site

publicité
Karine Sansoucy Gr.502
Table des matières
~ Introduction ~ .............................................................................................................................................................. 3
~ Les différentes sortes de blessures ~ ................................................................................................................... 3
~ Blessure à l’épaule ~ ................................................................................................................................................. 4
~ Blessure à l’œil ~ ........................................................................................................................................................ 4
~ Claquage ~.................................................................................................................................................................... 5
~ Contusion ~ .................................................................................................................................................................. 5
~ Élongation ~ ................................................................................................................................................................. 6
~ Entorse ~ ....................................................................................................................................................................... 6
~ Fracture ~...................................................................................................................................................................... 7
~ Hémorragie ~ ............................................................................................................................................................... 8
~ Traumatisme cervicale ~........................................................................................................................................... 8
~ Traumatisme crânien et commotion cérébrale ~ ............................................................................................... 9
~ Glossaire ~ ................................................................................................................................................................. 10
~2~
~ Introduction ~
Le hockey est un sport d’équipe qui se joue sur une patinoire extérieure ou intérieure (dans un aréna).
Deux équipes s’affrontent pendant 3 périodes de 20 minutes. Sur la glace, il y a un gardien de but ainsi
que 5 joueurs dont deux défenseurs, 2 ailiers et un centre, qui font une rotation à chaque 1 minute
environ, les changements dépendent des entraineurs. L’objectif de chaque équipe est de faire des
points en envoyant la rondelle dans le but de l’équipe adverse. Les pratiquants de ce sport sont bien
protéger par un équipement, mais malgré tout, les risques de blessures ne sont pas inévitables.
L’équipement de ces derniers varie selon la position de l’individu. Les gardiens de but ont un
équipement spécialement adapté pour eux et pour ce qui est des autres joueurs, leurs équipements
sont plutôt simple et la même, qu’il soit défenseur ou attaquant. De plus, les risques de blessures sont
présents même si les joueurs sont protéger, tout dépend de la manière dont il tombe ou s’ils jouent
avec le contact, comment ils absorbent la mise en échec. Aussi, les risques de blessures sont lus
fréquentes que nous le croyons. Selon la RSEQ, des statistiques démontrent que 40 % des joueurs
sont blessés aux membres inférieurs, 28 % aux membres supérieurs, 21 % au tronc et 15 % à la tête
en moyenne par année, dont 32% d’entre eux sont des blessures sévères et 62% qui sont causées par
les mises en échec. Cependant, il existe différente sortes de blessures. Il est donc important de
s’informer des risques de blessures lorsqu’on veut pratiquer un sport, car même certaines sont banales,
l’effet à long terme peut être grave.
~ Les différentes sortes de blessures ~

Blessure à l’épaule

Blessure à l’œil
 Claquage*
 Contusion*

Élongation*
 Entorse

Fracture

Hémorragie

Traumatisme cervicale

Traumatisme crânien et commotion cérébrale*
Les mots contenant des * se retrouvent dans le glossaire.
~3~
~ Blessure à l’épaule ~
Symptômes :
-
Sensation de déboitement ou de craquement
Gonflement assez important
Déformation au niveau claviculaire
Incapacité de bouger le bras
Faiblesse neurologique
Tendinite de l’épaule :
La tendinite qui affecte le plus souvent l’épaule est
la tendinite de la coiffe des rotateurs. Cette blessure
survient généralement lorsque le tendon de l’un des
quatre muscles de l’épaule est surutilisé à la suite de
la répétition fréquente de mouvements faits de
manière inadéquate.
Les blessures à l’épaule peuvent être causées par les multiples mise en échec ou pour ce qui est de
la tendinite, cela touche le tendon en particulier.
~ Blessure à l’œil ~
Symptômes :
-
Douleur
Vision double
Difficulté à ouvrir l’œil
Sang dans l’œil
Peut être grave puisqu’on risque la
perte de notre vue. Si le port du casque
sans grille mais seulement une visière,
les chances sont plus élevées pour
recevoir un bâton dans l’œil suite à un
accrochage ou bien un lancer frappé
comme il fut le cas pour des joueurs de la LNH, Manny Malhotra, joueur pour les Canucks de
Vancouver lorsqu’il s’est blessé.
~4~
~ Claquage ~
Symptômes :
-
Douleur
Inflammation
Déformation
Diminution des mouvements
Spasmes
Saignement au niveau local
Semblable à une élongation le
claquage c’est une conséquence douloureuse d'un effort excessif pour le muscle. Plus fréquent lors
de la pratique d'un sport, ce problème musculaire est souvent consécutif à un échauffement
insuffisant. Au hockey, lorsque tu n’es pas étirer, le claquage est beaucoup plus fréquent et il peut
toucher n’importe quel muscle.
~ Contusion ~
Symptômes :
-
Douleur
Inflammation
Déformation
Diminution des mouvements
Spasmes
Costale* : Causé par un coup direct ce qui entraine le joueur à prendre
des respirations profondes et parfois douloureuse. Accroissement des
côtes mais il faut faire attention pour être sûr que cela n’est qu’une
contusion et non une fracture des côtes.
Cardiaque : Coup donné direct sur le thorax dans la région cardiaque,
ressent une douleur thoracique, des douleurs de type pleurétique
augmenté par la respiration, la toux et les mouvements thoraciques. Au
hockey, une contusion cardiaque peut être provoqués si la mise en
échec c’est donnée au niveau thoraciques ce qui serait illégal dans ce
sport.
~5~
~ Élongation ~
Symptômes :
-
-
Douleur musculaire
punctiforme*
Micro déchirure apparaît à
l'effort.
Ressent davantage comme
une piqûre plutôt que
comme un coup de poignard
(sensation évoquée en cas
de déchirure musculaire)
Une sorte
d'engourdissement
Inflammation
L’étirement
trop
important
d’un muscle. Généralement causée par un effort musculaire ou par un mauvais mouvement,
l'élongation musculaire est à la fois localisée et douloureuse.
~ Entorse ~
Symptômes :
-
Douleur
Inflammation
Déformation
Diminution des mouvements
Spasmes
Différents endroits ou une entorse est envisageable.
1) Entorse aux chevilles : La plus fréquente des entorses puisque
l’excès de poids sur une cheville peut créer une entorse. Au
hockey par exemple, lorsque les patins ne sont pas lacés assez
serrer, les chevilles bougent beaucoup plus et le joueur fait un
saut et retombe sur la glace, il y a de forte chance de que la cheville
tourne puisqu’il est moins bien protéger.
2) Entorse aux poignets : Chute sur le poignet, amplitude articulaire
diminuée, douleur à la palpation possibilité de perte de la force
musculaire. On essaye de freiner une chute et dont tout le poids se
retrouve alors sur les mains, pendant qu'ils ont les poignets pliés.
3) Entorse ligaments interne
4) Entorse ligaments externe
~6~
~ Fracture ~
Symptômes :
-
Douleur
Inflammation
Déformation
Diminution des mouvements
Spasmes
Hémorragie (interne / externe)
Ecchymose
Plusieurs types de
existent et d’endroits.
fractures
1) Fracture du nez, os malaire et
mandibule
2) Fracture de l’épaule, du coude,
du poignet, du bras, de l’avantbras et des mains
3) Fracture costale : causé par un
coup direct sur la côte ce qui
donne au joueur des douleurs
lorsqu’il respire et peut avoir
une déformation ou crépitations
au site de la fracture.
4) Fracture de l’humérus : causé par une chute sur l’épaule, trauma direct sur l’épaule
5) Fracture du bassin : coup direct, possibilité d’un saignement interne important, difficulté à
immobiliser la hanche, douleur à la palpation
6) Fracture du fémur : coup direct à haute vélocité, diminution de l’amplitude articulaire de la
hanche, difficulté à mettre du poids, forcer
7) Fracture du tibia
8) Fracture du péroné
Tous ces fractures sont des blessures possibles au hockey par des mises en échec par exemple.
~7~
~ Hémorragie ~
Symptômes :
-
Choc hypovolémique
Perte de conscience
Rigidité
Douleur
Hémorragie interne : Écoulement de sang peut aussi se produire à
l'intérieur de l'organisme. Le sang s'écoule dans l'organisme. Le hockey
peut entrainer de nombreuses hémorragie interne et puisqu’il se produise
à l’intérieur de notre organisme, ce n’est pas vraiment observable à l’œil
nu sauf s’il y a création d’ecchymose.
Hémorragie externe : Saignement capillaire = saignement très mineur;
Saignement veineux léger et majeur = saignement important avec du sang peu oxygéné (rouge foncé);
Saignement artériel = saignement avec du sang rouge vif sortant sous
pression.
Les hémorragies externes peuvent être provoquées par un objet tranchant.
Elles peuvent également être liées à un choc, une chute ou un coup. Par
exemple, au hockey un joueur peut se faire trancher la gorge comme c’est
déjà arriver dans la LNH.
~ Traumatisme cervicale ~
Symptômes :
-
Paralysie (lésion catastrophique)
Douleur
Engourdissement
Traumatisme atteignant les structures du cou. Un tel traumatisme peut
être isolé ou associé à d'autres dans le cas d'un polytraumatisé*. Un
traumatisme cervical est potentiellement grave car le cou est une partie
du corps où de nombreuses structures jouant un rôle physiologique
important
sont
présentes
et
relativement
exposées : carotide*, larynx*, moelle épinière*. Lorsque ces structures
sont atteintes, le recours urgent à une prise en charge chirurgicale est
impératif.
~8~
~ Traumatisme crânien et commotion cérébrale ~
« Les traumatismes crâniens liés au hockey, résultats de coups à la tête ou du choc des collisions
contre la bande ou d’autres joueurs, peuvent causer des symptômes post-commotion cérébrale, des
déficiences cognitives, de la dépression, des changements de personnalité et mener à des abus
d’alcool ou d’autres drogues. », Charles Tator
Symptômes :
-
-
Étourdissements
Perte de conscience
Nausée
Désorientation ou
confusion
Vision doubles
Vomissement
Fatigue
Maux de tête
persistants
Amnésie posttraumatique de
moins de 24h*
Autres anomalies
neurologiques
transitoires
Une seule commotion cérébrale chez un joueur peut augmenter ses risques d’en faire d’autres plus
sérieuses au cours de sa carrière.
3 Niveaux de commotion :
1) Grave
Implique des fractures et des pénétrations qui peuvent causer une hémorragie extradurale
ou sous-durale, de l’œdème cérébral et des dommages aux tissus nerveux. Coma lourd et
profond. Peut entrainer le décès ou laisser d’importants handicaps moteurs, verbaux et
cognitifs
2) Modéré
Implique des fractures et des pénétrations qui peuvent causer une hémorragie extradurale
ou sous-durale, de l’œdème cérébral et des dommages aux tissus nerveux. Coma léger ou
un état de somnolence
3) Léger / commotion cérébrale
En général, il n’y a pas de fracture du crâne et pas de blessures apparentes à la tête.
~9~
~ Glossaire ~
Claquage : Une rupture de ces fibres musculaires en nombre plus ou moins important.
Contusion : Lésion d'une partie du corps, entrainant une douleur sans qu'aucun signe clinique ne soit
visible. Elle apparait suite à un choc plus ou moins violent et la zone touchée est douloureuse, mais
aucun stigmate du traumatisme n'apparait.
Costale : En rapport avec les côtes.
Élongation : Une élongation musculaire est une lésion très proche de la déchirure musculaire.
Punctiforme : Peut être localisée avec précision.
Polytraumatisé : une victime ayant plusieurs traumatismes (plaie, fracture, brûlure...) dont au moins
une met en danger les fonctions vitales(ventilation pulmonaire, circulation sanguine, système nerveux).
Carotide : Les artères carotides sont situées de part et d'autre du cou et de la tête et distribuent le sang
qui part du coeur vers la tête.
Larynx : Le larynx est localisé dans la gorge, fait suite au pharynx et se prolonge par la trachée.
Moelle épinière : un des éléments principaux du système nerveux central, qui prend naissance au
niveau du tronc cérébral pour descendre le long du canal rachidien, ou canal vertébral.
Commotion cérébrale : Ébranlement du cerveau provoqué par un coup reçu à la tête ou une forte
collision avec la bande, la glace ou autre surface. La mise en échec est toutefois la première cause de
commotion cérébrale.
Amnésie post-traumatique : La perte partielle ou totale de la mémoire.
~ 10 ~
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire