Telechargé par med141062

Approche par compétences ( Partie 1) CHERRADI

publicité
EVOLUTION DE L’EPS
DE
1960 à 2011
A partir des années 60 :
• L’Education Sportive est calquée sur le modèle du
club pour l’atteinte de certaines finalités à caractères
compétitifs .
• Les méthodes préconisées plaçaient l’exercice par
catégories d’âge au lieu de chercher un travail par
niveau .
• Les contenus étaient au centre des interventions, les
profs ont tendance à utiliser les dominantes APS.
A partir des années 70 :
• Technique, sport de haut niveau et enfant ne
vont pas ensemble.
• Les enseignants veulent une éducation
nouvelle et s’intéressent à une pédagogie
active au lieu de la pédagogie réceptive.
• Apparition de la pédagogie du projet, de la
didactique, de la créativité.
• La PPO est acceptée par tous les élèves.
A partir des années 80 :
• Meilleure organisation de l’eps grâce aux
nouveaux textes officiels.
• Orientation du travail grâce aux objectifs.
• L’action des objectifs se traduit en
comportements selon 3 plans :
- Cognitif
- Psychomoteur
- Affectif
• Apparition de stages de formation, ce qui
transforme et reconstruit la discipline .
A partir des années 90 :
• L’ Approche par compétence fait son
apparition, progressivement dans plusieurs
pays d’Europe puis d’Afrique, essentiellement
au niveau primaire et collegial.
• L’ Approche par compétence repose
essentiellement sur les travaux de Jean-Marie
Deketel professeur universitaire en Belgique .
Il a instauré le BIEF.
APPROCHE PAR COMPETENCE
( Deketel 1990 )
PEDAGOGIE DE L’INTEGRATION
( Xavier Roegiers 2000 )
A partir des années 2000 :
• L’ Approche par compétence sera développer par
Xaviers roegiers sous le terme de : Pédagogie de
l’intégration, pour tenter de combattre le
manque d’efficacité du système éducatif .
• Le système éducatif et notamment L’EPS est
devenu un domaine de formation qui a pour but
de développer des compétences chez l’élève, qui
lui permettront de gérer la complexité .
Apprendre à gérer la complexité.
Complexité qui est faite :
1) Des acquis scolaires : Savoir, Savoir-faire,
Savoir-être .
2) Des situations de la vie courante, des
contextes que l’élève sera amener à
rencontrer.
3) Des compétences de vie qu’il sera appeler à
mobiliser pour résoudre des situations .
Remarque concernant la PPO
• La Pédagogie par objectif a eu l’immense
mérite de mettre pour la première fois, l’élève
au centre des préoccupations des
programmes scolaires.
Nous allons voir par la suite que la PPO n’est
pas à rejeter, mais au contraire, la pratique de
l’APC peut s’appuyer sur les avancées de la
PPO.
Qu’est ce qui est nouveau dans l’ APC ?
- La situation d’intégration - l’évaluation des compétences • La Pédagogie de l’intégration , vise à ce que
l’apprenant rassemble et organise ses acquis
pour les utiliser dans une situation complexe
appelée : SITUATION D’INTEGRATION .
• Intégrer : établir des liens entre les
apprentissages, savoirs et savoir-faire, pour
résoudre des situations complexes .
• Il n’y a intégration que lorsque :
- l’individu a été au centre des apprentissages, càd
« actif » : écoute, agit, manipule, résout, cherche,
produit …..
- L’individu a acquit un certains bagage : Savoir, Savoirfaire, Savoir-être .
-L’individu est capable de trier parmi ce bagage ( S ; S-E
; S-F ) .
-Résout une situation complexe ou une famille de
situations .
On dit alors qu’il est compétant
CONCLUSION
• Gui Lebortef à dit :
-Il n’est pas suffisant qu’une personne possède
des ressources pour être compétente; il faut
qu’elle soit capable de les organiser et de les
mobiliser en combinaisons pertinentes pour
gérer des situations professionnelles .
Fin de la Première
Partie
Merci pour votre
Attention
Cherradi
Mohammed
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire