Telechargé par Emma R

Agitation d’origine psychiatrique

publicité
AGITATION D’ORIGINE
PSYCHIATRIQUE
Mémoire séminaire de base
Psychopharmacologie et Séméiologie Psychiatrique
Membres du jury :
Pr. P. VIDAILHET
Dr. A. GRAS-VINCENDON
Emma Rossignon
Interne DES
Psychiatrie

Définition : une activité motrice excessive associée à un état de tension
intérieure. L’activité est en général improductive et stéréotypée. Elle se
traduit par des comportements tels que la marche de long en large,
l’impossibilité de tenir en place, des frottements des mains, le fait de
tirailler ses vêtements, l’incapacité de rester assis

Prévalence : 0,8 à 1%

Représente environ 1% des passages aux urgences
AGITATION D’ORIGINE PSYCHIATRIQUE
5 ans :
Apparition
des symptômes
& bilan
12 ans :
8 ans :
9 ans :
1er contact
1er changement Suivi CAMPA
Somatisations
avec
d’école
psychologue
CAS DE M.P. : HISTOIRE DE VIE
13 ans :
Kyste
ovaire
Hospitalisation
Esquif
Grandmère
Mère
Père
Distance affective,
Absent
M.P.
FAMILLE DE M.P
Délire
d’empoisonnement
?
Personnalité
Paranoïaque

Trouble de dépersonnalisation selon le DSM-V

A. Expérience prolongée ou récurrente d'un sentiment de détachement et
d'une impression d'être devenu un observateur extérieur de son propre
fonctionnement mental ou de son propre corps.

B. Pendant l'expérience de dépersonnalisation, l'appréciation de la réalité
demeure intacte.

C. La dépersonnalisation est à l'origine d'une souffrance cliniquement
significative ou d'une altération du fonctionnement social, professionnel ou
dans d'autres domaines importants.

D. L'expérience de dépersonnalisation ne survient pas exclusivement au
cours de l'évolution d'un autre trouble mental, comme la schizophrénie.

Production d’angoisses, conflits familiaux, impression de perdre le contrôle

Agitation !
PATHOLOGIE CHEZ M.P.
LA CRISE D’AGITATION

Durée chez M.P. : de 30min à 1h

Nombre d’épisodes par jour :
maximum 4/jour

Symptômes psychiques

Symptômes physiques

Signes généraux

Examen clinique
Désescalade
• Dialogue avec le patient
• Atelier bien-être
• Geste apaisant
Traitement
Per OS
• Anti-H1
• BZD
• Neuroleptiques
Contention
Traitement IM
•Contention physique
= chimique
• Injection IM (NLP)
PRISE EN CHARGE DE LA CRISE

Isolement en chambre, débriefing, apaisement

PEC médicamenteuse au long cours

Ateliers durant l’hospitalisation : ergothérapie, ateliers artistiques

Prévention de la nouvelle crise, cadre

Après RAD : suivi CAMPA, soutien éducatif et familial (AEMO),
suivi pluridisciplinaire (infirmière scolaire, sophrologie),
changement d’établissement scolaire
GESTION POST CRISE POUR M.P.

Situation courante

Urgence

Alliance somatique et psychiatrique

Prise en charge progressive et pluridisciplinaire/multimodale

Importance du suivi ++
CONCLUSION
MERCI DE VOTRE ATTENTION
Téléchargement
Explore flashcards