Telechargé par lareinalups

Estudios historicos (L'absolutisme de Louis XIV et le siecle des lumieres)

publicité
L’absolutisme
de Louis XIV
La monarchie absolue est un régime dans
lequel le roi entend gouverner sans
limites, avoir tous les droits sur ses
sujets, où sa volonté́ fait of ce de loi et où
il impose plus ou moins complètement à
ses sujets l’exclusivité́ du pouvoir
politique.
Le règne de Louis XIV représente à cet
égard, en ce XVIIe siècle d’après la Fronde,
l’archétype de ce système
.
Jacques Bénigne Bossuet, dans son ouvrage Politique tirée
des propres paroles de l’Ecriture sainte (1670) le résume
par trois propositions:
• Le prince (roi) ne doit rendre de comptes à personne
pour ce qu’il ordonne.
• Lorsque le prince a jugé, il n’y a pas d’autre
jugement.
• Il n’y a pas de force coactive contre le prince (unicité́
du pouvoir). La monarchie absolue implique que le roi
de France soit indépendant à l’égard de tous.
le siècle des
Lumières
Au XVIIIe siècle, un nouveau courant de
pensée apparaît en Europe : les Lumières. Il
s’agit d’ec
́ lairer les hommes en s’aidant de
la raison et de la science. En effet, le siec
̀ le
des Lumier̀ es est une période caractérisée
par un grand développement intellectuel et
culturel non seulement en Europe, mais
aussi aux États-Unis.
Il est à l'origine d'un grand nombre de découvertes,
inventions et aussi de révolutions (Déclaration
d’Indépendance des États-Unis d’Amérique, Révolution
française, etc.).
C'est le siècle des philosophes
(Montesquieu, Voltaire, Jean-Jacques
Rousseau, Denis Diderot, d'Alembert),
qui se concentrent tous sur un même
sujet : la remise en question des
structures
politiques
et
des
systèmes de valeurs traditionnelles
(religion, monarchie absolue, éducation,
sciences, etc.). Ils réclament la liberté
individuelle, l’égalité des droits, la
liberté de pensée et de croyance.
La pensée des Lumières se
diffuse par des livres dont le
plus
important
est
l’Encycloped
́ ie.
Malgré
l’opposition de l’Église, elle
connaît un grand succès. Les
idées des Lumières sont
largement diffusées ailleurs
qu’en France, surtout en
Allemagne mais aussi en Italie,
en Angleterre et en Russie, à la
cour des souverains.
Au XVIIIe siècle, des
progrès s’accomplissent
dans d’autres domaines.
Les techniques
s’améliorent grâce à
l’invention de la machine à
vapeur. Des compositeurs
de talent comme Bach et
Mozart composent des
œuvres mondialement
connues.
Des auteurs
principaux
Jean-Jacques
Rousseau
Dans le Contrat social (1762), il
établit les principes du
gouvernement des hommes
et il définit ce que sont les
citoyens : à la fois
des hommes qui gouvernent
et des hommes qui
respectent les lois de l’État.
Montesquieu
Dans l’essai De l’esprit des
lois (1748), il définit la
séparation des trois
pouvoirs : législatif (faire les
lois), exécutif (faire appliquer
les lois) et judiciaire (veiller à
ce que les lois soient
respectées).
Voltaire
Il est l’auteur du
Dictionnaire philosophique
(1764) ; il est le grand
défenseur de la justice,
de la liberté et de la
tolérance.
La massacre de la
Saint-Barthélemy
À Paris, dans la nuit du 23 au 24 août 1572, des dizaines
de milliers de huguenots sont tués partout en France.
L'histoire de cet épisode sanglant des
guerres de religion commence avec le
mariage du huguenot Henri de Navarre,
futur Henri IV, avec Marguerite de
Valois, fille de Catherine de Médicis,
alors reine mère de France. Des
centaines de protestants se rendent à
Paris pour célébrer l'événement, qui
devait apaiser les tensions entre
catholiques et protestants. C'était
quatre jours avant le massacre.
Cet événement est eu lieu
parce que la reine mère a
planifié un complot:
d'exterminer les chefs
militaires et politiques
huguenots venus à Paris
pour la cérémonie du
mariage.
Le despotisme éclairé
Despote éclairé: Monarque absolu
qui, conseillé par les philosophes,
fait des reformes favorables au
progrès et à la liberté́.
Le monarque reste absolu : même s’il se dit au
service d’un idéal plus grand que lui, il reste
l’incarnation totale et incontestable de l’État, les
codes et l’administration ne limitent pas ses
pouvoirs.
Jean Le Rond d’Alembert est un mathématicien,
physicien, philosophe et encyclopédiste français, il
est appelé pour diriger l’Encyclopédie avec Denis
Diderot.
l'Encyclopédie était un ouvrage de
référence massif pour les arts et
les sciences, ainsi qu'une machine de
guerre qui servait à propager les
idées des Lumières françaises.
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Commune de paris

0 Cartes Edune

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire