L`État et ses tribus, ou le devenir tribal du monde

publicité
08-a-Martinez-Gros-2012_Mise en page 1 21/12/11 15:40 Page25
L’État et ses tribus,
ou le devenir tribal du monde
Réflexions à partir d’Ibn Khaldoun
Gabriel Martinez-Gros*
Cet article, que nous n’avons pu publier dans le dossier de décembre 2011,
s’inscrit dans la continuité de notre réflexion sur les révolutions arabes, tout en
proposant une perspective radicalement différente.
Esprit
CETTE lecture du devenir de notre monde à la lumière
de la théorie
1
d’Ibn Khaldoun, le plus grand historien de l’Islam , réclame quelques
avertissements préalables.
La pensée d’Ibn Khaldoun est un prodige d’apories éclairantes.
Mais c’est une pensée plus prodigieuse encore pour nous, modernes et
Occidentaux, dont les principes politiques entrent en contraste violent
avec ceux qu’Ibn Khaldoun tenait pour des évidences. Ibn Khaldoun
fut toujours scandaleux, mais à la différence de tant de provocateurs
d’autrefois, il est encore plus scandaleux pour nous qu’il n’eut jamais
* Professeur d’histoire médiévale de l’Islam, Paris X. Il a publié dans Esprit : « Que faire
d’Ibn Khaldûn ? », novembre 2005, et est l’auteur de Ibn Khaldûn et les sept vies de l’Islam, Arles,
Actes Sud, 2006.
1. D’une famille de vieille origine andalouse chassée de Séville par la Reconquête chrétienne, Ibn Khaldoun naît à Tunis en 1332 et meurt au Caire en 1406. Son œuvre majeure est
son histoire universelle, intitulée le Livre des exemples (Kitab al-Ibar), éditée au XIXe siècle en
sept volumes. Le premier volume, l’Introduction (Muqaddima), explique la théorie dont l’analyse va suivre. Ce volume a été traduit dans de nombreuses langues, en particulier, et d’abord,
en français. Les deux traductions les plus récentes sont celles de Vincent Monteil (Discours sur
l’histoire universelle, Paris, Unesco, 1968 ; rééd. Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins »,
1997) et d’Abdessalam Cheddadi (le Livre des exemples, Paris, Gallimard, 2002). Des six
autres tomes de l’œuvre, seuls les deux derniers, touchant à l’histoire du Maghreb ont été
traduits, en français, par le baron de Slane, interprète général de l’armée d’Afrique, en 18521856, sous le titre Histoire des Berbères, rééd. Paris, Geuthner, 1999.
25
Janvier 2012
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire