Telechargé par Ahmed Radja

العلماء

publicité






Il pressent le rôle des rats dans la propagation de la peste.
Il indique que certaines infections sont transmises par voie placentaire.
Il est le premier à préconiser des traitements par vessies de glaces et lavements rectaux.
Il découvre que le sang part du cœur pour aller aux poumons, puis en revenir, et expose avec
précision le système de ventricules et de valves du cœur.
Il est le premier à décrire correctement l'anatomie de l'œil humain.
Il émet aussi l'hypothèse selon laquelle l'eau et l'atmosphère contiendraient de minuscules
organismes vecteurs de certaines maladies infectieuses.
Références bibliographiques‫ما نكتبهمش قاع‬
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.
↑ Abū ‘Alī al-Ḥusayn ibn ‘Abd Allāh ibn Sīnā (en persan, ‫'(ابوعلی سینا‬abū `alī sīnā), ‫'(ابن سینا‬ibn sīnā) ou
‫(پور سینا‬pūr sīnā)), connu sous le nom de Ibn Sīnā, et, sous forme latinisée, d’Avicenne.
↑ Benoït Patar, Dictionnaire des philosophes médiévaux, Québec, éd. Fides, 2006, p. 91
↑ Abdel Rahman Abdel Rahman Al-Naqib, « Avicenne (Ibn Sina) », Perspectives : revue trimestrielle
d’éducation comparée, vol. XXIII, no 1-2, 1993, p. 51-68 (lire en ligne [archive]).
↑ Jorge J.E. Gracia, T.B. Noone, A Companion to Philosophy in the Middle Ages, Blackwell, 2003
↑ Émilie Claude-Villey, Les textes astronomiques syriaques (VIe et VIIe siècles) : établissement d'un
corpus et de critères de datation. Édition, traduction et lexique, thèse de doctorat (langues et
littératures anciennes) sur la transmission de la connaissance grecque par l'intermédiaire des
syriaques, université de Caen Basse-Normandie, 2012, 453 p. (OCLC 819200729)
http://www.franceculture.fr/emission-foi-et-tradition-l’astronomie-syriaque-au-vie-et-viie-siecle2012-11-11 [archive]
↑ (en) Avicenne, ʻAbd al-Wāḥid ibn Muḥammad Jūzajānī (trad. Gohlman WE), The Life of Ibn Sina: A
Critical Edition and Annotated Translation, State University of New York Press, 1974, 163 p.
(OCLC 461861940, lire en ligne [archive]), p. 17
↑ (en) Henry Corbin History of Islamic Philosophy ISBN 978-0-7103-0416-2
↑ Ben Yahia 1952, p. 352
↑ « Avicenne (Ibn Sînâ) 980- 1037 » [archive], sur http://classes.bnf.fr [archive].
↑ Le mausolée d'Avicenne à Hamadan [archive] en Iran
↑ Henry Corbin, Avicenne et le récit visionnaire, 1979, p. 72.
↑ G. C. Anawati « Avicenne et l'alchimie » in Oriente e Occidente nel Medioevo, Accademia nazionale
dei Lincei, Rome, 1971, p. 285-341.
↑ (la) Avicenne, De congelatione et conglutinatione lapidum, édité par E. J. Holmyard et D. C.
Mandeville, texte arabe et traduction latine, Paris, Paul Geuthner, 1927, p. 54.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire