Cours du 20.09.12

publicité
Cours du 20.09.12
Introduction :
Ce que l’on appelle élargissement du monde est un phénomène qui commence à la fin du XVe siècle et
qui est marqué par l’installation d’européens outre-mer (au-delà des océans, en Amérique et en Asie).
-
I.
Pourquoi des européens sont partis outre-mer ? Quelles étaient leurs motivations ?
Quelles sont les conséquences de cette expansion européenne ?
LES PRINCIPALES ETAP ES DE L’EXPANSION
A.




MOTIVATIONS DES EUROPEENS
Economique : Volonté d’accéder à certains marchés (ex : l’Or), accéder aux marchés de l’Inde, de l’Asie
(ex : la soie). Aller les chercher à la source pour les payer moins cher.
Trouver des terres, notamment pour le Portugal qui manquait de terres cultivables
Politico-religieuses : la volonté de poursuivre la Reconquête (1492) au-delà de Gibraltar (les chrétiens
reprennent les territoires de la péninsule ibérique qui avaient été islamisés).
Croyances : l’imagination des Hommes, pensaient qu’il existait un royaume, le Royaume du Prêtre
Jean (au niveau de l’Ethiopie)
B.
LES MOYENS
Il y a des moyens. Progrès dans la navigation avec des bateaux qui peuvent s’aventurer dans la haute mer.
Jusque-là, en Méditerranée, on pratiquait le cabotage (naviguer le long des côtes, en voyant les côtes.) Quand
les bateaux sont plus hauts et plus grands, on peut naviguer plus loin des côtes (ex : la nave = le navire) + la
boussole.
Il y a aussi la volonté politique d’organiser un certain nombre de voyages outre-mer. Avec les moyens
nouveaux, aborder de nouveaux espaces et peut-être découvrir de nouvelles terres.
C.
OUVERTURE DES ROUTES OCEANIQUES PAR LES EUROPEENS
Cf : carte 7 : les conceptions géographiques de Christophe Colomb
Cathay = Chine
Surate / Moabar = Inde
Java Mayor, Pentam, Java Minor, Anquana = Indonésie
Deux parcours différents :
Les portugais voulaient longer les côtes africaines et avaient dit : on va progressivement avancer et on verra
bien. Raisonnement rationnel, logique. Explorations commencent en 1415. Ils s’installent de l’autre côté du
détroit de Gibraltar et construisent la forteresse de Ceuta. Durant le XVe siècle, ils longent la côté ouest de
l’Afrique afin de la découvrir.


1434, ils passent le cap de Bojador.
Début 1440, arrivent à hauteur du Sénégal.
Ils se lancent dans quelque chose de nouveau, ils vont acheter des esclaves et les ramènent au Portugal. 1
COMMERCE D’ESCLAVES. Les navigateurs portugais vont descendre et arriver au Golfe de Guinée.


er
1475 : franchissement de l’Equateur. Pensaient que l’eau était bouillante. Pas de certitude que la Terre
est ronde (donc disque).
1488 : Diaz passe le Cap de Bonne Espérance
Maintenant, les portugais font de gros efforts pour arriver le plus rapidement en Inde.

1498 : Vasco de Gama arrive en Inde. Preuve qu’on peut arriver en Inde en contournant le continent
africain. Ils sont plus rapides pour faire Afrique du Sud – Inde car ils bénéficient de l’aide et du savoir
des navigateurs arabes.
Les espagnols n’en avaient pas besoin de terres. Mais certains navigateurs se demandent pourquoi ils ne
feraient pas la même chose.
Christophe Colomb est Génois. Il a appris à maitriser la navigation en Méditerranée. Mais pas suffisant pour
aller au-delà. Les Génois allaient régulièrement aux Pays-Bas en bateau, ils étaient très entreprenants. Epouse
une portugaise. Apprend à maîtriser les connaissances de portugais en haute mer. Tradition méditerranéennes
et portugaise. Il est persuadé que le continent asiatique est plus proche qu’on ne le croit. D’abord, les
portugais disent non. Il va présenter son projet en Espagne à Isabelle de Castille, la Reine. Attentive, il lui dit
qu’il lui donne toutes les terres qu’il trouvera. Mais, religieuse, elle croit en l’origine du nom de Colomb
(chrétienne) et pense que c’est un don du ciel. Elle finance donc le voyage. Octobre 1492, le navire arrive dans
l’archipel des Bahamas, dans la Santa Maria. Il baptise l’île dans laquelle il débarque San Salvador. Ils sont
persuadés d’être aux Indes, d’où la nomination des américains ; les indiens. Arrivent en Europe en 1493.
Deux routes sont ouvertes : la route asiatique (portugaise) et atlantique (espagnol).
Ensuite, chacun va se concentrer sur les routes qu’ils ont ouvert. Les espagnols vers l’Ouest, les portugais vers
l’Est. Les portugais envoient aussi des bateaux en Atlantiques et, dès 1493, ils se tournent vers le Pape. Des
terres ont été découvertes pour que tout le monde puisse se départager les terres à découvrir. OK. Puis
l’année suivante, les portugais signent le traité de Tordesillas (1494) pour ce qui doit être explorer par les
espagnols et les portugais. Grâce au déplacement de la ligne du traité, une partie de l’Amérique du Sud peut
être exploré par les portugais.
Deux expéditions sont montées :

los conquistadores. Ils viennent de région très pauvre, marginalisés, perspectives limites dans leur
village. Castillans. Entre 1519 et 1521, ils vont conquérir une grande partie du Mexique sous les ordres
de Cortez. Cortez mène une conquête très habile, il voit que les Aztèques sont très puissants. Mais ils
sont au pouvoir depuis peu de temps. Il utilise la rancœur des autres minorités contre les Aztèques. Il

prend pour femme une indienne et lui apprend l’espagnol. Il rassemble sous leur autorité un certain
nombre de minorités afin de monter une sorte d’armée contre les Aztèques. En 1521, ils contrôlent le
plateau central. Combat politique.
1532-1535 : conquête du Pérou – de l’Empire Inca. Conditions de conquête sont à peu près les
mêmes. Les espagnols vont s’allier à qq populations qui sont hostiles aux Incas. Veulent s’emparer de
l’or du Pérou. Sous les ordres de Pizarro. Violente.
Des Etats comme les Aztèques et les Incas disparaissent en qq jours. D’autres voyages ont eu lieu. Au nord
du continent sud-américain par les espagnols et les portugais. Il y avait un italien, Amerigo Vespucci. En
l’honneur de cet italien, ils appellent ce continent l’Amérique.
En 1513, une expédition (Balboa) traverse l’hysme de Panama, découvre une autre mer derrière cette
nouvelle découverte. Donc pas l’Inde qu’on vient de découvrir.
1519 : premier tour du monde sous les ordres de Magellan. Longe les côtes du Brésil, remonte les côtes
d’Amérique du Sud et arrivent aux Philippines. Tué aux Philippines. Puis les siens reprennent la route des
portugais en longeant les côtes africaines et arrivent en 1522 au Portugal.
A partir de ce moment-là, on part dans la conquête des territoires coloniaux. Logique nouvelle.
II.
LA FONDATION DES EMP IRES COLONIAUX
A.

INTERET ECONOMIQUE D ES COLONIES
MATIERES PREMIERES : Apparition de nvx produits alimentaires: pomme de terre, maïs, la tomate,
chocolat, tabac, thé, coton. Marchés importants.
Apparition de nvx produits : or, argent. (voir tableau p.1)
Cet argent qui revient d’Amérique ne fait que traverser l’Espagne. Ne fait pas de gros investissement productif,
cet argent sert à rembourser les intérêts de la dette espagnole.

INSTALLATION DE POPULATIONS EUROENNES OUTRE-MER : installer le surplus démographique outremer.
PREMIERS EMPIRES : espagnol et portugais.
Espagnols s’installent en Amérique centrale et partie Ouest de l’A. du Sud (pays andins) Puis, 2 nde moitié du
XVIe siècle, colonie aux Philippines (en l’honneur de Philippe II)
Portugais vont bâtir un Empire asiatique, côtes indiennes, Indonésie, détroit de Malacca, Macao etc. Ils ont un
vice-Roi, Albuquerque, siège de l’Empire à Goa. Contrôle une bonne partie de l’Océan Indien. Au début des
années 1510, va faire des portugais un incontournable du commerce dans l’Océan Indien. Suscite les
convoitises des autres pays. François Ier y comprit.
Trois pays interviennent : France, Hollande et Angleterre.
Jacques Cartier voyage au nom de François Ier. Les français et les anglais veulent trouver un passage entre
l’Europe du Nord au Pacifique en passant par le Nord. L’expédition de Cartier se retrouve dans le fleuve du St
Laurent (Québec). Ils ne vont pas s’installer en Amérique du Nord au moment de Cartier, c’est au début du
XVIIe siècle, s’installent en petit nombre. Samuel Champlain fonde Québec en 1608, et une autre poignée de
français iront fonder Montréal en 1648. Nouvelle France. Faiblesse des effectifs dans les expéditions françaises.
Restent les Antilles où les espagnols étaient peu présents. S’installent en Guadeloupe et en Martinique.
S’installe à Saint-Domingue puis Haïti. Dans le courant du XVIIIe siècle, Haïti devient le premier exportateur
mondial de canne à sucre.
Les anglais vont dans les mêmes régions que les français. Espace situé entre la Nouvelle France et le Mexique.
S’installent sur la côte des futures Etats-Unis d’Amérique. Conquête lente et progressive.
Raisons : démographique et religieuse.
Première colonie : 1607 en Virginie
Puis 1630’s en Nouvelle Angleterre (Long Island, Massachusetts). Ce sont les minorités d’Angleterre, les
puritains, les protestants. Multiplication de communautés : Quakers, Puritains, Baptistes etc. Considère cette
Terre comme une Terre que Dieu leur a donnée. (cf : terre promise des hébreux)
L’Empire colonial néerlandais. Pays très important dans le domaine commercial et colonial. Au tout début du
XVIe siècle. Raisons économiques et politiques. A l’époque moderne, ça s’appelle les Provinces Unies. Nées
d’une longue guerre, la guerre d’indépendance (1567-1648) contre les espagnols. Ils gagnent pour des raisons
économiques et financières, l’Espagne ne peut plus payer leurs soldats et capitulent. Les Néerlandais feront la
guerre à l’Espagne là où ça va faire mal. Roi d’Espagne (1580-81) est aussi Roi du Portugal. Donc, territoires
espagnols ET portugais sont des cibles. Se lancent avec la Compagnie des Indes Orientales (VOC) en 1602.
Objectif : s’installer dans l’Océan Indien. Cherchent des produits recherchés (parfums, épices etc). Se bâtissent
un Empire colonial au détriment des portugais et espagnols dès le début du XVIIe siècle. Utilisent l’ouest de l’île
de Java, Batavia (actuelle capitale de l’Indonésie, Djakarta), qui devient la base de leur Empire. Lieux
stratégique : Malacca (1641 - ville qui contrôle la route), les Célèbes, les Moluques (îles à épices – poivre, clou
de girofle, gingembre), côté de Sumatra. Mais aussi, Ceylan (1656). Les espagnols sont expulsés de la plupart de
leurs comptoirs au profit des néerlandais. Mettent au point un système sophistiqué : contrôle le commerce
d’Inde en Inde. Se chargent des intermédiaires pour emmener les produits d’un pays à l’autre. Très bon
rapport, capte le commerce asiatique. Du coup, ils contrôlent aussi le commerce entre l’Asie et l’Europe.
Europe
Inde
Chine
Indonésie
Stock à Batavia et Amsterdam. Ex : France exporte le vin et le sel. Les néerlandais chargeaient le vin à
Bordeaux, vont chercher le sel à Guérande pour aller vendre le tout en Normandie. (commerce intra-européen)
Pas de colonie de peuplement. Contrairement aux anglais, français, espagnols.
Les Empires coloniaux obéissent à des logiques différentes. Anglaise : peuplement et religieuse ; Espagnol et
Portugaise : exploitation ; Néerlandaise : commerce.
III.
LA TRAITE NEGRIERE
A.
MISE EN PERSPECTIVE : LES TROIS TRAITES NEGRIERES
Les traites orientales (continent africain (Mombasa, Zanzibar) vers Proche-Orient, péninsule arabique) : vers
650 jusqu’en 1920. Aurait concerné 17 Millions de personnes (marge d’erreur de 25%)
Les traites internes à l’Afrique (qui concernent les populations africaines). Aurait concerné 14 Millions de
personnes.
La traite Atlantique (1421 – 1867) : concernerait 11 millions d’Africains, 9,6 Millions seraient arrivés. Plus de la
moitié ont été déportés dans le courant du XVIIIe siècle.
B.
LA TRAITE ATLANTIQUE
Téléchargement
Explore flashcards