Telechargé par Leila Walha

Quitter l'Irlande p.100 et 101

publicité
Quitter l’Irlande au 19e siècle p.100-101
Analyse des documents
Le document 1 est une lettre de One Boyle, un immigré irlandais récemment installé aux
États-Unis, à sa famille restée en Irlande. Ce document permet d’identifier les conditions
de voyage et de vie du nouvel arrivant aux États-Unis.
La fin de la lettre permet également de comprendre l’importance de la correspondance
dans le choix de la destination. En effet, les émigrés embellissent bien souvent leur
réussite, envoient de l’argent à leur famille et les poussent à les rejoindre.
Le document 2 Il s’agit d’une caricature publiée dans un journal satirique américain le
Puck en 1882.
Précisons qu’il s’agit d’un hebdomadaire dont le discours est généralement anti-irlandais.
L’auteur montre que les Irlandais restés dans leur pays ne font rien et attendent de
profiter de l’argent gagné par ceux qui ont décidé d’émigrer.
Les raisons de l’attrait des États-Unis sont :
* les migrants sont séduits par le rêve américain (un pays où il y a du travail).
* les Irlandais fuient la grande famine et cherchent de quoi vivre dignement.
Le document 3 est une carte de l’Irlande qui indique le taux de mortalité, les ports
d’embarquements et les destinations des migrants irlandais.
La vague de migration irlandaise des années 1850 s’explique par la misère rurale et par la
grande famine affectant le pays de 1845 à 1852. En effet, les récoltes de pomme de terre
sont presque intégralement détruites par une maladie : le mildiou. La population
irlandaise majoritairement paysanne se retrouve dans l’incapacité de se nourrir.
Une grande partie des Irlandais pour fuir la misère et la famine vont émigrer
principalement aux États-Unis.
Le document 4 est une gravure d’un magazine britannique parue en 1847. Elle montre
deux enfants et une femme très maigres et grattant le sol pour trouver de la nourriture.
Ce document permet de compléter le document 3 et de visualiser la souffrance des
Irlandais pendant la grande famine.
Le document 5 est une affiche de la Cunard Line Royal Mail Steamer (compagnie de
transport maritime transatlantique créée par le Canadien Samuel Cunard en 1838). Grâce
à ses bateaux à vapeur, la compagnie relie hebdomadairement l’Angleterre, les États-Unis
et le Canada afin de transporter le plus rapidement des passagers et des marchandises.
La Cunard Line cherche à améliorer sa flotte et à réduire les temps de voyage. Dès 1840,
l’un de ses navires le Britannia arrive à effectuer la traversée entre le Canada et
l’Angleterre en 9 jours. Ici l’amélioration des transports, le temps de voyage et la baisse
des coûts permettent aux Irlandais d’émigrer en masse.
Consigne : Ecrire pour construire son savoir
Répondez à la consigne p. 101 du manuel
Téléchargement
Explore flashcards