME7.4.4/ M7.4.4
ET L'EOBD
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
B
CONTENU SYNTHETIQUE DE LA BROCHURE
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH
ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
La présente brochure a pour but de définir la composition et la fonctionnalité des
systèmes de contrôle moteur essence BOSCH ME7.4.4 et M.7.4.4.
Ces dispositifs se composent d'un calculateur électronique numérique qui anlyse les
informations en provenance de divers capteurs, et par suite commande au moment
opportun les injecteurs et les bobines d'allumage. Il a également en charge le pilotage
de l'électrovanne de recyclage des vapeurs d'essence, du papillon des gaz ou du
moteur de régulation de ralenti et d'une pompe d'injection d'air à l'échappement.
Dans ce document seront abordés les thèmes suivants :
-
Généralités et présentation des systèmes.
-
Description et fonctionnement des composants.
-
La schématique électrique.
-
Le diagnostic.
L'EOBD est traité en fin de brochure.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
C
SOMMAIRE
CHAPITRE 1 : AVANT PROPOS..................................................
PAGE
1
CHAPITRE 2 : DESCRIPTION DES COMPOSANTS..................
PAGE
9
I-
CAPTEUR PRESSION AIR ADMISSION.........................................
PAGE
9
II -
CAPTEUR RÉGIME MOTEUR.........................................................
PAGE
11
III -
CAPTEUR CLIQUETIS.....................................................................
PAGE 13
IV -
BOÎTIER PAPILLON MOTORISÉ (ME7.4.4)....................................
PAGE 14
V-
CAPTEUR POSITION PÉDALE ACCÉLÉRATEUR (ME7.4.4).........
PAGE 18
VI -
CAPTEUR TEMPÉRATURE EAU MOTEUR....................................
PAGE 20
VII -
THERMONCONTACT TEMPÉRATURE EAU MOTEUR :................
PAGE 22
VIII -
PRESSOSTAT..................................................................................
PAGE 23
IX -
BOBINE ALLUMAGE........................................................................
PAGE 24
X-
MANOCONTACT DE PRESSION D'HUILE DE DIRECTION
ASSISTÉE*.......................................................................................
PAGE 26
XI -
RÉGULATEUR PRESSION CARBURANT.......................................
PAGE 27
XII -
INJECTEURS...................................................................................
PAGE 28
XIII -
POMPE A CARBURANT..................................................................
PAGE 28
XIV -
FILTRE A CARBURANT...................................................................
PAGE 29
XIV -
RELAIS DOUBLE MULTIFONCTION...............................................
PAGE 30
XVI -
RESERVOIR CANISTER..................................................................
PAGE 31
XVII -
ELECTROVANNE PURGE CANISTER............................................
PAGE 32
XVIII - SONDE A OXYGENE AMONT.........................................................
PAGE 33
XIX -
SONDE A OXYGENE AVAL..............................................................
PAGE 34
XX -
POT CATALYTIQUE.........................................................................
PAGE 36
XXI -
MOTEUR PAS À PAS ( M7.4.4 ).......................................................
PAGE 37
XXII -
BOITIER PAPILLON ( M7.4.4 ).........................................................
PAGE 37
XXIII - POTENTIOMÈTRE PAPILLON ( M7.4.4 )........................................
PAGE 38
XXIV - CAPTEUR VITESSE VEHICULE.....................................................
PAGE 38
XXV - CONTACTEUR SÉCURITÉ RÉGULATION VITESSE FREIN
(ME7.4.4)..........................................................................................
PAGE 39
XXVI - CONTACTEUR SECURITE REGULATION VITESSE
EMBRAYAGE (ME7.4.4)...................................................................
PAGE 39
XXVII - VOYANT DE DIAGNOSTIC MOTEUR.............................................
PAGE 40
XXVIII -POMPE A AIR...................................................................................
PAGE 41
XXIX - VANNE CLAPET...............................................................................
PAGE 42
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
D
SOMMAIRE
CHAPITRE 3 : AIDE AU DIAGNOSTIC........................................
PAGE
43
I-
IDENTIFICATION................................................................................
PAGE 43
II -
HISTORIQUE......................................................................................
PAGE 44
III -
LECTURE DÉFAUT............................................................................
PAGE 44
IV -
VARIABLE ASSOCIEES.....................................................................
PAGE 47
V-
EFFACEMENT DES DEFAUTS..........................................................
PAGE 47
VI -
MESURES PARAMETRES.................................................................
PAGE 48
VII - TESTS ACTIONNEURS......................................................................
PAGE 50
VIII - INITIALISATION DES AUTO-ADAPTATIFS........................................
PAGE 51
IX -
TELECODAGE....................................................................................
PAGE 52
X-
TELECHARGEMENT..........................................................................
PAGE 53
CHAPITRE 4 : SCHEMA ELECTRIQUE......................................
PAGE
55
I-
SCHEMA DE PRINCIPE.....................................................................
PAGE 55
II -
NOMENCLATURE...............................................................................
PAGE 56
L'EOBD
CHAPITRE 1 : GENERALITES....................................................
PAGE
59
CHAPITRE 2 : LES DEFAUTS FONCTIONNELS DETECTES ...
PAGE
61
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
1
Chapitre 1
AVANT PROPOS
Les calculateurs d'injection-allumage ME7.4.4 et M7.4.4 ont été développé pour gérer
les fonctions suivantes :

couple moteur,

injection multipoints séquentielle,

allumage jumeau statique,

régulation de vitesse (Option),

normes de dépollution L4 (EOBD)*/K'/iFL5,

refroidissement moteur,

dialogue avec d'autres calculateurs par le réseau
multiplexé CAN (BVA, ESP, BSI etc pour ME7.4.4)(BVA uniquement pour M7.4.4 ).
Ils sont équipés tous les deux de 3 connecteurs de type modulaire, possédant au total
112 Voies.
Chaque calculateur équipe les motorisations suivantes :

Bosch ME7.4.4 : TU5JP4,

Bosch M7.4.4 : TU1JP et TU5JP.
Ils font parties des nouveaux calculateurs, permettant le dialogue avec d'autres
calculateurs sur le véhicule (BVA, BSI, ESP, etc) par l'intermédiaire d'un protocole
standardisé appelé CAN (Controler Area Network).
Le dialogue avec ces différents calculateurs est fonction du type de véhicule et de son
niveau d'équipement.
Les calculateurs Bosch ME7.4.4 et M7.4.4 respectent la nouvelle norme rentrée en
vigueur depuis le 1er Janvier 2000 concernant le diagnostic embarqué des émissions
polluantes.
Cette norme est appelée EOBD (Diagnostic Embarqué Européen).
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
2
Chapitre 1
Dépollution K' :

la sonde oxygène Aval est supprimée,

la sonde oxygène Amont résiste au plomb,

le catalyseur est non imprégné,

la norme EOBD n'est pas appliquée à cette dépollution.
Dépollution ifL5 :
Le moteur est équipé d'une pompe à air pour le respect de la norme de dépollution L5.
(L5 applicable à partir du 1 er janvier 2005).
En exploitant les informations reçues par les différents capteurs et sondes, ils assurent
les fonctions suivantes :
Calcul du temps d'injection, du phasage et commande des injecteurs en fonction
des paramètres suivants :

volonté du conducteur (capteur position pédale pour
ME7.4.4 et potentiomètre papillon pour M7.4.4, régulation de vitesse, contrôle
dynamique de stabilité),

moteur),
état thermique du moteur (capteur température eau

masse d'air absorbée (capteur température
admission, capteur pression air admission et capteur régime moteur),
air

conditions de fonctionnement moteur: démarrage,
ralenti, stabilisé, régimes transitoires, coupure d'injection et régime de réattelage
(papillon motorisé pour ME7.4.4 et moteur pas à pas pour M7.4.4, capteur régime
moteur, information vitesse),

en
dépollution
1 sonde en dépollution K'),
régulation de la richesse (sondes à oxygène)(2 sondes
L4
et
ifL5
et

purge du circuit canister (électrovanne purge canister),

pression d'admission (capteur pression air admission),

tension batterie (batterie),

détection de cliquetis (capteur de cliquetis),

intégrée à l'allumage).
positionnement cylindre n°1 (Détection de phase
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
3
Chapitre 1
Calcul de l'avance et commande de l'allumage en fonction des paramètres
suivants :

régime et position moteur (capteur régime moteur),

d'admission),
pression

détection de cliquetis (capteur de cliquetis),
d'admission
(capteur
pression

état compresseur de climatisation
calculateur climatisation ou boîtier servitude intelligent ou pressostat),

moteur),
tubulure
(information
état thermique du moteur (capteur température eau

information vitesse véhicule (capteur de vitesse
véhicule ou calculateur antiblocage de roues ou calculateur contrôle dynamique de
stabilité),

masse d'air absorbée (capteur température
admission, capteur pression air admission et capteur régime moteur),

air
tension batterie.
Gestion des fonctions internes suivantes :

motorisé),
régulation du ralenti (moteur pas à pas ou papillon

stabilité du régime moteur au ralenti et hors ralenti,

alimentation de carburant (pompe à carburant),

alimentation de ses capteurs,

réchauffage des sondes à oxygène,

purge du canister (électrovanne purge canister),

l'injection,
limitation du régime moteur maximum par coupure de

compensation de couple en butée de direction assistée
(manocontact liquide assistance de direction),

après coupure du contact),
fower latch (maintient de l'alimentation du calculateur
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
4
Chapitre 1

Injection d'air à l'échappement (pompe à air IAE,
spécifique dépollution ifL5),

Autodiagnostic.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
5
Chapitre 1
Gestion des fonctions externes suivantes :

information régime moteur,*

information température eau moteur,*

information alerte température eau moteur,*

information consommation de carburant,

voyant de diagnostic,*

réserve minimum de carburant,**

outils réglementaire,
dialogue avec les outils de diagnostic Après-vente et

dialogue avec les autres calculateurs (Boîte de vitesse
automatique, boîtier de servitude intelligent, antiblocage de roues, …..)(suivant le
véhicule),

régulation de la vitesse véhicule (contacteurs de
sécurité embrayage et freins),

GMV),
refroidissement du moteur (commande du ou des

antidémarrage du moteur (antidémarrage électronique),

autorisation
climatisation (stratégies internes).
enclenchement
du
compresseur
de
* Vers le combiné par l'intermédiaire du boîtier de servitude intelligent (suivant
véhicule).
** Information en provenance du boîtier de servitude intelligent, spécifique EOBD
(cette information sert à inhiber la détection des ratés d'allumage).
Stratégies de fonctionnement du calculateur lors de phases spécifiques
Phase démarrage
A la mise du +CC, le calculateur pilote la pompe à carburant par l'intermédiaire du
relais double durant 1 à 3 secondes, s' il n'apparaît pas de rotation moteur.
Dès que le régime moteur dépasse les 20 Tr/mn, alors la pompe à carburant est
alimentée en permanente.
Pour permettre le démarrage le calculateur à besoin de connaître la position exacte du
moteur pour repérer le cylindre en phase de compression.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
6
Chapitre 1
La synchronisation sur le cylindre n°1 est faite par la stratégie DEPHIA (DEtection de
PHase Intégrée à l'Allumage).Cette stratégie est basée sur l'acquisition d'un signal
provenant de la bobine d'allumage.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
7
Chapitre 1
Correction en phase démarrage
Le calculateur commande, via les injecteurs, un débit périodique constant pendant
l'action du démarreur.
La quantité d'essence injectée en mode asynchrone (non phasé avec le PMH) ne
dépend que des éléments suivants :

température du liquide de refroidissement,

pression atmosphérique.
Le moteur, une fois démarré (le moteur est considéré comme démarré à partir d'un
régime de rotation défini en calibration) reçoit une quantité injectée en mode synchrone
(phasé avec le PMH).
Cette quantité injectée varie en permanence avec :

l'évolution thermique du moteur,

la pression régnant dans la tubulure d'admission,

le régime moteur.
Le régime de ralenti est ensuite géré par :

le moteur pas à pas pour M7.4.4 ,

le papillon motorisé pour ME7.4.4 .
Fonctionnement en régimes transitoires
En régimes transitoires (accélération/décélération), le calcul du temps d'injection est
corrigé en fonction des variations (en vitesse et en amplitude), des informations
suivantes :

régime moteur (capteur régime moteur),

volonté du conducteur (capteur position pédale
accélérateur ME7.4.4 ou potentiomètre papillon M7.4.4,régulation de vitesse),

information position du papillon des gaz (boîtier
papillon motorisé ME7.4.4 ou potentiomètre papillon M7.4.4 ),

d'admission),
pression

température d'eau moteur (capteur eau moteur),

température d'air admission (capteur air admission).
d'admission
(capteur
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
pression
air
8
Chapitre 1
Coupure en décélération
Lors de la décélération du moteur (et à partir d'un certain régime), lorsque le papillon
des gaz est fermé (position pied levé), le calculateur coupe l'injection afin de :

diminuer la consommation,

minimiser la pollution,

éviter la montée en température du catalyseur.
Réattelage
Le réattelage correspond à la reprise de l'injection (après une coupure en
décélération).
Le régime de réattelage est défini à un régime supérieur à la consigne de régime de
ralenti.
La définition de ce régime permet d'éviter le calage moteur dû à son inertie lors de la
décélération.
Agrément de conduite
Le calculateur détecte et réduit les à-coups moteur, améliore la stabilité du régime
moteur et du ralenti par l'acquisition d'informations données par :

le capteur de butée de direction assistée,

le capteur de vitesse véhicule,

l'état de charge alternateur,

conditionné (ligne AC/TH),
l'état

motoventilateur,
le

changement de rapport de boite de vitesses,

décélération, ou appui sur la pédale de freins,
de
taux
fonctionnement
de
puissance
du
compresseur
prélevé
par
le
d'air
Groupe

le calculateur de contrôle dynamique de stabilité (par le
réseau CAN, suivant véhicule),

vitesse véhicule).
le contacteur de frein (inhibition de la régulation de
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
9
Chapitre 1
Le calculateur agit principalement sur l'avance à l'allumage ainsi que sur la position du
papillon motorisé (ME7.4.4) ou moteur pas à pas (M7.4.4), pour déterminer le couple
optimum nécessaire à l'agrément de conduite.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
10
Chapitre 1
POWER LATCH (maintient de l'alimentation du calculateur après coupure du
contact)
Cette fonction permet au calculateur de gérer les paramètres suivants :

refroidissement moteur,

sauvegarde des adaptatifs et de la mémoire de défaut.
A la coupure du contact, le calculateur maintient l'alimentation du relais double
multifonction durant un minimum de 15 secondes.
Ce temps peut varier suivant la température d'eau moteur.
La phase de Power Latch permet de sauvegarder des nouveaux paramètres
d'apprentissage effectués depuis la dernière coupure du contact.
A la fin de la séquence de Power Latch, le calculateur n'est plus alimenté.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
11
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
Chapitre 1
12
Chapitre 2
DESCRIPTION DES COMPOSANTS
I-
CAPTEUR PRESSION AIR ADMISSION
Le capteur pression air admission est de nouvelle génération, il intègre le capteur
de température air admission.
Le capteur pression air admission mesure en permanence la pression régnant
dans la tubulure d'admission ainsi que la température de l'air admise dans le
moteur.
Il est alimenté en +5V par le calculateur dès la mise du contact.
Information pression air admission
Le capteur délivre une tension proportionnelle à la pression mesurée, il est du
type pièzo-résistif (résistance variant avec la pression).
Le calculateur utilise cette information pour déterminer :
 la masse d'air absorbée par le moteur (avec les paramètres régime et
température d'air),
 le débit à injecter aux différents états de charge du moteur et aux différences
de pression atmosphérique,
 l'avance à l'allumage.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
13
Chapitre 2
Une correction altimétrique est également apportée pour le calcul du temps
d'injection.
En effet, la masse d'air absorbée par le moteur varie en fonction :
 de la pression atmosphérique, donc avec l'altitude,
 de la température de l'air,
 du régime moteur.
Des mesures de pression sont effectuées :
 à chaque mise du contact,
 à très forte charge et bas régime (montée d'un col, donc changement d'altitude
et de pression).
Information température air admission
La résistance du capteur de température air admission est de type CTN
(Coefficient de Température Négatif), elle diminue lorsque la température
augmente.
Le calculateur utilise cette information pour le calcul de la masse d'air absorbée
par le moteur.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
14
II -
Chapitre 2
CAPTEUR RÉGIME MOTEUR
Le capteur de régime est constitué d'un noyau magnétique et d'un bobinage.
Il est placé en regard d'une couronne de 60 dents dont 2 dents ont été
supprimées afin de déterminer la position du PMH (Point Mort Haut).
Lorsque les dents du volant moteur défilent devant le capteur, il se crée une
variation du champ magnétique.
Cette variation induit dans le bobinage une tension alternative (signal sinusoïdal).
La fréquence et l'amplitude de ce signal sont proportionnelles à la vitesse de
rotation du moteur.
Caractéristiques du capteur :
 résistance : x Ohms,
 entrefer : 1 mm 0,5 (non réglable).
Caractéristique de la couronne :
 60-2 = 58 dents (une dent correspond à 6° vilbrequin).
La tension du capteur de régime est transmise au calculateur d'injection et permet
de connaître :
 le régime de rotation du moteur,
 les variations brutales du régime (spécifique dépollution L4).
Ces variations de régime peuvent être positives ou négatives, conséquences
d'une accélération ou une décélération du véhicule.
Grâce à cette information le calculateur en déduit un mauvais état de la route et
inhibe la fonction diagnostic ratés d'allumage.
Cette information permet au calculateur de gérer les états (moteur arrêté, moteur
démarré) et les différents modes moteurs (accélération, coupure, réattelage, etc).
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
15
Chapitre 2
Le calculateur détecte les éventuels ratés d'allumages en analysant les variations
de régime entre plusieurs combustions successives.
En effet en fonctionnement normal, pour un tour de vilbrequin, le volant moteur
doit subir 2 accélérations correspondant aux 2 combustions sur ce tour.
Si une accélération n'est pas détectée, cela représente un raté d'allumage.
Le voyant de diagnostic clignote en cas de ratés d'allumage qui peuvent
endommager le catalyseur. S'il s'agit de ratés d'allumage entraînent un
dépassement des seuils réglementaire le voyant reste allumé.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
16
Chapitre 2
III - CAPTEUR CLIQUETIS
Le capteur de cliquetis, type piézo-électrique est monté sur le bloc moteur.
Ce capteur permet de détecter le cliquetis (phénomène vibratoire dû à une
inflammation détonante du mélange dans la chambre de combustion).
Ce phénomène, répété, peut entraîner la destruction de pièces mécaniques par
élévation anormale de la température des parois.
Ce capteur délivre une tension correspondant aux vibrations moteur.
Après réception de cette information, le calculateur procède à une diminution de
l'avance à l'allumage du ou des cylindres concernés de 3° avec une
décrémentation maxi de 12° en M7.4.4 et 15° en ME7.4.4.
La réincrémentation se fera progressivement.
Parallèlement au retrait d'avance, le calculateur applique un enrichissement du
mélange air/carburant afin d'éviter une élévation de température trop importante
des gaz d'échappement.
Fonctionnement sans cliquetis :
La courbe (h) est le reflet de l'évolution de la pression dans un cylindre.
Le capteur cliquetis émet un signal (i) correspondant à la courbe (h).
Fonctionnement avec cliquetis :
Le signal (i) du capteur est plus élevé en intensité et en fréquence.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
17
Chapitre 2
IV - BOÎTIER PAPILLON MOTORISÉ (ME7.4.4)
1 – Papillon des gaz
2 – Moteur
3 – Potentiomètre papillon double piste
4 – Pignons d'entraînement
5 – Recyclage des vapeurs d'huile et de carburant
La demande d'ouverture du papillon n'est plus une commande directe par câble
en liaison avec la pédale d'accélérateur.
En effet, un capteur position pédale accélérateur traduit en tension la demande
de couple du conducteur.
Cette tension permet au calculateur de gérer la volonté conducteur (accélération,
décération) au même titre que la demande d'un autre calculateur ou une autre
fonction telle que :
 climatisation,
 boîte de vitesses automatique,
 contrôle dynamique de stabilité,
 régulation vitesse véhicule,
 refroidissement moteur,
 etc…..
Cette nouvelle gestion de la charge moteur permet de gérer au mieux le couple
moteur.
La position du papillon est déterminée par l'action du moteur qui lui même est
commandé par le calculateur.
La gestion du ralenti étant également assurée par ce moteur, l'électrovanne de
régulation de ralenti n'existe plus.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
18
Chapitre 2
La gestion des différents modes moteur est donc assurée par le pilotage du
moteur ce qui permet :
 de fournir un débit d'air additionnel, (départ à froid),
 de réguler un régime de ralenti, en fonction de l'état thermique du moteur, de la
charge moteur, du vieillissement moteur, des consommateurs,
 d'améliorer les retours ralenti, (effet dash-pot ou suiveur).
Un potentiomètre double piste positionné sur l'axe du papillon, permet au
calculateur de connaître précisément la position de celui-ci.
Ce potentiomètre n'est pas réglable.
Cette information est utilisée pour la reconnaissance des positions Pied Levé,
Pied à fond.
Le diagnostic électrique ainsi que les modes de secours ont été étudiés de façon
à privilégier au maximum la sécurité du conducteur.
En effet, ont peut très bien imaginer des problèmes électriques sur la commande
du moteur et donc de ne pas avoir l'ouverture du papillon souhaitée par le
calculateur.
Différents dysfonctionnement ont été étudiés en y associant des modes de
secours.
A - LE MOTEUR N'EST PLUS COMMANDÉ (CIRCUIT OUVERT OU COURT
CIRCUIT)
Le calculateur va recevoir 2 informations électriques incohérentes :

volonté conducteur (capteur pédale),

position papillon (potentiomètre papillon).
Le papillon se retrouve sur sa position repos.
Cette position repos n'est pas la position du papillon lors du fonctionnement
moteur au ralenti.
En effet, contrairement aux autres systèmes non équipés de boîtier papillon
motorisé, au ralenti le papillon n'est pas à une position repos mais à une
position d'environ 2 degrés d'ouverture.
En revanche, lorsque le papillon n'est plus alimenté, l'ouverture est déterminé
par des ressorts. Le papillon ne se pose pas sur une butée mécanique.
En cas de panne dans cette position et grâce à la forme du corps du boîtier
papillon (LIMPHOME), un débit d'air suffisant permettra au conducteur de
rejoindre un point de réparation et de ne pas être immobilisé sur le bord de la
route.
Dans ce cas, le calculateur gérera le débit des injecteurs et de l'avance à
l'allumage en fonction de la volonté conducteur pour augmenter le régime
moteur et faire avancer le véhicule.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
19
Chapitre 2
B - LE MOTEUR EST COMMANDÉ EN PERMANENCE (COURT CIRCUIT)
Le calculateur va recevoir 2 informations électriques incohérentes :

accélérateur),
volonté

position papillon (capteur position papillon).
conducteur
(capteur
position
pédale
Dans ce cas, le calculateur continuera à prendre en compte l'information
volonté conducteur pour gérer le débit des injecteurs et l'avance à l'allumage
mais limitera le régime moteur à 1100 tr/min.
C - LE MOTEUR N'EST PAS COMMANDÉ EN FONCTION DE LA VOLONTÉ
CONDUCTEUR
Le calculateur contrôle en permanence l'information du capteur position
pédale accélérateur et l'information du capteur de pression air admission.
Ce contrôle permet au calculateur de contrôler la cohérence de la position du
papillon des gaz par rapport à la vitesse de rotation du moteur.
Si une incohérence est détecté, le calculateur adoptera alors un mode
dégradé consistant à diminuer la performance du moteur.
Ce mode dégradé ce traduit pour le conducteur par un allumage du voyant
diagnostic au combiné.
D - UNE DES 2 PISTES DU CAPTEUR POSITION
DÉFAILLANTE (COURT CIRCUIT OU CIRCUIT OUVERT)
PAPILLON
EST
Le calculateur prendra en compte l'information de la piste détecté correcte.
Le calculateur adoptera alors un mode dégradé consistant à diminuer la
performance du moteur.
Ce mode dégradé ce traduit pour le conducteur par un allumage du voyant de
diagnostic au combiné.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
20
Chapitre 2
Apprentissage du boîtier papillon motorisé
Pour avoir un fonctionnement parfait de ce système, il est nécessaire
d'effectuer une procédure d'apprentissage.
La procédure d'apprentissage consiste à apprendre les positions de fermeture
et d'ouverture maximum du papillon des gaz.
La procédure d'apprentissage des positions du papillon
effectuer après :
des gaz est à

échange du calculateur,

échange du boîtier papillon motorisé,

détecté,

réparation du boîtier papillon motorisé suite à un défaut

télécodage du calculateur.
téléchargement du calculateur,
Procédure d'apprentissage du boîtier papillon motorisé

rebrancher les faisceaux électriques,

mettre le contact,

laisser le contact pendant 10 secondes minimum(ne
pas couper le contact pendant ces 10 secondes et ne pas appuyer sur la
pédale d'accélérateur),

couper le contact, et laisser coupé pendant 15
secondes (le calculateur enregistre en EEPROM, les paramètres
d'apprentissage du papillon motorisé, c'est la phase POWER LATCH),
Attention : Ne pas remettre le contact pendant ces 15 secondes.
Important : Dans le cas où cet apprentissage n'est pas réalisé :
 le système ne peut pas parfaitement gérer le couple moteur
en fonction de l'ouverture du papillon,
En effet, le calculateur ne connaît pas précisément :
 les positions de fermeture et d'ouverture maximum du
papillon des gaz.
Ce dysfonctionnement moteur durera jusqu'à la coupure du contact et la fin
de séquence de POWER LATCH (durée minimum de 15 secondes).
L'apprentissage de la position du papillon se fait également automatiquement
durant la vie du moteur pour pallier l'usure de la butée mini du papillon.
En effet, le calculateur fait systématiquement une comparaison entre la
position "Limphone" (position du papillon sans commande) mémorisée et la
position à la mise sous contact.
Si cette valeur est différente de 300 mV, alors le calculateur effectuera un
apprentissage.
Il sera donc possible d'entendre de temps en temps après la fin de séquence
POWER LATCH, le claquement du papillon sur ses butées.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
21
Ceci n'est pas un dysfonctionnement.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
Chapitre 2
22
V-
Chapitre 2
CAPTEUR POSITION PÉDALE ACCÉLÉRATEUR (ME7.4.4)
Le capteur pédale est implanté soit dans le compartiment moteur ou sur la pédale
d'accélérateur (suivant le véhicule).
Lorsqu'il est implanté dans le compartiment moteur, il est relié par un câble à la
pédale d'accélérateur.
C'est un capteur avec double potentiomètre sans contact.
Alimenté en 5 Volts par le calculateur, le capteur transmet à ce dernier 2 tensions
variables reflétant l'enfoncement de la pédale d'accélérateur. L'une des tensions
est le double de l'autre.
Cette information est gérée par le calculateur au même titre que la demande d'un
autre calculateur ou d'une autre fonction telle que :
 climatisation,
 boîte de vitesse automatique,
 contrôle dynamique de stabilité,
 régulation de vitesse,
 refroidissement moteur.
En fonction de ces différents "consommateurs" le calculateur va gérer les
stratégies :
 ralenti,
 d'accélération,
 de décélération,
 de coupure d'injection,
 des régimes transitoires.
Au démarrage du moteur, l'ouverture du papillon est préprogrammée à une
certaine position dans le cas où la volonté conducteur est inférieure à ce seuil.
Apprentissage du capteur position pédale
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
23
Chapitre 2
Pour avoir un fonctionnement parfait de ce système, il est nécessaire d'effectuer
une procédure d'apprentissage.
La procédure d'apprentissage consiste à apprendre :
 La position repos du capteur de pédale afin de connaître la position repos de la
pédale d'accélérateur,
 La position maxi du capteur de pédale afin de connaître la position à fond de la
pédale d'accélérateur.
La procédure d'apprentissage du capteur position pédale accélérateur est à
effectuer après :
 échange du calculateur,
 échange du capteur position pédale accélérateur,
 réparation du capteur position pédale accélérateur suite à un défaut détecté,
 téléchargement du calculateur,
 télécodage du calculateur.
Procédure d'apprentissage du capteur position pédale
 pédale d'accélérateur au repos,
 mettre le contact,
 appuyer à fond sur la pédale d'accélérateur,
 relâcher la pédale d'accélérateur,
 démarrer le moteur sans accélérer.
Important : Dans le cas où cet apprentissage n'est pas réaliser, le calculateur ne
connaît pas précisément :

la position repos du capteur pédale par rapport à la position
repos de la pédale d'accélérateur,

la position à fond capteur pédale, information nécessaire pour
gérer les demandes de couple conducteur.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
24
Chapitre 2
VI - CAPTEUR TEMPÉRATURE EAU MOTEUR
Le capteur de température d'eau moteur à double fonction :
 il informe le calculateur de la température d'eau régnant dans le circuit de
refroidissement donc, de l'état thermique du moteur,
 il transmet l'information température d'eau moteur au logomètre du combiné
dans le cas de véhicules non multiplexés.
Le calculateur utilise l'information température d'eau moteur pour :
 le calcul de l'avance,
 le calcul du temps d'injection,
 la régulation du ralenti,
 le refroidissement du moteur,
 le pilotage de la pompe à air (dépollution ifL5)
Implanté sur le boîtier de sortie d'eau, le capteur de température eau moteur est
alimenté en +5V par le calculateur.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
25
Chapitre 2
Les résistances électriques de ces capteurs sont de type CTN (Coefficient de
Température Négatif), diminuent lorsque la température augmente.
Câblage du connecteur 3V.BE :
Voie 1 : Signal température eau moteur (alim. +5V)
Voie 2 : Masse calculateur
Voie 3 : Signal logomètre
Remarque : Pour les véhicules multiplexés l'information température d'eau
moteur est transmise par le calculateur sur le réseau CAN, dans ce
cas la voie 3 du capteur de température d'eau moteur n'est pas
câblé.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
26
Chapitre 2
VII - THERMONCONTACT TEMPÉRATURE EAU MOTEUR :
Le calculateur est charger de commander le voyant "alerte température d'eau
moteur" lorsque la température atteint un seuil critique (risque de destruction du
moteur).
Pour cette surveillance, on utilise un thermoncontact température eau moteur.
Celui-ci est directement fixé dans la masse du bloc moteur, plus réactif en cas de
perte de liquide de refroidissement.
Le thermocontact est câblé en parallèle sur le capteur de température d'eau
moteur. Ainsi il ne perturbe pas le signal lorsqu'il est ouvert, et force le signal à la
masse lorsqu'il est actif simulant la présence d'une température excessive aux
bornes du calculateur.
Température de fermeture du contact : 118 °  2.
Remarque : Cette information est transmise sur le réseau CAN, dans le cas de
véhicules multiplexés.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
27
Chapitre 2
VIII - PRESSOSTAT
Selon le véhicule , le pressostat utilisé est de type linéaire ou de type à "3
niveaux".
Pressostat "3 niveaux"
Il informe le calculateur par un +12V, lorsqu'il y a surpression (P=17 bars) dans le
circuit frigorigène du véhicule.
Lorsque le calculateur reçoit cette information, il commande le groupe
motoventilateur en grande vitesse.
Pressostat linéaire
Le pressostat linéaire transmet au calculateur une tension proportionnelle à la
pression du fluide.
L'information est utilisée pour autoriser ou interdire l'enclenchement du
compresseur d'air conditionné, et piloter la vitesse de rotation du groupe
motoventilateur.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
28
Chapitre 2
IX - BOBINE ALLUMAGE
TU5JP4
TU1JP-TU5JP
L'allumage est du type jumo-statique :BBC2.2 (Bloc bobines compact et absence
de fils haute tension).
Le bloc bobines compact est composé de 2 bobines à 2 sorties Haute Tension, il
est implanté directement au-dessus des bougies.
Chaque bobine est composée d'un bobinage primaire associé à un bobinage
secondaire.
Chaque sortie secondaire est reliée à une bougie. Cette technologie permet
d'augmenter la qualité de l'allumage.
Le calculateur possède deux étages de puissance et commande alternativement
chaque primaire des bobines.
L'information régime et position permet au calculateur de commander au bon
moment et dans le bon ordre les deux primaires.
DEPHIA (Détection de Phase Intégrée à l'Allumage)
Afin de pouvoir piloter séparément les injecteurs, le calculateur doit déterminer la
position du cylindre N°1.
Pour cela on utilise la stratégie DEPHIA(Détection de Phase Intégrée à
l'Allumage), elle est basée sur l'acquisition d'un signal provenant de la bobine
d'allumage.
Le signal utilisé est un signal logique que l'on nomme PHASE, il est élaboré à
partir des tensions des sorties de la bobine d'allumage commune aux cylindres 1
et 4.
Lors de l'allumage, l'un des deux cylindres est en phase de compression, l'autre
est en phase d'échappement. Les pressions dans les chambres de combustion
sont donc différentes. La tension nécessaire à la création de l'arc entre les
électrodes des bougies est ainsi beaucoup plus élevée, pour le cylindre en
compression.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
29
Chapitre 2
Cylindre 4 en phase compression et cylindre 1 en phase échappement
A partir de l'instant t 0 où la commande de l'allumage est provoquée par le
calculateur, les tensions secondaires VHT4 et VHT1 croissent simultanément de
signe opposé. La tension VPH reste proche de 0V jusqu'au moment où la bougie
du cylindre 1 conduit; la tension aux bornes de cette bougie chute brusquement et
la tension VPH prend une valeur non nulle du signe de la tension V HT4. La tension
VPH continue de croître tant que s'élève la tension V HT4 jusqu'à l'instant tion
d'ionisation de la bougie 4. Après l'établissement de l'arc, la tension V PH oscille et
s'amortit.
Cylindre 1 en phase compression et cylindre 4 en phase échappement
Lorsque le cylindre 1 est phase compression la tension V PH prend le signe de
VHT1 entre t0 et tion. Le signe de VPH renseigne donc sur le cylindre en phase de
compression.
En fonction de la tension VPH le calculateur définit un état logique appelé PHASE :
 un état logique "1" si la tension V PH est négative donc le cylindre 1 est en
phase compression,
 un état logique "0" si la tension V PH est positive donc le cylindre 4 est en phase
compression.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
30
X-
Chapitre 2
MANOCONTACT DE PRESSION D'HUILE DE DIRECTION ASSISTÉE*
Le manocontact est implanté sur le circuit de direction assistée après la pompe.
Ce manocontact informe le calculateur lorsque le conducteur arrive en butée de
direction lors d'un braquage.
Il s'ouvre lorsque la pression dans le circuit dépasse 35 bars.
Cette information permet au calculateur d'augmenter sa consigne de ralenti afin
de compenser le couple supplémentaire (principalement lors des manœuvres).
En effet, si le conducteur maintient la direction en butée, la pompe va augmenter
la pression dans le circuit et donc créer une charge supplémentaire au moteur.
* Suivant le véhicule.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
31
Chapitre 2
XI - RÉGULATEUR PRESSION CARBURANT
Suivant le véhicule il est implanté :
 proche de la pompe à carburant(sur le réservoir),
 sur la pompe à carburant.
Ce nouvel emplacement permet d'avoir une rampe d'injection dite sans retour.
Dans ce type de montage le régulateur n'est plus asservi à la dépression du
moteur.
L'asservissement avait pour but de maintenir une différence de pression
constante entre l'amont et l'aval de l'injecteur, et d'avoir, pour un temps d'injection
donné, toujours le même débit.
Cet asservissement a été remplacé par un calcul différent du temps d'injection en
tenant compte de l'information du capteur de pression d'admission.
Le rôle de ce régulateur est de maintenir :
 une pression d'alimentation, lors du fonctionnement moteur,
 une pression résiduelle, lors de l'arrêt moteur (pendant un certain temps).
Le maintient d'une pression résiduelle a pour but de faciliter les redémarrages à
chaud en évitant la formation de VAPOR LOCK.
En effet, à une certaine température, il y a risque de formation de bulles dans le
circuit de carburant d'où une mauvaise pulvérisation.
Cette pression résiduelle est de 3,5 bars.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
32
Chapitre 2
XII - INJECTEURS
Les injecteurs sont de type bi-jet.
Ils sont alimentés en +12V par l'intermédiaire du relais double multifonction.
Le calculateur commande les injecteurs séparément par une mise à la masse
suivant l'ordre 1-3-4-2 lorsque les soupapes d'admission sont fermées.
La quantité de carburant injectée est fonction du temps d'ouverture des injecteurs
(appelé temps d'injection).
Les impulsions en provenance du calculateur d'injection engendrent un champ
magnétique dans l'enroulement de l'électro-aimant, le noyau est attiré et le
plateau de l'injecteur se soulève de son siège.
Résistance du bobinage = 14.5 Ohms à 20°C.
XIII - POMPE À CARBURANT
La pompe à carburant est immergée dans le réservoir, elle débite environ 110 l/h
(environ).
Le débit de la pompe est supérieur aux besoins du moteur afin de ne pas créer
une chute de pression de carburant lorsque la demande moteur à soudainement
augmenté(accélération).
Un clapet antiretour est intégré à cette pompe sur le circuit de refoulement; il a
pour but de maintenir une pression résiduelle au même titre que le régulateur de
pression.
La pression résiduelle est de 3,5 bars.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
33
Chapitre 2
XIV - FILTRE À CARBURANT
Le filtre à carburant est implanté entre le réservoir et la rampe d'injection.
Ce filtre renferme une cartouche en papier dont le seuil de filtration est de 8 à 10
microns.
La surface du filtre représente environ 2000 cm2; son but est de filtrer le
carburant de toutes les impuretés éventuelles.
Impératif :
Respecter le sens d'écoulement du carburant, représenté à l'aide
d'une flèche sur le corps du filtre.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
34
Chapitre 2
XIV - RELAIS DOUBLE MULTIFONCTION
L'alimentation générale du système est réalisée par un relais double, qui assure 4
états de fonctionnement :
 contact coupé :

que :
l'alimentation de certains composants du système tels

les injecteurs,

la bobine d'allumage,

la pompe à carburant,

l'électrovanne purge canister,

les résistances de réchauffage des sondes à oxygène,

le relais de la pompe à air (spécifique dépollution ifL5),

le calculateur.
Cette alimentation est maintenue pendant 2 à 3 secondes puis s'arrête si le
moteur ne tourne pas (absence signal régime moteur).
 moteur tournant :

l'alimentation des composants est précisée dans le
paragraphe précédent.
 après coupure du contact :

maintien de l'alimentation de puissance du calculateur
pendant 15 secondes minimum en ME7.4.4 et 5 secondes minimum en
M7.4.4.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
35
Chapitre 2
Cette fonction permet au calculateur de gérer les paramètres suivants (Phase
Power Latch) :
 refroidissement moteur,
 sauvegarde des adaptatifs et de la mémoire de défaut.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
36
Chapitre 2
XVI - RÉSERVOIR CANISTER
Le canister est un récipient à l'intérieur duquel se trouve un filtre de charbon actif,
il est placé entre le réservoir et l'électrovanne de purge canister.
Les vapeurs de carburant régnant dans le réservoir sont absorbées par le
charbon actif.
Cette absorption a pour but d'éviter :
 les montées en pression du réservoir,
 la dispersion des vapeurs dans l'atmosphère (grâce à son recyclage par le
moteur).
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
37
XVII -
Chapitre 2
ELECTROVANNE PURGE CANISTER
F/(F+G) : Rapport cyclique ouverture
L'électrovanne purge canister est située entre le canister et le boîtier papillon.
Elle est alimentée en +12V par le relais double multifonction.
Pilotée par le calculateur, l'électrovanne purge canister permet le recyclage
des vapeurs de carburant contenues dans le réservoir canister, et ce, en
fonctions des conditions d'utilisation du moteur :
 pleine charge, la purge est effectuée (sauf M7.4.4),
 en décélération, la purge n'est pas effectuée afin de limiter les émissions
des imbrûlés et d'éviter l'endommagement du catalyseur.
Le calculateur autorise la purge du canister à partir de 60°C pour le système
M7.4.4 et 70°C pour le système ME7.4.4.
C'est une électrovanne dite normalement fermée, ce qui signifie qu'elle est
fermée lorsqu'elle n'est pas alimentée.
Ce type d'électrovanne permet de respecter le norme d'environnement SHED
qui vise à limiter le taux d'émission des vapeurs de carburant dans
l'atmosphère, véhicule à l'arrêt.
Le recyclage des vapeurs de carburant contenu dans le canister, s'effectue en
aval du papillon, la commande de l'électrovanne est du type RCO (Rapport
Cyclique d'Ouverture).
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
38
Chapitre 2
XVIII - SONDE À OXYGÈNE AMONT
Cette sonde est implantée sur le collecteur d'échappement, à l'entrée du
catalyseur, et délivre en permanence au calculateur une tension signalant la
teneur en oxygène des gaz d'échappement.
Cette tension, analysée par le calculateur, permet de corriger le temps
d'injection.
Mélange riche :
 tension sonde: De 0,6 V à 0,9 V.
Mélange pauvre :
 tension sonde : De 0,1 V à 0,3 V.
Un dispositif de réchauffage interne lui permet d'atteindre rapidement sa
température de fonctionnement, en l'occurrence supérieure à 350°C. Cette
température de fonctionnement est atteint au bout de 15 secondes.
La résistance de réchauffage est pilotée par le calculateur à l'aide de signaux
carrés dans le but de contrôler la température de la sonde à oxygène.
Pour une température des gaz d'échappement supérieure à 800°C, le pilotage
de la sonde à oxygène est interrompu.
Pendant certaines phases de fonctionnement moteur le système est en "boucle
ouverte", c'est à dire que le calculateur ne tient pas compte du signal délivré
par la sonde.
Ces différentes phases sont :
 moteur froid (température inférieure à 20°C),
 moteur en forte charge.
Remarque : Pour la dépollution K' la sonde à oxygène amont est spécifique,
elle résiste à l'essence plombé.
Le calculateur pilote la résistance de réchauffage de la sonde à
oxygène par l'intermédiaire d'un mini-relais .
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
39
Chapitre 2
XIX - SONDE À OXYGÈNE AVAL
La sonde à oxygène aval est utilisée pour répondre à la réglementation EOBD
(Diagnostic Embarqué Européen).
Elle est implantée après le catalyseur et elle à pour but d'en vérifier son efficacité.
Les caractéristiques et le dispositif de réchauffage de la sonde à oxygène aval
sont identiques à celles de la sonde à oxygène amont.
Le calculateur est chargé d'analyser la tension délivrée par la sonde oxygène
aval, cette tension est le reflet de la teneur en oxygène des gaz d'échappement à
la sortie du catalyseur.
La tension délivrée par la sonde oxygène aval est décalée par rapport à la sonde
à oxygène amont, puisque les gaz d'échappement doivent traverser le catalyseur
avant de parvenir à la hauteur de la sonde oxygène aval.
Dans un catalyseur neuf, les réactions chimiques sont théoriquement complètes.
L'oxygène étant entièrement utilisé dans le cadre des recombinaisons chimiques,
se faible taux d'oxygène à la sortie du catalyseur va se traduire par une tension
comprise entre 0,5 et 0,7 Volts aux bornes de la sonde oxygène aval, moteur
chaud.
En réalité, le signal présente quand même une légère ondulation malgré un
catalyseur en bon état, puis se détériore dans le temps en suivant les baisses de
performances du catalyseur.
En fonction de cette tension le calculateur analyse l'efficacité du catalyseur et la
qualité de la combustion et en déduit si il faut apporter une modification de la
régulation de la richesse.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
40
Chapitre 2
Remarque : Pour la dépollution K' la sonde à oxygène aval est supprimée.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
41
Chapitre 2
XX - POT CATALYTIQUE
E : Emissions à l'entrée du pot catalytique
S : Emissions à la sortie du pot catalytique
Le pot catalytique est destiné à réduire, par catalyse, les gaz polluants imbrûlés à
l'échappement :
 CO : monoxydes de carbone
 HC : hydrocarbures
 NOx : oxydes d'azote
La catalyse est un phénomène qui, par l'intermédiaire d'un catalyseur, favorise
des réactions chimiques sans qu'il y ait combustion ou modification de ce dernier.
Traitant les trois principaux polluants, le pot catalytique est du type trifonctionnel
ou encore (à 3 voies).
Constitution du pot catalytique :
 une enveloppe en acier inoxydable,
 un isolant thermique,
 un monolithe en nid d'abeilles.
Le monolithe est imprégné de matériaux précieux tels que :
 rhodium,
 palladium,
 platine.
Pour fonctionner correctement le pot catalytique doit monter en température très
rapidement.
En effet, tant que la température de 350°C n'est pas atteint, le pot catalytique
n'est pas en mesure de traiter les polluants. Pour ce faire, le pot catalytique à été
placé sous le collecteur d'échappement.
La température idéale pour une épuration efficace est comprise entre 600 et
800°C, cependant une trop forte température , supérieure à 1000°C, peut
entraîner la destruction du catalyseur.
Cette température est déterminé par la richesse du mélange et de l'avance à
l'allumage, d'où la nécessité d'une régulation très précise de la richesse ainsi que
du point d'avance, pour éviter la dégradation du catalyseur.
Remarque : Pour la dépollution K' le pot catalytique est non imprégné.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
42
Chapitre 2
XXI - MOTEUR PAS À PAS ( M7.4.4 )
Le moteur pas à pas de régulation ralenti est monté en bout de la tubulure
d'admission ou sur le boîtier papillon ; il est commandé électriquement par le
calculateur.
Ce moteur pas à pas contrôle un débit d'air pris en dérivation du papillon des gaz
dans le but suivant :
 fournir un débit d'air additionnel (départ à froid),
 réguler un régime de ralenti, en fonction de l'état thermique du moteur, de la
charge moteur, du vieillissement moteur, des consommateurs,
 améliorer les retours ralenti (effet dash-pot ou suiveur) en augmentant le
nombre de pas hors ralenti afin d'avoir un retour ralenti sans à-coups.
XXII -
BOÎTIER PAPILLON ( M7.4.4 )
Le but principal du boîtier papillon est d'assurer le contrôle du débit d'air
nécessaire au moteur.
Ce débit d'air comprend deux composantes :
 débit d'air principal suivant la position du papillon des gaz, donc lié à la
volonté du conducteur,
 débit d'air secondaire assuré par le moteur pas à pas implanté sur le boîtier
papillon, ou sur le répartiteur d'admission.
Le corps du boîtier est en matière plastique, ce qui évite le givrage du boîtier
papillon et permet de supprimer la résistance de réchauffage.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
43
Chapitre 2
XXIII - POTENTIOMÈTRE PAPILLON ( M7.4.4 )
Le potentiomètre papillon est implanté sur le boîtier papillon.
Alimenté en +5V par le calculateur, ce potentiomètre transmet à ce dernier une
tension variable en fonction de la position du papillon des gaz (volonté du
conducteur).
Cette information est utilisée pour la reconnaissance des positions pied levé,
pied à fond, et transitoires pour les stratégies d'accélération, coupure
d'injection et de réattelage.
Ce potentiomètre assure également un fonctionnement en mode secours en
cas de défaut du capteur pression d'admission.
XXIV - CAPTEUR VITESSE VÉHICULE
Ce capteur est du type effet Hall, et se situe en sortie de boîte de vitesses; il
est alimenté en +12V.
Ce capteur transmet une information permettant de déterminer , en association
avec le régime moteur, le rapport de boîte de vitesses engagé.
Cette information est utilisé dans le but :
 d'améliorer l'agrément de conduite (à-coups moteur),
 d'informer le conducteur de la vitesse du véhicule (suivant véhicule).
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
44
Chapitre 2
XXV - CONTACTEUR SÉCURITÉ RÉGULATION VITESSE FREIN (ME7.4.4)
Ce contacteur est implanté sur la pédale de frein, il informe le calculateur par
un +12V lorsque le conducteur appui sur la pédale de frein.
Le calculateur utilise cette information pour désactiver la régulation vitesse
véhicule .
XXVI - CONTACTEUR SÉCURITÉ RÉGULATION VITESSE EMBRAYAGE (ME7.4.4)
Ce contacteur est implanté sur la pédale d'embrayage, il informe le calculateur
par un +12V lorsque le conducteur appui sur la pédale d'embrayage.
Le calculateur utilise cette information pour désactiver la régulation vitesse
véhicule et adapter le couple moteur au changement de rapport.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
45
Chapitre 2
XXVII - VOYANT DE DIAGNOSTIC MOTEUR
Ce voyant situé dans le combiné, est commandé par le calculateur. Dans le cas
de véhicule multiplexé cette information est diffusée sur le réseau CAN.
En dépollution L4 et ifL5, le voyant de diagnostic moteur est utilisé pour
informer le conducteur d'un dépassement du seuil réglementaire des émissions
polluantes.
Mode de fonctionnement du voyant en dépollution L4 et ifL5 :
 contact coupé :

le voyant est éteint.
 contact mis, moteur à l'arrêt :

le voyant est allumé.
 moteur tournant :

pas de défaut :

le voyant de diagnostic s'éteint.
Présence d'un défaut majeur permanent avec voyant allumé fixe :
 le voyant restera allumé, pour avertir le conducteur que le seuil
réglementaire des émissions est dépassé,
 il s'éteindra lorsque ce défaut passera avec succès 3 séquences de
diagnostic.
Présence d'un défaut majeur permanent avec clignotement du voyant :
 le voyant clignotera après des ratés d'allumage pour avertir le conducteur
(risque de destruction du catalyseur),
 le voyant s'arrête de clignoter dès que les ratés d'allumage ont disparu.
Remarque : Pour le système d'injection ME7.4.4, tous défauts affectant le
papillon motorisé ou le capteur pédale font allumer
immédiatement le voyant de diagnostic.
Dans le cas de la dépollution K', le voyant de diagnostic est utilisé lorsqu'il y a
un défaut risquant la destruction du moteur.
L'allumage du voyant se produit dès l'apparition du défaut, il s'éteint dès que le
défaut passe en fugitif.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
46
Chapitre 2
XXVIII - POMPE À AIR
La pompe à air est utilisée uniquement pour le respect de la norme de
dépollution ifL5.
La pompe à air est située dans le compartiment moteur, elle est commandée
par le calculateur par l'intermédiaire d'un relais, son débit est de 20 kg/h.
La pompe à air a pour but d'insuffler de l'air frais en aval des soupapes
d'échappement dans la culasse.
Cette addition d'air permet d'effectuer une post-combustion dans la ligne
d'échappement et d'augmenter la température des gaz d'échappement.
Cette montée en température entraîne :
 une montée en température plus rapide du pot catalytique,
 une régulation de la richesse beaucoup plus tôt.
Le temps de fonctionnement de la pompe à air varie suivant la température du
moteur :
 environ 10 secondes pour une température inférieure à –7°C, afin d'éviter
le grippage de la pompe et de la vanne clapet,
 environ 30 secondes pour une température comprise entre –7°C et 15°C,
afin d'éviter le grippage de la pompe et de la vanne clapet,
 environ 80 secondes pour une température comprise entre 15°C et 20°C,
avec un enrichissement d'environ 20% du mélange.
Ces commandes se font dès le démarrage du moteur et au ralenti.
Le fonctionnement de la pompe est interrompue si le régime moteur dépasse
2500 tr/mn.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
47
XXIX -
Chapitre 2
VANNE CLAPET
La vanne clapet est positionnée sur le circuit d'injection d'air entre la pompe à
air et le moteur.
Cette vanne est commandée par la pression de l'air insufflée par la pompe à
air.
Le but de cette vanne est d'isoler le circuit d'injection d'air du circuit
d'échappement, lorsque la pompe à air n'est plus commandée afin :
 d'éviter la sortie des gaz d'échappement par le circuit d'injection d'air,
 d'arrêter instantanément le passage de l'air.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
48
Chapitre 3
AIDE AU DIAGNOSTIC
Services diagnostic proposés par les calculateur BOSCH M7.4.4 et ME7.4.4 :

IDENTIFICATION,

HISTORIQUE,

LECTURE DEFAUT,

EFFACEMENT DEFAUTS,

MESURES PARAMETRES,

TEST ACTIONNEURS,

INITIALISATION DES AUTOADAPTATIFS,

TELECODAGE,

TELECHARGEMENT.
Ces services de diagnostic apportent une aide au réparateur lors d'une panne sur un
des éléments du système d'injection.
I-
IDENTIFICATION
Le menu permet de visualiser :
 la référence PSA du calculateur,
 la référence PSA du logiciel,
 l'indice d'évolution.
Ces informations sont disponibles contact mis, moteur à l'arrêt ou moteur
tournant.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
49
II -
Chapitre 3
HISTORIQUE
Le menu "historique" permet de garder une trace des interventions réalisées sur
le calculateur.
Ces informations sont sauvegardées dans des zones après-vente, elles sont aux
nombres de 50.
Chaque zone après-vente est renseignée lors de la demande d'effacement des
défauts.
Les informations disponibles dans une zone après-vente sont les suivantes :
 la date de l'intervention,
 le kilométrage du véhicule,
 l'outil d'intervention :

outil réglementaire SCANTOOL,

SCANTOOL),
outil de diagnostic constructeur (effacement type

outil diagnostic constructeur.
 le lieu de l'intervention (correspond au code concessionnaire pour le réseau
Peugeot).
III - LECTURE DÉFAUT
Cette fonction permet de visualiser tous les défauts détectables par le calculateur.
Le nombre maximum de défaut mémorisables par le calculateur est de :
 8 pour la dépollution K',
 20 pour la dépollution L4 et ifL5(12 codes EOBD et 8 codes constructeur).
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
50
Chapitre 3
Liste des fonctions diagnostiquées :
A
B
Capteur pression tubulure admission


Thermistance air admission


Thermistance eau moteur


C
D
Capteur pédale accélérateur 1



Capteur pédale accélérateur 2






Potentiomètre papillon

Papillon motorisé
Moteur pas à pas de régulation ralenti

Capteur régime moteur


Information vitesse véhicule


Sonde à oxygène amont



Sonde à oxygène aval



Commande chauffage sonde oxygène amont



Commande chauffage sonde oxygène aval


Autoadaptation régulation richesse




Commande injecteur 1-2-3-4




Commande relais double multifonction


Ratés allumage


*
**
Ratés allumage cylindre 1-2-3-4



Bobines allumage


Commande bobine allumage 1/4 et 2/3


Détection de phase intégrée à l'allumage


Capteur de cliquetis


Régulation de cliquetis


Régulation de cliquetis cylindre 1-2-3-4


Vieillissement catalyseur



Commande électrovanne purge canister



Tension batterie


Information charge alternateur


Commande groupe motoventilateur grande vitesse


Commande groupe motoventilateur petite vitesse


Fonction groupe motoventilateur


Information pression réfrigération


Commande climatisation


Commande alerte température d'eau


Commande voyant diagnostic


Fonction commande relais pompe à air


Injection air échappement


PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD

51
Chapitre 3
A
B
Info mini carburant

Information feux stop

C
D
Télécodage




Calculateur moteur




Mémorisation code antidémarrage








Absence de communication avec le calculateur ABR/CDS



Absence de communication entre l'ECM et les autres calculateurs du
réseau CAN



Absence de communication avec le calculateur BSI
Absence de communication avec le calculateur BVA

A : M7.4.4
B : ME7.4.4
C : Allumage du voyant de diagnostic Dépollution L4 et ifL5
D : Allumage du voyant de diagnostic Dépollution K'
*: Clignotante (risque destruction catalyseur),fixe (pollution: dépassement seuils
réglementaires).
**: Clignotante.
Accès aux codes défauts EOBD
L'accès aux codes défauts mémorisés est ouvert à tout professionnel équipé d'un
outil de diagnostic normalisé appelé SCANTOOL dont le calculateur permet le
dialogue.
L'accès aux modes de diagnostic est le suivant :
 mode 01: Lecture du nombre de codes défauts, et du régime moteur
(dynamique),
 mode 02: Lecture des contextes associées,
 mode 03: Lecture des codes défauts,
 mode 04: Effacement des codes défauts.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
52
Chapitre 3
IV - VARIABLE ASSOCIÉES
Ce service permet de mémoriser certains paramètres lors de l'apparition d'un
défaut.
Ces informations permettent de connaître dans quelles conditions le défaut est
apparu.
Liste des variables associées :
 régime,
 température d'eau,
 vitesse véhicule,
 pression collecteur,
 état régulation richesse.
Pour l'état régulation richesse, 5 états peuvent se présenter :
 boucle ouverte 1 : Boucle ouverte, les conditions de passage en boucle fermée
ne sont pas encore satisfaites,
 boucle fermée 1 : Boucle fermée, fonctionnement,
 boucle ouverte 2 : Boucle ouverte due aux conditions de roulage
(enrichissement en pleine charge, appauvrissement en décélération),
 boucle fermée 2 : Boucle fermée, défaillance au niveau d'une sonde à
oxygène,
 boucle ouverte 3 : Boucle ouverte due à la défaillance du système.
V-
EFFACEMENT DES DÉFAUTS
Cette fonction permet d'effacer tous les défauts fugitifs mémorisés par le
calculateur.
Avant d'effectuer l'effacement des défauts il est nécessaire de renseigner une
zone après-vente.
Cette signature est du même type que celle qui est stockée dans la zone
d'identification du calculateur lors d'un téléchargement.
Ces informations sont visualisables à l'aide de l'outil de diagnostic dans l'item
"Historique".
Ces zones après-vente sont aux nombres de 50, au delà l'effacement des défauts
est toujours possible.
L'effacement des défauts peut se faire sans l'aide de l'outil de diagnostic, le
calculateur peut supprimer automatiquement de sa mémoire tous défaut fugitif si
il n'est pas réapparu après 40 cycles d'échauffement.
Un "cycle d'échauffement" est une durée de fonctionnement du véhicule suffisante
pour que la température moteur augmente au moins de 22°C à partir du
démarrage moteur, et atteigne une température minimale de 70°C.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
53
Chapitre 3
VI - MESURES PARAMÈTRES
Les systèmes ME7.4.4 et M7.4.4 proposent un certain nombre de paramètres.
Ces paramètres permettent d'analyser le fonctionnement du moteur et apportent
une aide complémentaire pour affiner la recherche de panne.
Les paramètres sont disponibles dans les menus suivants :
 injection,
 allumage,
 richesse,
 capteurs,
 roulage,
 état calculateur *.
* Spécifique ME7.4.4 (suivant le véhicule).
Rq : Certains paramètres ne sont disponibles que moteur tournant.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
54
Chapitre 3
Composition des MENUS
INJECTION
Régime moteur
Tension batterie
Couple moteur
Temps d'injection
Coupure injection
Etat papillon
Angle papillon
Tension papillon
Température d'eau
Température d'air
Pression collecteur
ALLUMAGE
Régime moteur
Tension batterie
Couple moteur
Temps d'injection
Coupure injection
Etat papillon
Avance à l'allumage
Temps charge :Bobine
d'allumage cyl 1/4
Temps charge :Bobine
d'allumage cyl 2/3
Température d'eau
Température d'air
Moteur pas à pas (M7.4.4)
Etat électrovanne purge canister
Commande relais double
CAPTEURS
ROULAGE
Régime moteur
Tension batterie
Couple moteur
Etat papillon
Angle papillon
Tension papillon
Température d'eau
Température d'air
Pression collecteur
Moteur pas à pas (M7.4.4)
Etat électrovanne purge canister
Rapport cyclique ouverture
électrovanne purge canister
Autorisation climatisation
Entrée demande climatisation
Régime moteur
Tension batterie
Avance à l'allumage
Couple moteur
Temps d'injection
Coupure injection
Etat papillon
Température d'eau
Température d'air
Pression collecteur
Etat électrovanne purge canister
Autorisation climatisation
RICHESSE
Régime moteur
Tension batterie
Température d'eau
Temps d'injection
Coupure injection
Etat papillon
Etat électrovanne purge canister
Rapport cyclique ouverture
électrovanne purge canister
Etat sonde oxygène amont
Etat sonde oxygène aval
Etat régulation richesse amont
catalyseur
Etat régulation richesse aval
catalyseur
ETAT CALCULATEUR
Etat calculateur
Etat de la programmation
antidémarrage codé
Entrée demande climatisation
Commande petite vitesse groupe
motoventilateur
Commande petite vitesse groupe Commande petite vitesse groupe
motoventilateur
motoventilateur
Commande petite vitesse groupe Commande groupe
motoventilateur
motoventilateur (hacheur)
Commande groupe
Vitesse véhicule
motoventilateur (hacheur)
Rapport de boite de vitesses
Rapport de boite de vitesses
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
55
Chapitre 3
VII - TESTS ACTIONNEURS
Le calculateur permet d'activer certains composants suivant un mode bien
déterminé.
Ces tests ne peuvent se réaliser que dans les conditions suivantes :
 contact mis,
 calculateur déverrouillé,
 moteur à l'arrêt,
 véhicule à l'arrêt.
Ces activations permettent :
 de contrôler rapidement le fonctionnement électrique et mécanique des
composants,
 de localiser les composants,
 de parfaire une formation.
A la fin de chaque activation, le calculateur repositionne le composant dans sa
position initiale.
Si une activation est demandée par l'opérateur alors qu'une activation est déjà en
cours, le calculateur effectuera les opérations suivantes :
 arrêt de cette dernière activation,
 repositionnement du composant,
 activation du nouveau composant.
Un diagnostic électrique des composants est effectué par le calculateur pendant
leur activation.
Ce diagnostic sera remonté à l'outil de diagnostic à la fin de l'activation, si celle-ci
est allée à son terme (pas d'arrêt volontaire de l'opérateur).
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
56
Chapitre 3
Tableau d'activations
COMPOSANTS
Bobines 1/4 et 2/3
Injecteurs 1 à 4
Relais double
(relais pompe à carburant)
Relais pompe à air
Commande climatisation
Compte tours
Moteur pas à pas (M7.4.4)
Groupe motoventilateur
petite vitesse
Groupe motoventilateur
grande vitesse
Groupe motoventilateur
hacheur
Electrovanne purge canister
Voyant diagnostic
Voyant d'alerte température
eau moteur
ACTIVATION
DUREE
Toutes les secondes (Tps charge I max)
Toutes les secondes pendant 1 ms
Alimentation permanente
10 s
10 s
10 s
Alimentation permanente
Toutes les secondes pendant 5 ms
3000 tr/min durant 1s et 0 tr/min durant 1s
Toutes les 2 s consigne mini puis maxi
Alimentation permanente
10 s *
10 s ***
20 s ***
10 s
20 s
Petite vitesse durant 5 s et grande vitesse durant 20 s 25 s
Vitesse croissante 0 à Vmax (25 s) et Vmax (10 s)
35 s **
Fréquence 15 Hz
Fréquence 0,5 Hz
Fréquence 0,5 Hz
10 s
20 s ***
20 s ***
* Spécifique dépollution IfL5
** Suivant véhicule
*** Non disponible avec BSI multiplexé
VIII - INITIALISATION DES AUTO-ADAPTATIFS
Les auto-adaptatifs ont pour but de garder un système d'injection parfaitement
réglé tout au long de la vie du véhicule.
Ces valeurs sont sauvegardées dans la mémoire EEPROM permanente du
calculateur.
Ces valeurs sont donc conservées même dans les cas suivants :
 éffacement des défauts,
 débranchement du calculateur,
 débranchement de la batterie.
L'initialisation des auto-adaptatifs est seulement à faire en cas d'intervention sur
le système d'alimentation en carburant :
 injecteurs,
 pompe à carburant.
Rq : Suite à l'initialisation des auto-adaptatifs, il est nécessaire d'effectuer un
apprentissage du boîtier papillon motorisé et du capteur pédale accélérateur
(ME7.4.4).
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
57
Chapitre 3
IX - TÉLÉCODAGE
Le télécodage permet d'utiliser un même calculateur moteur (une seule référence
Hard) pour différents véhicules ne possédant pas les mêmes équipements (Boite
de vitesses automatique, climatisation….).
Le calculateur contient en mémoire un seul logiciel (une seule référence logiciel),
mais plusieurs jeux de calibrations sélectionnables par l'opération de télécodage.
Le but général est de diminuer de manière importante le nombre de références
calculateur.
L'opération de télécodage consiste à rendre le calculateur fonctionnel en
configurant celui-ci en fonction des équipements présents sur le véhicule.
En cas d'absence de télécodage, le véhicule fonctionne en mode dégradé :
 le véhicule peut rouler,
 le régime moteur est limité à 3000 tr/mn,
 un code défaut associé indique que l'opération n'a pas été effectuée,
 allumage du voyant de diagnostic.
Rq: Lors du téléchargement d'un nouveau logiciel, il n'est en aucun cas
nécessaire de refaire un télécodage du calculateur; en effet l'opération de
téléchargement n'efface pas la configuration précédemment effectuée.
Seule l'opération de télécodage efface le code défaut et éteint le témoin de
diagnostic.
Même si le calculateur n'est pas télécodé, toutes les opérations de diagnostic
suivantes sont possibles :
 identification du calculateur,
 lecture et effacement des défauts (sauf défaut télécodage),
 mesures paramètres,
 tests d'actionneurs.
Nota : Après un télécodage, il est impératif d'effectuer la procédure
d'apprentissage des butées du boîtier papillon motorisé et du capteur
pédale accélérateur (spécifique ME7.4.4 ).
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
58
X-
Chapitre 3
TÉLÉCHARGEMENT
La technologie flash eprom, désormais courante dans les calculateurs
électronique modernes, permet, par téléchargement, l'actualisation du programme
de base à partir des outils après-vente.
Cette opération s'effectue pour solutionner des problèmes d'agrément de conduite
liés à la calibration du calculateur.
L'opération consiste à télécharger à partir d'un outil après-vente adéquat, via la
prise diagnostic, le nouveau programme dans la mémoire du calculateur.
Cette opération doit s'effectuer après s'être assuré du fonctionnement normal des
éléments du système (absence défaut).
Nota : Après une opération de téléchargement, il est impératif d'effectuer la
procédure d'apprentissage des butées du boîtier papillon motorisé
(spécifique ME7.4.4).
L'outil après-vente donne la possibilité de visualiser la zone d'identification du
calculateur (Z.I) avant et après le téléchargement.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
59
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
Chapitre 3
60
SCHEMA ELECTRIQUE
I-
SCHEMA DE PRINCIPE
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
Chapitre 4
61
II -
NOMENCLATURE
BB00
BM34
BSI1
BH28
CA00
C001
M000
MM01
MC14
MC30
MC31
MC32
MC68
0004
1020
1120
1135
1203
1211
1215
1220
1261
1262
1304
1312
1313
1320
1331
1332
1333
1334
1352
1353
1620
1630
4025
7001
10 - 15 - 80 - -
-
Batterie
Boîtier de servitude moteur 34 fusibles
Boîtier de servitude intelligent
Boîte 28 fusibles habitacle
Contacteur antivol
Connecteur diagnostic
Masse
Masse
Masse
Masse
Masse
Masse
Masse
Combiné
Alternateur
Capteur cliquetis
Bobine allumage
Contacteur à inertie
Pompe jauge carburant
Electrovane purge canister
Capteur température eau moteur
Capteur position pédale accélérateur
Papillon motorisé
Relais double multifonction contrôle moteur
Capteur pression air admission
Capteur régime moteur
Calculateur contrôle moteur
Injecteur cylindre 1
Injecteur cylindre 2
Injecteur cylindre 3
Injecteur cylindre 4
Sonde à oxygène avant aval
Sonde à oxygène avant amont
Capteur vitesse véhicule
Calculateur BVA
Capteur température-thermocontact eau moteur (indicateur)
Manocontact liquide assistance de direction
Démarrage – génération de courant
Refroidissement
Climatiseur, réfrigération
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
Chapitre 4
L'EOBD
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
64
Chapitre 1
GENERALITES
EOBD = European On Board Diagnostic
= Diagnostic embarqué européen
L'EOBD, apparu avec la norme "Euro 3" (L4 chez PCA), consiste à détecter tous les
défauts pouvant entraîner une dégradation de la dépollution du véhicule, et de signaler
ceux-ci au conducteur par la commande de l'allumage du voyant de diagnostic "MIL"
du dispositif de contrôle moteur.
MIL = Male fonction Indicator Lamp
= voyant indicateur de défaut
(C0 > 3,2 g/km ; HC > 0,4 g/Km ; N0 x > 0,6 g/Km).
Dans la pratique, les défauts liés à l'EOBD détectés par le calculateur peuvent être lus
avec un outil après-vente (PROXIA, LEXIA), dans le cadre d'une lecture des codes
défauts.
Pour réaliser le diagnostic EOBD le dispositif de contrôle moteur a recours à un type
de capteur supplémentaire : une (ou deux) sonde(s) à oxygène en aval du (ou des)
catalyseur(s).
Attention : Les défauts EOBD sont normalement tous les défauts qui peuvent être
visualisés à l'outil réglementaire "SCANTOOL" réservé aux autorités.
Ces défauts se subdivisent en "défauts de continuité électrique EOBD" et
en "défauts fonctionnels EOBD".
Ce sont ces derniers qui sont liés à une dégradation de la pollution.
Remarque : Les défauts fonctionnels EOBD ont éventuellement un intitulé différent
entre l'outil réglementaire et l'outil APV ; de plus, sur ce dernier, ils sont
signalés cylindre par cylindre.
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
65
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
Chapitre 1
66
Chapitre 2
LES DEFAUTS FONCTIONNELS DETECTES

Les ratés de combustion
 Analyse des variations de régime moteur, entre plusieurs combustions
successives. Capteurs utilisé = Capteur de régime / position moteur en regard
de la couronne 60 –2 dents.

L'efficacité du catalyseur
 Analyse de sa capacité de conversion. Un signal de plus en plus "ondulé" de la
sonde aval, et donc de plus en plus ressemblant à celui de la sonde amont, est
le signe d'un vieillissement du catalyseur.

régulation carburant.
Un mauvais fonctionnement ou panne du système de
 Une période d'oscillation de la sonde à oxygène amont de plus en plus grande
témoigne du vieillissement de la sonde amont ; celle-ci devient plus "lente" d'un
point vue fréquence du signal.

d'injection du carburant.
Un mauvais fonctionnement ou panne du système
 Un facteur de régulation de richesse qui dépasse une valeur calibrée basse ou
une valeur calibrée haute est lui aussi le témoin d'un vieillissement de la sonde
amont.

EGR.
Un mauvais fonctionnement ou panne du système
 Analyse de l'allure de la pression absolue
d'actionnements répétés de la vanne d'EGR.
dans
le
collecteur
lors

Un mauvais fonctionnement ou panne du système
d'injection d'air secondaire.
 Lorsque l'IAE est activée, le mélange est théoriquement "pauvre".

purge du canister.
Un mauvais fonctionnement ou panne du système de
 Ce défaut n'est pas diagnostiqué dans les applications actuelles chez AC.

Un mauvais fonctionnement de la BVA.
 Le calculateur BVA demande au CMM d'allumer la MIL suite à la mise en place
du mode dégradé "3ème hydraulique".
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
67
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT BOSCH ME7.4.4/M7.4.4 ET L'EOBD
Chapitre 2
Téléchargement
Explore flashcards