L`histoire de la vie sur la planète Terre dépend de

publicité
L'histoire de la vie sur la
planète Terre
dépend de l'histoire de la Terre
L'histoire de la vie : succession et
renouvellement des groupes et des
espèces.
1 - Les archives géologiques montrent que les
espèces apparaissent et disparaissent.
• Les
“archives géologiques” sont l’ensemble des
fossiles dont on peut, par diverses méthodes, dater
l'époque de formation.
• Act: observation de fossiles
• De nombreuses formes de vies constituant de grand
groupes diversifiés se sont complètement éteints et ont
été progressivement remplacés par d'autres groupes:
- les
trilobites, des invertébrés
complètement disparus
marins,
ont
- les dinosaures ont disparu il y a 65 millions d'années,
mais ils ont donné naissance à des groupes (dont
certains sont à l'origine des oiseaux).
• Progressivement,
au cour de l'histoire de la planète,
des groupes d'êtres vivants apparaissent, se
développent, régressent puis disparaissent.
• Exemple: le développement des vertébrés:
• Premiers vertébrés : il y a 400 millions d'années
(m.a.),
descendant
d’animaux
yunnanozoaires (-525 ma)
• Poissons
mous,
les
au corps cuirassé de plaques osseuses.
Progressivement, ils donnèrent naissance à des
groupes capables de vivre hors de l'eau
•
il y a 250 m.a., premiers “amphibiens”.
• Ils
se différencièrent en “reptiles” qui connurent un
énorme développement pendant 200 m.a., alors même
qu'il y a 100 m.a. les premiers mammifères étaient des
animaux ressemblant à des souris.
• En survivant aux dinosaures, les mammifères ont pu se
diversifier et occuper les différents milieux auparavant
colonisés par ces reptiles.
• A la même époque, certains petits dinosaures adaptés
au vol se diversifièrent pour donner le groupe des
oiseaux.
• Oiseaux
et
mammifères
prirent
leurs
essentiellement pendant les 60 dernier m.a.
essor
• Act: d'ou viennent ces différents groupes.
• Si on se base sur leurs ressemblances,
on peut
regrouper petit à petit les groupes qui se ressemblent
le plus
• A une époque donnée, il existe une diversité variable
des groupes d'êtres vivants: certains sont très
développés, d'autres moins.
2 -Tous les êtres vivants ont une origine
commune, les espèces se formant les unes à
partir des autres: c'est l'évolution
• 2.1
- Les ressemblances entre espèces apparue
successivement démontrent leur parenté
• Act: comparaison de la structure des membres et des
crânes de diverses espèces de vertébrés
• "On retrouve le même squelette mais la forme des os
n'est pas toujours la même"
• Si
l'on compare la
structure d'espèces
proches, on constate
qu'elles
ont
de
nombreux
points
communs: disposition
des
os
et
des
organes sont voisins.
• Ces
ressemblances
anatomiques peuvent
suggérer une origine
commune.
• Ex: disposition des os de la main chez les mammifères,
les oiseaux et les mammifères marins ou volants.
• Malgré des différences de taille, on retrouve les mêmes
os aux mêmes emplacement.
• Ainsi,
la comparaison des os fossilisés de plusieurs
dinosaures permet de retrouver les caractères
successifs qui expliquent le passage progressif des
dinosaures aux oiseaux.
• Ces dernières années, l'étude du contenu des cellules
chez des échantillons vivants ont permis de retrouver
leur origine à partir de leur particularités chimiques.
• Ces résultats précisent mieux l'origine des espèces.
• Cette méthode s'ajoute à celle utilisant les fossiles.
• 2.2 - Une espèce nouvelle présente une organisation
commune et des caractères nouveaux par rapport à
l'espèce dont elle est issue.
• L'évolution
des oiseaux a pu être reconstituée
récemment grâce à la découverte de plusieurs
fossiles.
•
Act: comparaison des squelettes sur document, évolution des capacités de vol. Tableau
comparatif d'archaeopteryx et iberomesornis
• Entre
des espèces différentes, des aptitudes
nouvelles apparaissent (vol) alors que d'autres
caractères sont conservés (ponte des oeufs).
• 2.3
- Il existe des formes intermédiaires entre les
différents groupes
• Act: étude de deux formes intermédiaires (eustenoptéron, latimeria,
ichtyostega)
• L'espèce Latimeria est une espèce intermédiaire entre
les poissons et les amphibiens car ses nageoires sont
portées par des pattes
• Les
caractéres
nouveaux
apparaissent
progressivement mais comme on ne retrouve pas
tous les fossiles, on a l'impression d'une progression
discontinue.
• Une
forme intermédiaire présente des caractères
communs aux deux groupes qu'elle sépare. Ex:
- archaoepteryx (reptile/oiseaux)
- ichtyostega (poisson/amphibien)
• Des dinosaures aux oiseaux, il existe de nombreuses
formes intermédiaires: les caractères aviaires (des
oiseaux) apparaissent progressivement.
• Les ressemblances entre les différents êtres vivants
actuels et fossiles montrent que tous dérivent
d'ancêtres communs.
• Nous observons donc aujourd'hui le résultat d'une
évolution entre les premiers êtres vivants et ceux
existant actuellement.
Téléchargement
Explore flashcards