Telechargé par yasmine_tgn

L’Historien et les mémoires de la seconde guerre

publicité
L’Historien et les mémoires de la seconde guerre mondiale en France
I. 1945-1960: des mémoires partielles et
partiales
II. 1960-1980: l’affirmation de
mémoires plus variées et complexes
Mémoire gaulienne :
• Qui : De Gaulle +RPF (rassemblement peuple
francais)
• Quoi : France combattante qui s’est libérée seule
• Pourquoi : Assurer l’unité du pays; Restaurer le
prestige national et redonner courage
• Comment : Cérémonie, Concours
• Contexte : Reconstruction et doute
• Passe sous silence : collaboration + role des Alliés
dans la libération de la France
Affirmation d’une mémoire
de la Shoah:
60’s: émergence d’une
mémoires des victimes =>
effet de balance
-Grands procès
- dvlpmt négationnisme
-Silence rompu par des
artistes
Mémoire Communiste:
• Qui : Parti communiste FR
• Quoi ? Sacraliser l’engagement des masses
populaires et communiste (« partie martyr »)
• Pourquoi : faire du parti communiste le 1er parti
de France
• Comment ?: Affiches électorales
• Contexte : Guerre froide + élection législatives
•Passe sous silence : Pacte germano-soviét (39-41)
+ exagération du nombre de fusillés
Mémoire mise à mal
critiqué:
-artistes : Marcel Ophulss
« Le chagrin de la pitié »
1971
-Historiens : R.Paxon « La
France de Vichy » 1973
→60-70’s mémoire remise
en cause
Mémoire héroïque:
Dominante , puissante
s’imposant après 1945 =>
soutien des historiens
(Henri Michel, R.Aron )=>
glorification
Etat
qui
change
de
discours:
1995: J.Chirac reconnait
officiellement
la
responsable de la F dans la
déportation des juifs
Mémoire juive
occultés:
Mémoire
refoulé =>
Pas inscrite
dans les reprst°
des français
III. « La vague mémorielle des 90’s »:
une D forte de mémoire
Multiplication des procès
-Klaus Barbie (1987)
- Mauris Papon (1998)
→Répondent a une attente de justice.
L’Etat légifère sur la mémoire
90’s: mise en place de politique :
-Cérémonies
- musées
--monuments…
-But: entretenir les mémoires de la
guerre
-loi 1990 : loi Gayssot sanctionne toute
personne portant atteinte aux mémoire
de la Shoah
-Loi critique- risque de censure
Mémoires évoluent depuis 45’s
permise grâce à différents acteurs
(artistes historiens politiques…)
Evolut° pas terminée car ajd, des
recherches sur d’autres victimes
peuvent faire émerger d’autres
mémoires (tsiganes, homosexuelles..)
Téléchargement
Explore flashcards