Telechargé par anas048

2

publicité
Projet de fin d’étude
sous le thème :
Cochenille de cactus
Présenté par: ANAS MOUATASSIM
RIDOUANE BARI
ENCADREMENT : ABDELAZIZ ZAHIDI
EXAMINATEUR :
Plan :
introduction
 Chapitre 1: cochenille de cactus
Définition
classification
Dégâts
la lutte biologie
 Chapitre 2: les ennemis naturel de cochenille du cactus
 Chapitre 3: les prédateurs de cochenille du cactus
 Chapitre 4: la lutte par champignons entomopathogènes
Conclusion
Introduction :
Les cochenilles, en phase de pullulation surtout, peuvent être des ennemis
très redoutables pour beaucoup de plantes cultivées ou utilisées par
l’homme. Souvent bien abritées et protégées par leur carapace, elles sont
difficiles à combattre et posent au phytiatre des problèmes ardus. Sur le
pourtour méditerranéen, on les redoute surtout en arboriculture fruitière
– y compris agrumiculture et phéniciculture et en foresterie. La lutte
biologique, l’une des méthodes les plus séduisantes, utilise les ennemis
naturels des insectes ravageurs.
Chapitre1 :Cochenille de cactus
 Définition : Les cochenilles sont des insectes au corps mou et à l'écaille plate et ovale qui
se regroupent autour des cactus, en particulier les Opuntia . La femelle, qui mesure
environ 5 mm de long y fait une colonie. Elle est sessile et ne bouge pas lorsqu'elle se
nourrit : elle a un rostre qui pénètre dans la plante et qui lui permet d'en consommer la
sève. alors que leur corps produit un pigment rouge Ce pigment est à base d'acide
carminique .
 Classification : embranchement : arthropode , sous emb : hexapode
classe : insecte , sous classe: Ptérygotes ,
super ordre : Holométaboles , ordre : hémiptères ,
sous ordre : Homoptères ,sup famille : Coccoidea
famille : Dactylopiidae ,genre : Dactylopius
 lutte biologique : est une méthode de lutte contre les nuisibles tels que les ravageurs
des cultures (insectes, acariens, nématodes, etc.), les maladies (fongiques, bactériennes,
virales, etc.)
Chapitre 2 : identification des ennemis naturels associes à cochenille de cactus(au Maroc) et détermination de
leurs fluctuations démographique :
 Prend échantillonnages dans 2 zones distincte durant années 2017-2018:
1er zone : ZEMAMRA : régions SIDI BENNOUR . 2eme zone : GARBIA(même régions) .
RESULTATS : 15 espèces été trouvés et identifiées .
Episyrphus balteatus de Geer, Eupeodes corollae Fabricius (Diptera: Syrphidae), Hyperaspis campestris (Herbst,
1783), Scymnus interruptus (Goeze).Scymnus loewii, Nephus redtenbacheri (Mulsant, 1846), Scymnus
latemaculatus, Scymnus guttulatus LeConte, Exochomusnigripennis (Erichson, 1843), Coccinella
septempunctata (Linnaeus, 1758), Hippodamia convergens, Chilocorus bipustulatus(Linnaeus, 1758),
Chilocorus politus (Mulsant, 1850) (Coleoptera: Coccinellidae) and Emmelina monodactyla (Lepidoptera:
Pterophoridae).
 L'observation de terrain et de laboratoire sur l'alimentation des prédateurs de d. opuntiae :
Conclusion : à travers les observations , les prédateurs peuvent classés en 3 catégories :
 Les espèces excellent associes à D.opuntiae : Chilocorus bipustulatus adultes; Chilocorus politus adultes
. Ils se nourrissent de d.opuntiae à toutes ses stades
de développement .
 Les espèces important associes à D.opuntiae : Episyrphus balteatus larvae ; Eupeodes corolla
larve ;Hyperaspis campestris adultes
Se nourrir de d.opuntiae à sa premier et sa deuxieme stade de developpement .
 Les espèces plus au moins important : Nephus redtenbacheri adults; Emmelina monodactyla adults...
Se nourrir de d.opuntiae à sa premier stade ou ne me nourris
pas.

Fluctuations de population des ennemis naturels de D. opuntiae en 2017-2018, dans la zone
d'échantillonnage 1 au Maroc : à partir de tableau 1 on peut conclure que l’espece la plus
important associée à D. opuntiae dans la zone d’étude2 : Hyperaspis campestris car Existe
Presque Dans tout les mois de l'année (sauf décembre janvier février ) et avec un grand nombre dans
les mois mai Jun July August (150 ) .
 Fluctuations de population des ennemis naturels de D. opuntiae en 2017-2018, dans la zone
d'échantillonnage 2 au Maroc: à partir de tableau 2 on peut conclure que l’espèce la plus importante
associée à D. opuntiae dans la zone d’étude2 :Chilocorus bipustulatus parce qu'il existe en grand
nombre Dans certaines mois (March , April ; mai )de l'année et en grand nombre par rapport au autres
ennemis(50 en April).
 Remarque : Hyperaspis campestris est l’espèce la plus importante associée à D. opuntiae dans la zone
d’étude 1 et à Chilocorus bipustulatus dans la zone d’étude 2.
Chapitre3: potentiel de prédation et préférence alimentaire du CRYPTOLAEMUS MONTROUZIERI sur Dactylopius opuntiae :
 Cryptolaemus montrouzieri ( destruction de cochenilles ) : C’est un prédateur d’originaire Australia ,et disponible
dans le commerce pour le control biologique des plusieurs espèces de cochenilles . En 2018 , il a été signale comme
agent de lutte biologique contre D.Opuntiae dans le MAROC .
predation
C.montrouzie
ri
D.opuntiae
Teste alimentaire a libre choix
Chaque stade de
developpement a besoins du
predateur
 les adultes et les larves de C.montrouzieri etaient des predateurs actifs a tous
les stades du D.opuntiae .
Ressemble pljus aux conditions de
resultats
:
terrain
 Stade jeune
adulte).
cochenilles farineuse(oeufs)
stade plus avancee(femelles
puis cochenilles .
préfere
 les larves de 4 eme
stades et les adultes
Plus devastateurs
Conclusion :
 La recherche scientifique est parmi les priorité des pays développés ,
visant à l’amélioration de la reproduction ainsi que le mode de vie de ces
citoyens . L’utilisation des pesticides chimique et autre polluants a cousé
des conséquences grave sur la biodiversité(trouble des les chaines
alimentaire ) .la lutte biologique et l’une des méthodes que les
rechercheurs essaient de remédier le problème .
Téléchargement
Explore flashcards