Telechargé par A Chaudey

déroulé de séquence

publicité
Séquence II : REGARDER LE MONDE, INVENTER DES
MONDES
Questionnement : imaginer des univers nouveaux
Problématique : Qu’est-ce qui caractérise le conte merveilleux ? Quel (s) imaginaire(s) peuton découvrir à travers les contes ? Quels liens avec notre perception de la réalité ?
Objectif : Connaître les caractéristiques et les fonctions d’un conte merveilleux
Séance 1
Séance 2
objectifs
Présentation du
conte comme
genre littéraire
extrait de Mille
et Une Nuits qui
s'inscrit dans
une lecture
intégrale
compétences
Lire et
comprendre et
interpréter des
textes littéraires
supports
Le début du
conte
Histoire des
deux sœurs
jalouses, les
Mille et une
Nuits,
traduction
d’Antoine
Galland
Activités
A) Commentaire
d’une toile
représentant
Shéhérazade
Lecture et
interprétation du
texte
B) Identification
des éléments
narratifs du conte
Les personnages
Le cadre spatiotemporel
L’ancrage dans
un contexte
imprécis.
En
quoi
la
situation initiale
du conte est-elle
différente
de
celles des contes
que
étudiés en 6ième ?
L’intrigue dans
un conte
merveilleux
d’origine
orientale
Comprendre que
Situer les textes
littéraires dans
leur contexte
historique
Histoire des
deux sœurs
jalouses, les
Mille et une
Nuits,
traduction
Les
dénominations
des personnages
Le sultan, la
sultane, le
derviche, les
1
le conte oriental
est un récit situé
dans le temps et
l’espace :
les
marques de la
civilisation
arabomusulmane
d’Antoine
Galland
noms propres
Travail sur le
vocabulaire
les accords sujetverbe
dans les
structures
impersonnelles,
avec un pronom
relatif et dans les
phrases
interrogatives
Les élèves
présentent les
différentes
phases du récit
les notions de
quête, d'élément
modificateur,
d’élément de
résolution
un schéma
classique mais un
imaginaire
oriental
Les figures de
l’opposition dans
le texte
-Chercher les
adjectifs qui
qualifient les
deux femmes.
-L’emploi de la
dénomination
-La figure de la
bossue/ du bossu,
imaginaire
africain ou
universel ?
-relever les
indications
textuelles de
l’ancrage
Séance 3
grammaire
Maîtriser le
fonctionnement
du verbe et son
orthographe
Corpus de
phrases
Séance 4
Revoir
l’organisation
du récit dans le
conte: le schéma
narratif
Elaborer une
interprétation
des textes
littéraires
Histoire des
deux sœurs
jalouses, les
Mille et une
Nuits,
traduction
d’Antoine
Galland
Séance 5
Les figures du
Bien et du Mal
dans le conte
L’opposition
manichéenne
Elaborer une
interprétation
des textes
littéraires
Extrait d’un
conte africain
La coépouse
bossue
Séance 6
Les
caractéristiques
du conte
médiéval
Situer les textes
littéraires dans
leur contexte
historique
1er extrait
Bisclavret , Lai,
XIIème siècle,
Marie de France
2
Séance 7
L’imaginaire
médiéval :
quelle
représentation
du loup à travers
la figure du
Loup-garou ?
opposition
imaginaire
chrétien
(l’image du
loup)/
imaginaire
païen?
Elaborer une
interprétation
des textes
littéraires
2ème extrait
Bisclavret , Lai,
XIIème siècle,
Marie de France
Séance 8
quelles
différences entre
le conte
médiéval et le
conte de fée ?
Comprendre le
monde et ses
représentations
Reconnaître les
implicites d'un
texte et faire les
inférences et
hypothèses de
lecture
nécessaires
socle 3, 4, 5.
Reprendre les
deux extraits
Séance 9
Lexique de la
métamorphose :
construire les
notions
permettant
l'analyse et la
construction des
textes.
Grammaire
Le complément
de phrase
Maitriser la
structure, le sens
et l'orthographe
des mots (mise
en réseau de
mots).
Exercices
différenciés sur
les champs
lexicaux.
connaître les
aspects
fondamentaux
du
fonctionnement
syntaxique.
Corpus de
compléments
(dix par groupe).
Travail en
différenciation
Séance 10
médiéval
Dresser un
portrait de
Bisclavret
La
métamorphose :
un élément
récurrent dans le
conte.
se remémorer
d'autres histoires
de transformation
(La Bête, le
carrosse de
Cendrillon, Les
deux sœurs
jalouses...) /
quelles
différences avec
le conte de fée
-Reprendre les
éléments
esthétiques du
conte qui ont été
déjà étudiés et
présenter les
points de
similitude et les
différences.
-Faire une carte
mentale en
activité collective
A partir de la
scène de la
transformation,
relever les
champs lexicaux
visuels. (en
groupes)
Chaque groupe
classe les
compléments
circonstanciels
fournis.
Vérification au
sein de chaque
groupe. Chaque
groupe réalise la
leçon
3
Séance 11
Harry Potter à
l’école des
sorciers, un
conte ?
Quel genre
littéraire ?
Séance 12
Comparer les
imaginaires et
les
représentations
du monde
Lire des textes
variés avec des
objectifs divers
Un corpus de
textes d’Harry
Potter à l’école
des sorciers
Un corpus de
textes d’Harry
Potter à l’école
des sorciers
correspondant à
son complément.
Mise en commun
et leçon
Etude générique
(points communs
et différences
avec le conte
merveilleux) :
tableau
comparatif
Roman
fantastique +
roman de
« formation »
Les sortilèges,
les êtres
« magiques » /
Le monde réel
(calendrier
scolaire, collège,
relations entre les
enfants,
sentiments...)
Les
personnages :
leur nom, leur
fonction, leur
rôle dans
l’histoire, le
schéma actantiel,
l’évolution de
leurs relations
par rapport au
héros
Séance 13
Lexique :
Comment le
lecteur peut-il
comprendre tous
ces mots
nouveaux ?
Séance 14
conjugaison
temps de la
narration :
l’imparfait
Reconnaître les
implicites d'un
texte et faire les
inférences et
hypothèses de
lecture
nécessaires
-maîtriser le
fonctionnement
du verbe et son
orthographe ; maîtrise de la
Un corpus de
textes d’Harry
Potter à l’école
des sorciers
les mots inventés
(noms des
personnages, des
activités, des
êtres et objets
magiques).
Un corpus de
textes d’Harry
Potter à l’école
des sorciers
Identification des
formes verbales
Repérage
conjugaison
4
morphologie
verbale écrite.
Séance 15
Sujet d’écriture construire une
: À la manière interprétation
d’un
conteur, littéraire
invente
un
monde
imaginaire.
Vous chercherez
à
émerveiller
votre lecteur.
-Image support
proposée
aux
élèves qui ont du
mal à trouver des
idées
-Grille
d’autoévaluation
établie par les
élèves au moyen
de la fiche-outil
et des traces
écrites
5
Téléchargement
Explore flashcards